Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 11:48

 

Le garde-barrière va disparaître Derniers tours de manivelle le 10 avril 2017 !  Il pourrait être sorti d’un film de Jacques Tati. Sur le quai de la gare de Reichshoffen, c’est un garde-barrière qui tourne la manivelle pour ouvrir et fermer les deux passages à niveau à l’approche d’un train. Ce système est presque aussi vieux que la ligne de chemin de fer Haguenau – Niederbronn, inaugurée il y a plus de 150 ans. Mais il fonctionne encore parfaitement.
DNA 04.03.2017

Stéphane Hauser, l’un des derniers gardes-barrières de Reichshoffen.

Stéphane Hauser, l’un des derniers gardes-barrières de Reichshoffen.

Personne n’a jamais résolu l’énigme de la fascination que le train exerce sur les vaches ! Pourtant cette fascination existe et elle ne touche pas que les vaches. Ce n’est pas pour rien qu’Agatha Christie y a trouvé le décor du Crime de l’Orient-Express , que Grace Kelly y a puisé sa notoriété en attendant celui qui sifflera trois fois et que Ravel y a entendu le rythme de son boléro. Il y a dans ma mémoire, des « tchouk, tchouk » qui ont rythmé ma vie.

Scories d’antan
J’avais 5 ans quand on a pris le train avec ma grand-mère pour rendre visite à ma tante à Illfurth. Nous étions dans un wagon en bois, ma grand-mère avait enveloppé nos gilets blancs dans des serviettes-éponges pour éviter que les scories n’y posent des taches noires. Jamais je n’oublierai cette petite gare d’Illfurth posée en haut d’une colline et son sentier clandestin, raccourci champêtre pour se rendre au village en contrebas. Ma grand-mère m’a dit cette phrase : « Il y a toujours un train qui nous emmène vers ceux qu’on aime ».

La littérature de gare ne se résume pas à Guy des Cars

Le bonheur se trouve parfois au bout d’un ticket. Le destin se joue dans un train ou une gare. Ce n’est pas Anna Karénine qui vous dira le contraire.

J’avais 18 ans et je prenais le train pour me rendre à la fac. Train le matin, train le soir. Une mini-société avec ses rituels. Les mêmes gens dans les mêmes wagons à la même heure avec les mêmes activités. Des joueurs y continuaient jour après jour la même partie de belote. Un adepte de Simenon lisait l’une après l’autre les œuvres de son idole, prouvant que la littérature de gare ne se résume pas à Guy des Cars et Konsalik. Une tricoteuse confectionnait maille après maille des centaines de chaussons et de brassières. Une esthéticienne distribuait des échantillons de crèmes et enregistrait les commandes. Un couple adultérin s’y faisait des câlins érotiques, genoux recouverts d’un épais manteau pour la pudeur.

Ce couple avait 27 minutes pour vivre sa passion et devait se séparer quand la voix SNCF annonçait : « Kurtzenhouse. Le train arrive à Kurtzenhouse ».

J’avais 22 ans quand je prenais le train pour rejoindre jour après jour mon poste à côté de Thionville. Le train au long cours venait de Milan et allait en Belgique. C’était le train des confidences. On raconte volontiers les choses les plus intimes à un voyageur anonyme que, de surcroît, on ne reverra jamais.

C’était le train de l’exil pour ces jeunes profs arrachés à leur lieu géographique ou à leurs enfants comme c’était mon cas. Le train des larmes et des espoirs. C’était le bonheur du train du vendredi, qui nous rendait ceux qu’on aime. Comme disait ma grand-mère : « Il y a toujours un train qui nous emmène vers ceux qu’on aime ».

« J’ai vu le Zug ! »

Jeudi matin j’ai pris le train. Avec mon petit-fils. Il a deux ans. Dimanche il avait vu « un Zug ». Il n’a pas tari à ce sujet : « J’ai vu le Zug ». Jeudi nous avons pris le « Zug ». Il a composté. Il a regardé le train arriver : « Il bouge ! Il bouge ! ». Il a applaudi tout au long du voyage. Il a bu un chocolat au buffet de la gare. Il a eu sa première fois avec le train. Il n’y a plus de scories, plus de banc de bois. Mais il y aura dans son cœur ce premier voyage inoubliable avec sa grand-mère.

La vie est un voyage en train. Un jour, la voix SNCF dira « le train arrive à Kurtzenhouse » et ce sera le moment de descendre et de quitter ceux qu’on aime.

 

 

La chasse aux maris est ouverte.

Huguette Dreikaus ?  non ....ce n'est pas moi....
mais toutes les deux... alsaciennes  ..

Avec la SNCF, c’est possible !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Framboise à Pornic 14/03/2017 10:33

J'ai toujours eu les trains en horreur . l'un deux à écraser mon chien et cela m'a marquée à vie je crois
bon mardi
( de retour d'un petit séjour à LYON - nouveau départ le 2 avril pour la cote basque)

Marithé 13/03/2017 20:36

Mon mari a horreur du train surtout le vendredi soir le train quittant Paris pour Toulouse , c'est hyper bondé ça sent les pieds et beaucoup de mal élevés .
Bises

aman bou 13/03/2017 14:33

oui c reparti et lundi dsl biz sim

dédé 13/03/2017 12:01

Bonjour ma chère Simone,

Les vaches son fascinée par la vision d'un train qui passe.
Faut dire qu'à part brouter, les bovins n'ont pas grand chose à faire.

Nous considérons toujours les animaux démunis de réflexions.
Il ont des yeux et des oreilles comme nous.
Lorsque les ruminantes entendent la motrice qui arrive avec son bruit particulier, elles lèvent la tête...comme nous lorsque nous entendons un avion.
Elles regardent passer le convoi...sans trop définir ( peut être ) ce qu'il représente.
A force de constater que les trains passent, sans jamais les déranger, elles se sont familiarisées avec lui.
Il y a longtemps qu'elles se sont aperçues que des hommes sont dessus.
Elles peuvent donc facilement admettre que c'est un véhicule comme une charrue.
N'oublions pas que le bœuf a transmis à sa communauté...qu'il était exploité pour tirer les machines des travaux champêtres.
Certes, il bénéficiait du logis et de la nourriture...pour les services rendus.
Il avait donc le minimum syndical, en étant nourri et logé.

Les vaches connaissent leurs maîtres, ainsi que le chemin qui mène à l'étable.
Elles savent même où se placer... dans leur domicile en communauté.
Je parle évidemment des bovins de mon enfance...qui possédaient encore le privilège d'aller au champs.

Pour les bêtes dans les fermes usines d'aujourd'hui, les animaux de la ferme n'ont jamais vu de verts pâturages...et encore moins de trains.
Ils attendent dans l'enclos, leur tour pour aller à l'échafaud.
C'est triste tout de même.

Bonne journée, mon amie.
Bisous. dédé.

wolfe 13/03/2017 10:42

Bonjour
Je te souhaite une bonne semaine
Bisous

Jacqueline 13/03/2017 05:57

Le train sifflera t'il 3 fois ? (sourire)
Bon début de semaine Simone
Des bises déposées pour "un très BON LUNDI " que je vous souhaite

Simone 13/03/2017 12:58

ai fait un montage photo...vais la lui ramener....

lady 13/03/2017 04:46

...Minou aime beaucoup son arbre...Sounami en avait un aussi et l'utilisait à tous les jours...c'était tellement beau de le voir tout en haut ..;)

bonne journée Simone

ly xx

aman bou 12/03/2017 14:15

oups sais pas si comm passé biz

aman bou 12/03/2017 14:14

coucou soleil sim biz

ulysse 12/03/2017 10:48

Votre délicieux article a fait renaître plein de souvenirs car longtemps, comme vous j'ai pris le train pour aller au travail dans ma jeunesse et y ai vu la galerie de personnages que vous décrivez. Il y avait même une dame dans le train du soir qui avait un petit réchaud à gaz et qui préparait sa soupe avec des légumes qu'elle avait acheté sans doute le midi

lady 12/03/2017 04:30

...bonjour Simone....

en effet...je ne manquerai pas de m'informer lors de la prochaine visite chez le vétérinaire...;)

Disons que ça ne change pas grand chose dans la vie d'un Pacha...;)

bon dimanche

ly xx

Petits Bonheurs 11/03/2017 16:13

Bonjour,
J'aime beaucoup tes textes pleins de nostalgie et tout est très bien écrit. C'est un plaisir de te lire. En Haute Provence nous avons très peu de voies ferrées .... mais nous avons un tout petit train"'2 wagons l'hiver et 3 l'été" il fait Digne les Bains/Nice.
Belle fin de semaine bien ensoleillée j'espère ?

tiot le mineur 11/03/2017 15:54

Salut
le train a toujours fasciné les hommes et c'est un peu normal .
Qui aurait prévu que l'on puisse aller à plus de 500 km/h sur une voie avec 2 rail espacé de 1 m ?
Le temps est ensoleillé alors je vais me balader mais pas en train.
Bon week-end

aman bou 11/03/2017 13:12

ouiiiiiiiii au soooooleil sim

écureuil bleu 11/03/2017 09:40

J'aime beaucoup ton texte plein de tendresse. Moi aussi c'est avec ma grand-mère que j'ai pris le train pour la première fois. Bisous et bonne journée Simone

Jacqueline 11/03/2017 06:32

Oups!!! trop tard" la barrière était fermée "
Le train est parti ..... sans nous .
Visite pour l'Alsace....... reportée alors ( sourire)
Belle fin de semaine ensoleillée . Bisous doux déposés .

Simone 11/03/2017 08:26

grand soleil ce matin mais gla gla...
13° pour cet aprème...
merci pour le comm..
bonne journée

lady 11/03/2017 05:35

bonjour Simone...

tu sembles t'y connaître en race de chien...Pacha est peut-être mi-caniche...mi-bichon..;)

je vais essayer d'avoir les différences entre ces deux races....

merci

bin samedi

ly xx

fifi 10/03/2017 20:35

Ha ! Ha ! Une connivence supplémentaire ♥

=^..^= 10/03/2017 18:32

Il fut un temps où je prenais un train qui venait de Milan mais le mien s'arrêtait à Paris .
Souvenirs souvenirs .
Je t'embrasse

Clara65 10/03/2017 17:45

Bien reçu ton mail, quelqu'un me l'avait déjà envoyé, merci, j'ai ri mais jaune quand même quand je vois où on va avec ces élections, piège à cons !
Bonne fin de semaine et bon week-end.

rolande 10/03/2017 16:02

très triste ton ode au train, regrets, souvenirs disparus ... mais oh combien vrais ..... bises

Noisette 10/03/2017 13:40

Bonjour Simone
Je passe te souhaiter un bon après midi et un bon week-end, bisous
PS : ton image ne s'affiche pas

aman bou 10/03/2017 13:27

hello ma sim et gros poutous

fifi 10/03/2017 13:19

Billet d'autant plus émouvant pour moi que je suis née à Reichsoffen. J'y ai vécu très peu de temps, mes parents ont déménagé très rapidement mais n'empêche...Et puis comme Huguette j'aime le tchou tchou. Quand il m'arrive de le prendre avec mes copines, c'est toujours pour une bonne séance de rigolades. Merci Simone !

victoria lynn 10/03/2017 11:35

coucou ma belle famille préfère le train à la voiture ; l'un de mes beaux frères prend le train ou l'avion de préférence à l'auto; et beau papa aime le train aussi ^^ pour eux c'est plus reposant et sécurisant que la route

lyly 10/03/2017 09:05

mon époux dis toujours "Sans Nous C'est Foutu" moi je lui dis "Sur Neuf cinq Fainéants"
la SNCF cela emmène beaucoup de mots, mon J-P retraité SNCF
Copier/coller : du retard dans mes visites, je faisais partie d’une association, le président a démissionné, personne ne voulant prendre la place, cette association aurait été dissoute, donc j’ai réfléchi et je me suis lancé, me voilà présidente, alors le temps que je prenne mes marques. j’ai perdu un peu de temps et comme chacun le sait le temps perdu ne se rattrape pas, alors inutile de courir, je reviens doucement sur le blog
Bises amicales
Lyly

lady 10/03/2017 05:55

Bonjour Simone,

oui, j'ai beaucoup de plaisir avec les groupes d'élèves que je rencontre....

bonne journée

bise

ly xx

Nell 09/03/2017 18:41

Je viens de vivre un grand moment, ma chère Simone, car nous habitions une maison en face d'une gare. La micheline nous emmenait jusqu'à la ville voisine. Combien de fois, ado, je l'ai prise pour aller en ville faire les boutiques. Elle rythmait nos jours. Un jour la gare fut fermée car les autobus avaient faits leur apparition et tout le monde avait l'auto. Une autre époque allait commencer. Bises du jeudi et merci pour ta fidélité.

nays 09/03/2017 17:54

oh il en existe encore plus pour longtemps, chez nous je pense que ça fait belle lurette qu'ils n'existent plus..c'était tout un temps vrai que je n'ai pas connu de mémoire...

mais en ce qui concerne la SNCB c'est la cata belge retards accidents manifestations et j'en passe

Simone ce n'était pas une manif mais des ouvriers communaux qui brulaient je ne sais quoi :)

bisous et douce soirée ☺

aman bou 09/03/2017 12:02

oups mon comm mal passé bises

wolfe 09/03/2017 11:09

Bonjour
J'ai du prendre le train une fois ou deux quand j'étais plus jeune, mais depuis plus rien.
Bisous

lady 09/03/2017 05:42

bonjour Simone...

j'ai semé des bulbes de crocus et de tulipes...on verra bie quand le printemps sera là pour vrai..;)

bonne journée

ly xx

Clara65 08/03/2017 19:46

J'ai aussi souvenir de trains avec des scories qui faisaient que j'arrivais bien sale, à destination ! Ce chemin de fer est une épopée pour un grand nombre d'entre nous depuis le XIXème siècle.
Belle soirée

aman bou 08/03/2017 12:57

pas encore tout l u mlais eriendrai sil biz

Noisette 08/03/2017 11:53

Bonjour Simone
J'arrive chez toi mais pas en train c'est formidable, avec un temps gris mais pas de pluie ça va par rapport à hier
Je te souhaite une bonne journée, bisous

lady 08/03/2017 05:01

bonjour Simone...

La lecture de ce texte me rappelle que j'ai rencontré celui qui allait être mon mari dans un train. Il s'était offert pour porter mes bagages..;)

bon 8 Mars...

bise

ly xx

faustine2 07/03/2017 16:35

Bonjour ,j'ai pris rarement le train,je suppose que maintenant ça n'a plus le même charme..
par contre mon fils le plus vieux le prends souvent ,déjà pour aller travailler à Paris,et quand il vient nous rendre visite et voyager.....mais il y a encore beaucoup de monde qui prennent les trains,je le constate quand nous allons le chercher ou le conduire à la gare ..
ce qui serait bien c'est que l'entretien des voies ,et voitures soit verifié plus souvent ,tout se dégrade et bientôt quand ce sera privatisé ,ce sera bien pire..pourtant c'est mieux que les cars qui encombrent les routes ,en plus des camions.....bonne soirée,bises.

Cassandre 07/03/2017 16:17

Bonjour Simone,

Moi aussi je suis fascinée par les trains...^^^
J'aime les romans ou les films qui se passent dans les trains...Le crime de l'Orient Express d'Agatha Christie est l'un de mes livres policiers préférés..

C'est aussi mon mode de locomotion préféré, si cela était possible, j'irais partout en train, peu importe les heures de trajet..Je garde aussi de merveilleux souvenirs de mes voyages et des rencontres faites lors des trajets..

Un de mes rêves serait de faire des voyages mythiques en train d'époque...il y en a encore d'organisé au départ de Paris ou Bruxelles jusque Vienne ou Istanbul..ce doit être une expérience fabuleuse...le prix aussi d'ailleurs -)))

Concernant la fin du métier de garde-barrière, par contre, je ne pense pas que ce soit une bonne chose..il y a tellement d'inconscients qui traversent même qd le signal a retenti..
Avoir un garde qui les empêche de passer, c'est qd même + efficace..

Je te souhaite une bonne fin de journée, bisous

mumu47 07/03/2017 13:05

j'aimais les trains et leur ponctualité, la place pour mes grandes jambes et aussi pour les bagages, j'aimais bien me mettre à l'avant de la micheline pour voir le paysage défilé ...le siècle dernier ? bah oui ... mais c'était bien
bonne après midi Simone

Santounette 07/03/2017 08:24

Je suis moi aussi très nostalgique avec le train, j'y ai vécu parfois de drôles de rencontres à tel point qu'un jour j'ai presque cru que les personnes qui étaient monté dans le même wagon que moi jouaient une comédie, c'était énorme.
Le train fait toujours rêver.
Bonne journée
Bises

khanel3 07/03/2017 06:43

bien ton article ! bonne journée

lady 07/03/2017 05:48

bonjour Simone...

je garde de bons souvenirs de mes voyages en train....c'est fascinant de voir se dérouler le paysage.

Un beau souvenir: le tour de l'Autriche en train....!

Froid agréable auj. pour faire changement...;)


bonne journée

ly xx

velutine 06/03/2017 20:44

Le train c'est génial pour un voyage moins fatigant , la conduite se fait sans nous ! et pour aller à Paris sans les bouchons de la ville et la banlieue !
La vie aussi est voyage ; le train de la vie ...

cathycat 06/03/2017 20:30

Comme tu racontes bien ces voyages en train, une expérience qu'on ne connaît nulle par ailleurs. J'ai aussi pris le train pour aller travailler et j'ai connu ces rituels, les retrouvailles des mêmes compagnons dans le même wagon, aux mêmes places. Ils fêtaient même les anniversaires. Moi je lisais beaucoup et les observais d'un oeil discret. C'était amusant. Et puis le voyage de ton petit fils... aussi grandiose qu'une odyssée et je l'espère un souvenir qui restera ancré dans sa mémoire. C'est trop beau... Bisous et merci pour ce beau billet.

Jacqueline 06/03/2017 19:16

Reichshoffen ( nous fait penser à une chanson ) (sourire)
C'est dommage, cela avait son charme
Tout est automatisé maintenant
Bisous .Bonne soirée Simone

Simone 07/03/2017 12:20

grand merci pour ton comm....

dom 06/03/2017 16:11

Je ne sais pas où en est mon train, mais je reste à bord et pas envie d'en descendre !
On vient encore d'essuyer de sacrées rafales de vent !
Et coupure d'électricité.
Bon début de semaine ... qui se traine ...
Bisoux, bisoux

aman bou 06/03/2017 14:41

promis je reviens tt lire et bibiz

dédé 06/03/2017 14:35

Bonjour ma chère Simone,
Il n'y a pas que les vaches qui sont fascinés par les trains.
Ce long serpentin d'acier, trace son chemin à une vitesse spectaculaire.
D'autres dits régionaux, se traînent de gares en gares.

Le derniers garde-barrières va disparaître .
Son métier consistait à mettre à l'abri les automobilistes...et les piétons ou cyclistes qui allaient traverser les rails.
L'homme n'avaient pas le droit à l'erreur.
Il devait respecter les heures...ou il devait fermer les barrières.
Souvent, de la minuscule maison où il vivait apparaissait ce personnage qui actionnait la manivelle lorsqu'un train arrivait.

Encore un e époque qui meurt, avec la disparition de ce métier.

Lorsque j'ai pris le train pour la première fois, j'étais très petit.
Je ne me souviens pas du voyage.
Mon premier repère fut la Gare de Metz.
Les coupoles métalliques qui protégeaient les voyageurs, étaient grandioses.
Tout ce qui ne se trouvait pas sous les voûtes géantes...était de la couleur blanche.
La neige avait envahi le décor.
Il y avait une locomotive noire...qui crachait sa fumée blanche et grise.
Son souffle puissant et régulier, résonnait à proximité.
Vers les roues, une atmosphère brumeuse enveloppait le monstre d'acier.
De la vapeur se mêlait aux mouvement des bielles.

Je regrette cette époque où les trains dessinaient leur chemin... en émettant de la fumée qui se dispersait dans l'atmosphère.
Aujourd'hui, les motrices électriques sont moins polluantes...mais elles n'ont pas d'âme.

Plus tardivement, j'utiliserai de nombreux trains plus ou moins modernes.
Je me souviens même d'un trajet que je faisait presque tous les lundis...entre Baccarat et Lunéville.
Parfois, je tombais sur un wagon avec des sièges en bois. A l'arrière de celui-ci se trouvait une terrasse en plein air...comme dans les westerns.
C'était un train de ligne régionale...et non un véhicule pour touristes.
Lorsque je me rendais sur la plate forme de ce wagon, je me sentais transporté à une autre époque. J'avais quinze ans.

Puis je traversais la France pour rejoindre Brest ou Toulon.
Lors de ces trajets, c'est moi qui regardait les vaches qui levaient leur tête vers le train.
La situation était comique.

L'automatisation a supprimé bien des métiers.
Elle en effacera encore beaucoup d'autres.
Lorsque j'étais enfant, j'ignorais qu'un jour j'apprendrais le métier d'automaticien.
Je connais donc bien la méthode...qui permet de remplacer des hommes par des systèmes électriques et électroniques.
Le progrès ne tient pas compte de la vie des hommes.
Elle lui rend la vie plus facile. Tellement...que l'on a plus besoin de lui.

Bonne journée, mon amie.
Bisous. dédé.

mamiekeke 06/03/2017 13:53

HA LA VACHE ha ha ha .
Bisous marseillais sous le soleil et la pluie .
Renée (mamiekéké).

Martine 85 06/03/2017 12:51

Je ne suis pas une vache mais j'adore les trains, les gares, les quais où l'on se sépare, où l'on se retrouve d'où le nom de mon blog quai des rimes. Bisous

Texte Libre

deytsc

Articles Récents