Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 12:06
Bac Philo 2016...

Éducation - L’« Éloge funèbre d’Émile Zola » a tracassé. Un bac de français très commenté

  Du Zola, du Balzac, du Voltaire… Les élèves des classes de première ont eu la chance de gamberger sur de prestigieux auteurs, hier, pour les épreuves anticipées du bac de français. Les thèmes : la « question de l’homme dans les genres de l’argumentation » pour les séries ES, S et le bac technologique, et « les réécritures du XVIIe siècle à nos jours » pour les candidats au baccalauréat littéraire. Sauf que, classique du genre, le choix des textes a été largement critiqué sur internet. Les élèves des séries S et ES n’ont pas vraiment apprécié leur corpus.
On y retrouvait quatre discours funéraires :
- l’éloge de Victor Hugo à la mort de Balzac,
- celui d’Émile Zola à celle de Maupassant,
- celui de Paul Éluard lors du retour des cendres de Robert Desnos, et enfin,
- « Éloge funèbre d’Émile Zola » (5 octobre 1902) par Anatole France.

Aussi proposé en commentaire de texte, ce discours a beaucoup fait jaser sur Twitter. Le sujet a longtemps été le plus commenté hier. «
Mais tu es qui, toi, Anatole France, pour venir t’incruster au bac », râlait un élève. Un autre ajoutait : « Anatole France ? Pour moi, c’était un arrêt de bus. Bref. »

Certains ont aussi cru qu’Anatole France était une femme.
Une confusion avec le prénom féminin « France », apparemment…
« Ce moment où tu te rends compte qu’Anatole France, c’est un gars et pas une meuf, et que t’as mis elle sur ta feuille »

DNA 18  juin 2016

 

Bac Philo 2016...

Partager cet article

Repost 1
Published by Simone - dans news
commenter cet article

commentaires

écureuil bleu 26/06/2016 22:39

Ces sujets ne m'auraient pas inspirée...

Noisette 21/06/2016 10:23

Bonjour Simone
Me voici de retour
Et oui les jeunes ne se documentent pas assez mais est ce de leur faute !
Je te souhaite une bonne journée, bisous

cricri d amour 21/06/2016 09:53

Pas de musique, cause matches des footeux vilents.
Temps mitigé.
Bises

lady 21/06/2016 07:04

....j'ai déjà aussi engagé un exterminateur pour détruire un gros nid de guêpes dans la remise....toute une tablette d'étagère...!

je vais avoir le dernier à l'oeil..;)

bonne journée

ly xx

Marylou 20/06/2016 18:52

généralement je n'aime pas les photos sur lesquelles j'apparais mais cette fois j'ai pris mon courage à plus de deux mains hi hi...Bonne semaine

mamyannick50 20/06/2016 17:33

Pauvre France - Anatole va sortir de sa tombe - bonne semaine Mamy Annick

aman bou 20/06/2016 15:31

BISES PLUVIEUSES

Nell 20/06/2016 14:09

Cela prouve que nos grands auteurs n'ont pas encore trouvés leur place parmi nos adolescents. Ne pas, une seule fois, avoir entendu parler de Anatole France relève du vide, énorme, en matière de Littérature, que peuvent avoir certains de nos jeunes. C'est déplorable!!! Bel après-midi, quand même

faustine2 20/06/2016 14:00

Bonjour ,oui plus va ,moins les jeunes sont instruits ,c'est pas faute de pianoter,mais pas sur ce qui les rendraient intelligents.bonne journée,bises.

dédé 20/06/2016 12:29

Bonjour ma chère Simone,


Les élèves ont manqué de logique...en ignorant la fonction d'Anatole France.
En effet, il est stipulé dans l'énoncé du devoir " Eloge funèbre d'Emile Zola...par Anatole France ".
Il y avait de ce fait, une grande probabilité pour que le créateur de cette éloge... soit une ou un écrivain en l'honneur d'un autre auteur.

Ensuite, le prénom était obligatoirement " Anatole "...puisque Zola avait " Emile " placé devant son patronyme.
Une fois le prénom identifié, il était aisé de savoir que ce dernier était masculin.
Pour tous(tes) les nul(les) qui pensaient qu'il s'agissait d'un lieu comme un arrêt de bus ou une station de métro... il n'y plus rien à faire.
Ils ou elles porteront en eux ou en elles... une nullité indécrottable pour le restant de leurs jours. Ces élèves doivent cesser leurs études...le plus rapidement possible.
L'école de la république... ne peut plus leur apporter grand chose.

En admettant qu'Anatole fut une femme...il était encore possible de jongler avec des mots asexués.
L'auteur, la personne, l'écrivain...etc, pouvait sauver les élèves qui se trouvaient dans une impasse d'identité de leur personnage.

Il suffisait d'avoir un peu d'imagination...pour sortir de la méconnaissance du sujet, en évitant d'aller nourrir le long collier de perles du bac.

Honnêtement, le prénom Anatole...ne pouvait guère laisser de doute sur le sexe de la personne.

Bonne journée, mon amie.
Bisous. dédé.

Framboise à Pornic 20/06/2016 10:13

ça en dit long sur le niveau en France ! et cela ne va pas en s'améliorant on nivelle par le bas dans notre pays, quelle tristesse toute cette jeunesse qui se fera manipuler toute sa vie

cricri d'amour 20/06/2016 08:52

C'est qui Zola ?
hihihihi
De nos jours les djeuns, doivent pas connaitre
puisqu'il n'a pas de compte facebook
hihihi
C'est l'été.....
Bises

lady 20/06/2016 06:59

merci beaucoup pour ton beau ..Pfffffff...;)

bonne journée

ly xxx

Mathilde 19/06/2016 22:51

Mon sujet du bac c' était : Qu' est-ce que le beau ....? "
J' avais eu 12 mais serait incapable de traiter le sujet à ce jour ...!!
Bisous Simone

durgalola 19/06/2016 21:00

je note : relire Anatole France pas lu depuis belle lurette. Bises

Véro 19/06/2016 18:15

Bonjour Uppsala,

Eh bien bravo ! Toujours présente et toujours avec des sujets intéressants. Celui-ci m'a beaucoup amusée, même si comme le dit un(e) autre lecteur(rice) je ne suis pas certaine que cela soit très drôle. Ce qui est neuf, c'est qu'on peut désormais suivre sur les réseaux sociaux ce qu'en pense les intéressés à grande échelle. J'aime beaucoup twitter moi aussi @veroeddy même si mes abonnements concernent essentiellement les voyages. A vrai dire avec toutes ces sources d'info on souffre parfois infobésité (mot entendu dans une formation sur l'éducation aux média).
Merci pour ta réponse, je suis très touché de relire des "anciens". J'ai cliqué sur suivre.
A bientôt.

Véro

Marylou 19/06/2016 17:16

J'ai mon bac depuis les années 60...à l'époque on ne prenait pas Charles de Gaulle pour un porte-avion ni Anatole France pour une femme...toujours pas de soleil...malgré tout belle soirée amie

rolande 19/06/2016 16:22

Ah le bac de maintenant .... fallait voir jadis .... enfin il faut de tout pour faire un monde, des instruits et des ratés ... hélas .... bises

aman bou 19/06/2016 15:48

coucou cela va?

Jacqueline 19/06/2016 11:08

Cela ne valorise pas le métier d'enseignants........... si c'est VRAI .
Bisous tout , tout plein
Belle semaine à vous et tout et tout .

khanel3 19/06/2016 10:14

bon dimanche

lady 19/06/2016 06:41

....je me demande si c'est triste ou amusant e, la méprise de certains étudiants au sujet d'Anatole France.......;)....;(

la réponse est dans l'étude sérieuse...de faire les lectures au programme...à moins qu' Anatole n'ait pas été dans la table des matières..;)

je t'envoie qq rayons de soleil..ici nous en avons a profusion..!

bon dimanche

ly xxx

ulysse 18/06/2016 23:08

Honnêtement pour faire aimer la lecture aux adolescents peut être pourrait on leur faire lire des auteurs contemporains ....

=^..^= 18/06/2016 19:21

Pauvre France .
Qu'Anatole les pardonne .
Bon wk ma Simone
et encore merci d'avoir pensé à mon année de plus .
Je t'embrasse

LADY MARIANNE 18/06/2016 15:11

roo tout de même pour A-France !!
on va avoir droit à des perles !!
bonne journée ! déjà bien commencée-

Martine 85 18/06/2016 14:28

Anatole Françe, c'est peut-être un atole français du pacifique (lol). Bises

honorius 18/06/2016 14:14

un petit coucou en passant, j'annonce du changement sur mon site. Amitiés

aman bou 18/06/2016 13:39

hello cool lol

Evy 18/06/2016 13:27

Super article merci je repost bonne journée bisous

Texte Libre

deytsc

Articles Récents