Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 11:50


 


 

 

 

 

 
Un jour, je suis rentré dans un resto et j’avais très faim…J’ai donc choisi une table discrète de manière à rester seul et à réfléchir sur mon travail. J’ai commandé du saumon avec salade et de l’eau en essayant de garder mon régime.
Dans l’attente, j’ai commencé à travailler avec mon notebook et au même moment, j’ai entendu une voix qui venait de derrière...
- Monsieur, vous me donneriez un petit sous ?
- Je n’en ai pas mon petit
- Mais seulement un petit sous pour un petit bout de pain ....

Pour changer, ma boîte était pleine de messages électroniques avec une belle musique qui me faisait rêver de Londres
.
- Monsieur, demandez SVP qu’on me rajoute du beurre et du fromage avec le bout de pain .
Je me rendais compte que le gamin était encore à mes côtés :  OK Mais après tu me f..... la paix, j’ai du boulot.
Mon plat arrive et je demande au sommelier d’apporter un sandwich au petit mais le sommelier me demande si je voulais que le petit sorte du resto, ma conscience me disait le contraire et j’ai fini par lui dire de le laisser

- Laissez-le et apportez lui quelque chose de mieux à manger.
Alors, le petit a pris place devant moi et me demanda :
- Monsieur, vous faites quoi ? 
- Je lis mes e-mails.
- C’est quoi les e-mails ?
Ce sont des messages envoyés par une personne via Internet. Je savais qu’il n’avait pas compris et pour éviter une autre question, je lui ai dit :
- C’est comme si c’était une lettre, mais envoyée par Internet
- Monsieur, vous avez Internet ?
- Oui, c’est important dans le monde aujourd’hui
- Et c’est quoi Internet ?
- C’est une place dans un ordinateur où on écoute de la musique, on fait des recherches, nouvelles, apprendre travailler, et beaucoup d’autres choses mais dans un monde virtuel.

C’est quoi le virtuel  ?

Je décide donc de lui donner une réponse sachant qu’il ne comprendra pas, mais pour qu’il me laisse finir de manger tranquille.
- Virtuel, c’est quelque chose que nous imaginons, quelque chose que nous ne pouvons pas toucher. Un lieu où nous créons beaucoup de choses que nous aimerions faire comme nos fantaisies et où nous transformons le monde dont nous rêvons.
- Chouette, j’aimerai moi aussi !
 - Tu as compris mon petit ?
- Oui, Monsieur, je vis moi aussi dans ce monde virtuel !
- Et toi, tu as un ordinateur ?
- Non, mais mon monde est aussi comme le système virtuel. Ma maman passe la journée dans la ville, elle arrive tard le soir et souvent, je ne la vois pas.Moi, je m’occupe de mon petit frère qui pleure toujours parce qu’il a faim.  Je lui donne de l’eau pour qu’il pense que c’est du bouillon. Ma grande sœur, elle sort la journée me disant qu’elle va vendre son corps, mais je ne comprends pas .... Le soir elle rentre avec son corps .... ! Mon père est en prison depuis longtemps. Et moi, j’imagine la famille réunie à la maison avec beaucoup à manger et des jeux et j’étudie pour devenir un jour grand docteur.  Ça, c’est virtuel Monsieur ?

J’ai éteint mon notebook, avant que les larmes tombent sur le clavier. J’ai attendu que le gamin termine de manger.  J’ai payé et laissé le reste pour le petit qui m’a récompensé avec le plus beau des sourires que je n’ai jamais reçu dans ma vie.  Il a terminé avec un grand “MERCI MONSIEUR” vous êtes un Maître Monsieur .

Là, j’ai eu la démonstration d’un monde virtuel insensé dans lequel on vit chaque jour, entouré par une réalité cruelle et souvent, en faisant semblant de ne pas la voir !

 

 

smiley

Merci pour votre visite !

Partager cet article

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article

commentaires

VIENS chez Daninoune 28/04/2011 17:15



Wahou, ce texte m'a émue... et cette vérité n'est pas virtuelle...Si on pouvait dialoguer avec toutes les personnes que l'on rencontre chaque jour....


Quand à Grégory, je ne risque pas de manquer les épisodes ; mêmes mes petits-enfants me téléphonent pour me prévenir que ça commence (lol)


Bisou



nadia-vraie 27/04/2011 21:10



Bonjour Simone,


Ce texte est très touchant et il existe.Le monde virtuel pour ce petit garçon est ce que nous avons réellement.Lui,il en rêve.


mais pour moi,le monde virtuel existe vraiment et on reconnait leur personnalité à-travers leurs écrits.


Le petit t'appelait monsieur???et le texte parle comme si c'était toi?


Es-ru Simone ou Simon???


À bientôt Simone.



Rima 25/04/2011 11:33



Bonjour ,un texte émouvant ,mais la misère est partout ...et c'est bien difficile de pouvoir aider tout le monde ..bien sûr que c'est gratifiant de faire plaisir et de ressentir les choses 
réelles..bon lundi ,bises






zaza 25/04/2011 11:32


Une histoire qui touche... Bon week-end de Pâques


d.d.laplume 25/04/2011 09:36



Bonjour Simone,
 
           Le virtuel serait une chose impalpable et informe.
           Il est difficile de tracer les limites entre le monde du réel et celui du virtuel, dés qu'une amitié apparaît sur le net.
           Les personnes qui communiquent entre elles...existent bien.
           Je conserve toujours à l'esprit cette notion de vie, lorsqu'une personne frappe sur les touches pour m'adresser un mot.
           C'est un être bien vivant qui s'adresse à moi.
           Je considère dés ce moment...que le virtuel s'estompe.
           Bonne journée.
           Bises.
           dédé. 



Jean 25/04/2011 08:30



Oui remettons les pieds sur terre....


Cela rendra service à beaucoup....


Bonne journée


Jean



Katara 25/04/2011 08:06



Belle journée à toi SImone gros bisous






lylytop 25/04/2011 07:48



je viens te souhaiter un bon lundi de pâques


et ne t'inquiète pas pour les cigogne je ne craint rien


bises


lyly



Martine 25/04/2011 06:33



Passage rapide, je pars me promener au bord de la mer à Dieppe. Bisous Simone.



lady 25/04/2011 06:18



Une belle semaine pour toi....!


 


ly xxx



:0014: ♥ dom ♥ 25/04/2011 05:57



Gros problème d'ordi, suite à l'orage.
Je rame comme une galérienne !
Bon début de semaine.
Bisoux






ptitlapin 24/04/2011 22:24



Le monde dans lequel nous vivons est haissable. Lorsque je vois un petit qui vit déjà dans la misère dans la ville où je réside, j'ai mal car je sais que son avenir est déjà tracé si une bonne
étoile ne croise pas sa route. Oui il y a de la misère dans d'autres pays mais également dans les n^tres de nantis. Bisous et malgré tout je te souhaite une bonne fête de Pâques.



Sissi 24/04/2011 19:18



Emouvant et si proche de la vérité... C'est important Internet.... mais encore... le virtuel.... tellement reposant de se créer son monde où toute tricherie, toute tromperie, toute embûche
n'existent pas... pour nous et pour d'autre virtuel mais tellement réel... imaginer que l'on peut manger à sa faim, imaginer que l'on est une famille, imaginer qu'un jour on sera quelqu'un de
grand... virtuel et impossible pour certains d'entre nous.


Ce partage est très intéressant. Me permettrais-tu de le partager sur mon mur facebook via un article ?


Bonne soirée



d.d.laplume 24/04/2011 15:19



Bonjour Simone,

        Le monde virtuel du gamin serait celui celui où il mangerait à sa faim.
        Un lieu où sa soeur ne vendrait plus son corps. Un endroit où son père aurait un travail qui l'empêcherait de voler, et de se retrouver en prison.
        Tout simplement un paradis, où la famille serait réunie, autour d'une bonne table. 
        Les enfants auraient des jouets, et ne mendieraient pas.
        Bonne journée.
        Bises.
        dédé. 



Marithe et Alain 24/04/2011 11:59



Pas besoin du virtuel pour être dans des mondes différents, ils sont autour de nous...



♪ ♫ Kri ♫ ♪ 24/04/2011 11:08



Joyeuses Pâques!



 ...Pâques longtemps désirées. Sont en un jour tôt passées



lylytop 24/04/2011 08:41



oh oui le virtuel il faut que nous retombions sur terre pour voir la vrai réalité


bises


lyly



Katara 24/04/2011 07:34



Le malheur est partout quand on le regarde sans détourner les yeux gros bisous Simone






Martine 24/04/2011 07:04



Un texte beau et émouvant. Quand le virtuel nous coupe de la réalité.


Joyeuses Pâques. Bonne chasse aux œufs. Bises



françoise 24/04/2011 06:26



Triste et beau à la fois...


bises, bon dimanche de Pâques


françoise



:0014:♥ dom ♥ 24/04/2011 05:28



Un petit coucou rapide pour te souhaiter un bon dimanche pascal !
Bisoux qui ne clochent pas ...

dom
 



lady 24/04/2011 04:21



Voilà une belle leçon de vie.....je l'avais déjà lue qq part...et ce fut un plaisir de la relire..!


ne pas oublier la conscience du réel aussi...!


 


Joyeuses Pâques...


Partage d'amitié avec un beau bouquet de violettes..;)


 


ly xxx



Louis CHATEL alias Gros Louis 24/04/2011 00:15



Emouvant dans le réel... Bon WE



Quichottine 23/04/2011 23:25



... en faisant semblant de ne pas la voir... ou en faisant en sorte de l'oublier pour pouvoir continuer à vivre.


 


Ton texte est poignant, Simone.


Merci.


 


Je reste sans voix.



Gérard. 23/04/2011 22:55



...et demain sera un autre jour..pour le gamin.



Aimée 23/04/2011 22:25



Histoire,très sensible,ma chère Simone et pourtant,réelle,dans le virtuel ou virtuel dans le réel.


Celà nous rappelle quelque fois que le monde dans lequel nous vivons est lui réel.


Je te souhaite un bon week-end pascal.


Mes copains,sont là,pour te faire un chef d'oeuvre.


E Grosser schmotz.Aimée


 






:0036: Prinprenelle :0091: 23/04/2011 21:43



Bonne soirée




Andrée 23/04/2011 20:27



belle histoire.


Cependant sur le "virtuel", bien souvent les amis blogueurs nous incitent à partager davantage.


Demain je te souhaite une belle fête de Pâques. Réveillons nous et vivons mieux chaque instant présent


bises



LLT 23/04/2011 20:12






Livraison du jour :-)



Santounette 23/04/2011 19:43



C'est étrange, je songeais à la même chose il y a quelques jours, avec ce fossé qui se creuse de plus en plus chaque jour.
Tu nous proposes un billet qui incite à la réflexion.
Elle est triste tout de même ton histoire...
Bonne soirée
Bisous



kéline 23/04/2011 18:02



Une  rencontre riche de sens.Pauvre petit garçon livré à lui -même. Son rêve virtuel ressemble à celui de beaucoup d'enfants mais il est bien compromis par l'environnement dans
lequel il vit.


Bonne soirée et bon week-end de Pâques ma chère Simone



Armide+Pistol 23/04/2011 14:11



Une histoire terriblement poignante. Les déshérités et les enfants posent des questions toutes simples qui nous poussent à redéfinir notre monde.



michel 23/04/2011 13:13



Ca fait beaucoup quand même non ? La mère absente, le père en prison, la soeur prostituée, et la soupe à l'eau le soir pour le petit qui n'a rien à
manger....


Ca me rappelle la petite marchande d'allumettes.


Il y a de la misère en France. De plus en plus... avec le kg de navets à 2 euros 50, le kg de patates à 1 euro minimum (voire 2,50 euro j'ai vu....) Tout le
monde est responsable, l'agriculteur (qui sans aucun intermédiaire vend au particulier au même prix que le supermarché), les commerçants, les artisans (1200 euros pour déboucher de
simples canalisations), tout ce qui bouge s'en met plein la poche, y inclus la majeure partie de nos politiques qui se votent quasiment à l'unanimité, sans vergogne des rentes
scandaleuses....


mais.... les plus pauvres ont toujours eu de quoi se nourrir dans notre pays, aide sociale, restau du coeur, la mie de pain, le secours populaire, le secours
catholique, etc.... etc.... je ne connais pas un seul maire en France qui laisserait un enfant sans manger sur sa commune. Le mien fait louer pas la mairie des chambres dans des hôtels pour les
sans abris...


La vraie misère, elle est en Amérique du Sud, en Asie, en Inde, en Afrique... là oui, les gens meurent de la manière la plus effroyable... ils meurent de
faim. Un enfant toutes les trois secondes.... le monde s'en fout, les banques après avoir chialée sur leur sort font des bénéfices scandaleux, et versent des primes à vomir à leurs
tradeurs....


Et pendant ce temps là, une des femmes les plus riches du monde, la vieille monarque d'Angleterre, sur le dos de son peuple, va marier son petit fils dans
les ors de la cour britannique.


Vive la révolution.



. 24/04/2011 08:32



    snif...le monde est malade !



Texte Libre

deytsc

Articles Récents