Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 19:22
Le septième jour de la couture.

 

Le septième jour est le jour du repos et de la contemplation. C’est le jour où même Dieu s’est reposé, content de ce monde qu’il avait créé, laissant cependant à l’Homme toute latitude de continuer son œuvre en transformant le bois en meubles, les pierres en maison, le coton et la laine en vêtements pour cacher cette nudité, source de péchés de chair.

Il y eut des tanneurs, il y eut des tisserands ; il y eut des fileuses de laine et des tricoteuses. Les doigts des femmes eurent ce prolongement magique qu’on appelle une aiguille. Et, Hokus Pokus !, sortaient de leurs mains des draps à enrouler autour des corps, puis des tuniques rêches ou satinées selon le rang social de la viande à envelopper, des robes à crinoline, des pantalons en toile ou en soie. Du temps de nos grands-mères, le tailleur du village passait dans les maisons avec ses échantillons de tissus de flanelle, de laine ou d’alpaga, unis, rayés, à carreaux.

Cette toile de tente dont personne ne voulait

Les femmes créaient elles-mêmes des robes personnalisées -par le choix du tissu ou de par l’ajout de quelques fioritures- mais toujours issues des patrons Burda, découpés à la roulette dans le magazine qui leur apprit aussi l’horoscope et les secrets du point « paon » pour des chaussettes en coton blanc.

Il y eut un soir, il y eut un matin. Il y eut le jean et le tee-shirt à manches courtes ou à manches longues qu’on appela sweat-shirt. Et tout s’arrêta. Regardez autour de vous, c’est une parade de jambes bleues.

Le jean enserre la majorité des culs qu’ils soient jeunes ou pas, ronds ou pas, gros ou pas. Ce monde qui rejette la monotonie déambule dans ces pantalons en toile bleue inventée par Lévi-Strauss un jour qu’il recycla cette toile de tente dont personne ne voulait.

Hommes, femmes, ados, enfants, même bébés de trois mois ont le bas de leur corps enveloppé dans ce symbole de l’esprit de troupeau agrémenté d’un tee-shirt qui lui est un signe fort de l’expression personnelle et des causes que l’on défend. En effet sur son tee-shirt on peut montrer son amour pour Bob l’éponge, pour Rihanna ou pour Messi mais on peut aussi militer pour Charlie et la liberté d’expression, pour Greenpeace et la sauvegarde des baleines, pour la montée du FC Dauendorf en régionale 4.

On peut manifester son bonheur sempiternel avec un « Yes !!! » ou son côté anarchiste avec un « NO ». J’aime ces parades de gens en uniformes. Cela me rappelle les jours où je suivais les pantalons bleus de la fanfare municipale au son du tambour. Cela me rappelle les jours où je suivais les défilés de beaux militaires au son du clairon.

Le retour du coquelicot

J’aime la contemplation. Elle pousse à la méditation. Elle me fait prendre conscience d’un monde asexué. Un monde qui voit la créativité se mourir. Suivez un des passants chez lui. Risquez un œil par sa porte entrouverte ou par sa fenêtre ! Regardez bien ! Vous avez de grandes chances de voir un coquelicot. Sur une nappe. Sur un tableau. Sur un miroir. Le coquelicot est devenu la coqueluche de la déco.

 

 

 

 

Huguette Dreikaus ? 
non ....ce n'est pas moi....
mais toutes les deux... alsaciennes  ....

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mathilde 16/03/2015 21:23

Une expression à la mode pour manifester sa surprise joyeuse c' est " Alléluia " ...si si écoute bien...:)
Pour ce qui est du coquelicot à chaque fois que j' en vois un je pense au merveilleux petit livret de Ch.Bobin le Christ au coquelicot " celui qui surgit par surprise "...pour arriver au bout du chemin vers Pâques c' est une merveille ...
Bisous ma Simone

écureuil bleu 15/03/2015 21:56

Bonsoir Simone. Pour les jeans et les tee-shirts tu as complètement raison. Pour les coquelicots, je ne sais pas... Bisous

=^..^= 15/03/2015 11:24

Le myosotis, et puis la rose,
Ce sont des fleurs qui dis'nt quèqu' chose !
Mais pour aimer les coqu'licots
Et n'aimer qu'ça... faut être idiot !
T'as p't'êtr' raison ! seul'ment voilà :
Quand j't'aurai dit, tu comprendras !
La premièr' fois que je l'ai vue,
Elle dormait, à moitié nue
Dans la lumière de l'été
Au beau milieu d'un champ de blé.
Et sous le corsag' blanc,
Là où battait son coeur,
Le soleil, gentiment,
Faisait vivre une fleur :
Comme un p'tit coqu'licot, mon âme !
Comme un p'tit coqu'licot....

H-IL 15/03/2015 08:21

Merci pour ton passage et tes vœux, j'adore. Les Bretzels aussi
Bisous endimanchés

durgalola 14/03/2015 19:17

j'aime bien les tee-shirt et leurs dessins et phrases diverses .. et merci pour ta visite

lady 13/03/2015 04:38

...amusant com. des valises qui...dévalisent...;)....je n'y avant pas songé dans ce sens...;)

bonne journée

ly xx

wolfe 12/03/2015 18:12

Bonjour
C'est vrai qu'on peut analyser quelqu'un par la tenue qu'il porte!
Bisous

jean 12/03/2015 17:47

Quand je lis.... "jean enserre la majorité des culs"
Bon tu comprendras, que je me gratte un peu la tète...

Jane 13/03/2015 09:28

"Djean" mon vieux, soit "Djeune", et ne te gratte rien !

lady 12/03/2015 04:24

...une fois j'étais en Italie du Nord, et au petit matin, une fanfare est passée sous la fenêtre de ma chambre....quel beau souvenir....!

bonne journée...

ly xxx

MLA 11/03/2015 17:25

Comme un p'tit coquelicot, mon âme, du premier au septième jour ...

LADY MARIANNE 11/03/2015 13:56

ha les patrons " burda "
je ne sais pas confectionner des vêtements-
merci pour ces articles ! je me suis abonnée sur le blog et ne reçois jamais ses articles- ?
bonne journée-

Noisette16000 11/03/2015 12:44

Bonjour ma Simone
Un p'tit coucou avec le soleil, que ça fait du bien
Je te souhaite une bonne journée, bisous

jean 11/03/2015 09:45

Sapristi y-a du changement chez toi... mais je vais m'y faire !!!!

jean 11/03/2015 09:45

Et bien elle n'avais pas beaucoup de tissu la p'tite dame.... ou elle était radine ?

MLA 11/03/2015 17:33

Eve n'était pas radine, elle a même partagé la pomme ...

Dgidgi & Michel 11/03/2015 08:44

dgidgi1@sfr.fr
si tu peux enlever ce com après lecture
gros bisou

Dgidgi & Michel 11/03/2015 08:43

Encore un bel article
Je ne suis pas jean's, mais je reconnais que cela est bien pratique
par contre , je suis toujours très attachée, quand nous voyageons , à être bien habillée, camping-car ou pas, car on représente la France.
je t'ai mis mon @ en message
gros bisou
à bientôt de te lire

dom 11/03/2015 07:27

Tellement vrai !
Bon mercredi.
Bisoux, Simone 2

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

dédé 11/03/2015 11:05

Bonjour ma chère Simone,

OB me fait un vilain tour.
Je ne peut plus répondre...aux commentaires laissés sur mon blog.
C'est triste d'en arriver là....depuis que je ne me suis pas réabonné.
Evidemment, une migration ailleurs...devient à présent une possibilité.

Le jean et le tee-short, forment une jolie tenue...lorsque ce qui est dedans a des formes parfaites.
Il est vrai que dans ce cas là, la moindre surface de vêtement...habille avec élégance.
La toile de ce pantalon fut inventée à Nîmes...pour faire des tentes costaudes.
Ce tissu est devenu à présent, le symbole américain.
Le jean est un peu comme la peau d'une saucisse...qui prend la ligne de ce qui se trouve dedans.
Femmes, hommes, ados, enfants, bébés, sont enveloppés de cette toile...comme des saucissons.
Le tee-short est une sorte de drapeau...où on peut exhiber ses préférences musicales, politiques...voire pire.
Comme le dirait Confucius : Le jean et le tee-short, sont la tenue militante du civil...qui remplace celle du militaire.
Bonne journée, mon amie.
Bisous. dédé.

Martine85 11/03/2015 06:41

"L'ennui naquit un jour de l'uniformité" et donc de l'uniforme certes mais d'autre part les jeunes sont un peu grégaires et le vêtement est un moyen pour eux d'identification à un groupe. Je trouve cela plutôt sain. Bisous

lady 11/03/2015 04:44

...pense-t-on toujours de se garder une journée de repos... repos/méditation... je me souviens de la mode ...crinoline...;) tellement pratique le jeans...! laver...porter....pas peur de se salire...;)


bonne journée...ly xxx

Noisette16000 10/03/2015 18:04

Bonjour ma Simone
Oui même dans les wc on trouve des coquelicots mais je trouve ça original, ma belle fille en avait mis.
Par contre c'est vrai que l'on porte beaucoup le jean, mais nous avons perdu la beauté des robes qui étaient tellement efféminés mais peut être pas toujours facile à porter
Je te souhaite une bonne journée, bisous

dédé 10/03/2015 17:52

Bonsoir ma chère Simone,

OB fait tout pour rendre mes commentaires...compacts.
Il me demande à chaque fois...si je ne suis pas un robot. Excuse-moi si mon texte manque d'être aéré.
J'ai essayé de rectifier par trois fois celui que je viens de laisser...à ton commentaire.
Décidément, cette version ne m'inspire pas.

Voici sept jours...où je n'ai plus de couture à faire.
Depuis que je suis à la retraite, je ne connais pas un jour...sans travail.
Comme toutes les femmes.
Je couds pour faire des ourlets... à mes vêtements trop longs.
Je commence à prendre du plaisir... à jouer avec l'aiguille.

Je ne suis pas hostile à la feuille de vigne...ou au naturisme.
Après tout, l'être humain fut plus souvent nu dans son histoire...avant de recouvrir sa peau pour avoir moins froid.
Il faut dire que l'homme de Néandertal, était très velu. D'où l'expression savante de se retrouver à poils.
Puis Dieu est apparu dans le ciel.
Depuis, le péché de chair est né.
Nous cachons depuis ce temps là, notre nudité.
Certaines femmes ont un Dieu moins cool que le nôtre.
Elles doivent même se cacher la face.
Enfin, c'est ce que de nombreux vilains machos barbus...leurs font croire.

Le pantalon est devenue de mode.
Le jean s'ajuste à toutes les formes.
Cette tenue moderne... est portée par les femmes et les hommes.
Avec le printemps...quelques jupes sortiront des armoires, et les petits oiseaux chanteront.
Bonne soirée, mon amie.
Bisous. dédé.

durgalola 10/03/2015 17:20

elle semble un peu mélancolique ... et vaut-il mieux voir un coquelicot ... ou des armes accrochées ... ou des têtes de cerf ..
un coquelicot me va même si le mieux est de l'admirer dans les champs.
Bonne soirée

Aimée 10/03/2015 16:55

Comme ce texte est bien amené.
J'aime sa finalité :

Le retour du coquelicot.

Mais, pour en arrivé là, il faut de la méditation et retrouver la beauté de notre nature.

Bises a ma chère petite alsacienne
Aimée

Nays 10/03/2015 16:22

Bonsoir
j'aime bien ton texte je souris en le lisant vrai de vrai tout ça..
oui mais le dimanche n'était et n'est pas pour tous jour de repos
mes grands parents 7 jours sur 7 :)
je ne pense pas que la créativité soit morte tu sais il suffit de ne pas suivre les modes ;)
j'ai pas de teeshirt avec Bob l'éponge ni Charlie :(

bisous Simone bravo pour ton texte sympa ***

Rolande 10/03/2015 15:06

C'est une question que je me pose tôt le temps, les gens croient se faire remarquer en voulant tous se ressembler !!!!! ah ah tu suivais la fanfare coquine !!!!!

l'angevine 10/03/2015 12:53

intéressant cet article et on peut nous analyser avec notre simple tenue...

estrelita 10/03/2015 11:46

Bien ton article bonne journée ☼

mamiekeke 10/03/2015 11:02

COUCOU Comment va ma petite amie alsacienne ?
Je sens que tu vas semer des coquelicots dans ton jardin ha ha ha , normal ils sont de moins en moins nombreux dans la nature alors les gens les aiment de plus en plus ha ha ha .
Gros bisous marseillais .
Renée (mamiekéké).

MLA 10/03/2015 10:48

Le septième Jour, jour de la création artistique ou artisanale, pourquoi pas ?
Ce serait quand même mieux que si c'était pire : à savoir, comme notre société de consommation actuelle nous le préconise, le jour du caddie à remplir dans les super-marchés ... ... ... ... ... ... !!!

m@rie 10/03/2015 08:23

Coucou,
Hé non pas de coquelicots.. ici
Oui chez des amis....en tableau.
Bel article.
Le soleil est là.
Grosses Bises
Belle journée

Mamy Annick 10/03/2015 08:01

coucou je te souhaite une bonne journée ; le Jean pas pour moi car déjà enveloppée de nature, j'ai l'impression en mettant un Jean de ressembler à un sac à patates - bisous Mamy Annick

Texte Libre

deytsc

Articles Récents