Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 12:13
Le burn-out dans vos valises ?

« Vacances j’oublie tout » dit la chanson qui revient tous les ans à date fixe sur les ondes, genre de Petit Papa Noël pour temps de canicule. Quand « Les Anges dans nos campagnes » deviennent « Vamos a la playa » et que Tino Rossi cède la place à Yannick Noah et à DJ Bobo « Chihuahua ».
Alors on y va… en vacances. A Rimini, à Lloret del Mar, dans un club marocain ou au camping de Schönau Plage pour oublier les embouteillages, les réflexions à la con à encaisser à la cantine. « Tu devrais pas manger des frites, ça fait rétrécir le jeans ». « Ton mec a fait vœu de t’épouser si sa mère arrive à sortir de son coma ? »

Les pastèques en carré livrées avec cure-dents évitent courses et cuisine

On y va pour oublier les tâches répétitives et ingrates de ses journées de travail. On y va pour ne plus voir la gueule du petit chef hargneux comme un roquet. On y va dans la joie de ne plus être convoqué par le prof de Kevin « parce que Kevin a séché », « parce que Kevin a fait des photos de filles de sa classe à leur insu et les a postées sur un site de rencontres ».

On y va parce que la vente massive de churros, de merguez et de pastèques « découpées en carrées et présentées dans une coupe en plastique avec un cure-dents » évite les corvées de courses et de cuisine. On y va pour être bien. Libre et sans souci.

Le burn-out, on le laisse à la maison. On l’enferme dans le placard aux oubliettes. On le gomme. Oui mais le burn-out est comme un chat qui vous est si attaché que, même abandonné à 600 km, il vous retrouve et reprend sa place sur le canapé.

En tongs et caleçon hawaïen

Le burn-out vous suit. Il ne vous lâche pas. Il prend juste un autre visage. C’est un burn-out d’été. Un burn-out en tongs et caleçon hawaïen. Il vous attend au Club quand vous devez engager de longues journées de combat pour votre transat au bord de la piscine, quand vous devez passer la nuit sur ce transat pour pouvoir y bronzer la journée et surtout quand vous devez rester éveillé pour ne pas être victime d’une délocalisation nocturne.

Il vous attend dans votre bungalow quand il vous met en présence d’insectes rampants déterminés à commettre des attentats sur votre peau et vos victuailles.

Il vous attend dans la boîte de nuit disco quand vous voyez cette grande bringue blonde se frotter contre votre mec et lui mettre des cerises de cocktail dans la bouche avec sa langue.

Le burn-out vous tanne. Et il a toujours le dernier mot. Vous explosez. En pleine période de paix. Vous vous changez en tornade. A minuit vous désertez la boîte disco après un uppercut bien ciblé au menton de la grande bringue blonde et celui un peu plus velu de votre mari auquel vous dites : « Et si ta mère est à nouveau dans le coma, ne compte pas sur moi ».

Six millions de croissants décongelés

A deux heures du matin, au volant de la voiture familiale, vous êtes sur la route du retour pour trouver le calme et la sérénité dans votre maison vide. A 4h du matin vous prenez un café dans une station-service avec un de ces croissants dont on congèle 6 millions de modèles toutes les nuits pour les dégeler sur les aires d’autoroute au petit matin.

Et là, que voient vos yeux hagards ? Le petit chef hargneux qui vous pourrit la vie en compagnie d’une femme, pas la sienne, non, celle du bureau de l’entreprise, celle qui vous lançait des « « Tu devrais pas manger des frites, ça fait rétrécir le jeans » à la cantine.

Vous les surprenez en plein embarquement pour l’adultère. Vous faites trois photos. Juste trois photos. C’est à ce moment – là que vous sentez libérée. Le regard des tourtereaux vous prouve qu’ils vous ficheront une paix royale dorénavant.

A 5 heures du matin vous êtes assise dans votre voiture pour écouter les infos. Le portable vibre. C’est Kevin. « Maman je suis dans une galère. Je frise le burn-out. » Vous raccrochez.

Votre burn-out a trouvé trois nouvelles victimes. Comme dit Mamema, « si vos poux sautent sur une autre tête, vous n’aurez plus à mettre vos mains dans les cheveux pour vous gratter ».

 

 

 

Huguette Dreikaus ?  non ....ce n'est pas moi....
mais toutes les deux... alsaciennes  ....

Le burn-out dans vos valises ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jackline 11/07/2015 11:37

Quel bon article !! j'ai beaucoup ri !! quel humour cette Huguette...et tout ça est très bien observé, et bien raconté, on croirait un film...merci pour ce moment récréatif, bon week-end du 14 juillet, et bisous

lady 11/07/2015 06:35

les "poux" on est mieux de les éliminer au fur et à mesure...;)

bon samedi...

bise

ly xxx

normandy50 10/07/2015 19:41

les vacances pour moi c'est dans 7 semaines ... bon week-end Simone

l'angevine 10/07/2015 12:45

vue cette ambiance désastreuse au boulot,j'étais contente et la première partie ce matin à 10 heures et me voilà en vacances pour 6 semaines...

Nature Sereine 10/07/2015 10:50

bonnes vacances à toi bisous

Maria dora 09/07/2015 19:21

Merci Simone de tes encouragements pour la greffe de mon pied , j'ai deux mois pour m'y faire ! Ton texte me plait beaucoup , tu as une aisance pour manier la plume ! Bonne fin de semaine , bisous

Maria dora 09/07/2015 19:19

Merci Simone de tes encouragements pour ma greffe , je l'ai retardé le temps de m'y préparer ! J'aime beaucoup ton texte , tu as ce qu'on appelle une belle plume ! Je suis partie 15 jours en Bretagne et je repars 1 semaine en septembre ( la greffe le 8 octobre ) je vais en profiter un peu a Rosas en Espagne avec des amies et amis d'enfance ( 56 ans d'amitié ! ) Bonne fin de semaine , bisous

blanche 3411 09/07/2015 17:18

Bonjour simone,
Je vais bientôt aller tenter un burn out chez mes enfants quelques jours, ça va me faire du bien lol
bisous

Jacqueline 09/07/2015 09:53

Juste, un petit bisou "frais " en passant
Belle journée à vous SIMONE

tiot le mineur 09/07/2015 08:51

salut
la canicule est terminée et l'air est respirable
bonne journée

lady 09/07/2015 06:20

...amusante fin et bien pratique finalement....;) Daisy était le nom d'une marguerite...?

bonne journée

ly xx

faustine2 08/07/2015 11:25

Bonjour ,et oui les vacances ce n'est pas toujours la tranquillité...bonne journée,bises.

Noisette16000 08/07/2015 10:34

Bonjour Simone
Un petit coucou en passant avec un peu de fraicheur
Je te souhaite une bonne journée, bisous

wolfe 08/07/2015 10:24

Bonjour
C'est vrai qu'on va souvent en vacances pour se reposer et on revient encore plus fatigués car on pense qu'il faut combler toutes les journées avec des visites et des activités....
Bisous

dédé 08/07/2015 10:19

Bonjour ma chère Simone,

Lorsque depuis une époque de travail je culbutais dans une phase de vacances, mon cerveau se retrouvait complètement formaté. Surtout en ce qui concernait le boulot. La sélection qui effaçait cette durée particulière...se faisait automatiquement,
L'influence d'une période de congés sur le ciboulot...est miraculeux. Ce dernier semble tout à coup laver au karcher...de toutes traces de tracas.
Aujourd'hui que je suis en retraite, il en est de même....l'énorme page de quarante ans de travail, est définitivement tournée.
De toutes façons, le passé n'est plus accessible physiquement, sauf dans les pensées.

En vacances, lorsque je faisais la planche dans l'eau fraîche de l'océan, mes yeux regardaient le ciel d'un air hagard. Les deux pavillons des oreilles trempaient dans l'élément liquide, en entendant un bourdonnement bizarre.
Parfois, en soulevant ma tête, je constatais que mes doigts de pieds étaient en éventail.
Tout mon corps en entier se sentait enveloppé d'une grande sérénité. Ma tête semblait plus légère, comme si elle avait subi une lobotomie. Une amnésie totale du lieu habituel de vie, rendait ce passage de repos très apaisant.
Je n'étais plus du tout le même homme, avec ses complexes.
Ces derniers étaient restés dans un placard, dans mon endroit de résidence.
Sur la plage, j'exposais sans aucune gène, mon petit ventre rond...où les abdominaux ne sont plus visibles depuis bien longtemps..
Lorsque je sortais de l'élément liquide, je m'allongeais lourdement sur le tapis de plage.
Mes yeux se portaient sur de charmantes créatures, aux formes très agréables pour la vue. Ils les cueillaient sans trop s'y arrêter...d'une façon discrète.
Puis je faisais des mots fléchés avec mon épouse. Nous achetions ce genre de livre en double, afin de faire des concours. Le premier qui finissait la grille...avait gagné.
Mon taux de réussite était très médiocre... avec 90 % d'une situation de perdant. Faut dire que je partais avec un gros handicap, car ma moitié était professeur de lettres classiques....et moi simple technicien.

Le soir, nous nous promenions le long de l'océan...avant de déguster des crêpes bretonnes
Peu à peu les rougeurs de nos peaux étalées au soleil, prenaient une jolie couleur cuivrée.
Notre but n'était cependant pas celui de faire la merguez, afin de revenir tout noir.
Lors du voyage du retour, les sourires n'ont plus la même intensité. Ils sont beaucoup plus tendus qu'au départ.
Notre conversation ne se dirige pas sur le boulot, car il nous reste encore une semaine de farniente.

Aujourd'hui que j'ai rendu mon tablier professionnel, je ne pars plus en vacances.
Ma femme est à présent une "ex". Je fais donc ma grille de mots fléchés en solitaire.
L'avantage est qu'à présent....je gagne tout le temps.

Bonne journée, mon amie.
Bisous. dédé.

marithe 07/07/2015 21:53

pas trop fatiguée ??? douce nuittttttttt et gros bisoussss

normandy50 07/07/2015 20:16

les vacances sont encore loin pour moi , le 24 aout .... bonne soirée Simone

Noisette16000 07/07/2015 11:11

Bonjour Simone
Un p'tit coucou tout simplement, bonne journée sous la soleil

tiot le mineur 07/07/2015 11:01

salut
le temps change, la pluie est annoncée et l'air est plus respirable
bonne journée

cricri d amour 07/07/2015 09:37

En ce moment je ressemble à une merguez trop cuite.
hihihi
En plus ça dure.
Bisesss

lady 07/07/2015 06:11

......où que l'on soit , on est ce que l'on ressent....la réponse et les outils pour s'en sortir sont en nous....

bonne journée

ly xx

Gérard 06/07/2015 23:42

Le burn-out n'est pas connu de toutes les corporations professionnelles. certaines l’attrapent en vacances

écureuil bleu 06/07/2015 22:45

Bonsoir Simone. J'ai adoré cet article sur le burn out et je me suis retrouvée dans certaines situations : les enfants qui sèchent les cours, les petits chefs exécrables, etc...

durgalola 06/07/2015 21:55

je suis rentrée hier en début d'après midi et au camping fin juin, peu de monde ; et les journées ont filé vite ... à regarder les couchers de soleil, écouter les cigales, admirer la nature. Bises

Velutine 06/07/2015 20:30

Ouf, le burn-out ce n'est plus pour moi ! juste un peu de pression parfois ... Et la valise ce sera à la fin du mois pour se refaire une santé ...
Pas trop chaud ? Aujourd'hui ça va mieux, ouf !
Bises

dédé 06/07/2015 14:54

Bonjour ma chère Simone,

Lorsque l'heure des vacances sonne, les gens se déconnectent complètement de leur boulot...comme si tout à coup, ils étaient devenus amnésiques.
Ce décrochage avec le quotidien est systématique. Les vacanciers ressentent une sorte de mutation extraordinaire...qui les rend joyeux et gais.
Cette miraculeuse transformation, vide les cerveaux de tous tracas.
Les neurones s'agitent avec un petit énervement délicieux. Un peu hébétés, les estivants heureux reprennent très vite leurs esprits. L'appel du grand large se fait aussitôt ressentir. Le grand large se limite bien souvent... à la bordure de la mer ou de l'océan. Mais cette liberté retrouvée...vaut bien tous les voyages du monde.

Justement, les bagages sont déjà rangés dans le coffre de la voiture...afin de gagner du temps. Ce temps si précieux lorsqu'il demeure... celui du repos.
Il faut partir avant les autres, afin de ne pas subir les bouchons.
Malheureusement, tout le monde pense la même chose...au même moment.
Même sous la canicule, alors que les véhicules sont bloqués dans une file interminable...les gens sont sympathiques. Il faudrait qu'ils soient ainsi tout le reste de l'année.
Tous les soucis sont restés à la maison.
Certains pendant le voyage, oublient même leurs animaux de compagnie. Ce genre de personnes libérées de toute morale...méritent de bronzer à l'ombre des barreaux.

L'individu qui se retrouve en vacances, subit une profonde modification comportementale.
Il délaisse tout à coup ses chaussures, pour enfiler des tongs.
Les petites tenues légères font leurs apparitions. Moins elles recouvrent le corps, plus l'estivant se sent libre.
Certaines personnes préfèrent ne plus rien porter du tout. Sur le sable, elles ressemblent à des saucisses...pas encore cuites.
L'homme désire retourner à sa source, en se retrouvant dans la tenue d'Eve.
Redevenir sauvage avec un portable, ne forme pas une image très réaliste. Le problème, c'est de ne pas avoir de poche... pour pouvoir ranger l'appareil.

Tous les vacanciers se dirigent dans les même coins, comme à l'époque des invasions barbares
Les routes de l'hexagone sont surchargées par l'abondance des automobiles.
Arrivées à destination, toutes les personnes formeront un amas de chair blanche et suante...qui rougira au fil des jours.
Peu à peu, le teint cuivré des merguez, contentera toutes celles et ceux qui se font rôtir sur la plage.

Comme le dirait Confucius : Celle ou celui qui ne revient pas bronzé des vacances, à complètement raté sa vie ( texte influencé par les mots d'un publiciste, au sujet d'une montre de luxe).
Ce qui prouve que même en vacances, le regard des autres demeurent encore capital.

Bonne fin de journée, mon amie.
Bisous. Dédé.

fifi 06/07/2015 13:19

Yoooo, Huguette, on peut se tourner comme on veut, le burn-out nous guette :-))
Bisous Simone !!!

tiot le mineur 06/07/2015 12:10

salut
Terminé le burn out pour moi. Je viens de recevoir ma dernière paye d'animateur.
La vie est devant moi et pas derrière comme disent certains.
Bonne journée

Noisette16000 06/07/2015 11:22

Bonjour Simone
Moi juillet et août je reste à la maison ou alors direction maison de campagne mais pas les plages surtout pas on verra ça en septembre
Je te souhaite une bonne journée, sous le soleil, bisous

Aimée 06/07/2015 10:05

Kikou, Simonèlè.

Un petit coucou, pour te dire que tu restes dans mon cœur, je ne t'oublie pas.
Je t'embrasse avec beaucoup d'affection.
Prend bien soin de toi.
Bibizzzz Aimée

estrelita 06/07/2015 10:01

Moi pas de valise ..je reste bien tranquille chez moi ,bon lundi bises

lyly 06/07/2015 09:22

bon lundi et a bientôt
lyly

jean 06/07/2015 09:16

Oui, prendre en flagrant délit... les casses pieds.... c'est le pied !!!

lady 06/07/2015 07:10

.....voilà un texte vraiment bien écrit...amusant...come le Petit papa Noël...du temps des canicules....et les frites qui font rétrécir les jeans...;)

évitons donc de tomber en burn- out ! moins compliqué..;)

bonne journée

ly xx

khanel3 06/07/2015 06:29

encore un mois pour profiter des vacances ! bonne semaine

Claire 06/07/2015 05:18

Bravo Huguette, sacré billet !

marithé 05/07/2015 21:56

hihi faut toujours avoir son appareil photo pres de soi..ça peut servir

rooooooooo bisousssssssssss..ILS SONT LA LES VACANCIERS....

cathycat 05/07/2015 20:44

Mamena a toujours le bon mot !
Mais quand même l'uppercut était une jolie récompense !!! Qu'est-ce que ça doit soulager :-) ! Bisous

Véronique S. 05/07/2015 19:41

Ah non non ... Mon burn-out , je le laisse à la maison , pas question qu'il me suive ...
Dans 3 semaines , "vacances j'oublie tout" est fait pour moi ... Il faut juste savoir choisir le farniente qui nous convient .
Bonne soirée ma Simone
Ne t'oublie pas
Gros bisous tout plein et tout plein de Gros bisous

flipperine 05/07/2015 18:31

mieux vaut s'occuper de ses affaires

Framboise à Pornic 05/07/2015 17:14

on s'y croirait ...un vrai film ... Merci pour ce bon moment de rigolade !

LADY MARIANNE 05/07/2015 15:27

c'est bien dit , c'est ça le travail, les vacances----
les préparatifs de départ et le rangement au retour à ne pas oublier !!
bisous et bon dimanche-

nays 05/07/2015 15:01

Hello Simone

mdr extra ton texte tout a fait ça :)

jamais de vacances pendant les vacances telle a toujours été notre devise :)

bisous **

Texte Libre

deytsc

Articles Récents