Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2021 6 06 /11 /novembre /2021 12:27

 

Cette époque aime le minimalisme. Kabhy Lame, un petit gars qui coupe un citron en cinq secondes ou déchire la page d’un journal en trois secondes, a aussitôt vingt-trois millions de “like” alors qu’il faut à une autre star comme Guillaume Musso au moins vingt ans et plus de 80 000 pages blanches noircies pour toucher autant de public. Celui qui se trémousse en selfie a dix millions de followers alors que le fan-club de Johnny du Nord compte 250 membres.
Ce monde marche sur la tête. C’est l’ère des vidéos éditées en nano-octets qui vous piquent comme des moustiques et vous inoculent un goût inéluctable pour le non-sens. L’important, c’est le buzz. « Pourvu qu’on en parle ! »
Et voilà que l’alsacien s’inscrit dans ce contexte. Notre langue résumée en un mot « Hopla ! ». Mot présenté comme aussi adapté à toutes les situations qu’un passe est adapté à toutes les serrures.
Hopla ! pour marquer le départ, « Hopla los ! », hopla pour rendre compte du côté inéluctable d’une chose puisqu’on dit hopla devant une assiette cassée qu’on ne pourra plus réparer.Hopla, c’est de l’alsacien, mais c’est court et c’est rigolo.
Hopla fait le buzz. Du coup, on en parle à la radio comme on parlerait d’un nouveau Pasteur qui aurait inventé LE vaccin contre toutes les maladies. Enfin un mot radio-diffusable parce que plus long, ce serait insupportable.

Une langue ne se limite pas à quelques borborygmes
« Hopla » a même une chanson pour illustrer le propos. La chanson de Seppi. Chanson en français, mais il y a le mot hopla dedans, c’est suffisant. En outre, c’est garanti sans huile de palme.
Le copain de Lili m’a dit : « Ne méconnais pas la valeur d’un mot », et de me parler du « oui » qui, prononcé le jour du mariage, t’engage pour la vie. Oui, mais une langue ne se limite pas à quelques borborygmes, à des « allez ! allez ! », des « hopla ! » et des « verdammi ! ».
Mamema dit « e köjelhopf diss sin nit numme rosinle. Es gheert teig drum rum » (Un kugelhopf ne se réduit pas aux raisins secs. Il y a aussi la pâte autour). Le serment de Strasbourg est écrit en alsacien francique.
Hopla ! mache’s guet. Sur ce, je vous souhaite un bon dimanche et, pour finir avec un beau borborygme idiomatique, « dee sin doch alli blem blem ! » (ce monde est fou).

 

 

 

Huguette Dreikaus ?

  non ....ce n'est pas moi....
mais toutes les deux... alsaciennes  ....

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Coucou, <br /> Bel article, belle interrogation ????<br /> Moi c'est Musso qui m'intrigue et j'achète... j'aime mais 4 livres en 1 an.... pas POSSIBLE..<br /> GRosses Bises
Répondre
F
"Hopla", c'est net, c'est clair, c'est simple ! Tout le monde comprend, même les "français de l'intérieur" :o) Cela veut dire, "c'est bon !", "c'est fini", "on y va", "ça suffit"<br /> Même dans certaines circonstances fermières :"Hopla Geis, le bouc est prêt" :-))<br /> "Aï, yo amel" qu'on dit chez nous :-) J'ai mis un certain temps à comprendre ce presque équivalent haut-rhinois ("mais oui, bien-sûr")<br /> <br /> Merci Simone ! Merci Huguette !<br /> Schmoutz à toutes les deux ♥♥
Répondre
J
Si c'est Huguette qui le dit .<br /> Belle fin de journée les 2 alsaciennes (sourire )
Répondre
S
♥♥
D
Bonjour ma chère Simone,<br /> <br /> <br /> Notre monde n'a plus les mêmes valeurs.<br /> Les gens qui sont admirés n'ont pas inventé l'eau chaude.<br /> Mais il suffit d'un mot parfois pour faire leur fortune.<br /> <br /> Nous nous souvenons tous de celui d''' allo'' prononcé par Nabilla.<br /> Aujourd'hui cette dernière est fortunée, admirée, riche et connue.<br /> Son compte bancaire est certainement plus important que nos chercheurs, nos médecins et savants.<br /> <br /> Cette société ne connaît plus la valeur réelle des personnes.<br /> Tout du moins chez les jeunes.<br /> <br /> Dire que j'ai croisé Richard Burton et Elizabeth Taylor qui passaient sur le trottoir d'en face.<br /> Il n'y avait personne autour.<br /> Ce n'est pas pour autant que j'ai changé de trottoir.<br /> <br /> Il va de soi que je ne me déplacerais pas pour voir une vedette de Koh Lanta ou des réseaux sociaux.<br /> Je trouve que la télévision met trop en valeur la médiocrité des gens.<br /> <br /> Il m'est arrivé de tomber accidentellement sur '' Les marseillais ''.<br /> Les jeunes hommes sont tous gonflés.<br /> Les jeunes femmes sont presque synthétiques.<br /> Une chose est certaine, c'est un cerveau qu'il aurait fallu leur greffer.<br /> <br /> Enfin, je ne connais aucun nom de ces gens si médiatisés qui n’ont vraiment pas fait grand-chose.<br /> <br /> Je suis plus admiratif pour Thomas Pesquet qui demeure un véritable aventurier.<br /> De plus, pour être cosmonaute, il est nécessaire d'être ancien pilote.<br /> Avec simplicité, il montre véritablement sa passion, en nous faisant partager sa vision de notre planète.<br /> <br /> Ceci dit, je suis tout de même surpris par de nombreux jeunes qui sont de véritables petits génies.<br /> Venus de toutes les couches de la société, je regarde ces jeunes à des émissions comme '' Les douze coups de Midi ''.<br /> Je suis obligé d'admettre que nous avons encore des jeunes générations d'érudit(e)s.<br /> Leurs connaissances m'épatent.<br /> D'autant plus que ce ne sont pas des personnes qui ont fait de grandes écoles qui sont les plus douées.<br /> <br /> Je suis alors bluffé par tant de connaissances à 20 ans.<br /> En même temps, je suis rassuré.<br /> Il y a encore des générations qui sortent de la médiocrité habituelle.<br /> <br /> Les jeunes qui cherchent à s'instruire sont donc encore là, pour nous éblouir vraiment.<br /> Avec de réels mérites, les meilleurs sont vraiment doués.<br /> <br /> Chaque fois que je tombe sur un boulanger ou autres étudiants qui deviennent champions, je trouve que la France n'est pas si larguée que cela.<br /> Il y a donc deux mondes parallèles pour satisfaire les divers téléspectateurs.<br /> <br /> Celui que j’aime est rassurant.<br /> <br /> Et d'ailleurs, qui sont les dindons de la farce ?<br /> Est-ce-Nabilla ou ses collègues des réseaux sociaux, ou tout simplement moi, avec mes modestes revenus.<br /> Car si ces stars du nouveau monde se présentent dans un palace, se seront elles qui bénéficieront des courbettes du personnel.<br /> <br /> Alors que moi, je longerai le mur de ce lieu prestigieux, en passant par l'escalier de service pour faire le ménage.<br /> <br /> Nous n'avons plus les mêmes valeurs.<br /> <br /> <br /> Bonne journée, mon amie.<br /> Gros bisous. Dédé.
Répondre
M
Hopla !
Répondre
J
La femme parfaite une Alsacienne ? j'suis d'accord la mienne l'est....
Répondre
E
Bravo à Huguette pour ce texte bien écrit et tellement vrai ! Bisous
Répondre
D
Je suis d'accord c'est abusé, on se demande ... après va dire à ton môme de bien travailler à l'école pour avoir un bon métier bises
Répondre
R
Rose de Odratzheim C'est avec beaucoup de plaisir que je lis Huguette Dreikaus tous les dimanches dans les DNA. La chronique du 31 octobre intitulée Hopla ! m'a fait penser à nos belles vacances passées aux Canaries il y a quelques années. Une parisienne nous avait vivement déconseillé <br /> de faire des excursions en car Il n'y aurait que des ya.ya et des yo-yo. A notre grande surprise elle nous a dit que les Alsaciens, nombreux dans les cars, n'écouteraient pas le guide, ce qui serait fort gênant pour les autres touristes. Ils discuteraient : ya-ya, yo-yo... La Parisienne, Ignorant que nous étions alsaciens (je suis 100 % alsacienne, mon mari est un demi yaya-yoyo) s'est confondue en excuses "Vous n'êtes pas des Alsaciens, vous n'avez pas d'accent." Hopla merci ! Lire I'HUMEUR est un moment de pur bonheur, ya-ya ! On y trouve des anecdotes truculentes où se côtoient le <br /> français, l'allemand, l'alsacien et de nombreux mots d'origine étrangère. J'apprécie le langage coloré de Huguette Dreikaus, son style Image, sa poésie, sa verve... Elle parle souvent de retour au passé, à l'enfance : Mamama dit... L'expérience de l'histoire nous instruit. un grand merci pour ce merveilleux moment de réflexion, d'humour, de bonheur ! Faisons tout pour conserver notre belle langue alsacienne. »
Répondre
N
courrier des lecteurs paru dans les Dernières d'Alsace du 07.112021
D
Hopla.....nous voilà....faut qu'on chante....et ça ira....;)<br /> <br /> bon dimanche pour toi<br /> <br /> Bisous....
Répondre
A
Excellent et vive l'Alsace. Bises
Répondre
V
Futilités , c'est ce qui anime notre époque ! On ne sait plus quoi inventer pour faire du nouveau, être vu, plébiscité ! J'aime Huguette qui observe bien notre monde et le décrit avec un style logique et humour . Bises et bon dimanche
Répondre
A
Trop drôle ce mot hopla !<br /> Je l'emploie souvent avec mes arrières-petits-enfants, depuis, je suis devenue : Mamy hopla !<br /> Oui, le monde est devenu foui...<br /> Bisous et vive hopla geis !
Répondre
C
Décidément je ne suis plus à la mode ... je n'adhère pas à tous ces mots que l'on ne peut même pas appeler associer à du vocabulaire .. mais on ne s'étonne plus de rien à notre époque .<br /> Bon dimanche par chez toi Simone.<br /> Nicole
Répondre
A
j'adore ce mot hopla! pas besoin d'en dire plus! ben...
Répondre
R
Bien dommage ce mot qui se met a toute les sauces pour une si belle région. Bisous doux weekend
Répondre

Texte Libre

deytsc

Articles RÉCents