Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 17:13

 

 

 

 

 

 

La rentrée a, au moins, un bon côté : basta les congés !

Parce qu’on n’en pouvait plus de cet été. Pas des mini-shorts bien sûr, ni des blagues du Racing : si toi aussi, tu veux être président de club, envoie ta photo, ou n’importe quoi…

Cet été pourri, on commençait à en avoir par-dessus la casquette, d’abord parce que les caves inondées, le camping dans la gadoue et la piscine vue des vestiaires, ça lasse.

Si encore, la pluie n’avait été que d’orage. Mais mauvaises nouvelles aussi sont tombées par trombes.

Pas moyen de rechercher le coup de soleil sans de plus devoir craindre que ne s’évaporent ses dernières économies, son boulot, son appart.

Pendant que les uns tentaient de se brûler le cuir, d’autres cramaient des milliards. Et même pas d’ambre solaire pour s’éviter ce genre d’érythèmes baissiers.


Têtes de notes

Comme si cela ne suffisait pas, les États se sont payés sur la dette, et l’on a bien senti qu’il y avait intérêt (s) à se préparer à allonger.

Sous son pauvre parasol même pas étanche à la conjoncture, le vacancier a été bombardé de calculs glaçants.

Des billions perdus au pastis, des trillions à l’heure du retour des plages. Le soir, on en vérifiait du coup le taux de TVA sur la pizza Hawaï.

Un été avec calculette incorporée, et taux différés, c’est dur. D’autant qu’il a fallu se résoudre, c’est moche, à laisser nos destins entre les mains d’obscures agences de notation.

Si l’on a tout bien compris, tandis que les uns s’en allaient bronzer, les autres restaient au bureau à cloquer des AA + et des BBC, à moins qu’il ne s’agisse de B – et de ABD +.

Bref, l’été a basculé : à voir le serveur du café du port et le vendeur de lavande s’empoigner sur la dégradation de la note grecque, on pouvait craindre que plus rien ne soit comme avant.

Sauf, peut-être, cette chère rentrée. Allez savoir pourquoi, l’idée même de retrouver un système de notation de 1 à 20, avec moyenne à 10 et félicitations à partir de 16, voilà qui, pour un peu, donnerait vraiment envie de reprendre l’école.

 

 

 

Didier Rose


 

  Je pense donc je lis les DNA

            Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

 

 

 

smiles

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci pour votre visite.... 

Partager cet article
Repost0

commentaires

K


Je suis en congé ... et sous le soleil :-)


Ah ben nan, j'suis pas sadique heing



Répondre
F


Eté pourri !!! sur OB c'est comment??? bises



Répondre
G


Coucou, je ne vais pas me plaindre, j'ai la chance de résider ds une région à le soleil est bien présent...


MAIS  dur dur de supporter la canicule qui n'en fini pas. On n'est jamais content !!! mdr


Bisous Simone , bisous du sud



Répondre
D


Bonjour Simone,

               Les congés permettent aux travailleuses et aux travailleurs de France et de Navarre, de souffler un peu, pendant
l'été.
               Ce repos annuel est donc très précieux pour eux.
               Le climat pourrait être un peu plus généreux, avec les gens qui ont trimés toute l'année.
               Les libérés du boulot sont un peu comme des rentiers.
               Ils possèdent la liberté permanente, de prendre un repos.
               Selon les moyens financiers, ils peuvent jouer aux oiseaux migrateurs, pour bénéficier d'un beau temps, tout le temps.
               Cependant, même si j'étais riche, je préférerais un moyen maritime pour me déplacer, plutôt que celui du ciel. Je ne suis pas zélé
pour prendre l'avion.
               Je tiens tout de même à signaler que la retraite, n'est pas toujours synonyme de repos.
               Bonne journée.
               Bises. dédé. 



Répondre
C


Coucou ma Simone,


Tu es rentrée toi-aussi ...


C'est trop triste la rentrée et en plus, le monde des grands ,il est vraiment pas rigolo ...


Ma fille est rentrée en première ... en plein dans la réforme et pour une réforme c'est une réforme ...  ... C'est
le b....l partout et la guerre est loin d'être une solution ,c'est ben vrai !


Mais n'empêche qu'il y a des coups de pieds aux fesses qui se perdent ...


Et en plus, il fait 10° de moins qu'hier !


Gros bisous tout plein ... tout plein de gros bisous .


et


 





 


 



Répondre
J


et oui, les congés sont finis!


bises



Répondre
C


C'est vrai un été pourri, on espérer avoir un peu de soleil en septembre mais le mauvais temps continue, on en a juste un peu ras le bol


Bon dimanche



Répondre
M


Bon dimanche et bises Simone ...

Martine Eglantine
cergyrama@orange.fr
http://www.cergyrama.com
http://quaidesrimes.over-blog.com



Répondre
:


Bon dimanche.
Bisoux






Répondre
L


Le congé est une autre forme de travail...;)...l'important au travail comme en congé c'est d'aaimer ce que l'on fait..;)


 


bon dimanche


 


ly xxx


 


 



Répondre
D


et pour septembre le temps pirri continue ...aujourd'hui je suis allé à la grande foire de Lessay , pluie d'orage je suis rentré trempé jusqu'au os ... binne soirée simone



Répondre
M


coucou ma simone


 


il a pas tort ce monsieur  car  A , A+ ou A- c'et une bonne note  mais  c'est quoi ??  20, 19, 18 ???  en tout cas  avec ces sacrées notes va falloir se serrer
la vis  car   ce sont toujours les mêmes   qui se serrent ..


 


j'ai fait mes achets sur le net  et c'est arrivé, je  ferais une photo pour te montrer   gros bisous et bon week end ,  titi vient voir sa mamie demain lol



Répondre
C


Tout ce bruit... on en a plein les oreilles... tout ça pour de l'argent virtuel... A force de spéculations, le système économique dégringole et s'il devait se reconstruire sur du sonnant et
trébuchant... il y aurait peut-être un gros problème. Alors tout le monde spécule de plus belle, se rue sur l'or (et on va forcément apprendre certains se sont fait arnaquer...) etc etc. Tout ça
pour du vent finalement... L'année promet d'être agitée... Bisous



Répondre
C


he bien moi ce système d'évaluation ne me parle plus depuis bien longtemps ! il y a bien d'autres manières possibles d'évaluer, bien plus valorisantes ! des bisous de bon week-end, christel



Répondre
Y


bonne reprise automnale, Didier



Répondre
A


Des réflexions que nous sommes nombreux à partager : et dire que nos destins sont dans les mains d'"obscures agences de notation" : ABC = OQPHIE



Répondre
D


Bonsoir Simone,

            L'été fut pourri pour les juilletistes. Un peu moins pour les aoûtiens. 
            Personnellement, c'est durant la période printanière que je me suis échappé de ma vie habituelle, pour faire une escapade sous le soleil.
            Sur la butte beaujolaise où je suis perché, je ne risque pas de me retrouver dans la boue. Ce sont les gens d'en bas qui ont les pieds dans l'eau.
            Cependant, une rumeur court comme quoi nous aurons tous les pieds mouillés, au sujet de la situation budgétaire de notre pays.
            Un plan de rigueur est annoncé, dont la dureté sera encore plus rigide, après les élections.
            Ainsi, sur une butte ou dans un trou, nous aurons tous les pieds dedans. Sauf les petons des plus fortunés... qui bénéficieront d'échasses. 
            Bonne fin de journées.
            Bises. dédé. 



Répondre
D


Moi j'ai eu de la chance puisque j'ai pris mes vacances après le 15 août gros bisous 



Répondre
A


j'ai pensé fort à toi et tu as laissé un message !! chic ... finies les vacances, pour toi, j'ai l'impression et espère que tu as vu de beaux paysages ou simplement tu t'es reposée ... 


pour moi, une semaine de vacances bientôt ... pour aller un peu au soleil


bises 



Répondre
K


Bonjour Simone,


Alors te voila de retour ! Plaisir de te revoir mais là je vais m'absenter pour 3 semaines faire une cure ( ma première cure pour l'arthrose, hé oui on vieillit...)
J'ai bien acheté une clé 3 g mais je sais pas trop ce que ça va donner.
Rentrée avec des ombres à l'horizon, hé oui hélas, mais ça passe mieux avec l'humour de Didier Rose.


bisous



Répondre
E


Bonjour, excellent article qui parle clair et juste ! j'ai
apprécié




  OB nous enlève la mémoire...
excellent samedi, ici le soleil luit déjà
bien http://parfumsdecampagne.be



Répondre
F


Vu et lu comme çà, çà parait moins sinistre...


bises


françoise



Répondre
M


Beaucoup d'humour dans ce billet. L'été ne fut pas chaud mais la bourse était dans le rouge et à la rentrée beaucoup vont se retrouver sur le sable pas celui de la plage mais du chômage


Bon week-end Simone.
Bisous

Martine Eglantine

cergyrama@orange.fr

http://www.cergyrama.com


http://quaidesrimes.over-blog.com



Répondre
:


Vive la rentrée chez OB !!!


Bon week-end.
Bisoux





Répondre
L


heureusement qu'on a eu un bel été......et qu'il se poursuit en Septembre....vivement l'école...;)       bon we       ly xxx



Répondre
M


c'est sûr que la rentrée , elle est pas joyeuse -


et je suis OK "war is NOT the answer" !!



Répondre
F


triste été effectivement, mais ce n'est pas plus réjouissant actuellement !!!


Bises. FRANCOISE



Répondre
C


Ce n'est vraiment pas une conjoncture gaie, mais il ne faut pas se laisser abattre sinon l'hiver  va être dur... Il faut pratiquer la dérision je crois et ne pas se priver de dénoncer ce
système avec ironie. Il ne faut pas oublier que les pseudo puissants ont la vanité à fleur de peau... Bisous



Répondre
D


eh oui, été dde merde , mais bon , il faudra faire avec, et il est vrai que pour les gens qui travaillent c'est dur dur !!!!
si ce temps continue eon aimerait repartir  aus soleil !!!! Portugall !!!


  Bon weekend.  biz






Répondre
C


Oui, ca fait du bien de rentrer ! Des nouveautés partout, une nouvelle ambiance, moi j'aime bien !!!



Répondre
M


Non Simone la guerre n'est pas une réponse. Mais les coups de pied au c... peut être. Notamment à l'encontre de certains petits malins qui s'amusent à
spéculer sur le malheur du monde (ça s'appelle anticipation des marchés...).Par exemple avec ce système odieux de vente à terme SANS COUVERTURE.... ce qu'a du faire une grande banque française il
y a quelque temps lorsqu'elle a perdu grosso modo la valeur de son capital social... Les spéculateurs ne sont pas toujours hors nos frontières...loin sans faut. Mais les retours de bâton parfois
se font durement ressentir chez ceux là même qui jouent avec le feu.



Répondre
.





 



Texte Libre

deytsc

Articles Récents