Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2020 3 21 /10 /octobre /2020 11:07

 

 

 

Six devient le chiffre des relations sociales ! Je me croyais dans les clous : avec leurs conjoints, mes enfants sont six. Mes petits-enfants sont six. Pour les repas de famille, c’est parfait. Dans une pièce, il y aura les enfants, dans une autre pièce mes enfants avec leurs conjoints. De part et d’autre, il y aura un buffet adapté où ils pourront se servir ce qu’un ex-restaurateur devenu traiteur à domicile leur aura livré. Dans les clous ? Oui, sauf qu’il y a moi ! Avec la nouvelle réglementation, moi, je deviens la septième roue de la tablée. « Nous sommes désolés, maman. C’est la nouvelle loi. Nous n’avons pas de place pour toi. Et puis, c’est pour ton bien. N’oublie pas que tu es personne à risque avec ton diabète ». Et me voilà bannie des agapes qui débutent par des feuilletages au cumin et se terminent par des tiramisus et des tartes au citron.

À la rue, Jésus et moi

Vous me connaissez. Je me suis dit : même pas mal ! Je cours dans les restos pour dilapider cet argent qu’on appelle « économies » et qui finit toujours par arroser les cœurs secs de ces échappés de votre utérus. Me voilà à l’entrée d’un restaurant où le buis posé devant le comptoir a été remplacé par une fontaine de gel hydroalcoolique. « Bonjour Madame, vous êtes combien ? » - « Je suis seule. » « Nous sommes désolés, Madame, mais vu les mesures de distanciation que nous devons appliquer, nous ne recevons plus que les groupes de six. Six par table, c’est la loi, et nous appliquons la loi. » Hopla ! Dans les établissements voués à la gastronomie, Jésus aurait pu placer ses apôtres à deux tables mais lui aurait subi le même sort que moi. À la rue, Jésus et moi ! Même combat, me mettre au ban de la dorade et de la crème brûlée, et c’est Jésus qu’on humilie !

Quand je pense au chiffre six, je penserai dorénavant au chiffre 66, le chiffre du diable et de la damnation. Ma vie ne sera plus la même. La femme seule ne permettra jamais à un groupe d’avoir ce chiffre rond qui ouvre les portes des invitations et des libations. Je suis condamnée à manger de petites salades de tomates avec un cervelas, des soupes mixées dans un petit blender ou encore un filet de truite avec une petite purée. Finis pour moi les pot-au-feu aux myriades de crudités et les choucroutes surmontées de chapelets de saucisses !

Même mon chandelier n’a plus sept branches

Je vous vois verser une larme sur mon triste sort. Séchez-la ! J’ai trouvé un filon pour remplir mes escarcelles : je loue mon trois-pièces pour les mariages. Il est aux normes : la table de cuisine et celle de la salle à manger ont six places assises, les fauteuils du séjour sont au nombre de six. J’ai même adapté mon chandelier. Il n’a plus sept branches, j’ai enlevé celle du milieu. Que la fête commence !

 

 

 

Huguette Dreikaus ? 
non ....ce n'est pas moi....

mais toutes les deux... alsaciennes  ...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

lady 28/10/2020 05:15

......c'est comme la 5e roue d'une voiture...;))

bonne journée Simone

bise

bernard 27/10/2020 09:26

Tant qu'il a encore de l'humour.......Bravo Simone.

lady 26/10/2020 04:25

.......trop bien cet article...mi figue...mi raisin....bravo à l'auteur....;)je suis chanceuse, j'ai soupé chez une de mes filles ce soir , nous étions 5 à la table...;) ouf....

bonne journée Simone

bise

Jacqueline 25/10/2020 20:00

Une choucroute à consommer seule , il est vrai c'est compliqué .
qu'Huguette me pardonne (sourire)
Seule , aucun plaisir à aller au resto .
Des jours meilleurs reviendront , il faut y croire .

Simone 26/10/2020 11:37

...oui et vivement les jours meilleurs ....♥

Petits Bonheurs 25/10/2020 14:31

Des articles toujours si bien tournés. Un plaisir que de venir te visiter. Je ne suis jamais déçue !

Samuel Jouet 24/10/2020 18:47

Top, merci pour tout, au plaisir de vous voir sur mon blog. https://samuel-jouet.blogspot.com/

tiot le mineur 24/10/2020 16:57

SALUT,
Nous aussi on est embêté si ca dure jusque après Noël parce qu'on sera sept alors va falloir qu'on met deux tables éloignées non ?
LE TEMPS EST POURRI DANS LE GRAND NORD!
L'HIVER EST A NOS PORTES.
HEUREUSEMENT ON A UN BON CHAUFFAGE.
BON WEEK-END

=^..^= 24/10/2020 16:48

Merci Huguette ! Vous m'avez fait sourire .

Je t'embrasse ma Simone

Ulysse 23/10/2020 21:15

et que va faire Blanche Neige ?

JCL R. 23/10/2020 20:54

Toujours aussi pertinents tes articles - j'espère que vous allez bien tous les deux ce qui est le cas ici, en pays libre.

Evy 23/10/2020 20:30

Bien drôle cette histoire passe une bonne soirée bisous

Velutine 23/10/2020 20:12

Nous aussi , les Ardennes confinés ! Chez nous ça ne changera pas, le soir on est bien à la maison .
Merci pour ton passage ! Bon WE . Bises

ecureuilbleu 22/10/2020 21:19

C'est très drôle. Bravo à Huguette ! Cela devient effectivement très compliqué. Bonne soirée Simone.

Marithé 22/10/2020 20:28

C'est bien dit tout ça et cela devient compliqué de jour en jour jusqu'à quand .
Une année 2020 qu'on oubliera jamais .
Bises

autobiographie 22/10/2020 14:25

Je devrais relire plus attentivement mon commentaire car ce que j'ai écrit est lamentable! Pardon, Gisèle

autobiographie 22/10/2020 14:24

le ou la 7ème... J'ignore si j'était été rejetée par j'étais la 7ème mais je me suis souvent (pauv' Gisèle) trouvée seule dans un resto et crois-moi, c'est pas rigolo quand on vous remarquer qu'il n'est pas poli de lire à table! !!!!! Non mais! Gisèle

domi 22/10/2020 12:37

Le chiffre du diable n'est pas 66 :-) il manque un 6 mais je suppose que tu l'as fait exprès. Les fêtes de Noël s'annoncent très mal mais je pense qu'on est pas encore au bout de nos peines... et surtout des restrictions ; le jeudi soir devient une hantise on ne sait jamais à qu'elle sauce on va être mangé bisous

fifi 21/10/2020 21:11

"À la rue, Jésus et moi !" Elle en a de la chance, Huguette de faire une telle rencontre ! Mais cela ne m'étonne pas, Il a de toute façon un faible pour les SDF :-) Mais je m'égare, je crois que ce n'était pas le sujet :-)
Schmoutz, Simone

Velutine 21/10/2020 18:34

Refuser une femme seule dans un restau c'est double peine ! privée de sortie avec la solitude pour compagne !
Bon texte d'Huguette comme d'habitude ! Bises

Jacqueline 21/10/2020 15:45

Ce foutu virus modifie bien nos habitudes
.A t'on le choix ?
Passez une belle fin de journée Simone

Simone 21/10/2020 16:39

˄·͈༝·͈˄*₎◞ ̑̑❤️ ✨Lᵒᵛᵉᵧₒᵤ

Renée 21/10/2020 15:44

Excellent ce texte punaise tragique en fait mais si drôle a lire. Bisous

Jean 21/10/2020 14:01

Magnifique!!! bien pensé....
Aujourd'hui c'est nos 53 ans de mariage, et bien à part un peu moins de vent, c'était le même temps.... par contre nous étions beaucoup plus jeune !...
Nous devions être une bonne soixantaine de participants... aujourd'hui deux !... Mais je trouve ça formidable nous sommes encore les deux....
Dieu a été bon avec nous....

honorius 21/10/2020 13:50

Je vais me permettre pour une fois d'être impolie, ils nous font chier avec leurs mesures, c'est toujours les mêmes qui trinquent ! Les gens normaux ne font pas de fête à 150 dans un appartement, ne vont pas aux raves parties sans masque, j'en passe et des meilleures. Là on avait une petite réunion prévue entre amis, mais plus de 6, annulée. RAZ LE BOL de cette dictature sanitaire

Mamy Annick50 21/10/2020 13:22

coucou j'adore ton texte qui n'est que réalité et surtout la partie "nous ne recevons plus que les groupes de six." eh bien moi je vais en ville cet après midi avec ma fille, semaine prochaine j'ai deux repas restaurant copines et là nous serons 4 ......bisous Mamy Annick50 -

Texte Libre

deytsc

Articles Récents