Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2020 3 26 /08 /août /2020 16:10

 

 

 

 

Puisque le bonheur n'existe pas : 
tâchons d'être heureux sans lui !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Bonjour ma chère Simone,<br /> <br /> <br /> <br /> Il y a des gens qui disent que le bonheur se trouve dans le pré.<br /> Il y a même une émission télévisuelle… qui parle de ce sujet, en réunissant un agriculteur et des jeunes femmes.<br /> Si le déclic s'enclenche, c'est que les atomes crochus fonctionnent pour fonder une relation durable pou pas.<br /> <br /> L'amour est la première chose que cherche tous les êtres humains, en bonne santé.<br /> Nous sommes d’ailleurs normalement programmés, dans le but de la survie de l'espèce humaine.<br /> Pas toujours ..!<br /> <br /> L'attirance vers les autres est une très belle aventure… qui se termine parfois par un mariage.<br /> Ce bonheur au début est intense.<br /> Nous vivons sur un petit nuage, en n'attendant que le moment où nous serons avec l'être aimé.<br /> <br /> Ce bonheur est donc universelle.<br /> Celle ou celui qui ne l'a pas connu, a raté sa vie réellement.<br /> Ce n'est pas comme l'histoire de la Rolex.<br /> <br /> Pourtant lorsque le mariage est consommé, peu à peu le bonheur diminue.<br /> La routine s'installe dans le couple.<br /> Les vrais caractères se délivrent, et les scènes de ménage s'aggravent.<br /> <br /> Les jeunes femmes font du mariage, le plus beau jour de leur vie.<br /> Elles veulent ressembler à une princesse, en mettant la plus coûteuse des tenues.<br /> <br /> Chaque fois que j'ai assisté à un mariage, il y a le côté '' off '' où la mariée trouve que rien ne va.<br /> Elle commence déjà à péter les plombs, alors qu'elle n’est pas encore visible.<br /> C'est à dire qu'elle désire que cette journée reste inoubliable.<br /> <br /> Il faut donc qu'il n'y a pas le moindre problème qui vient déranger la fête.<br /> Cependant, il y a toujours des imprévus.<br /> <br /> La jeune épouse montre alors un beau sourire à la foule, et râle après les organisateurs de la soirée.<br /> En général, ce sont des personnes de la famille.<br /> <br /> A mon mariage, ce fut plus simple.<br /> Mon épouse avait déjà connu les déboires d’un divorce.<br /> <br /> Notre mariage se fit donc dans l'intimité.<br /> Nous étions quatre pour l'officielle cérémonie devant monsieur le maire, et pour festoyer dans un bon restaurant.<br /> <br /> Ce fut une sœur et un beau frère qui furent les témoins.<br /> Ce qui simplifiait les choses.<br /> Nous n'avons pas fait du bruit avec les klaxons des autos.<br /> Tout était modéré.<br /> <br /> Sauf l'amour que je portais à mon épouse.<br /> <br /> <br /> Puis la vie prit son chemin quotidien, avec les qualités et les défauts de chacun.<br /> <br /> De toutes façons je connaissais déjà les mystérieuses humeurs de ma moitié … qui tout à coup ne m'adressait plus la parole.<br /> C'était énervant lorsque nous nous promenions dans la nature.<br /> Tout à coup, elle faisait la tête sans aucun motif apparent.<br /> <br /> C'était un côté sombre de son caractère.<br /> Elle pouvait être ainsi avec moi, tout en étant très sympathique en rencontrant une autre personne.<br /> Je rageais intérieurement.<br /> <br /> Je ne comprenais pas ce comportement vis-à-vis de moi.<br /> <br /> Donc en passant la bague au doigt, je connaissais déjà ce caractère un peu bizarre qui l'habitait.<br /> Lorsqu'on est amoureux, on ne considère pas les gros défauts de sa compagne, comme étant un frein à la bonne entente.<br /> Ce qui ne veut pas dire que j'étais naïf.<br /> <br /> Alors je baignais entre le bonheur et une grande amertume. <br /> Car c'est pesant une femme qui vous fait la gueule sans aucune explication. <br /> Surtout en se promenant, et qu'aucun mot n'a pu déclencher une mésentente. <br /> <br /> J'entends certaines femmes à la télé, qui espèrent que la demande de mariage se fera d'une manière originale. <br /> Ce que je trouve complètement décalé, avec les jours qui suivront.<br /> <br /> Ma nièce avait voulu que l'apéro de son mariage eut lieu dans un château, puis le repas dans un autre encore plus beau.<br /> <br /> L'argent dépensé était aberrant.<br /> <br /> D'autant plus que moins de deux ans après, le couple se séparait.<br /> Je trouve que le bonheur des autres ou de moi-même, doit être discret.<br /> Je n’aime pas le tapage autour du mariage.<br /> <br /> Le bonheur demeure très éphémère.<br /> Faut dire qu'une fois la robe blanche rangée, les difficultés de la vie arrivent.<br /> Le rêve de princesse se transforme rapidement dans une vie normale.<br /> <br /> Il faut retourner au boulot, pour continuer la vie d'avant.<br /> Le temps passe et le bonheur semble s’éteindre. <br /> La morosité s'installe dans une routine quotidienne.<br /> <br /> Vingt ans plus tard, rien ne va plus.<br /> Le couple est un véritable naufrage.<br /> <br /> La joie du début ne fait plus battre les cœurs, car l’amour est à bout de souffle.<br /> <br /> Le bonheur est furtif.<br /> Je dirais même que c'est un fugitif, car nous courons toujours après lui... sans le rattraper.<br /> <br /> <br /> Bonne journée, mon amie.<br /> Gros bisous. dédé.
Répondre
C
Bpnjour Simone,<br /> <br /> Mais si, le bonheur existe mais il se trouve essentiellement en soi...pas à l'extérieur,..<br /> <br /> Commencer par se connaître soi-même pour ainsi comprendre ses vrais besoins, se faire plaisir par des petites attentions...<br /> <br /> J'ai l'impression que beaucoup cherchent très loin , et trop dans le matériel...
Répondre
K
petit coucou ! bizzz
Répondre
J
Vous déposer " un petit bonjour " dès le matin . <br /> Pouvoir vous souhaiter également une fort belle journée <br /> " ça aussi ce n'est que du bonheur "<br /> <br /> @ tout bientôt SIMONE
Répondre
S
♥♥ hello
L
le bonheur c'est la route que nous suivons....c'est le voyage..;)<br /> <br /> merci Simone pour ton gentil com...<br /> <br /> bonne journée<br /> <br /> bise
Répondre
D
Bonjour ma chère Simone,<br /> <br /> <br /> <br /> Nombreux spécialistes de la pensée humaine, ont fait de la moralité une condition au bonheur.<br /> Ce qui signifie qu’être heureux n’arrive qu’aux individus moraux.<br /> La quiétude ou paix de l’âme, n’est pas compatible avec l’immoralité.<br /> Vivre inquiet ou dans la peur du gendarme, rend forcément moins heureux.<br /> <br /> Pourtant, il est difficile d’admettre le bonheur sans plaisir. <br /> Celui-ci est très difficile à définir.<br /> La recherche du bien être peut-être très diverse (argent, enfants, domination, pouvoir, manipulation, générosité, etc…).<br /> La joie de vivre est demandée par tout le monde… que l’argent ne peut pas offrir.<br /> Sur Wikipédia, le bonheur est défini comme étant ‘’ un état durable de plénitude, de satisfaction ou de sérénité. Etat agréable et équilibré de l’esprit et du corps, d’où la souffrance, le stress, l’inquiétude et le trouble sont absents ‘’.<br /> <br /> Ce qui me met mal à l’aise, lorsque je dis être heureux.<br /> Car mon corps est atrocement douloureux.<br /> Je prends même des comprimés pour que atténuer mes maux.<br /> De plus, je suis un être angoissé, stressé et inquiet.<br /> <br /> Si je ne suis vraiment pas réellement heureux, est-ce que je me mentirais à moi-même.. ?<br /> Ce qui peut être possible.<br /> <br /> De toutes façons, je suis souvent sur un petit nuage, en ne voyant pas toujours ce qui se passe devant moi.<br /> Il est vrai que je ne suis pas curieux.<br /> Je ne connais même pas les noms de certains voisins.<br /> Je vis un peu dans une bulle.<br /> <br /> Sauf que je suis au courant de ce qui se passe dans l’autre monde.<br /> <br /> Je regarde beaucoup les émissions politiques, animalières, géographiques, scientifiques, etc.<br /> Ce qui signifie que je ne suis pas ignorant, de la situation du monde.<br /> <br /> Je connais trop la misère qui rôde dans la plupart des pays, pour y être sensible.<br /> C’est peut être aussi une des raisons qui me fait savourer ma joie de vivre.<br /> <br /> Il y a cinquante ans, j’ai vu des enfants qui mourraient de faim dans le Sahel.<br /> Ce sont des images qui marquent, surtout lorsque l’on vit dans l’opulence.<br /> <br /> Je trouve donc assez honteux les gens qui se plaignent tout le temps, alors qu’ils ne sont pas SDF, ou dans la misère.<br /> En même temps, je les comprends puisque leur égoïsme ne les laissent voir… que leur petite vie.<br /> Un peu comme cette jeunesse qui ne sent pas responsable vis-à-vis du virus.<br /> Je les condamne, et pourtant je sais que je n’en ai pas le droit.<br /> Ceux-ci sont restés confinés pour sauver la vie des plus âgés. <br /> Ce qui demeure tout de même un geste fort… qui fut demandé à ces jeunes qui ne demandent qu’à vivre en liberté.<br /> <br /> La situation sanitaire demande de porter la principale barrière qui est le masque.<br /> Certes, il demeure impossible pour l’instant, de se rendre dans des boîtes de nuit.<br /> <br /> Pourtant, des jeunesses réellement sacrifiées, furent celles qui allèrent en guerre.<br /> Car avec les moyens de communications actuelles, il est possible de rencontrer toutes les personnes que l’on désire.<br /> <br /> Je regardais une émission consacré au porte-avions ‘’ Charles De Gaulle ‘’, récemment.<br /> Le personnel embarqué pouvait téléphoner une fois par jour.<br /> J’ai entendu des personnes dire qu’elles étaient tristes, de ne pas voir leur famille.<br /> <br /> Lorsque j’étais au Sénégal ou sur le Clémenceau, il n’y avait aucun moyen de communication.<br /> Seul le courrier permettait les échanges avec les proches.<br /> <br /> Tout est donc relatif.<br /> <br /> Si j’ai connu autant de suicides de jeunes qui n’avaient pas 20 ans, en étant à Dakar, c’est sans doutes parce qu’ils souffraient de cet éloignement.<br /> Deux années sans pouvoir téléphoner ou se voir.<br /> <br /> De nos jours, la planète entière est accessible avec ‘’ Skype ‘’.<br /> Peut-être que la majorité de mes jeunes collègues, serait encore en vie dans les mêmes conditions.<br /> Les temps changent. Les gens semblent plus fragiles et moins prêts à affronter les difficultés de la vie.<br /> J’entends des gémissements qui n’ont pas lieu d’être.<br /> Ils sont parfois formulés sans aucuns reculs, devant d’autres personnes moins bien loties.<br /> C’est d’une cruauté indécente.<br /> <br /> <br /> <br /> Bonne journée, mon amie.<br /> Gros bisous. dédé.
Répondre
A
Passe une bonne journée. Tu as raison, il fait un peu fait! J'ai dû mettre une laine... ou plutôt, une petite veste. (sans intérêt, je sais, mais parler pour ne rien dire, c'est amusant!). Bises, Gisèle
Répondre
D
Bonjour ma chère Simone,<br /> <br /> <br /> L’homme qui ne désire plus rien est ‘il heureux… ?<br /> Il est certain que le fait d’être libéré de ses désirs, donne une grande satisfaction.<br /> Mais sans envies, la vie devient exactement celle des déprimés.<br /> Cette maladie efface tous les espoirs d’un meilleur avenir.<br /> <br /> Parfois celle-ci se retrouve dans cette situation, en essayant de combler ses désirs sans y parvenir.<br /> En général, ce sont des gens qui ne peuvent jamais être satisfaits.<br /> Il y a toujours quelque chose qui ne va pas.<br /> Et s'il n'y a aucun problème , c’est le temps qui demeure gris.<br /> <br /> Ce qu’il y a de bizarre, c’est que les personnes ne se réfèrent jamais aux gens qui subissent la même routine qu’elles.<br /> Elles visent toujours ceux qui sont plus riches, plus beaux et en meilleure santé.<br /> Les autres sont toujours plus gâtés qu’elles.<br /> Ce sont ses pensées qui ne cessent d’être ressassées…. qui plongent les personnes dans la déprime ou la morosité.<br /> <br /> Ce qu’il y a de terrible, c’est que ces envieux ne se basent surtout que sur les gens fortunés.<br /> A croire que ceux-ci ne subissent pas les caprices du temps.<br /> Car ils ne sont pas toujours sous le soleil des Caraïbes ou d’ailleurs.<br /> Ce qui n’empêche malgré tout, pas le soleil de se cacher et la pluie de tomber.<br /> <br /> Donc le bonheur resterait pour eux, inatteignable.<br /> Il y a trop d’éléments qui rentrent en jeu, pour qu’ils soient contents et souriants.<br /> <br /> La durabilité des instants heureux, demeure justement éphémère.<br /> Le bonheur reste un idéal fictif recherché.<br /> <br /> Un peu comme les jeunes filles qui attendent le prince charment.<br /> Ou ces jeunes qui désirent être riches et célèbres.<br /> <br /> Il y en a plus que l’on croit.<br /> La plupart des intermittents du spectacle, font partie des gens qui végètent, en espérant monter les marches de Cannes.<br /> Certains resteront en dehors des professions traditionnelles, afin d’assurer une vie à peu près normale.<br /> <br /> L’espoir fait vivre d’une façon aléatoire.<br /> Car sur tous ceux qui attendent le rôle de leur vie, un faible pourcentage parviendra à être figurants.<br /> Pour les grands rôles, il faut vraiment que la chance les bénit.<br /> Car même avec du talent, les perspectives d’être reconnus sont faibles.<br /> <br /> Il en est de même pour ceux qui poussent la chansonnette.<br /> Il désire faire leur CD.<br /> C’est toujours possible en payant une petite fortune.<br /> Ensuite il est rare que ce dernier, soit vendu à grande échelle.<br /> <br /> Les plus intelligents travailleront comme le commun des mortels, et iront chanter au bal populaire du samedi soir.<br /> Certains pourront le faire avec la complicité de restaurateurs, ou de patrons de bars.<br /> <br /> En ce moment de crise sanitaire, les intermittents n’auront sans doute pas droit au chômage.<br /> En effet, il n’auront pas l’occasion d’avoir un minimum d’heures qui leur donne des droits.<br /> <br /> Le bonheur d’après certains philosophes, pourrait être tout simplement un état de profonde quiétude.<br /> C’est-à-dire la tranquillité de l’âme.<br /> Lorsque la recherche du désir ne devient plus primordiale, le bonheur peut s’installer d’une manière durable.<br /> Si l’on arrive à se dire que nous avons accompli toutes nos envies, les moments heureux sont plus facilement ressentis.<br /> <br /> C’est sans doute ce que je me dis, pour parvenir à être bien dans ma peau à peu près tout le temps.<br /> Cependant, il ne faut pas commencer à sortir de cette vision tout à fait personnelle.<br /> Sinon je risquerais de rejoindre le grand troupeau des éternels insatisfaits.<br /> Pour certains penseurs, le bonheur est une chance qui arrive à l’individu.<br /> C’est-à-dire que l’homme le reçoit d’une manière magique, mais il ne peut pas le trouver de lui-même.<br /> Ce qui signifie que le bien être est tombé sur moi, sans que je ne demande rien.<br /> Je doute que cette version soit la mienne. Mais il est préférable d’y croire.<br /> Car pour être heureux, il faut tout de même avoir un état d’esprit qui favorise ce bien être.<br /> L’individu dans ce cas, prend part à cette réussite. Voire à cette chance.<br /> <br /> <br /> Bonne journée, mon amie<br /> Gros bisous. dédé.
Répondre
J
Bonjour Simone <br /> Il existe le bonheur , il faut simplement savoir profiter de tous petits riens que la vie nous offre <br /> Un sourire , un rayon de soleil , le bonheur d'être en vie et tant de petits signaux .....<br /> Mais , tant de gens se complaisent à se plaindre sans cesse qu'ils n'éprouvent plus rien .<br /> La pluie nous a fait défaut pour la randonnée mais que de bons moments partagés ....<br /> Que du plaisir .
Répondre
S
hello ♥♥♥♥♥♥♥♥
D
Bonjour ma chère Simone.<br /> <br /> <br /> Pour le conseiller en communication professionnel des grands de ce monde, c’est rater sa vie si à cinquante ans on ne possède pas une Rolex.<br /> <br /> Ce pro de la pub peut aller se rhabiller, car jamais je ne mettrai des ronds dans une montre qui n’est pas plus précise qu’une Kelton.<br /> Arrivé à cet âge et avoir encore envie de montrer aux autres qu'on a réussi, est un signe d'échec.<br /> <br /> Au moins avec ma marque dérisoire au poignet, je ne risque pas d’être attaqué sur un parking, en faisant mes courses.<br /> Et même si on me dérobait ma Kelton, celle-ci fut à mon service depuis plus d’une quinzaine d’années, sans changer la pile.<br /> <br /> Et honnêtement, je ne la porte plus depuis que le téléphone donne l’heure.<br /> <br /> Il en est de même avec les portables.<br /> J’aime mon vieux ‘’ Nokia ‘’ à touches… que personne ne me volerait, même si je l’oubliais dans un coin.<br /> Pourtant je possède un plus luxueux téléphone (160 euros), avec lequel je ne fais que jouer.<br /> Celui-ci pourrait éventuellement intéresser quelques malfrats.<br /> Encore que la marque ‘’ Xiaomi ‘’ n’est pas ce qui se fait de mieux.<br /> <br /> Pourtant, je ne trouve pas que j’ai loupé ma vie, avec de tels objets.<br /> <br /> Par contre au niveau conjugal, celle-ci fut un naufrage dont je n’ai jamais souffert.<br /> Faut dire qu’après 23 ans de vie commune, l’amour avait pris un coup de vieux.<br /> <br /> Depuis, je ne cherche plus de compagne, me satisfaisant d’une vie d’ermite.<br /> C’est très bon pour le moral, de ne pas avoir de scènes de ménage.<br /> <br /> Le bonheur est-il atteignable après ces révélations… ?<br /> Je pense que ‘’ Oui ‘’, si je ne prends que mon exemple.<br /> Ce n’est pas un bonheur exubérant.<br /> Il est discret sans faire de bruit ni d’étincelles.<br /> Il est presque plat, mais il est là et surtout à peu près constant.<br /> <br /> Dans cette perspective du bonheur, je peux dire que je vis d’une manière heureuse. <br /> <br /> Sans vivre sur l’or, je me contente de ce que je possède.<br /> Il y a pire que moi dans l’échelle malheureuse de la pauvreté.<br /> <br /> La retraite aussi amène une grande sérénité.<br /> Plus de pressions à subir, de la part des chefs de tous niveaux.<br /> <br /> La France est un pays magnifique, où nous avons droit à une pension après des décennies de travail.<br /> Ce n’est pas le cas pour une grande majorité des Etats du monde.<br /> <br /> Avec ma retraite, je sais qu’en me levant le matin… je touche de quoi vivre.<br /> Je peux payer mon loyer et manger à ma faim.<br /> Me chauffer et avoir de l’eau au robinet, sans faire aucun effort.<br /> <br /> Lorsque je désire me payer un ordinateur, j’économise pour me l’offrir.<br /> <br /> Malheureusement, mon seul soucis est celui de changer de voiture.<br /> En effet, je ne vivrais pas assez longtemps pour réunir la somme que représente une ‘’ Clio ‘’, avec la climatisation.<br /> A mon âge avec les canicules à répétition, il est préférable que je sois au frais lorsqu’il fait trop chaud.<br /> <br /> Trop de personnes ne considèrent le bonheur… que dans le matérialisme.<br /> Pourtant, je suis quelqu’un qui aime acheter et m’offrir des choses.<br /> Ce sont toujours des produits qui ne coûtent pas chers.<br /> Je connais donc le grand bonheur d’ouvrir un colis, même si à l’intérieur il n’y a pas grand-chose.<br /> <br /> Le bonheur est véritablement inaccessible, pour celles et ceux qui désirent décrocher la lune.<br /> Lorsque j’achète mon journal Télé, je vois des personnes d’un certain âge qui achètent des billets à gratter…pour toucher le gros lot.<br /> <br /> Ces personnes ne sont guère aisées.<br /> Ce sont les pauvres qui espèrent.<br /> Ce sont eux qui font tourner la ‘’ Française des jeux ‘’ et les ‘’banques’’, en payant des agios.<br /> Le constat est terriblement contrôlable.<br /> <br /> Ces gens jouent en désirant des jours heureux.<br /> Ils laissent des sommes qui diminuent terriblement leur pouvoir d’achat.<br /> L’espoir les anime. Il n’y a pas de riches qui désirent sortir de la misère, comme le font ces joueurs quotidiens.<br /> <br /> L’argent est donc un des leurres qui laisse croire que le bonheur, se trouve dans la grosseur du compte bancaire.<br /> Certes, il est certainement difficile pour ces personnes de finir le mois.<br /> Comme il est sans doute impossible d’être heureuses pour elles, en ne pouvant pas honorer les frais de leur vie.<br /> Alors elles s’enfoncent davantage, dans cet espoir fou de gagner.<br /> Et les emprunts s’accumulent.<br /> Le surendettement aussi.<br /> <br /> Vivre heureux demande donc à gérer déjà… ses possibilités financières.<br /> Ne jamais franchir la ligne rouge, afin de ne pas sombrer.<br /> <br /> Ensuite, il y a tous les petits plaisirs de la vie.<br /> La personne heureuse est consciente de l’être. Sans le savoir, il est impossible de se l’imaginer.<br /> Ce qui ne veut pas dire que le bonheur est atteint.<br /> Mais un petit morceau de celui-ci, est mieux que rien.<br /> <br /> Cette conscience de vivre dans un pays qui demeure social, est déjà une sorte de reconnaissance d’être heureux.<br /> Il est difficile d’atteindre un contentement total et surtout durable.<br /> Ce serait un mensonge de le dire.<br /> La réalisation de tous ses désirs est une utopie, même chez les riches.<br /> <br /> Il faut déjà avoir une santé pas trop dégradée, pour pouvoir se sentir bien.<br /> Encore que ce n’est pas mon cas, avec différents problèmes assez usants.<br /> Mais il ne faut pas se laisser emporter dans ses douleurs, tant que nos jours ne sont pas comptés.<br /> <br /> Car pour vivre heureux, il est essentiel d’avoir un avenir.<br /> Sinon tout s’écroule.<br /> <br /> <br /> Bonne journée, mon amie.<br /> Gros bisous. dédé.
Répondre
D
Bonjour ma chère Simone,<br /> <br /> <br /> Vivre dans le bonheur est une situation de satisfaction durable et stable. <br /> Etre heureux pendant une courte durée n'a rien à voir avec ce que l'on ressent quotidiennement.<br /> Car le plaisir momentané, ne correspond pas à être bien dans sa peau.<br /> La joie peut être intense sans durer bien longtemps. Elle demeure trop éphémère et trop passagère pour être considérée comme flirtant avec le bonheur.<br /> <br /> L'homme est vraiment heureux que lorsqu'il est comblé et que cette situation est stable. C’est à dire durable.<br /> Ce bonheur est une sorte d'équilibre qui peut malgré sa durabilité, être modifié par un événement malheureux.<br /> Ce qui signifie que celui-ci n'est jamais réellement acquis.<br /> <br /> Chaque personne cherche à vivre dans le bonheur.<br /> Cependant, les exigences de chacun ne sont pas identiques pour l'atteindre.<br /> Il reste cependant essentiel pour tous les individus. Il demeure le but principal de l'existence... qu'il est nécessaire d'accomplir.<br /> <br /> Le désir fait partie de cette recherche heureuse. Encore faut-il savoir ce que l'on recherche et que cette envie soit réalisable.<br /> Ce désir individuelle demeure parfois inatteignable.<br /> Frustré, l'insatisfaction est totale. La personne ne parvient pas à être heureuse, car ses désirs ne sont pas honorés.<br /> <br /> Vouloir ne peut pas être une source de bonheur, si ce vœu reste non conquis.<br /> Les personnes insatiables qui ne sont jamais heureuses, ne pourront vivre pleinement.<br /> Elles resteront dans une situation d'éternelles insatisfaites.<br /> <br /> Réaliser ses désirs doit se limiter à des envies possibles. Sinon apparaîtra rapidement un état malheureux.<br /> La nostalgie de la routine s'installera.<br /> Les gens se plaignent de tout, car ils ne sont pas bien moralement. Donc tout ce qui les entoure reste négatif.<br /> <br /> Il y a des moments courts de plaisir.<br /> Un peu comme une éclaircie dans un ciel sombre.<br /> Mais cet instant demeure trop passager, pour être suffisamment souriant.<br /> <br /> Avoir des objectifs dans la vie, permet de suivre un chemin pour les accomplir. Ce qui peut apporter une certaine sensation de réussir sa vie.<br /> <br /> Cependant, cette réussite demeure souvent illusoire.<br /> Car si le bonheur n'était possible que dans cette seule réussite, nombreuses seraient les personnes heureuses. <br /> <br /> La vie demeure tout de même suspendue aux aléas de l’existence. <br /> Les personnes heureuses seraient dans ce cas rares, puisque les moments dramatiques restent inévitables.<br /> <br /> Chacun possède ses envies et satisfactions qui ne seront pas identiques. La conception du bonheur est donc très individuelle et différente, d’un être à un autre.<br /> <br /> Dans la recherche du bonheur, les désirs sont divers.<br /> Etre riche ou posséder le pouvoir n’assure pas celui-ci.<br /> Rien ne le laisse croire.<br /> Le bonheur est un état d’esprit qui ne porte que sur des éléments vagues.<br /> L’amour, l’amitié, le plaisir, sont sûrement des éléments qui peuvent s’associer pour trouver le bonheur. <br /> Mais toutes ces recherches restent abstraites.<br /> <br /> Souvent les éléments qui pourraient apporter le bonheur, demeurent inconnus. Ce qui signifie que ceux-ci sont indéterminés.<br /> <br /> La recherche du bonheur est un but recherché par tous.<br /> Il ne sera pas identique selon les individus, puisque chacun aspire à être heureux dans un domaine différent.<br /> Passer sa vie à le chercher sans le rencontrer, rend les gens moroses.<br /> <br /> Et pourtant d’autres y parviennent, sans posséder autant que les insatisfaits permanents.<br /> Ce qui prouve que même les gens aisés, ne sont pas assuré de baigner dans le bonheur.<br /> <br /> L’argent ne fait donc pas ce dernier, mais il efface tout de même de gros soucis.<br /> <br /> Nous voyons souvent des jeunes dont la pensée est souvent liée au business.<br /> C’est-à-dire que le pognon est l’un des leviers majeur... qui les transportent vers l'utopie. <br /> <br /> Etre heureux demeure plus compliqué… même en ayant un compte bancaire bien rempli.<br /> Dans cette perspective, il y a beaucoup de désillusions.<br /> <br /> Vivre heureux est une sensation consciente d’être bien.<br /> Ce n’est pas forcément un degré élevé de satisfaction.<br /> Car plus celui-ci demeure puissant, moins il sera durable dans le temps.<br /> C’est ce que l’on ressent durant les premières rencontres amoureuses.<br /> Puis le ressenti faiblit, au fil du temps.<br /> Parfois il y a même le doute qui s’installe.<br /> <br /> Heureusement que ce bonheur intensif redescend, sinon nous serions toujours sur un petit nuage.<br /> <br /> <br /> <br /> Bonne journée, mon amie.<br /> Gros bisous. dédé.
Répondre
F
"S I M O N E...!", le bonheur t'appelle, sur la deuxième image :-) Cours y vite, cours y vite...<br /> Schmoutz pour une bonne fin de semaine avec plein de petits bonheurs succulents et amicaux !
Répondre
U
C'est ce que je pratique !
Répondre
E
Bonjour Simone. Le bonheur continuel n'existe pas : il faut se satisfaire des petits instants de bonheur. Bonne journée
Répondre
A
On ne vit pas heureux sans passion...<br /> Belle et douce journée ma chère Uppsala
Répondre
D
Bonjour ma chère Simone,<br /> <br /> <br /> Le bonheur existe avec une intensité qui n'est pas folichonne.<br /> Mais plutôt que de ne jamais le rencontrer, je préfère en avoir un peu que pas du tout.<br /> Faut dire que je suis satisfais avec peu.<br /> Cependant, c'est vraiment le seul moyen de baigner dans un bonheur modéré pendant longtemps.<br /> <br /> Alors qu'il y a des gens qui vivent dans un grand bonheur...et que celui-ci disparaît tout à coup.<br /> C'est ce qui arrive avec les couples qui se désunissent.<br /> Et malheureusement ces faits sont courants.<br /> <br /> Il y a aussi les personnes qui pensent que leur vie sera riche en voyages.<br /> Mais parfois les finances sont tellement basses... qu'il serait imprudent de partir avec un sac sur le dos.<br /> <br /> Nombreuses sont les personnes qui n'arrivent pas à se faire à la routine de la vie.<br /> Elles sont en souffrance car elles n'acceptent pas ce que la majorité des gens vivent.<br /> <br /> Il y a tout d'abord le travail... qui plombe les illusions des jeunes.<br /> Car sans boulot, la soupe dans l'assiette ne sera pas assurée.<br /> <br /> Chaque fois que j’ai vu des retraités qui se plaignaient aux infos, ils avaient une pension que je trouvais confortable.<br /> Ce qui prouve que ce ne sont pas les plus pauvres qui gémissent sans arrêt.<br /> <br /> Le bonheur en fin de compte, ne touche jamais les personnes éternellement insatisfaites.<br /> Car il y a toujours quelque chose qui ne va pas.<br /> Elles n’acceptent pas les changements de saisons.<br /> Lorsque la pluie tombe c’est une catastrophe.<br /> <br /> Alors que nos paysans souffrent de cette sécheresse qui rend les prés sec.<br /> Dans le Sahel, les gens dansent sous la pluie qui est la véritable source de vie.<br /> <br /> Il faut les accepter le mauvis temps, tant que celui-ci n’est pas une tempête tropicale.<br /> <br /> Chaque moment de vie doit être savouré.<br /> <br /> Evidemment, les français entres autres se plaignent toujours de leur salaire.<br /> Même lorsque ce ne sont pas les plus miséreux.<br /> <br /> Je me souviens d'un gilet jaune qui disait que sa femme payait trop d'impôts, alors qu'elle touchait 6 000 euros par mois ( infirmière libérale ).<br /> J'ai failli avoir un malaise en entendant le lascar.<br /> Certes, parmi ces manifestants, il y avait réellement des gens dans le besoin.<br /> Mais pas toujours.<br /> <br /> La reproche particulière que je fais vis à vis de nos compatriotes, est surtout la jalousie.<br /> Aussitôt que le collègue de travail gagne un peu plus que lui, c'est un véritable drame.<br /> <br /> Si bien qu'il vaut mieux ne jamais afficher vos gains.<br /> <br /> Pour revenir aux gilets jaunes, ils étaient nombreux à en vouloir aux élites.<br /> Sans eux un pays ne peut pas être développé.<br /> <br /> Ils détruisent le bien de l'autre, surtout s'il désigne un signe extérieur de richesse.<br /> <br /> C'est complètement ridicule.<br /> Mon petit neveu s'est payé une voiture de sport, en faisant de nombreux sacrifices.<br /> Pourtant son job était légèrement au-dessus du smic.<br /> <br /> Cependant dans la région lyonnaise, il se gardait bien de sortir son auto du garage.<br /> Pourtant il était gilet jaune lui aussi.<br /> <br /> Il y a donc une insatisfaction permanente dans notre pays... qui n'est pourtant pas le moins social.<br /> <br /> Je crois que les français sont trop gâtés.<br /> D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que l'immigration est si forte… en vue de se rendre en Occident.<br /> <br /> Tous les autres habitants de la planète nous envient.<br /> <br /> La populace ne connait pas son bonheur, de vivre dans un tel pays.<br /> Les étrangers qui ont pu avoir des papiers se mettent aussi à semer la zizanie.<br /> <br /> Le pays d'accueil est rejeté, alors qu'ils ont les même droits que les français de souche.<br /> Ils sont français d'ailleurs, mais pas dans leur cœur.<br /> <br /> Cependant, nos compatriotes ne sont pas exemplaire, en saccageant les symboles de la République.<br /> Notamment l'Arc de triomphe.<br /> <br /> <br /> Sans complexe, les gens qui semblaient modérés trouvent normal qu'on mette le feu au '' Fouquets '', car il représente la richesse.<br /> Ils oublient que les employés sont dans la même situation qu’eux.<br /> Les mettre au chômage ne dérange pas la populace qui délire.<br /> <br /> Je crois qu'il faut savoir faire une pause et faire son autocritique.<br /> Mais comment pouvoir faire cet exercice qui demande un minimum d'intelligence, lorsque l'on suit un routier révolutionnaire comme des moutons.<br /> Un gars qui excite les foules, alors qu'il jette en pâture de nombreuses faques news.<br /> <br /> Je n'ai pas trop compris les profs qui étaient nombreux parmi les gilets jaunes, alors que les meneurs étaient plutôt d'extrême droite.<br /> Les enseignants sont tout de même plus modérés.<br /> <br /> Alors évidemment avec des groupes extrémistes qui voulaient casser du flics, certaines personnes qui ne connaissaient pas les rouages d'une manifestation, se sont trouvées au premier poste des affrontements.<br /> Elles se firent matraquées et gazées, d'une manière incompréhensibles.<br /> Elles n'ont pas réussi à faire une analyse de la situation, en embrassant '' la cause '', et en se radicalisant.<br /> <br /> Vivre dans le bonheur ne signifie pas qu'il faut être un petit mouton qui ne manifeste pas.<br /> Il y a des causes à défendre, et d'autres qui sont injustifiées.<br /> <br /> Le bonheur existe puisque je l'ai rencontré.<br /> Cependant, il ne faut pas être trop gourmand.<br /> Il est nécessaire d’accepter la routine, en apportant suffisamment d'idées simples, pour enrichir sa vie.<br /> <br /> Il y a des heures où il faut dormir, manger et vivre dans une répétition tout à fait normale.<br /> Sinon l'estomac criera vite famine, et les paupières seront lourdes comme des pierres.<br /> <br /> La richesse d'une vie ne se compte pas par son compte en banque, mais par ce que l'on fait de sa vie.<br /> <br /> Il semblerait en vérité... que les gens qui vivent heureux possèdent des passions.<br /> <br /> Sans avoir aucun intérêt pour un sujet quelconque, la vie devient réellement morose.<br /> Même avec de l'argent en poche, la personne rentrera dans une routine destructrice.<br /> <br /> Manger tous les jours dans un palace n’empêche pas la déprime.<br /> <br /> Evidemment, l'impression d'être puissant doit être agréable.<br /> Et après au bout d'un certain temps... une routine s’installe.<br /> <br /> Si l’occident est un paradis pour les hommes, les puissants ne sont pas intouchables.<br /> Ces derniers temps, des hommes politiques de haut rang, ont été condamnés à de la prison ferme.<br /> <br /> Alors arrêtons de pleurer sur notre sort, alors qu’il y a des SDF qui ne se plaignent jamais.<br /> <br /> <br /> Bonne journée, mon amie.<br /> Gros bisous. dédé.
Répondre
T
Salut, <br /> Le bonheur arrive tout seul , pas la peine de le chercher.<br /> Le temps est variable voir pluvieux. La température est seulement de 20°. <br /> Si ca continue le chauffage va se mettre en route.<br /> Bon week-end
Répondre
P
Je prends le gros bisou du bébé. Il est trop beau !<br /> Bonne fin de semaine à toi
Répondre
E
Oui que du bonheur bonne fin de journée bisous
Répondre
J
C'est plutôt curieux... et très défaitiste....
Répondre
A
Voilà qui est astucieux! Je me fous personnellement du bonheur qui à mon avis n'existe pas. C'est une invention pour rendre les gens malheureux. Je vais avec! ou plutôt, je fais SANS. GÉNIAL! DU COUP, JE SUIS HEUREUSE. BONNE JOURNÉE, GISÈLE
Répondre

Texte Libre

deytsc

Articles RÉCents