Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 12:01
L’été des jambes.


Toute l’année les jambes sont coincées sur des chaises de bureau ou condamnées à une position debout derrière des comptoirs de vente, voire devant des groupes avides de suivre des cours pour connaître les grandes dates de l’histoire de France, les posologies médicamenteuses, les rouages économiques et les recettes des desserts sans cuisson.

Toute l’année ? Non ! En été, les jambes pédalent sur des vélos, foulent les sentiers des GR, nagent dans les piscines du monde et du jardin de la maison, dansent dans les clubs, les discothèques, les campings et lors de fêtes de villages, de barbecues et de ces concerts d’été où on exhibe des gloires passées pour faire vibrer la foule avec des refrains nostalgiques.
Le slow de l’année…
L’été sera comme toujours l’été de toutes les danses. On attend le slow de l’année aussi sûrement qu’on attend le Tour de France. Le slow, ce rythme du rapprochement entre des gens qui ne se connaissent pas forcément mais qui après trois minutes de Whiter Shade of Pale échangeront leurs points sur Macron, la disparition des koalas et la présence de la tige de ciboulette sur tous les plats du resto. Après trois minutes de Imagine , Kevin va nouer une relation amoureuse avec Cindy et trois mois après, son village perdu dans les Vosges échappera à la consanguinité grâce à son mariage avec cette fille venue de la Corrèze. Après trois minutes de Le plus beau de tous les tangos du monde avec Jules Berger, médecin veuf de Bergerac, mamie Doris pourra habiter avec ce Jules car à cet âge-là, on n’a pas le temps de réfléchir. Le petit-fils pourra occuper l’appartement de mamie Doris – gratuitement - et l’état économisera les allocations-logement.

Le slow peut changer la face du monde comme il a changé le profil de Lili. L’abus de slow a, en effet, arrondi le ventre de Lili. Le slow, c’est patin couffin. On te roule un patin et t’as un mouflet dans le couffin.

En piste ! D’abord pour ce slow où les mains peuvent se balader sans risquer les tribunaux, les hauts cris des féministes et sans avoir à répondre aux invectives du papa de la fille et cette question classique : « Alors, ma fille, vous l’épouserez quand ? » En piste aussi pour la fameuse danse aux rythmes endiablés, style latino, dans la lignée des Macarenas, des Lambadas et autres salsas. Pratiquons ces danses qui tiennent des danses rituelles faites pour appeler la pluie. Oui, pour faire tomber une petite ondée sur son carré de laitues ou sur ses pieds de cornichons, il faut « schluudere » le bassin.
Que du bon pour la santé
Votre coach sportif vous parlera du gainage inhérent à la danse rapide, des calories à brûler et du « cardio » qui maintiendra votre palpitant au top. Bref que du bon pour la santé si vous n’abusez pas de mojitos et de cacahuètes grillées.

À vos cavaliers, à vos cavalières ! Attention cependant aux phéromones ! Ils sont exacerbés en été. Il y a des fois le tango, ce n’est pas un pas en avant, deux pas en arrière, c’est cinquante pas en arrière !

Mon plus beau souvenir à moi ? J’ai dansé ce slow mythique du film Titanic sur un bateau de croisière mais tout le monde est rentré sain et sauf !

 

 

La chasse aux maris est ouverte.

Huguette Dreikaus ?  non ....ce n'est pas moi....
mais toutes les deux... alsaciennes  ...

 

L’été des jambes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Noisette 12/06/2017 12:02

Bonjour Simone
Un petit coucou en passant, je n'aime pas danser, pour les jambes pour le moment ça va
Je te souhaite une bonne journée, bisous

dédé 12/06/2017 11:30

Bonsoir ma chère Simone,


Sans gambettes... nous serions des cul de jattes.
Au Sénégal, nombreuses étaient les personnes dans ce cas...qui se mouvaient avec un petit chariot en bois.
Celui-ci était très simple... avec quatre petites roulettes et une planche.
La polio était la cause de cette tragédie.

Avoir encore ses membres inférieurs, permet de guincher.
La danse est une bonne occasion de se muscler les mollets...et d'éviter la cellulite envahissante chez les dames.
Elle permet aussi aux obèses...de perdre un peu de kilos.
Enfin, elle demeure aussi le moyen de faire des rencontres.

Personnellement, je n'ai jamais été doué pour me mouvoir au rythme de la musique.
C'était même une corvée pour moi...
d'aller sur la piste.
Je m'efforçais tout de même à danser le slow...qui était une bonne manière de rencontrer les filles.

Jamais je ne me serais permis d'effectuer un rock.
Je regardais les autres avec une légère jalousie. Pas assez prononcée pour que je fasse des cours particuliers.

Une fois casé, les occasions d'aller danser étaient rares.
Quelques dîners dansants étaient l'occasion pour se trémousser.
Un petit slow en amoureux était aussi nécessaire...en essayant de ne pas écraser les petons de ma compagne.
Heureusement, celle-ci n'était guère plus douée que moi.
De plus, elle n'était pas très attirée par ce genre de passe temps.

Danser est bon pour les varices.
Sauf lorsque les femmes qui s'adonnent à ce plaisir...se trouvent sur des talons aiguilles.
Je n'ai jamais compris comment nos compagnes pouvaient rester aussi longtemps, avec les pieds si redressés.
La colonne vertébrale doit en prendre un coup.
Mon épouse n'a jamais utilisé des échasses...pour se grandir.
Elle était d'une simplicité saine.

Bouger est bon pour le moral, ainsi que pour les jambes.
C'est une raison supplémentaire pour que les septuagénaires....aiment le bal musette.

Personnellement, je préfère marcher en solitaire...lorsque j'ai le temps pour le faire.

Bonne journée, mon amie.
Gros bisous. dédé.

aman bou 12/06/2017 11:24

coucou en passant

lady 12/06/2017 06:01

bonjour Simone...

c'était très chaud ici auj...je n'aime pas trop...je fais mes travaux exxxxxt. après le coucher du soleil...;)

bonne journée

ly xx

ulysse 11/06/2017 18:18

le slow pour relancer la natalité ! une bonne idée ! c'est sûr qu'aucun enfant n'a jamais été conçu sur l'air de "et vlan passe moi l'éponge" !

Marithé 11/06/2017 18:10

Ah ! les jambes ont aussi des problèmes en été avec la chaleur .
Bises

fifi 11/06/2017 15:43

J'étais voir mon petit fils tout près de chez toi :-)

fifi 11/06/2017 15:43

https://www.youtube.com/watch?v=nnOuoI09GAM

wolfe 11/06/2017 10:25

Bonjour
Je vais bien, je t'en remercie.
Je fais de la marche rapide car avec un certain problème au genou, je n'ai pas le droit de faire de sport qui donnerais des coups violent dessus.
Bisous

lady 11/06/2017 05:20

...un gros merci pour les bonnes notes...;) bien intelligent ce petit Basset...;)

bon dimanche

ly xx

écureuil bleu 10/06/2017 20:08

Bonsoir Simone. Oui j'ai regardé plusieurs fois la vidéo et j'ai ajouté ton lien dans mon article. C'est super : tu as réalisé mon rêve ! Bisous

tiot le mineur 10/06/2017 17:41

Salut
Avec les problèmes que j'ai je vais marcher doucement cet été.
J'aimerais bien danser le tango mais je doute que ce soit responsable.
Bonne journée

dédé 10/06/2017 15:11

Bonjour ma chère Simone,

Nos gambettes sont toutes l'année soumises à des positions pas très confortables.
Celles-ci souffrent des postures pas toujours idéales...pour la circulation sanguine.
Elles portent tout le poids du corps...ainsi que celui des objets que l'on y ajoute.
Elles sont heureuses de retrouver la l'horizontalité...le soir lorsqu'on se couche.
Si elles possédaient une langue...bien souvent elles nous diraient de les ménager.

Sur les GR montagneux des Alpes, les jambes grimpent avec un courage démesuré.
Si elles avaient un cerveau, elles pourraient se dirent que monter c'est dure...mais la récompense sera la descente.
Lors des retours, certaines personnes disent que c'est pire que les montées.
Pour avoir grimpé à plus de 3 200 mètres d'altitude... avec un fort nivelé, j'ai constaté vraiment l'inverse.
Plusieurs heures pour atteindre la cime...et qu'une seule pour en descendre.

Nos gambettes sont sollicités en permanence...dés que nous sortons du lit.
Arrivé à un certain âge, rares sont les personnes qui n'ont pas les jambes lourdes.

Les miennes semblent être plombées.
Je porte des bas de contention... pour diminuer l'impression de tirer des boulets.
Elles sont si douloureuses qu'elles n'ont vraiment pas envie de faire un slow..même avec la plus jolie femme du monde.

La douleur dans les membres inférieurs me fait même dire : - '' heureux les unijambistes qui divisent le mal enduré... par deux ! ''.

Chez les femmes, l'abus de slow...fait arrondir leur ventre... !
Il est préférable de danser le jerk des années 60...qui fait nettement moins de dégât.
Mais il y a tellement longtemps que je ne me suis pas retrouvé sur une piste dansante...que je ne connais pas les nouveautés.

Comme le dirait Confucius : Les sages disent que pour aller loin...il faut ménager sa monture.
Ménageons alors nos gambettes...afin qu'elles nous portent jusqu'au bout du chemin.

Bonne journée, mon amie.
Gros bisous. dédé.

lady 10/06/2017 05:36

.....je suis retournée voir le nid de cigognes...une belle famille unie...!

pour la photo d'hier avec les petits yeux qui observe en haut du poteau, un étourneau...je faisais aussi allusion aux yeux derrière la caméra de surveillance juste en dessous...;)

bon samedi

bise

ly xx

normandy50 09/06/2017 19:27

il y a bien longtemps que j'ai dansé un slow .... bon week-end qsqimone

=^..^= 09/06/2017 17:39

Un de mers rêves , apprendre à danser le tango argentin .
Il n'est pas encore trop tard ...
Dansons tout l'été ma Simone et après on verra !
Je t'embrasse

aman bou 09/06/2017 14:45

coucou avec du vent sim

lady 09/06/2017 06:00

....merci pour les bonnes notes...;) je vais m'informer pour savoir où ces personnes vont avec leur flotteur..;)


bonne journée

ly xxx

écureuil bleu 08/06/2017 22:27

C'est vrai qu'il y a chaque été une danse, mais comme je ne danse pas... Bisous Simone

aman bou 08/06/2017 11:51

hello ce jeudi frais sim

faustine2 08/06/2017 08:55

Bonjour ,trop bien le texte d'Huguette ,bonne journée,bises.

lady 08/06/2017 06:49

.....la dernière fois que j'ai voulu regarder le nid de cigogne, le site web n'était plus ouvert....

il se passe encore qq chose?

bise

ly xx

aman bou 07/06/2017 10:45

coucou biz fraiches sim

lady 07/06/2017 05:59

.....de mon côté, c'était une valse dont je rêvais...une valse de Strauss à Vienne...et en 1999 j'ai valsé au Kur salon à Vienne sur une valse se Strauss....j'avais des larmes dans les yeux...Un beau rêve réalisé..!

bise

ly xxx

khanel3 06/06/2017 06:36

les jambettes ne comprennent pas ceux qu'ils leur arrivent l'été !!! puis plus rien !!!

aman bou 05/06/2017 21:24

TROP FORT TON ARTICLE BIZ

normandy50 05/06/2017 18:53

je suis content de pouvoir me reservir de mes jambes car j'ai passé assez de temps sur un lit d'hôpital .... bonne soirée

nays 05/06/2017 15:23

hihi Simone
je n'attends aucuns des deux ni le slow de l'été ni le tour de France ;)
heureusement tu es rentrée saine et sauve ;)

bisous et douce journée ☺☺

rolande 05/06/2017 15:16

Dis donc tu retarde d'un siècle, il me semble" que la nouvelle génération ne danse plus le slow ..... elle se déhanche surtout !!! mais j'ai bien souris à ce retour en arrière, bises

Nell 05/06/2017 14:13

Ouf! tu m'as fait peur...Remarque tu ne serais pas là en nous faisant partager tes fantastiques articles, ma chère Simone. J'ai bien ri...alors merci. Gros bisous, ma belle, et superbe journée pour toi.

LADY MARIANNE 05/06/2017 13:55

un beau billet sur la danse et les interdits d'antan-
je ne dans pas -- coincée ! lol peur qu'on me regarde---
j'aime regarder les danseurs-- un plaisir-
bisous du lundi-

aman bou 05/06/2017 13:28

bon tant mieux suis soulagee ai eu peur en reg tf1 au journal les coulees de boue ds ton coin coin bisous ma simone

Texte Libre

deytsc

Articles Récents