Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 01:00

 

 

 

 

 
 
« Par-dessus la jambe »
Avec désinvolture, de façon peu consciencieuse

  
 
« L'enfer est pavé de bonnes intentions  »
Les meilleures dispositions d'esprit, les bonnes  intentions peuvent conduire aux pires résultats.
 
 
 
  
« Soupe au lait  »
 Qui change rapidement de caractère, qui s'emporte brutalement.
 
« Un vent à décorner les boeufs  »
Un vent très violent.
 
 
 


 
« Poser un lapin »
Faire attendre quelqu'un en n'allant pas au rendez-vous fixé.
 
 
 
« Une image d'Épinal »
Un cliché, un lieu commun
Une vision naïve, embellie ou stéréotypée de quelque chose
 
 
 

 
 
« Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse  »
 A s'exposer sans cesse à un danger, on finit par le subir.
 

 
« Se mettre sur son trente et un (31) »
Mettre ses plus beaux habits.
 
 
 
 
 

 
« Fumer comme un pompier  »
Fumer (du tabac) beaucoup.
  

 
 
 
 
 
 
« Casser sa pipe  »
 Mourir.
 


 
« En voiture, Simone !  »
 Allons-y !
Il est temps de commencer une action !
 
 
 
 
 

   "Tirer sur l'ambulance "
Accabler quelqu'un qui est dans une situation désespérée.
S'acharner sur quelqu'un que le sort a déjà beaucoup éprouvé.

  « A Dieu ne plaise !  »
on repousse telle ou telle supposition ou éventualité qu'on ne veut pas envisager
Espérons que cela n'arrivera pas !
 
 
 
 
  « Faire flanelle »
1. S'abstenir, ne rien consommer ou acheter
2. Ne rien faire, glander
 

« Avoir le c.... bordé de nouilles  »
Être très chanceux.
 
 
 
 
« Faire le Jacques  »
Faire l'imbécile (avec une connotation positive, dans le cas de plaisanteries et drôleries, ou négative, dans le cas de bêtises).
 
« Battre en brèche  »
Attaquer, réfuter une argumentation, une règle, une décision...
Attaquer violemment et systématiquement une personne, ses idées...
 
 
 
 

« Avoir un polichinelle dans le tiroir  »
Être enceinte.
 

« Coûter bonbon  »
Coûter cher.
 
 
  « Boire le calice jusqu'à la lie  »
Souffrir jusqu'au bout un mal ou une douleur.
Subir une humiliation complète.
Supporter une épreuve pénible jusqu'à son terme.
 
« Lever (soulever) un lièvre  »
Détecter une difficulté imprévue, s'en apercevoir avant les autres.
 
 
   

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

d.d.laplume 10/03/2014 18:52


Bonsoir ma chère Simone,

            - Je ne connaissais pas l'expression "faire flanelle".
              En la faisant, nous faisons des économies.
              Dans l'autre cas, je ne suis pas du tout concerné...pour l'instant.
            - Je n'ai pas le popotin...bordé de nouilles.
              Je suis tellement chanceux...que je ne passe jamais sous une échelle.
            - J'ai rarement fait le Jacques.
              Je suis plutôt du genre sérieux...qui aime tout de même l'humour.
            - "Battre en brèche" pourrait m'arriver, avec une personne obstinée.
              Ce qui ferait deux entêtés. 
            - "Le polichinelle dans le tiroir" demeure une jolie manière... d'annoncer une nouvelle venue.
            - "Coûter bonbon" est une expression assez courante.
            - Comme le dirait Confucius : Il y a deux manières de "lever le lièvre". L'une en suivant la piste...de la bête aux grandes
oreilles.
              L'autre, en s'apercevant qu'on ce dirige...vers un problème inattendu.
              Bonne soirée, mon amie.
              Bises. dédé. 

        

d.d.laplume 10/03/2014 00:18


Bonsoir ma chère Simone,

       -  C'est ce qui peut arriver de pire, à celui qui casse sa pipe.
          Le pauvre ne pourra jamais nous raconter sa mésaventure...qui lui fut fatale.
       - Je ne connais pas la raison... pour que le prénom de "Simone", soit employé pour entreprendre une action.
         Tu dois te sentir concernée, chaque fois qu'une personne...t'invite à monter dans sa voiture.
       - Ce n'est pas mon genre de tirer sur une ambulance.
         Au contraire, lorsqu'une personne est à terre...je fais tout pour la relever.
         Il m'est impossible de m'acharner sur elle.
         Comme le dirait Confucius : Il n'y a que les lâches et les dictateurs...qui tirent sur une ambulance.
         A suivre.
         Bonne nuit, mon amie.
         Bises. dédé.

gazou 09/03/2014 21:47


Ces citations imagées sont toujours très savoureuses et j'aime la façon dont tu les présentes

fifi 09/03/2014 18:10


Joliments assortis les expressions et les mimiques des toutous :-)

écureuil bleu 09/03/2014 14:35


Merci à toi et aux gentils toutous qui t'ont accompagnée dans tes explications de ces expressions. Bon dimanche !

michel 08/03/2014 18:31


Ben j'ai eu presque tout bon... je ne connaissais pas "faire flanelle".... mais peut être que c'est une expression de nana ? hé hé hé....


Bon aujourd'hui c'est la journée de la Femme ! Une journée sur 365 tu me diras ça fait léger... Cela étant il n'y a pas de journée de l'Homme.... alors
:-)

. 09/03/2014 08:26



 


 














d.d.laplume 08/03/2014 17:11


Bonsoir ma chère Simone,

       Le temps est magnifique.
       Je n'ai pas encore mis mon nez dehors...comme je l'avais promis.
       J'ai commencé un devoir pour mon neveu. 
       Le sujet est sur "s'assoir".
       Voici un petit extrait sur ce thème. C'est écrit au crayon, de manière à ce que le jeune homme ( BTS ), puisse mettre son écriture.


  


       - Je ne fais pas de folie sur mon apparence, avec mes tenues vestimentaires.
         Mon image m'a toujours laissé indifférent, lorsqu'il s'agit de paraître.
         J'ai connu une femme dont le compagnon portait tous les jours, le costume cravate.
         A la boulangerie, la vendeuse disait à cette dernière...qu'elle avait bien de la chance...de connaître un tel homme.
         Cependant, elle ignorait que le monsieur en question... avait été coincé avec 40 kilos de cannabis...et qu'il était en prison.
         L'habit ne fait pas le moine.
         Sans être négligé, je préfère les vêtements plus pratiques.
         Je pense malgré tout que mes plus beaux habits, ne me permettent pas de dire... que je me suis mis sur mon trente et un.
       - Fumer comme un pompier, est une déformation professionnelle.
         Par le passé, j'inhalais la fumée de quarante cigarettes par jour.
         J'ai réussi à me séparer de ma gauloise, malgré mon addiction.
         Mon amour pour elle... demeurait sans limite.
         Lorsque j'ai compris qu'elle ne me voulait que du mal, j'ai cessé de la fréquenter.
         Ce fut très dur au début, tellement je l'avais dans la peau.
         Après dix ans sans avoir péché, ma douleur s'est estompée.
         Le soir, je ne fais plus de jolies volutes bleues...qui montent aux cieux.
         Comme le dirait Confucius : Vu les prix affichés, gauloises et gitanes arrivent presqu'au tarif des prostituées.
         L'état demeure un véritable proxénète.
         A suivre.
         Bonne soirée, mon amie.
         Bises. dédé. 
                 
        
          

marithé :010: 08/03/2014 15:56


« En voiture, Simone ! "   je vais aller aider papie a ranger un peu  bisou
tendresse

Mousse 08/03/2014 10:36


Coucou,


Mon petit passage pour te souhaiter un très beau week-end, bisous.

jean 08/03/2014 10:04


Bon week-end


Jean

corinne 08/03/2014 08:37


merci pour ton com mais non, on ne peutpas changer le montant


Je file au boulot


Bisous et profites du WE il devrait faire beau

Linda et Picasso 08/03/2014 08:01


bisous et passe une douce journée ici le ciel est deja bien bleu ....






A la Femme aimée


Lorsque tu vins, à pas réfléchis, dans la brume,
Le ciel mêlait aux ors le cristal et l’airain.
Ton corps se devinait, ondoiement incertain,
Plus souple que la vague et plus frais que l’écume.
Le soir d’été semblait un rêve oriental
De rose et de santal.


Je tremblais. De longs lys religieux et blêmes
Se mouraient dans tes mains, comme des cierges froids.
Leurs parfums expirants s’échappaient de tes doigts
En le souffle pâmé des angoisses suprêmes.
De tes clairs vêtements s’exhalaient tour à tour
L’agonie et l’amour.


Je sentis frissonner sur mes lèvres muettes
La douceur et l’effroi de ton premier baiser.
Sous tes pas, j’entendis les lyres se briser
En criant vers le ciel l’ennui fier des poètes
Parmi des flots de sons languissamment décrus,
Blonde, tu m’apparus.


Et l’esprit assoiffé d’éternel, d’impossible,
D’infini, je voulus moduler largement
Un hymne de magie et d’émerveillement.
Mais la strophe monta bégayante et pénible,
Reflet naïf, écho puéril, vol heurté,
Vers ta Divinité.


Renée Vivien, Etudes et préludes




:0014: ♥ dom ♥ 08/03/2014 07:59


Bonjour, Simone


Merci pour ces définition, bien illustrées !
Je te souhaite un bon week-end.
Bisoux

Martine. 08/03/2014 06:12


Passage rapide aujourd'hui, fête de famille à la maison et beaucoup de préparatifs. Je pars ensuite quelques jours sans mon PC rencontrer quelques amies blogueuses et si je peux visiter ton blog
sur mon mobile, je  ne pourrai faire de commentaires. Des articles sont programmés sur mes 3 blogs. A bientôt. Bises

lady 08/03/2014 04:22


...je connais aussi une véritable soupe au lait...;)  difficile à digérer...!


 


bon samedi...


 


bise


 


ly xxx

Linda et Picasso 07/03/2014 20:23


ho pas de soucis , on a eu ici une belle journée , j'espère que toi aussi , on profite en premier du soleil! puis on fait l'ordi lollll


gros gros bisous


 


je te laisse avec un copain chat :)



corinne 07/03/2014 19:39


et oui elles sont nombreuses les expressions


sympa les images


Bisous


Je vais bien, toujours la course pfffff

Linda et Picasso 07/03/2014 19:28


coucou j'ai rien compris a ton comms :) mais ok petit bonsoir


 bisous



d.d.laplume 07/03/2014 18:38


Bonsoir ma chère Simone.

     Ce soir, je suis accompagné par des migraines.
     C'est sans doute à force de...creuser.
     Je vais prendre un doliprane.
 
     - Je ne me souviens pas avoir "poser un lapin".
       Je fais toujours tout, pour honorer mes rendez-vous.
       Il n'y a que dans la marine...que j'avais raté volontairement...l'appareillage du porte-avions. 
       Chez mon médecin, je m'étais trompé de date. Malheureusement... après celle du rendez-vous.
       Mais comme c'était la première fois en 20 ans, il n'a pas été en colère.
     - Les images d'Epinal sont un peu comme des mirages.
       Cette vision embellie par l'esprit, permet de bien voir les choses.
     - A force de tirer sur la corde...celle-ci se brise. 
       C'est un peu comme le dicton " Tant va à la cruche à l'eau...qu'à la fin elle casse". 
      Comme le dirait Confucius : En jouant avec le feu...souvent on se brûle.
      A suivre.
      Bonne soirée, mon amie.
      Bises. dédé. 

=^..^= 07/03/2014 18:02


Des expressions de France et de Navarre ... Il y en a à gogo ! 


Trop mignons les toutous ... La cerise sur le gâteau : le chien à Simone !


Bonne soirée 


Gros bisous tout plein ... Tout plein de gros bisous



marithe 07/03/2014 17:46


Trop mimis ces animaux mis en scene..bisoussss tout plein

Libre 34 07/03/2014 17:21


Hello,


Il y en a plusieurs que je découvre...


Par contre, tu en as mis une en double : l'enfer est pavé...


bisous

kéline 07/03/2014 15:25


Bonjour Simone,


En voila des expressions qui inspirent ! Avant de casser ma pipe je veux bien faire le Jacques autant que peu se faire et jeter tous les soucis par dessus la jambe !


Bises, bon week-end et amitiés

Michel 07/03/2014 14:16


Bonne fin de de journée Simone !


 


Très grandes bises !

lecrepuscule62 07/03/2014 11:25


Bonjour ma merveilleuse amie


Merci pour tous ces dictons.
Demain je ne serai pas sur les blogs, je pars sur la Côte d'Opale fêter l'anniversaire de ma fille cadette "Anne"
Bonne journée ma puce avec tous mes plus gros bisous
DTB


Ton amie qui t'aime


Méline



jean 07/03/2014 08:48


Oui, les pauvres étangers pour comprendre  le français.... ils ne rigolent pas tous les jours...   Il faut qu'ils en "ramassent  des bûches" avant de comprendre...


Amitéis


Jean

:0014: ♥ dom ♥ 07/03/2014 08:05


Coucou rapide : RDV chez le kiné et ... panne d'oreiller !
Je te souhaite une bonne fin de semaine.
Bisoux

Marithé 07/03/2014 06:17


Des expressions bien mises en valeur.
Bises 

Lolli 07/03/2014 06:04


Bonjour ma Simone, je me mets toujours sur mon 31 et je ne fume pas lol !


Nous y sommes, ouf !
A quoi ? Et bien à vendredi évidemment hi hi !
J'en suis contente je te le dis, car aujourd'hui
jour cool pour moi vu que je reste bien au chaud
chez moi. J'ai de la chance non ? Allez dis-le !

Tu es de bonne humeur ?
Ça tombe bien si c'est le cas, car moi aussi !
Ben sinon retourne au lit, puis relève toi en posant
le pied droit en premier, comme ça tu seras de meilleur
humeur lol !
Bon lolli arrête, tu embêtes celui ou celle qui te lit iiiiiiiiiiii !

Allez on part en balade et direction ce nouveau lien ami,
ma douce Thalia qui a des soucis de connexion mais qui
vous accueille quand même avec toute sa gentillesse.
Un vrai petit paradis et je te souhaite bon voyage dans
son joli monde.http://thalia.eklablog.com/les-petits-oiseaux-chantent-a-nouveaux-a106847990

On boit notre breuvage ensemble et je file dans un autre univers.
Prends soin de toi.

Lolli

lady 07/03/2014 05:49


...les bonnes intentions peuvent conduire aux pires résultats.....tellement vrai..!


 


bon vendredi


 


ly xxx

Martine. 07/03/2014 05:37


La seule que je ne connaissais pas : faire flanelle. Elle est jolie et c'est bien agréable parfois de faire flanelle mais pas trop longtemps. Bises

Marylou 06/03/2014 19:58


j'ai attrapé le vilain virus qui traîne...ça fatigue...enfin je tiens le coup...ce serait sympa que tu viennes...bisous d'amitiés

d.d.laplume 06/03/2014 18:14


Bonsoir ma chère Simone,

          - Par dessus la jambe, demeure un terme que je n'ai jamais utilisé.
            Même enfant lorsque je jouais pendant des heures... à la pâte à modeler, j'étais consciencieux.
            Je le fus certainement moins, lorsque j'étais militaire.
            Mais uniquement au sujet de la discipline.
            En tant que marin pompier, j'assumais ma tâche avec sérieux.
         - Il est  vrai que l'enfer est pavé de bonnes intentions.
           Lorsque rien ne va...malgré une application exemplaire, le diable se réjouit. 
           Cette accumulation malheureuse de catastrophes, doit nous faire remettre au lendemain...tout ce qui est entrepris.
           Ainsi, nous pouvons reprendre avec calme et sérénité, ce qui se passait mal...la veille.
         - Il pourrait m'arriver d'être pris pour une personne "soupe au lait".
           Ce sursaut de révolte survient après une longue patience...à entendre des absurdités méchantes.
           Le mot de trop me fait exploser.
           Mais il faut vraiment me chercher un pou dans la tête...pour que cette colère survienne.
        - Un vent à décorner des boeufs...signifie une tempête.
          Comme le dirait Confucius : Il n'y a vraiment que les cocus...qui ne peuvent pas être décornés..!
          A suivre.
          Bonne soiré, mon amie.
          Bises. dédé. 

rolande 06/03/2014 17:04


Bravo il y en a deux ou trois que je ne connaissais pas !!! on ne peut pas tout savoir et tu est là pour nous instruire !!!! bises

Chris 06/03/2014 16:07


Sympa toues ces expressions.


J'ai cessé de fumer comme un pompier depuis environs quinze ans...


Bon jeudi 

durgalola 06/03/2014 15:30


très mignonnes photos et tu nous fais de belles leçons de français ... bises ensoleillées 

l'angevine 06/03/2014 14:30


oh c'est rare lorsque je fais flannelle

naturesereine 06/03/2014 14:05


tous ces petits toutous sont trop mignons ! bises

Mousse 06/03/2014 12:36


Bonjour Simone,


Il est chouette ton billet, certaines expressions m'ont fait rire.


J'en connaissais certaines. Tu as fait une belle mise en page, c'est parfait.


Passe un bel après-midi, je t'embrasse.

annielamarmotte 06/03/2014 12:27


j'ai une bronchite qui ne veut pas cèder depuis plusieurs semaines...;)

Linda et Picasso 06/03/2014 12:27


couter bonbon je le dis souvent :)


 bisous et belle journée


 ici toujours du soleil ce matin ....



Marieluce 06/03/2014 11:36


La langue française est pleine de subtilités !

estrelita 06/03/2014 11:12


Bien ton article passe une bonne journée bisous



nays 06/03/2014 10:38


Bonjour Simonne


ah je ne suis pas du tout soupe au lait , d'humeur quasi toujours égale :)


et je n'ai pas voulu avoir de polichinelle dans le tiroir ..


bonne journée soleil pour nous


bisous *


 

Maimiti 06/03/2014 09:29


Toux ces petits animaux disent des choses très sages !!! - ET rigolotes -


 

Faustine2 06/03/2014 08:59


Bonjour ,j'aime toutes ces citations,belle présentation.bonne journée,hier soleil et ce matin aussi,c'est bon pour le moral.bises.

khanel3 06/03/2014 06:59


mignon ! bonne journée

nadia-vraie 06/03/2014 05:55


Bonjour Simone,


me voilà, j'aime beaucoup ton tableau d'expressions avec les petites photos.


Il y a quelques expressions que je ne connaissais pas.


merci de tes visites pendant mon absence.


Amicalement.

lady 06/03/2014 05:41


...bien intéressant...j'en ai appris de nouvelles...


plus habituée à entendre "habillé sur son 36"..   "Fumer come une cheminée".......je veux retenir..."avoir un polichinel dans le tiroir.."  amusante celle-là..;)


 


bonne journée...


 


ly xxx


 


 


 


 

Jacqueline 06/03/2014 05:23


J'apprécierai assez d'avoir le c-- bordé de nouilles (sourire) 


Bises et bonne fin de semaine SIMONE

Texte Libre

deytsc

Articles Récents