Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2021 1 06 /12 /décembre /2021 11:49

 

 

L’escargot est l’animal totem de ce début de siècle qui trempe dans l’asexualité. Iel est né. Sous le sapin, vous pourrez chanter : “Iel est né(e), le divin enfant !” Déjà qu’on avait le chapon, un coq non genré pour se coucher sur nos plats au milieu des fagots de haricots, de pommes dauphines et de champignons, on n’a plus qu’à fêter Noël sous le signe de l’inclusion.
Tout est dans tout. Le masculin est dans le féminin, le féminin est dans le masculin. Pour le règne animal, la chose est inscrite dans la langue allemande depuis la nuit des temps. Der Hengst, die Stute, das Pferd. Der Hahn, die Henne, das Huhn. Le mâle, la femelle, le castré. Le neutre est inclusif. Va falloir introduire le neutre dans la langue française. Le neutre ou le diminutif. Das Mädchen. Das Bübchen. Les substantifs neutres pour désigner les petits qui ne sont pas vraiment genrés physiquement.

C’est le mâle qui répand la terreur !
C’est surtout le masculin qui est sur la sellette ! On crie haro sur le baudet ! C’est le mâle qui répand la terreur ! Tout a commencé en ces temps bibliques où Adam nous a menés hors du paradis végétarien, ce pays où coulait le smoothie de mangue et où se mangeaient les compotes de poire et les chutneys de figue. Heureusement que la route vers un nouvel Eden est déjà largement ouverte et se voit empruntée par des millions de personnes. Le nouveau Compostelle est là. Iel est un pèlerin à la recherche de la non-violence et de la contemplation.
Lili dit : “C’est vrai que les hommes ont une cruauté inhérente à leur statut de mâle.” Mais Lili ! Les hommes viennent de Mars ! Ils viennent d’un temps où il fallait avoir de la force et des attributs mâles pour affronter les bêtes féroces à poser sur le feu pour le repas familial et à les dépouiller pour y tailler manteaux et bottes. Il n’était pas encore arrivé, ce temps où il suffit d’aller à la boucherie pour demander son escalope ou de pousser le chariot chez Confection and co pour avoir à se vêtir.
Dans le contexte primitif, c’est parfois le sanglier qui gagnait et ce sont les marcassins qui avaient de l’homme à manger. Certes, il y avait déjà des chasseresses, mais pas assez en nombre pour assurer la pitance, car les femmes allaient d’une maternité à l’autre et passaient donc plus de temps à vomir pendant une grossesse ou à langer des nouveaux/elles-né(e) s qu’à aiguiser les flèches. N’est pas walkyrie qui veut.
L’ère nouvelle a commencé ! #metoo a mis à la une cette propension des mâles à foncer pénis en avant sur les femelles ! Out les secrets d’alcôve. Les projecteurs se braquent sur les turpitudes de tous ces taureaux sans pudeur. Après la messe de minuit, je marquerai une heure de silence pour toutes les femmes victimes de féminicide.
Mamema dit : “Miner Joseph isch e gueter Mann gewann” (mon Joseph, c’était un brave homme). Pour éviter les débats en famille : Vive le Noël inclusif ! Chez nous, ce sera donc escargots, chapon et cadeaux non genrés. Là, c’est difficile ! Fini, en effet, le temps des cravates, des chemises pour les hommes et des châles en soie ou des rouges à lèvres pour les femmes. Finalement, je vais faire des enveloppes. Avec des sous. L’argent n’a pas d’odeur et pas de sexe.

 

 

 

Huguette Dreikaus ?

  non ....ce n'est pas moi....
mais toutes les deux... alsaciennes  ....

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Coucou
Merci de ton gentil passage sur mon blog
En parlant de sapin je viens de mettre sur pied le mien, les choses sérieuses commence demain !
J'espère que tu vas bien
Gros bisous et bon dimanche
@lain
Répondre
N
Toujours un vrai régal sue de te lire. Moi un escargot? Pffff!!! Une tortue plutôt 🤣🤣🤣🤪tout va bien pour moi. Rassure-toi je suis heureuse dans ma nouvelle vie. Prends soin de toi et merci pour tes mots😘😘😘
Répondre
C
Le p'tit coucou en passant ~~~~ en mode escargot _@__(°-°)
Répondre
A
tu vas bien? Tu te fais rare, je me pose des questions! bonne soirée, Gisèle
Répondre
A
bonne journée! sans soleil à Paris en tout cas! Bises
Répondre
C
Coucou Simone,

J'aime observer les escargots dans la nature mais je n'en mange pas...

Comme le yin et le yang, il y a le féminin/masculin...et avec l'ère du verseau dans laquelle on avance lentement, les qualités de douceur, de beauté, de sensibilité devraient émerger de + en +..
Alors, que deviendra l'humain de demain...!?

Je te souhaite une très agréable soirée,
Bisous,
Répondre
U
les hommes sexistes sont des masos car ils méprisent la part féminine en eux !
Répondre
A
escargot nez à nez avec le chat ou chat nez à nez avec le chien, chien nez à nez avec l'âne. Ah! des images comme ça! J'en demande! Bonne journée, Gisèle
Répondre
D
Bonjour ma chère Simone,


L'escargot est plutôt un animal cool.
Nous ne savons pas s'il panique, car il ne montre jamais une rapidité visible, lors d'un danger.
Pourtant il doit avoir des craintes puisqu'au moindre risque, il se met à l'abri dans sa coquille.
Coquille bien fragile pour certains prédateurs.

Évidemment, l'homme fait partie de ceux-ci, car il est féru d'escargots au beurre persillé.
Il les appelle escargots de Bourgogne, alors que la plupart du temps ils viennent des pays de l'Est.

Le coq châtré sera donc une volaille magnifique pour le réveillon.
Je conseille le chapon de Bresse qui est certainement le meilleur du monde.
Pour la simple raison que la personne qui a goûté au poulet de ce label, trouvera les autres volailles bien fades dans sa vie.

Le chapon est donc un coq eunuque.
C'est ce que désire les personnes qui adhèrent au wokisme, en parlant du mâle blanc.
Elles désirent le rendre complètement castré. Déconstruit comme dit Madame Sandrine Rousseau en parlant de son époux.
Cette militante au sein du parti Europe Ecologie, exerce des responsabilités d'élue.
Elle flirte avec le Wokisme, en désirant rendre tous les mâles blancs non genrés.

Ce que prône le mouvement, en considérant qu'il n'y a plus de femmes ni d'hommes.
Femmes, hommes, trans, et que sais-je encore ne forment plus qu'une espèce humaine, sans distinctions anatomiques particulières.
Cette vue absurde est à présent bien répandue aux Etats-Unis.
Elle demeure même au centre de toutes les universités d'Amérique du Nord, et commencent à se ressentir dans celles de France.

Évidemment, l'écriture inclusive fait partie de ce renouveau loufoque.

Du coup, je me suis rendu devant le miroir, pour regarder si j'étais encore sexué.
Je ressemble à un homme, même si je n'utilise plus mon bigoudi.
Faudra peut-être que je fasse comme le Chapon, pour adhérer à la cause ridicule qui commence à toucher la France.

Je plains vraiment les jeunes qui ne vont plus se retrouver dans cette manière de voir les choses.
L'Occident est fou.
C'est l'occasion pour être les imbéciles de la planète, aux yeux de nombreux pays.

Je comprends mieux pourquoi l'on dit que notre civilisation est en déclin.
Avec des exemples comme celles que partagent les extrémistes de gauche, notre civilisation est vraiment en danger.

Ces gens sont des ennemis de l'intérieur qui s'occupent à saboter nos belles démocraties.
Souvent des personnes pourtant diplômés qui en plus sont islamo gauchistes.

Il faut espérer que cette nouveauté ne soit que passagère.
Cependant elle aura fait beaucoup de mal dans nos écoles, car les profs peuvent être sensibles à un tel mouvement… qui pourtant faisait rire tout le monde au début.

Bonne journée, mon amie.
Gros bisous. dédé.
Répondre
J
Oups!!!
Que nous les laissions tranquilles .
Répondre
J
Bonjour Simone
Nos jeunes , ayant déjà bien du mal à suivre avec toutes les contraintes depuis la pandémie , ce n'est peut-être pas le moment d'en rajouter . Ils doivent déjà bien assimiler la langue française avec toutes ses complexités . Ce qui n'est pas si évident .
Que nous laissions tranquilles .
A vouloir trop bien faire et dire ,on finira par se casser les dents .
Ils seront désabusés .
Passez une belle fin de semaine Simone
Merci à Huguette , encore un très bon article .
Répondre
S
♥ tout simplement
F
Bonjour ,les escargots ,je les aime ,je sais bien les cuisiner ..quand au reste ,on vit une drôle d'époque ,chacun(ne) est différe et toutes nt,chacun vit sa vie ,je respecte mais inventer des mots ,tout changer ,non..que l'on vive tous en bonne intelligence ,mais c'est pas gagné...bonne journée,bises.
Répondre
F
chacun ,chacune ,est différent,j'aurai dû me relire..
A
que le dessin est mignon ... moi je l'appellera iel ce dieu invisible dans les cieux ... iel ne peut qu'être complet pas comme nous. Bises
Répondre
M
coucou,
Ah les escargots, je souris en pensant à ma fille... a chaque fois grande comédie, je n'en veux pas! J'ai trouvé une fois le fait de lui dire , mais non , c'est de la viande...du boeuf... Elle a gouté et depuis.....Ohhh Maman quand même.....!
au moins avec elle ils sont heureux et libres.
Belle journée. Bises ensoleillées.
Répondre
V
Bravo Huguette pour avoir relevé cette innovation absurde de notre époque ! Pourquoi vouloir attirer l'attention sur le genre ! ça se répand jusqu'à l'école même maternelle ! de quoi perturber nos chères têtes blondes ... Quand à l'écriture inclusive n'en parlons pas ! Bonne semaine . Bises
Répondre
=
Devait-on vraiment en arriver là ... ?
Il y a un escargot gravé dans le gré de la façade de l'église de ma ville et il n'est pas seul, d'autres sont sculptés à l'intérieur. Signature d'un géomètre du Moyen-Âge . Sa symbolique est si forte.
Bien vu Huguette.
Merci
Je vous embrasse toutes les deux.
Répondre
R
ça me fait doucement rigoler mais c'est pas non plus très normal d'en arriver là avec ce iel...Bisous
Répondre
A
En tout cas, ne compte pas sur moi pour sur la table des escargots, ni à Noël ni aux jours ordinaires, et cela, malgré la beauté de ton texte et des images: par exemple, le chat donnant un baiser à cet animal sans sexe! bizarre. Bonne soirée, Gisèle
Répondre
E
Bravo à Huguette pour son texte ! C'est désespérant d'en arriver à Iel, je trouve.
Répondre
M
Belle semaine et bisous.
Répondre

Texte Libre

deytsc

Articles Récents