Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 12:00

 

 

 

Tu seras menuisier, mon fils

 

 

 

A l’aube de la fin de ce premier semestre scolaire, la prof en moi se réveille et les mots des conseils de classe de collège résonnent encore à mes oreilles.

« Sébastien ne pourra pas suivre en lycée. Il y a un menuisier dans son village. Il faudra voir s’il le prend en apprentissage. » Dans la suite des débats, Nadine est propulsée fleuriste, Loïc électricien et Natacha coiffeuse avec la mention : « Jolie comme elle est, elle pourra être coiffeuse ».

Parfois les séances d’orientation scolaire prennent des airs de concours de miss et de Chippendales. « Ronald est costaud. Avec les muscles qu’il a, il fera un excellent charpentier et pourra porter les poutres avec aisance. » Une évaluation physico-intellectuelle qui prend des airs de portrait astrologique trace l’avenir de petits boutonneux avec certitude.

Qui va gagner des millions ou Fort Boyard ?

Combien de vocations d’artisanat sont nées dans la résignation engendrée par les sentences du Sanhédrin de quelques membres de la MAIF ! Comme chez Aldous Huxley à l’école, on triait les Alphas et les Bêtas. Ceux qui continueraient dans le jeu Qui va gagner des millions et ceux qui, comme dans Fort Boyard , devront essayer de récolter quelque argent en avalant des couleuvres.

Pourtant l’adage est clair : « Il n’y a pas de sot métier ». Que serait le médecin sans l’artisan qui fait les lits, l’électricien qui rend possible l’utilisation des appareils d’investigation et de soins, la couturière qui réalise les draps et les champs opératoire, l’installateur sanitaire qui installe les douches pour les asepsies à la bétadine et les lave-mains pour purifier les mains des chirurgiens ? L’assistance médicale, ce sont aussi ces petites mains qui rendent les interventions possibles. Merci aussi aux mécanos qui entretiennent les ambulances dont la fiabilité est beaucoup plus importante que celle d’une voiture de Formule 1.

L’artisanat ne doit pas être un déversoir sur lequel certains conseils de classe posent un entonnoir à large col en fin d’année scolaire pour y faire entrer des jeunes incasables dans les études supérieures.

L’artisanat a une grande porte d’entrée aussi belle que celle des villes chérifiennes. C’est par là qu’il faut y accéder. On ne dépose pas des jeunes sur les marches de ce palais comme on abandonnait un gosse non désiré ou malformé sur les marches d’une église du temps de Charles Dickens et d’Emile Zola.

Le rêve de faire quelque chose de ses mains

Umwertung aller Werte. Voilà qu’un médecin s’est fait boulanger, une avocate tricoteuse et un banquier serrurier de précision. Il y avait en chacun d’eux le rêve de faire quelque chose de ses mains.

Je connais une star du rock qui voulait juste être menuisier ! Il se rêve encore menuisier peut-être beaucoup plus qu’un menuisier se rêve star du rock.

 

La chasse aux maris est ouverte.

Huguette Dreikaus ?  non ....ce n'est pas moi....
mais toutes les deux... alsaciennes  ..

Tu seras menuisier, mon fils

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quichottine 24/03/2017 08:16

J'adore occuper mes mains... et pas seulement sur le clavier de mon ordinateur.
J'admire énormément ceux qui savent transformer les matériaux en objets, utiles ou non.
C'est dommage que les métiers manuels soient si dévalorisés auprès des parents et des enseignants.
Tu en parles très bien...

=^..^= 22/03/2017 20:35

Menuisier comme mon grand-père paternel
Et je suis heureuse d'avoir deux petits meubles faits de ses mains .
Je ne l'ai jamais connu mais lorsque je touche ses meubles , c'est comme si je lui prenais la main .
Douce soirée .
Je t'embrasse

domi 22/03/2017 12:34

de bisous en passant pour te souhaiter une bonne journée

aman bou 22/03/2017 12:21

HELLO ET LE SOLEIL SIM

Noisette 22/03/2017 11:33

Bonjour Simone
Mon mari était ébéniste au début de sa carrière ça lui a bien servi
Je te souhaite une bonne journée, bisous

victoria lynn 22/03/2017 09:29

coucou c'est un bel hommage aux métiers manuels ;

lady 22/03/2017 04:42

bonjour Simone...

bonne journée....

bise

ly xx

aman bou 21/03/2017 13:52

hello tout gris sim

Linda 21/03/2017 13:20

c'est quand même biblique ton histoire si on vire la rock star loll
bisous et douce journée

Jacqueline 21/03/2017 08:47

Si j'étais un charpentier
Si tu t'appelais Marie
Voudrais tu alors m'épouser
Et porter notre enfant
Si j'étais un charpentier
Si tu t'appelais Marie
Voudrais-tu alors m'épouser
Et porter notre enfant

Ma maison ne serait pas
Le palais d'un grand roi
Je l'aurais construite pour toi
Seul avec mes mains

Prends l'amour que je te donne
Tu dois être forte
Quand notre fils sera un homme
Il aura beaucoup à faire
Ma maison ne serait pas
La maison d'un grand roi
Je l'aurai construite pour toi
Seul avec mes mains ......
Bonjour Simone
Je vous laisse fredonner la suite
Belle et douce journée

Simone 21/03/2017 12:40

1967
à que Johnny....

Petits Bonheurs 20/03/2017 16:26

Bonjour, C'est un bel hommage au monde de l'artisanat
Je regrette de n'avoir pas su orienter mes fils vers un métier .... Non, ils avaient trip de capacité nous disait -on ! Passez son Bac s avec la mention Bien on ne va pas se mettre en cuisine ou autre. Alors ils sont restés sur les bancs de l'université à glander pour au final n'avoir aucun métier .....

aman bou 20/03/2017 13:01

coucou encore de bruine cette fois lol non mais bisous sim

dédé 20/03/2017 11:33

Bonjour ma chère Simone,

Il y a des métiers manuels qui sont très valorisants.
Mais la plupart du temps, ils sont pratiqués pour gagner sa croûte.
Dans ce genre de professions, certains travaux demandent un effort quotidien.
Je pense aux déménageurs ou aux maçons.
D'autres se pratiquent dans le froid.
C'est le cas des bouchers.
Le boulanger doit prendre l'habitude de se lever lorsque tout le monde dort.

Mon rêve aurait été celui de tailleur de pierre, afin de restaurer les cathédrales.
Mais la vie ne m'a pas permis d'exercer ce beau métier.
Lorsque mon oncle a remplacé mon père...il m'a dit que je ferais comme lui.
Et je fus contraint d'obéir.

Nous ne sommes pas tous égaux devant le rapport des rémunérations.
Comme un peu partout, plus la profession est difficile...mois la paye est importante.
Ce qui n'est tout de même pas juste...dans la patrie des droits de l'homme.
Mais nous ne pouvons pas nous plaindre, puisque dans les autres pays s'est bien pire.

Les jeunes incasables dans les études supérieures...doivent systématiquement être dirigés vers des métiers manuels.
Certains pourront s'épanouir dans une branche qui au départ n'était pas évidente.
Il n'est pas de sots métiers.
Et il est toujours possible de se diriger vers l'excellence ...dans sa profession.
Ne serait-ce que le verrier ou le cuisinier.

Comme le dirait Confucius : Il est conseillé de faire le métier à la portée de ses capacités intellectuelles et physiques...plutôt que de désirer accéder à l'impossible.

Bonne journée, mon amie.
Gros bisous. dédé.

lady 20/03/2017 03:17

Bonjour Simone...

Grand Merci pour avoir trouvé la source du texte sur le coussin...!

Il ne reste qu'à vivre ce message d'amour dans notre vie..

bonne journée

ly xx

Marithé 19/03/2017 20:45

L'Artisanat semble renaître et c'est une bonne chose de le valoriser .

Santounette 19/03/2017 20:22

Heureusement les choses ont beaucoup évolué et maintenant il n'est plus question de faire de l'orientation en fonction du physique ou de pseudos aptitudes des élèves. Il est fini le temps ou l'on décidait qu'une fille d'ouvrier devait devenir coiffeuse ou caissière et les garçons plombier ou garagiste...
Désormais tout le monde fait des études longues, le hic c'est que justement le travail manuel a été tellement dévalorisé qu'il devient difficile de trouver un bon artisan.
Je connais pas mal de personnes très diplômées qui passent des BEP une fois à la retraite.
Bonne soirée
Bises

aman bou 19/03/2017 13:42

COUCOU gris et pluvieux mais bisous chaleureux

Framboise à Pornic 19/03/2017 08:45

Quel bel hommage au monde de l'Artisanat !
bon dimanche

lady 19/03/2017 04:21

bonjour Simone...

caniche ou bichon ou caniche-bichon...;) je ne suis certaine de rien encore...;)

bon dimanche

ly xx

cheznous62 18/03/2017 20:19

L'artisanat reprend de l'ampleur ... il y a de l'intelligence dans les mains ...
Le principal dans la vie est d'exercer un métier qui plait car il représente une majeure partie de la vie !
Et comme disait ma défunte maman "il n'y a pas de sot métier, il n'y a que de sottes gens " à méditer !
Bisous dans ta soirée Simone et dfoux dimanche par chez toi !
Nicole

ulysse 18/03/2017 18:45

Dans artisanat il y a art et tout est dit !

dédé 18/03/2017 16:51

Bonjour ma chère Simone,

On ne choisit pas toujours le métier que l'on aimerait faire.
Il y a tout d'abord les capacités intellectuelles... qui ne sont pas à la hauteur.
Celles-ci demeure souvent, la majorité des cas.
Les parents se saignent pour que l'enfant fasse des études.
Soudain, celui-ci vous sort: - ''Je suis atteint d'une phobie scolaire''.
Le ciel vous tombe sur la tête. Votre enfant n'inventera pas l'eau chaude.
Heureusement, il a du bagout.
Il fera sa place dans une chaîne alimentaire de renom....en temps que commercial.

Les enfants des parents qui pratiquent une profession libérale...reproduisent souvent le même parcours.
C'est ce que l'on nomme un milieu favorable...pour le gosse.
Un peu comme si la profession était génétique, la marmot de l'avocat portera la toge.
Celui dont le papa est chirurgien, jouera du bistouri.

Dans une nichée, il y a toujours celui qui fait de la résistance...pour ne pas faire comme ses géniteurs, ni ses frères et sœurs.
Les parents sont dépassés.
L'enfant n'est pas fait pour les études. Pire encore, il fait de la politique....ou il veut être chanteur.
Il y en a un autre qui désire être pompier.
Dans une famille nombreuse, il y a les locomotives et le traîne savate.
Parfois, toute la couvée n'est bonne à rien.

C'est par cette diversité... que chaque jeune mène sa barque.
Le doué n'aura pas besoin d'être poussé pour étudié.
Il s'instruit avec grand plaisir.
Normalement, il devrait aller loin.

Parfois, c'est le plus nul...qui réussit le mieux sa vie.
La chance l'aidant, il est propulsé dans une réussite inattendue.
C'est alors ses frères médecins... qui sont les roues de la charrue.

La plupart du temps, celui qui rate ses études...commence toujours d'un mauvais pied sa vie active.
Et la terminera aussi ainsi.
Il traîne derrière lui un lourd handicap.

Il vaut donc mieux traîner des bagages...en ne craignant pas qu'ils soient gros.

Bonne soirée, mon amie.
Bisous. dédé.

lyly 18/03/2017 15:03

moi je voulais faire du secrétariat, et voilà à 14 1/2 mes parents mon dit on t'a trouvé un apprentissage tu commence lundi rien a redire, le lundi je suis devenue commis à l'épicier, mais pas avec machine enregistreuse comme aujourd'hui non ! avec un crayon et un carnet et le calcul de tête, après le mariage, les enfants et quand j'ai voulu reprendre le travail, voila que je n'avais plus le niveau pour être hôtesse de caisse, le fait d'avoir élevé mes enfants j'avais perdu mes capacités de compter, pffff ! et pourtant. donc trouvé du travail comme agent de propreté.

bises amicales
Lyly

aman bou 18/03/2017 13:50

BIN COUCOU PLUIE ARGH BIZ SIM

MLA 18/03/2017 10:35

Si j'étais un charpentier,
Si tu t'appelais Marie,
Voudrais-tu alors en faire
Le métier de notre enfant ???

Clara65 18/03/2017 09:01

Moi-même, j'ai subi cela, puisqu'elle n'est pas bonne en maths mais seulement en français, elle passera un bac G et sera secrétaire ! voilà mon sort était scellé.
IL y a longtemps que je dis que les métiers manuels sont dévalorisés et puis qu'on laisse les jeunes choisir eux-mêmes leur destin. Même sans diplômes, ils peuvent très bien réussir.
Bon week-end

écureuil bleu 18/03/2017 08:45

Bonjour Simone. Bravo pour ton article ! Je connais un informaticien devenu plombier. L'avantage de l'artisanat c'est d'être son propre patron et exercer un métier que l'on aime. Le problème se pose lorsque je jeune n'est attiré par aucun métier et n'aime pas les études. Bonne journée et bisous

lady 18/03/2017 04:48

bonjour Simone...

Il arrive souvent que des personnes en mi-temps de la vie. changent d'orientation pour suivre une passion.!

bon samedi

bise

ly xx

aman bou 17/03/2017 15:04

coucou soleil

Noisette 17/03/2017 13:20

Bonjour Simone
Je passe te souhaiter une bonne journée et un bon week-end, bisous

domi 17/03/2017 12:32

C'est des beaux métiers et il y a beaucoup de demandes le problème c'est qu'en France quand tu travailles à ton compte tu croules sous les impôts bisous et bonne journée

nays 17/03/2017 11:46

hello Simone
mais c'est ce cher Dexter sur la photo :)

sûr qu'on n'incite pas assez les jeunes aux métiers dit manuels et c'est un grand tort
chaque personne est douée pour quelque chose encore faut il qu'on lui donne l'opportunité et la chance de pouvoir la pratiquer
bon WE Simone
bisous ☺

Jacqueline 17/03/2017 10:04

Il n'y a pas de sot métier ....
" C'est tellement vrai "
Il n'y a que de sottes gens .... et cela est encore plus VRAI .
Mais, bon, il n'y en a qui n'aiment que briller car ils sont bardés de diplômes .
L'essentiel étant d'être heureux dans sa vie et dans son métier .
Cela existe encore ., oui , oui
BISOUS tout, tout, plein Simone @bientôt

Simone 17/03/2017 11:47

il fut un temps où les jeunes partaient en apprentissage...d'office...maintenant ils sont à la "retraite"
un grand merci pour ton comm...

faustine2 17/03/2017 08:20

Bonjour ,il n'y a pas de sots métiers,il faut de tout...certains qui ont fait de brillantes études ,se reconvertissent comme c'est dit dans le texte.du moment que l'on est heureux dans ce que l'on fait...belle journée,avec le soleil.

dom 17/03/2017 06:44

C'est vrai que le physique ou les évènements peuvent jouer sur l'avenir des ados, mais il faudrait quand même respecter leurs souhaits ...
Bonne fin de semaine.
Bisoux, bisoux,chère simone

khanel3 17/03/2017 06:29

coucou du jour

lady 17/03/2017 03:58

Ah...j'oubliais...non la neige ne conne pas à la laine de Pacha...dieu soit loué...;)

ly xx

lady 17/03/2017 03:57

bonjour Simone...

J'admire les menuisiers, ces créateurs de bibelots, de meubles, qui donne des finitions qui ont belle allure à certaines maisons...!

J'admire les couturières, les cuisinières, celles qui sont habiles avec des broches à tricoter...!

bonne journée

bise

ly xx

Françoise 16/03/2017 23:54

Tiens, j'ai écrit un long commentaire. Disparu ? Ou parti en relecture chez le maître du blog ?
Bon... Mystère.
Bonne soirée.

Simone 17/03/2017 11:53

un super grand merci pour tes comms.............
pas de site ???

Françoise 16/03/2017 23:53

Ça sent le vécu.
J'ai adoré ce passage qui m'a rappelé les conseils de classe du temps où j'étais prof et de mes colères à ces moments-là : "L’artisanat ne doit pas être un déversoir sur lequel certains conseils de classe posent un entonnoir à large col en fin d’année scolaire pour y faire entrer des jeunes incasables dans les études supérieures."

J'ai ri avec la fin aussi : les reconversions. Je sais de quoi tu parles ; j'ai cru au bonheur lié à la réussite scolaire. Oui je croyais à l'ascenseur social, à la vocation, à des tas de choses mais toujours au bonheur lié à l'instruction, pas de ces voies (souvent de garage) imposées. Tout comme les longues études inadaptées aux désirs des élèves et surtout à leurs capacités.
Mes enfants m'ont tous fait plaisir, ils ont suivi la voie de l'excellence (on m'a reproché d'être élitiste) car ils étaient bons en classe. Aujourd'hui, ils ont rejeté le système et mes ingénieurs se recyclent : l'agronome a passé un CAP pâtisserie, la mécanique est au repos, l'informatique dans la nature.
Je souris en me disant, s'ils finissent par être heureux, j'aurais réussi. Pour le moment, ce n'est pas gagné car les trentenaires sont plutôt mal dans leur peau. La faute à qui ?
Bonne soirée.

Angeline 16/03/2017 21:54

j'aime me promener ici. un bel univers.

fifi 16/03/2017 21:30

Un artisan a le bonheur de réaliser des choses. Quel dommage si ses métiers se trouvent dévalorisés dans l'esprit des jeunes. Belle conclusion Huguette !
Bonne soirée, Simone ! E diguer schmoutz :-)

cathycat 16/03/2017 18:28

La période des orientations scolaires est toujours une grande source de stress pour les parents. Comment être sûr de ne pas se tromper. Et le mirage des grandes études est assez séduisant pour cacher aux jeunes que ce peut être aussi un aller direct vers le chômage. L'apprentissage retrouve une meilleure réputation mais les métiers fatigant ne séduisent pas forcément les jeunes habitués à être sédentaires. Bref, pas simple comme problème et je suis heureuse de ne plus avoir à me soucier de cela et que mes enfants aient une situation. Bisous

mamiekeke 16/03/2017 15:19

Juste réflexion que nous nous étions aussi posé un certain temps pour notre fille , finalement elle a fait ce qu' elle a aimé et elle le fait bien , n' est ce pas le principal ?

Bisous marseillais sous le soleil .
Renée (mamiekéké).

Pastelle 16/03/2017 14:33

Une très belle note. Vive les petites mains tellement indispensables, vive l'artisanat et tous les métiers où on travaille de ses mains.

ROLANDE 16/03/2017 14:22

Oui parfois je vois des personnes ayant fait de longues - longues études ... et qui sont devenus bergers .... ou autres comme quoi il faut être pragmatique, bises

LADY MARIANNE 16/03/2017 14:20

je suis d'accord-
si un élève a du mal--- on l'oriente vers un métier manuel -
si pas envie ou pas doué il ne fera pas un bon manuel non plus- il faut un bon bagage aussi pour les clims et autres appareils-
les coiffeuses -- ? au smic dans des enseignes et chronométrées--- ou caissières --
où est le plaisir ? n'est pas bonne coiffeuse qui veut-
bon aprem ! bisous-

Nell 16/03/2017 13:36

Oh! Que suis d'accord avec ton texte. C'est pour cela que, quand l'âge de la retraite sonne, beaucoup se découvre des talents cachés. A l'âge fatidique de l'orientation de ces jeunes beaucoup de nos jeunes n'ont pas assez de recul, et c'est naturel, pour pouvoir avoir une approche de leur future carrière. C'est pour cela qu'il faudrait instaurer beaucoup plus de stages en entreprise. Ce n'est que mon avis. Belle journée à toi, Simone.

Noisette 16/03/2017 12:57

Bonjour Simone
Oui mais on leur fait tellement de promesses à ces jeunes alors qu'il en est rien, mais bon ils ne savent pas eux dans la vie active comment ça se passe et après c'est trop tard
Je te souhaite une bonne journée, bisous

aman bou 16/03/2017 12:46

bin moi j ai été contente de les avoir les menuisiers avec mes probl cuisine rire sim

Texte Libre

deytsc

Articles Récents