Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2021 2 20 /07 /juillet /2021 11:20

 

 

 

 

 

    Dans un monde où l'ambition se résume au confort et au paraître, mettez la mention INDISPENSABLE sur un prix et les gens passeront leur temps à pédaler pour l'obtenir.

    L'Homme est le problème de l'Homme. À partir du moment où il y en aura deux, il y en aura un de trop.

       Il suffit d'une seule plume pour apprendre à voler.

    La curiosité est un état de non-satisfaction permanent. C'est un fait, il ne peut jamais y avoir plus de réponses que de questions.

    L'Homme est le problème de l'Homme, à partir du moment où il y en a deux, il y en a toujours un de trop.

    Quand on nous vole la clé de notre coeur, on finit toujours par en changer la serrure.
 

    Quelques mots suffisent pour dire de grandes choses, une belle histoire permet de les comprendre.

 

Valentin Auwercx
né en 1991
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

dédé 28/07/2021 09:21

Bonjour ma chère Simone,


Dans le monde argenté, nous trouvons parfois des requins qui désirent en gagner toujours plus.
Dans la marine, j'avais l'habitude de m'arrêter dans le café le plus proche du port.
J'étais un bon client lorsque je n'étais pas en mer De plus, j'amenais souvent des copains de bistrot avec moi.
Un grand sourire se dessinait sur le visage du patron.
On aurait cru qu'il m'attendait. C'était l'impression qu'il me donnait.
En effet, lorsqu'il me voyait, il savait que sa recette de la journée serait confortable.
D'ailleurs, lorsque nous allions changer de bar, il faisait tout pour nous retenir.
Depuis longtemps, j'avais compris la mentalité de ce brestois...qui aimait un peu trop l'argent.

Un jour sa fille qui faisait des études de médecine m'avait dit dans un coin :
- '' je déteste l'amour de ma mère et de mon père pour l'argent..! ''.
Elle était jolie et pourtant je lui avais répondu bêtement :
- '' Ce n'est pas bien de critiquer ses parents. ''.

Par la suite, j'ai regretté mes paroles car elle ne m'a plus jamais regardé.
En même temps, je savais que ce qu'elle me disait était entièrement vrai.
Et en même temps, il fallait bien payer les études de mademoiselle.

Les gens ne pensent qu'au business.
Les requins de la finance ont les yeux exorbités lorsqu'ils voient une liasse de billets.

La seule fois où j'ai présenté un gros chèque à ma banquière, ce fut lors de ma retraite où j'ai touché environ trois mois de salaire plus quelques primes.
La dame ne me connaissait pas.
Elle m'aurait étalé un joli tapis rouge si elle l'avait pu.
C'est la seule fois où dans une banque, j'ai été considéré comme étant une personnalité.
Je me rappelle même lui avoir dit :
- '' Ce montant est exceptionnel....''.

Du coup, elle me fit moins de courbettes.
Pendant un instant, j'ai cru que je me trouvais au Japon, où les gens qui servent les puissants baissent constamment la tête.

C'est tout de même agréable d'être pris pour plus important que l'on est vraiment.

Qu'est ce qui se passe pour un footballeur milliardaire qui rentre dans sa banque.
Les gens se couchent devant lui..!

Avoir vécu ce petit moment m'a montré que l'argent ouvrait toutes les portes.
C'est une agréable sensation.

Je comprends que les véritables gens fortunés, soient mis sur un piédestal.
Surtout pour un citoyen de la France d'en bas.

Tout à coup nous comprenons que nous n'avons pas le même traitement.

Tant pis, nous sommes ce que nous sommes.
Ce n'est pas la peine de jouer au riche, lorsqu'on a pas le sou.

Malheureusement trop souvent, la valeur morale d'une personne n'a pas sa place parmi les gens aisés.
J'avais un ami multimillionnaire qui pouvait se payer ce qu'il avait envie.
Il était craint par toute la ville, sauf par moi.

Jamais il n'a pu m'acheter.
Lorsque nous nous rendions au restaurant, j'ai toujours payé ma part, même s'il me disait qu'il désirait la payer.
Il était simple.
Il fréquentait des établissements à la portée de mon budget.
S'il me payait un verre, je remettais une tournée.
Ce qui me permettait de le contrer, lorsque je n'étais pas d'accord avec lui.

Un jour, je l'ai trouvé plus autoritaire avec moi, après une dizaine d'années d'amitiés.
Il était en colère car je ne n'étais pas d'accord avec lui.

Notre camaraderie a cessé ce jour-là.
Il m'avait critiqué, je l'avais contré en lui disant qu'il était plus médiocre que moi.
Il n'a pas supporté cette insolente riposte.

Ces gens fortunés regrettent souvent par la suite de perdre un ami.
Car j'étais intègre et il le savait.
Alors que la majorité des gens autour de lui étaient faux.
En même temps il est vrai, personne ne le contredisait.

Personnellement, peu de temps après, j'ai quitté la ville.
J'ai pu grâce à lui, constater la fourberie des gens.

Je n'avais pas ce défaut en étant honnête avec moi-même.
Je sais qu'il s'est marié avec une femme de son milieu.

Les requins se mangent entre eux.
Leurs serviteurs aussi.

Je ne suis dans ce monde marin, qu'une simple sardine.



Bonne journée, mon amie.
Gros bisous. Dédé.

MLA 28/07/2021 09:00

L'Homme n'aurait jamais dû quitter le Paradis Terrestre, sa curiosité lui a été fatale !

dédé 25/07/2021 09:58

Bonjour ma chère Simone,


La liberté est un bien qu'il faut vraiment défendre.
Car beaucoup de sang fut versé pour pouvoir en profiter.

Chez nous par rapport aux régimes totalitaires, nous pouvons dire ce qu'il nous plaît.
Attention, il ne faut pas que nos paroles soient chargées de haine.
Pourtant les manifestations des gilets jaunes et des anti-vaccins, flirtent souvent avec des interdits.

Ce qui signifie qu'on peut dire n'importe quoi, sans avoir de soucis avec les autorités.
C'est cela que l'on nomme le délitement de la France.

Il n'y a plus de condamnation à la hauteur de la gravité des faits.
Lorsqu'un manifestant délinquant est arrêté, les juges sont souvent du côté du désordre.
C'est-à-dire qu'ils sont souvent de gauche, comme les professeurs.

Ce qui signifie que les condamnations sont mises sous le tapis.
C'est ainsi que les voyous qui ont tenté de faire brûler les policiers dans leur auto, n'ont eu qu'un rappel à la loi.
Il y a 45 ans, leurs têtes seraient tombées dans un panier.

D'ailleurs, la vraie pègre ne s'attaquait pas à un cheveu d'un policier.
C'était encore le temps où le grand banditisme avait encore le code de l'honneur.

Aujourd'hui, les petites frappes se sentent fortes, lorsqu'ils sont dans l'anonymat d'une foule.
Leur code de l'honneur est la lâcheté.

Ce que je ne comprends pas, c'est qu'il y a une partie de la populace qui trouve normal ce comportement.
Certains idiots osent dire qu'ils vivent dans une dictature.

Dommage que Franco soit décédé.
Je les aurais envoyé faire un petit stage en Espagne.

J'ai eu l'occasion de me rendre deux fois en Espagne en 69 et 70.
Je trouve que nos chefs dans la marine nationale manquaient de prévoyance.
Nous étions jeunes et ne connaissions pas ce qu'était une dictature.

J'ai eu sept collègues blessés par balles, car ils étaient en état d'ivresse.
Un autre jour, j'ai vu un pauvre matelot qui était KO et ensanglanté, avec trois flics qui lui tapaient dessus.

Nous avions entre 18 et 20 ans.
Personne ne nous avait annoncé qu'il était dangereux de se promener dans les rues d'Espagne.
Certes, parfois avec un peu de bruit.
Ce n'est pas une raison pour tirer des balles réelles sur des jeunes.

Je n'ai pas rêvé.
J'étais prêt à aller défendre le pauvre bougre, en pensant qu'il s'agissait d'une erreur.
Heureusement qu'une certaine raison m'a empêché de faire un geste qui aurait pu me coûter cher.

Dans notre population d'illettrés, il y a des imbéciles qui utilisent des termes sans savoir ce qu'ils veulent dire.
J'aimerais envoyer ces idiots en Corée du Nord.
Je suis prêt à leur payer le billet ''Aller''.
Je crois que ce n'est pas la peine pour le ''retour'', s'ils continuent à défiler comme dans notre pays.
S’ils braillent des choses impensables.

Je pense qu'il vaut mieux se cotiser, pour envoyer des gerbes de fleurs aux dépouilles de ces crétins indécrottables.

Bonne journée, mon amie.
Gros bisous. Dédé.

autobiographie 23/07/2021 17:08

BOnne journée pas encore trop chaude, Gisèle

dédé 23/07/2021 10:26

Bonjour ma chère Simone,


Le plus grand prédateur terrestre est l'homme.
Le plus grand destructeur de la planète demeure encore l'homme.
Nous sommes six milliards d'individus sur cette pauvre terre.
Il faudrait s'occuper de la démographie, afin de réduire cette humanité dévastatrice.

Cependant, les politiques des pays riches sont celles de faire des enfants, pour assurer les retraites des anciens.

Ainsi que de pouvoir exercer différents métiers.



En Afrique, il n'y a pas de politique familiale, tout simplement parce que la mortalité infantile est encore énorme.
Ensuite, les richesses ne sont pas suffisantes pour donner un job à tout le monde.

C'est donc une politique d'immigration qui est proposée.
Ainsi les diasporas qui se trouvent dans les pays occidentaux, enverront de l'argent aux leurs.
En même temps, les marabouts prennent un gros pourcentage de cette manne.
Ils se servent puis distribuent au compte-goutte, l'argent qui reste pour les pauvres.

En ce moment, les chinois sont les envahisseurs de l'Afrique.

Ainsi, ils assureront le rapatriement des terres rares qui sont nécessaires pour leurs industries.
En même temps, ils prennent une certaine influence militaire.
C'est déjà le cas à Djibouti.
La Chine y possède une base navale.

Les Africains ont refusé la colonisation européenne.

Ils acceptent le partenariat avec l'Empire du milieu.

Ce qui ne sera pas mieux au bout d'un certain temps.

Mais les chinois useront de la force en cas de résistance.

L'homme devient donc à la merci de la puissance chinoise.

C'est déjà le cas en Grèce, où le port du Pirée est la propriété chinoise pendant 99 ans.

A présent c'est au Monténégro que la chine risque de s'installer.

Naïvement, les occidentaux ont cru que la Chine avait trop de retard, pour combler celle-ci.
C'est une Chine décomplexée qui a copié tous nos brevets.

Puis elle les a améliorées.
Ce pays, qui était sous-développé il y a quarante ans, est devenu la seconde puissance mondiale.

Bravo les occidentaux..!

La Chine s'arme de plus en plus.
Tous les quatre ans, elle possède l'équivalent de notre marine nationale.

Alors que les députés européens demandent des mesures de plus en plus contraignantes à nos industriels et à nous même, ils ferment les yeux sur la Chine qui fait ce qu'elle veut.
Ce qui nous rendra encore plus faible face à cet envahisseur de l'Est.

Le parlement européen semble ne pas vouloir notre bien-être.
Toutes les mesures qu'il prend au niveau de l'écologie sont punitives pour les occidentaux.
C'est à se demander si ce dernier n'est pas acheté par l'Empire du milieu.

En attendant, c'est le peuple européen qui souffre.
Nous avons des obligations de plus en plus strictes, uniquement pour servir d'exemple.
Pourtant tout le continent européen ne pollue qu'à la hauteur de 10%.
La Chine est à 26,2 %.
Les Etats-Unis sont à 14,5 %

Nous allons donc pénaliser nos industries qui ne sont déjà pas compétitives, sur le marché mondial.
Et évidemment, les pauvres européens devrons laisser leur voiture au garage...ou à la déchetterie.
Le marché européen nous promettait pourtant bien autre chose, que de nous pénaliser sans arrêt.
Les technocrates européens sont vraiment à côté de la plaque.

Ils sont les responsables de notre décadence.


Bonne journée, mon amie.

Gros bisous. Dédé.

dédé 22/07/2021 09:33

Bonjour ma chère Simone,


Notre monde occidentale est basé sur l'hyper consommation.
Dans notre pays, les gens sont très jaloux entre eux.
C'est une maladie terriblement française, où nous considérons être heureux que si nous gagnons plus que notre voisin.

Ce constat est triste, aussitôt que nous sommes deux.

Le pire ennemi de l'homme demeure l'homme.

C'est terrible à dire, mais si l'humanité disparaissait, ce serait certainement à cause d’elle-même.
L’humain est mesquin.
Parfois sa méchanceté l'aveugle.
Il est capable de couper la branche sur laquelle il est assis.

C'est d'ailleurs ce qu'il fait avec la planète.
Il sait qu'il n'y en a qu'une.
Ce qui ne l'empêche pas de la détruire un peu chaque jour.

Pour sa défense, il possède des arguments.
C'est toujours de la faute des autres.

Ainsi il se croit déchargé de toutes responsabilités.
C'est terrible à dire, mais il semble heureux de couler,
à partir du moment où les autres coulent avec lui.

En France et peut-être ailleurs, lorsqu'un voisin se paie une belle auto, l'autre tente d'en avoir une aussi belle.
Pourtant, il n'y a pas de honte à avoir, lorsqu'on n'a pas les moyens.
Surtout si l'on ne doit rien à personne.

Les exemples sont flagrants.
L'homme a un très grand défaut qui est la jalousie.
Cette convoitise est maladive.
Elle tue parfois.

C'est l'histoire de cette famille bretonne ( affaire Troadec ) dont le beau-frère croyait qu'elle cachait un trésor.
Au commissariat de Brest, la sœur de Pascal Troadec et son ex-compagnon sont placés en garde à vue.
Le couple a assassiné les quatre membres de la famille.
Tout cela parce qu'ils pensaient avoir été évincés d'un trésor… qui n'a jamais été trouvé.

Participer au meurtre de son frère, sa femme et les deux enfants uniquement par jalousie.
Pour des pièces et des lingots en or qui n'ont sans doute jamais existés.

Voici un crime terrible dont sont capables certaines personnes de notre pays.

Dans l'affaire Flactif ( Chalet du Grand Bornand), ce sont cinq membres d'une famille qui seront tués.
Les assassins avaient parlé à la télé.
La femme était particulièrement jalouse de la réussite de ceux qui les avaient embauchés.
Mais je pense que ces criminels n'étaient pas tout à fait finis.

Dans ces deux cas extrêmes, ce sont les mêmes leviers qui en sont la cause.
La jalousie et l'envie de possessions.

Un animal est incapable de tuer pour cette jalousie morbide.
L'homme est capable du pire, comme du meilleur.

Mais parmi toute une population, nombreux sont ceux qui ne passent pas à l'acte, et qui portent en eux une incroyable envie de dépasser ceux qui les entourent.

Le gain étant ce qui fait tourner la plupart des marchés criminels (drogue, vol, kidnapping, etc...).

Tout cela pour épater la galerie.

Il est vrai que la puissance de l'argent est la raison de désirer être aisé.

Personnellement, je suis bien comme je suis.
Il est seulement dommage que l'on prête plus d'attention aux fortunés, plutôt qu'aux gens honnêtes.


Bonne journée, mon amie.
Gros bisous. Dédé.

autobiographie 21/07/2021 14:48

Je suis très primaire. La liberté commence là où l'homme s'arrête. L'homme est un roseau pensant. Bonne journée, Gisèle

ecureuilbleu 21/07/2021 09:54

Bonjour Simone. Il y a du vrai là-dedans. Au lieu de s'entraider les hommes se jalousent et veulent ce qu'a leur voisin. Bonne journée

lady 21/07/2021 06:34

....en effet...qq mots suffisent pour dire de grandes choses.....! beau texte....

les chats sont au voisin...ils sont bien nourris....c'est leur instinct de chasseurs qui prévaut....

bon mercredi ... Denyse xx

Martine Martin 20/07/2021 16:23

Il fait trop chaud pour que je me mette à philosopher mais c'est assez vrai dans l'ensemble. Bisous

autobiographie 20/07/2021 15:43

Bonne journée pas encore trop chaude dans ma région. Ouf! la chaleur me fait peur! Gisèle

Aimée 20/07/2021 14:38

Coucou exact...
L'homme est le problème de l'homme, bien dit !!!
Bises, ici, 36°....Chaud ! chaud les marrons chauds.

autobiographie 20/07/2021 13:09

Valentin en sort de belles! Suis-je l'homme-femme en trop puisqu'il n'en envisage qu'un seul? Il dit:, l'homme est le problème de l'homme... c'est vite dit ! Je préfère: "Après le pain, l'instruction est le premier besoin de l'homme". Pardon de jouer les trouble-fêtes. Bonne journée Simone, Gisèle

marie l 20/07/2021 12:49

COUCOU,
L'HOMME EST LE PROBLÈME DE L'HOMME....Super bien dit.
Bises

Texte Libre

deytsc

Articles Récents