Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 18:00
Allons voir nos drames intérieurs sur grand écran.

Il faut savoir regarder à l’extérieur ce que nous avons à l’intérieur.

Je sors d’une de ces journées où il m’a fallu voir sur grand écran – mais en noir et blanc - le travail de mes entrailles accompagné de « voum voum », « vuit vuit » et autres onomatopées biologiques. Ce sont des films empreints de suspense, un suspense terrible au cours duquel on est à l’affût des réactions de l’autre spectateur, celui qui porte une blouse blanche.

Les frissons ne manquent pas. On joue Seven. Et finalement le cinéma de Cannes ce n’est pas autre chose, sauf que les échographies ne se font pas sur le côlon et sur la bile mais sur une famille ou sur un individu. Leur syndrome, c’est leur comportement, les 24 images par seconde apportent les explications en gros plan sur leurs pathologies psychologiques ou sociales.

On n’est pas obligé de regarder

Lisez les scénarios ! Cela donne envie de se brancher sur Youtube pour regarder Les tontons flingueurs , Will Hunter ou La famille Bélier en DVD. « En même temps », comme dit Lili, « on ne fait pas partie du jury, on n’est pas obligés de regarder ce qui peut nous rendre malheureux ». Il est vrai.

Pour d’aucuns le Festival de Cannes se limite aux images de la montée de marches.

C’est la montée des marches des femmes-chignons, cou et oreilles dégagés pour mieux montrer collier et boucles d’oreilles des grands joailliers : les reines de l’écran sont des écrins.

C’est la montée des marches des nouveaux couples pour voir la nouvelle de Johnny Depp, le nouveau de Charlize Théron - qui est l’ancien de Madonna - bref on veut assister à ces chaises musicales matrimoniales ou juste sexuelles.

C’est la montée des marches de personnes dont on se demande ce qu’elles font là, comme Valérie Damidot (peut-être a-t-elle marouflé les rides des stars en ménopause ou en andropause)

Sur le petit écran, en période de festival, c’est la course aux potins, aux images volées. Les caméras sont à l’affût d’une robe qui reste coincée dans les fesses, d’un bustier qui tombe pour faire apparaître le bout de seins remodelés (sinon ça sert à quoi que les chirurgiens – plasticiens se décarcassent.)

Trouver l’âme sœur ou être transformé en animal

Les rigolos patentés, entre Youn, Courbet, Yann Barthès et les Palma-Show, courent le marathon de la vanne jusque dans les hôtels pour débusquer des déviations culinaires, des abus de gin ou des délires dans les rites d’endormissement.

Les happy few invités sur les plateaux pour rire en direct (sinon ça tomberait à plat) voient alors des déglutitions de douzaines d’huîtres au réveil, ils voient les grand écarts en position de poirier d’Estelle Lefébure (Zut! Elle en a fait un livre. Comme quoi les exhibitionnistes tuent le métier de chasseur de scoop).

Parfois on se demande… Comme dit mamema « wann de di mobsch im laawe bliet der nix anders everi ass mit em arsch Mucke fange » (si tu es désœuvré à cause de facilités que te donne l’argent, tu finis toujours par essayer d’attraper les mouches avec ton cul).

Mais, me direz-vous, il y a bien quelque chose qui vous fait vibrer dans le programme de ce festival ? Là, je rougis et je vous dis « Oui ». Je suis interpellée par le scénario du Grec Yogos Lanthimos, The lobster. L’histoire se passe dans un futur proche. Toute personne célibataire est enfermée dans un hôtel et forcée de trouver l’âme sœur en moins de 45 jours, faute de quoi elle sera transformée en animal. Comme je suis célibataire, j’ai peur de devoir passer le reste de ma vie à miauler ou à caqueter.

 

Huguette Dreikaus ?  non ....ce n'est pas moi....
mais toutes les deux... alsaciennes  ....

Allons voir nos drames intérieurs sur grand écran.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

écureuil bleu 21/06/2015 22:18

Quel humour, Simone ! J'adore ta montée des marches, avec des petits trucs bien vus. Bisous

dédé 21/06/2015 17:47

Bonsoir ma chère Simone,

Combien de personnes rêvent de monter les marches de Cannes. Personnellement, je préfère prendre l'ascenseur, sans être flashé. Car il suffit de se trouver sur le tapis rouge, pour tout à coup avoir l'air célèbre.
Comme je suis discret, je ne vois pas l'intérêt de montrer mon faciès.
Les stars mettent de beaux habits.
Les femmes portent des parures qui scintillent. Les carats autour des cous...ne se comptent plus. Les diamants parfois habillent plus la personne... que le tissu.
C'est le moment où le temps s'arrête, pour une pose devant les objectifs qui crépitent.
Les badauds ne forment plus qu'une masse de chair suante. Certaines jeunes filles sont en transe, car elles ont aperçu une de leurs idoles.
Une actrice ayant subi les ravages de l'âge, s'est faite arranger le portrait. Le chirurgien esthétique a tellement tiré sur la peau...que le visage ne possède plus d'expressions.
Les stars font rêver par leurs belles allures. Par tout ce qui demeure superficiel. Je préfère continuer mon chemin. Je ne suis pas comme les pies... qui désirent tout ce qui brille.
Tant mieux si les étoiles scintillent dans le regard des admiratrices et des admirateurs. Dans le mien, je ne vois que des femmes et des hommes... comme moi.
Enfin....presque !

Bonne fin de journée, mon amie.
Bisous. dédé.

sonia 21/06/2015 10:26

Coucou, notre écran interne nous transmet un film très très long avec pleins de rebondissements.... Bisous

dédé 20/06/2015 18:02

Bonsoir ma chère Simone,

Pour regarder ce qui se passe à l'intérieur de mon corps, je suis obligé tous les ans de passer dans un tuyau.
Les rayons pénètrent mon épaisseur, avec une grande discrétion...car je ne les sens pas.
Par contre, ils le demeurent moins...lorsqu'il affichent ce qui se trouve dans ma carapace. Pour l'instant, ils ne sont pas encore arrivés à déceler mon âme...afin de la décortiquer.
Je ne sais pas lire les belles images qui me dénudent jusqu'aux os. Par contre, rien n'échappe à la personne en blouse blanche...qui me décrit ce qu'elle voit.

Au festival de Cannes, les photos sont celles des stars...qui posent devant les badauds hébétés, ainsi que les flashs.
Il faut à tout prix qu'une d'entre elles, se fasse remarquer par rapport à tout le gratin cinématographique.
Cette année, ce fut une actrice française qui montra sa culotte, avec une robe un peu trop fendue. Personnellement, elle m'a déçu car je la croyais au-dessus de ce genre d'exhibition. Je ne fantasme pas sur ces images...dont le peuple raffole.
Il y a quarante cinq ans, Richard Burton et Elisabeth Taylor descendaient les marches du Carlton. Il y avait cinq personnes autour du couple. Je n'ai même pas traversé la route pour les approcher.
Deux ans plus tôt à Dakar, j'étais seul sur une plage à proximité de Jean Paul Belmondo... et d'Ursula Andress. Vingt mètres à peine nous séparaient, mais j'ai fait comme s'ils étaient "monsieur et madame tout le monde".
Si tous les gens étaient aussi fans que moi, il n'y aurait pas d'étoiles...du cinéma.

Bonne fin de journée, mon amie.
Bisous. dédé.

jean 20/06/2015 14:28

Comment toi une Alsacienne tu ne vas pas regarder ça ?
C'est pas net ça.... C'est une obligation tu dois...

lady 20/06/2015 05:20

...la conclusion limitée a 45 jours pour trouver une âme sœur...;)) de la fiction pure...?...;)

bon samedi....

ly xx

jean 19/06/2015 20:13

Bon week-end
Jean

Marylou 19/06/2015 18:17

incroyable mais chouette comme toujours...déjà vendredi soir...je te souhaite un bon week-end

Nature Sereine 19/06/2015 13:01

Je ne suis pas fan des vedettes... je ne vais jamais au ciné non plus d'ailleurs :-) Il fut un temps oui mais depuis que la nature m'a absorbé toute entière, le "people" je passe à côté ! bises

Framboise à Pornic 19/06/2015 11:14

là, c'est sûr , je passe pour une folle ...
Merci à Mamema de m'avoir faites rire aux éclats avec ses mouches !!
tu es excellente

Noisette16000 19/06/2015 09:29

Bonjour ma Simone
Je te souhaite une bonne journée et une bonne semaine car je pars quelques jours voir d'autres horizons, bisous à bientôt

Velutine 19/06/2015 00:42

Bravo Huguette ! Quelle comparaison de grand écran ! j'espère que le scénario était bon et la fin positive ?
Bises

cricri d amour 18/06/2015 21:25

Bof le festival de Cannes, j'ai connu mieux.....
la foule, les starlettes, les grandes stars;
maintenant ça devient du people (j'allais écrire bibeleskaes).
Le temps est au beau fixe, le potager pousse.
Bisesss

cathycat 18/06/2015 20:25

Hi hi qu'est ce que tu lui a mis à Valérie Damidot !!! la pauvre !...
A défaut d'avoir gravi les marches de Cannes pour ton écho, au moins auras-tu eu droit à l'ascenseur. Il était beau le docteur ?... :-) Bisous

=^..^= 18/06/2015 19:25

Je n'ai pas pu rentrer dans ma superbe rouge à paillettes au décolleté vertigineux et puis Brad Pitt n'a pas voulu m'accompagner ... pas de festival de Cannes pour moi cette année ... tant pis .
Encore merci pour tout ma Simone .
Je t'embrasse de tout coeur .

blanche 3411 18/06/2015 18:20

j'espère que tu as quand même regardé et écoute le scénario?
Alors, bon ou mauvais le film?
Bisous

libre 3411 18/06/2015 18:18

Bonjour simone,
tu dis tout sauf le résultat des examens?
Le festival de Cannes a perdu de son charme pour moi. Ils en font trop et pas bien.
bisous

faustine2 18/06/2015 16:51

Bonjour ,ça ne fait pas rêver ce festival,le peu que j'ai vu sur internet,ou au journal télévisé,franchement ,aucune classe ,ces actrices,aucune tenue ,franchement pas la peine d'en faire de la pub,d'ailleurs ça n'a plus le même engouement qu'autrefois.
je regarde des films à la télé ,ou des dvd que j'ai choisi...mais il faut que ça me plaise ,et c'est suivant les acteurs(trices)..bonne soirée,bises.

marithe 18/06/2015 15:45

rooooooooooobissssssssssouuuuuuuuus

lyly 18/06/2015 12:58

Bon article
belle journée pour toi
a bientôt
lyly

bleujonquille 18/06/2015 11:43

Joli texte c'est vrai on se voit dans un certain miroir avec le cinéma.
Temps grisou. Belle journée
Grosses bises

bleujonquille 18/06/2015 11:43

Joli texte c'est vrai on se voit dans un certain miroir avec le cinéma.
Temps grisou. Belle journée
Grosses bises

Noisette16000 18/06/2015 11:37

Bonjour Simone
Je ne regarde pas les films je préfére et de loin les reportages, avant hier j'ai regardé l'Algérie vu du ciel et bien j'ai été étonnée de voir que c'était si beau je ne pensais pas voir ça par rapport au Maroc ou la Tunisie
Pas grave si tu es transformé en animal surtout en chat, moi j'adore les chats alors tu viendras chez moi et tu seras heureuse lolll
Je te souhaite une bonne journée, bisous

dgidgi & michel 18/06/2015 10:34

Heureusement que personne ne s'occupe de mon loock actuellement, car là déception assurée !!!!
sommes en Allemagne pour la journée et il ne fait pas chaud alors, 14°
bermuda , chaussettes baskettes et polaire sur le dos.....
gros bisous Simone

michel 18/06/2015 09:47

Huguette a bien résumé ce festival bo bo, où acteurs et semi mondains sont les porte- flingues des bijoutiers et couturiers, et où quelques starlettes vieillissantes proposent le buzz pour redorer leurs ailerons... et tous les ans ça recommence... lassant en vérité.

l'angevine 18/06/2015 09:28

oh que j'adore la conclusion
pour répondre à ton commentaire,dans la fonction publique,le protocole des arrêts de travail est différent que le public car au niveau salaire,nous n'avons pas de dégrèvement de salaire pendant trois ans,suivant aussi la mutuelle,autrement au niveau des arrêts d'accident de travail,on doit un nombre de jours suivant le nombre de jours arrétés,donc dans mon cas 14 jours...je préférais largement la carence de travail où j'avais que deux jours de moins de salaire...bon il y a eu trop d'abus aussi où les médecins sont aussi en causes et les vrais malades en prennent pleins peaux...

nays 18/06/2015 09:07

Hello Simone

hihi extra ton texte

on zappe le festival de Cannes :) cette année les résultats ont été fort critiqué

alors les soi disant stars qui pavanent a moitié dévêtue très peu pour moi :)

bisous et bonne journée **

jean 17/06/2015 21:58

Ouf, je ne suis pas célibataire....

durgalola 17/06/2015 20:57

encore un bon article et j'irai voir plus de détails sur le dernier film.
En tout cas trop d'argent ne fait plus le bonheur... bises

marithe 17/06/2015 20:55

j'adore cette huguette, quelle répartie et surtout quel humour ...bravo huguette

oui le festival de cannes c'est aussi le festival des "canes" et de ces stars qui se la pètent

roo bisous pour toi ma simone

LADY MARIANNE 17/06/2015 19:20

une bonne idée : forcer à trouver sa moitié sous peine de karma animalier !!
le festival je ne regarde plus --- trop de paillettes, de courbettes- tout le monde il est beau --- il est gentil !!
tout y est superficiel !
bonne soirée ! bisous !

Martine85 17/06/2015 19:13

Le cinéma ce n'est vraiment pas mon truc, j'y vais rarement et ne m'intéresse pas à cette actualité. Je préfère lire car je peux imaginer. Bises

Texte Libre

deytsc

Articles Récents