Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 23:21

 

 


 

 


 


 

 

 

                     La cigale et la fourmi Version 1957

                    

 

                    A Pigalle ayant chanté tout l'été
                    Désirée se trouvé fort dépourvue
                    Quand sans habit se vit nue
                    Elle quitta l'avenue Marceau
                    Se trouva dans le ruisseau
                    A bout d'un temps la famine
                    Lui ôta ses vitamines
                    Si bien qu'elle voulut prêter
                    Son beau corps pour subsister
                    Jusqu'à la saison nouvelle
                    Je me paierai, se dit-elle,
                    Avant l'août, foi d'animal,
                    Un vison c'est l'principal
                    Elle alla très respectueuse
                    Offrir ses moindres défauts
                    Mais bien qu'elle eût le sang chaud
                    Elle ne put, la malheureuse,
                    Que rester dans l'hypothèse
                    Car ces filles, ne vous déplaise,
                    A Pigalle, hélas, fourmillent.

                                      
                

                    Serge Gainsbourg (1928-1991)
               

                    
                   

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

deytsc

Articles Récents