Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 12:59

 




 

 

 

 

 

 

France de ton malheur tu es cause en partie,
Je t'en ai, par mes vers, mille fois avertie.
Tu es marâtre aux tiens, et mère aux étrangers
Qui se moquent de toi quand tu es au danger,
Car la plus grande part des étrangers obtiennent
Les biens, qui à tes fils, justement appartiennent.

 


 

Pierre de Ronsard (1524 -1585)

Elégie sur les troubles d'Amboise (1560),


 
Petit poème du 16ème siècle
qui s'applique au 21 siècle
?



 

 

 

Merci pour votre visite.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sagahan 19/06/2012 17:54


Bonsoir,


Mamalilou faisait remarquer dans son commentaire que ce poème ou ce texte était sorti de son contexte ! Donc qu'on  pouvait juger difficilement l'auteur et ses
propos ...


Je rajouterais qu'un poème , un roman ou tout oeuvre de fictions  ne reflètent pas forcement les véritables pensées d'un  auteur, mais une pensée, une
idée, une reflexion de certains individus dans la réalité ou des personnages de fiction !


Dans un poème, l'auteur peut écrire des choses qu'il ne pense pas, qu'il n'approuve pas mais  des convictions d'autres ou des réponses à des  questions
qu'il s'est posé, réponses qui n'aboutissent pas forcément a se qu'il croit ou a se qu'il peut croire ....  !


Par contre un essai, un article, ...  si l' l'auteur n'indique pas que son texte ou une partie de ce dernier est une reflexion, un étalage de faits, des
paroles rapportées  ! On peut critiqueer l'auteur ... !!


D'un autre coté personne n'a critiqur l'auteur ici ! (ou à peine)


Piour finir  je ne suis pas d'accord avec  ce poème !! Mais le débat sur l'immigration ... sera toujours d'actualité ! Je finirai par dire que les français "de souche" ont des ancètres
issus des pays nordiques, de l'actuel Italie, .... Puisque la France a été pendant des siècles une terre d'immigration, ...!!

. 19/06/2012 19:46



un grand mrci pour ton commentaire........



Annick 17/03/2012 04:42


prédiction....de Ronsard?


bisous, bon week-end.

mamalilou 16/03/2012 00:31


ah non, ça c'est de l'abus


le propos est décontextualisé et tronqué


ronsard rédige ici un poème en réponse aux prophéties de nostradamus


et évoque les antiques prophètes...


"l'élégie des troubles d'Amboise"


 


aime ton prochain comme toi-même, et fais honneur à tes hôtes...


parfois ceux à qui l'on donne chient dans notre main


il faut leur être sévère


mais le plus souvent ce n'est pas le cas...


 


ronsard s'il avait su ce qu'on en ferait, le pauvre


..., les biens n'appartiennent à personne, ils n'ont pas plus de valeur que l'amour en nos coeurs


si nous étions moins regardant à partager les produits à valeur ajoutée élaborés par le travail sous évalué des autres avec notre talent mais les ressources d'autres encore, ces derniers ne
viendraient pas réclamer le juste partage en retour du produit de ces ressources...


 


mais ronsard imaginait-il le capitalisme? imaginait-il les tirailleurs sénégalais qui sont connement morts pour la France sans la moindre reconnaissance véritable? ...


et qu'on reprocherait la jouissance du partage de l'habitus français à leurs descendants ainsi qu'aux descendants de ceux dont on à exploité le travail pour reconstruire une France rescapée...


descendants qu'on continue à appeler étrangers, auxquels on reproche le communautarisme après les y avoir contraints, parqués dans des camps, puis isolés dans des cités dortoirs...


les biens sont à ceux qui se battent pour les obtenirs, ...22% des Français peuvent dire "je suis français, né en france métropolitaine de parents français nés en france métropolitaine, eux même
nés français... depuis 5 générations au moins"... et ce, sans considération éthnique, religieuse ou culturelle (notons que les Antilles sont françaises depuis plus de 300ans par ex, que les
premiers musulmans français datent d'un premier exode du 8ème au 15è siècle, que la France s'est déchirée entre catholiques et protestants, entre royalistes et républicains, que de nombres
régions aujourd'hui encore comptent des  indépendantistes, etc...)


alors... si on ôte encore des particularismes sur ces 22% crois-tu qu'on arrive un jour à ne plus considéré l'autre comme étranger, ou indûment présent sur "notre" territoire supposé tel?


 


oui le pervertissement des propos est d'actualité, mais en réalité ces généralisations abusives de citations tronquées et décontextualisées sont l'apanage des partisans de tous bord...


on aura tronqué aussi les propos de Rocard de la même façon en lui faisant porter le chapeau de prétendues intentions "nationalistes":


"La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde, mais elle doit savoir en prendre fidèlement sa part."


 


tu as déjà dû le remarquer, je me ris de tous ceux qui se prétendent plus français que les autres,


de ceux qui pensent que leurs misères viennent de devoir partager parce qu'ils ne le veulent pas spontanément ou pire le regrettent (donner d'une main sans que l'autre ne soit au courant disait
un de nos modèles culturels...)


de ceux qui, de leurs régions déjà sectaires d'avec les autres, et en proie à de sourds indépendantismes se prétendent toujours plus français que l'autre,


je me ris de ceux qui diffusent des propos tronqués, et dont il m'arrive encore d'être malgré moi -et j'en rougis, et en lesquels ont fait confiance en les reprenant à notre compte, contribuant
malgré nous à ce populisme qui fait de nous des pauvres marionnettes


le pire des obscurantismes est l'économisme, le matérialisme, au nom duquel nous trouvons des torts à l'existence même de l'autre, intrus dans nos conforts, empêchement de nos réussites
individuelles, excuse à nos paresses et faiblesses...


 


je conclurai avec ces propos de léonard sédar senghor, académicien, président du Sénégal « La France est parvenue à faire passer son nationalisme pour de l'Universalisme. »

nadia-vraie 14/03/2012 21:43


je suis bien d,accord que ce poème est toujours d,actualité.


À bientôt.

armide+Pistol 14/03/2012 04:19


Tiens, tiens, Ronsard !

Marieluce 13/03/2012 21:14


Je ne savais pas que ce poète faisait dans la Marine,  et pour la peine, je n'irai plus voir si la rose est "éclose" ! 

framboise isère 13/03/2012 18:44


bonne soirée!

VIENS chez Daninoune 13/03/2012 12:00


Oups, Ronsard était visionnaire, et aurait pu vivre à notre époque pour le crier haut et fort! (lol)


Bonne journée, chez moi c'est la fête!

Plumette 13/03/2012 11:57


Comme quoi rien ne change et l'histoire se répète.


Gros bisous

ptitlapin 13/03/2012 10:14


Comme quoi l'humain se répète. Belle journée Uppsala

D@net 13/03/2012 09:44


Bonjour,


Je n'aime pas l'esprit ni le sens de ce poème.


Bonne journée.


D@net.

Marie Soleil 13/03/2012 09:15


Ce poème s'applique de nos jours.


Bises et bonne journée.


Marie


 


 

Jean 13/03/2012 08:52


Tu sais je me suis dit ce matin,  je n'entends pas les merles, mais pour quelles raisons ?


Y-at-il des merles ou est-ce que ayant les esgourdes ensablées je commence à devenir dur de la feuille ? là est la question !

sonia 13/03/2012 08:24


Je t'envoie un petit rayon de soleil des alpes, bonne journée Simone

lylytop 13/03/2012 07:45


oui d'accord avec ces quelques phrases


bises


lyly

Martine Eglantine 13/03/2012 06:49


Marine LE PEN aurait pu écrire cet écrit populiste. Ronsard que j'aime tant "cueillez, cueillez les roses de la vie" me décoit beaucoup. Bisous Simone

lady 13/03/2012 03:18


voilà un texte passablement compliqué à lire...;)   non pas la neige et le sirop compressé....la neige bien compressé....et on coule le sirop très chaud
dessus...!...un    délice...!!   ly xxx

d.d.laplume 13/03/2012 00:43


Bonsoir Simone,

           Les siècles passent, et les problèmes subsistent.
           Les cinq cents ans qui nous séparent du poète, n'ont guère changé les choses.
           Lorsqu'il n'y a plus d'argent dans les caisses, il est difficile d'être généreux.
           Dans son merveilleux texte, Pierre de Ronsard démontre que l'histoire se répète.
           Les écrits de celui qui a su donner tant de beauté à "La Rose", sont troublants.
           Bonne nuit, mon amie.
           Bises. dédé.

Melly 12/03/2012 22:09


ben ... oui ça pourrait être d'actualité , c'est vrai !

noisette 12/03/2012 19:50


Bonsoir


Plus de quatre cents ans ? J'en ai que 62 !


Bonne soirée bisous



michel 12/03/2012 19:41


Que j'aime cette poésie !

. 13/03/2012 08:10



  ouf



yveline 12/03/2012 18:34


je ne suis pas d'accord du tout

dgi:0050:dgi:0040: 12/03/2012 18:28


Pô Pô Pô !! je ne commenterais pas ... mais !!!


Bonne soirée, bizou



kéline 12/03/2012 17:46


Bonsoir Simone,


En effet, rien n'a changé mais la France est toujours aussi généreuse  :))


bonne soirée bisous

mel-and-tof 12/03/2012 16:48


Bonsoir ma douc e Simone


Je suis un peu sur les rotules avec les deux jours et deux nuits de fête pour les 40 ans de Anne, j'ai mis quelques photos mais je vais trier plusiers centaines de photos pour continuer à en
mettre sur le blog


Bonne soirée ma puce et gros bisous


Méline

Linda & Picasso ::0079::0071:: 12/03/2012 16:19





et bonne semaine

Kri 12/03/2012 15:24


Suvent les mots traversent les siècles tout en restant d'actualité



michel 12/03/2012 14:01


Ah les Lumières du passé....qu'ont-elles déjà éclairé ?


En tous cas le billet du poète est "marrant"... je mets bien entre guillemets


Mais il faut se garder d'être entier. Nos Huguenots chassés par la révocation de l'Edit de Nantes, se sont retrouvés étrangers en Suisse, en Allemagne et
ailleurs en apportant un patrimoine intellectuel qui ne s'est jamais démenti jusqu'à ce jour. Et par ailleurs nous ne pouvons mésestimer l'apport scientifique et intellectuel d'un bon nombre
d'Etrangers sur le sol national.


 Reste que je ne pense pas que ce soit ces derniers qui soient visés tant hier qu'aujourd'hui.

. 12/03/2012 19:03



Voici l'épitaphe que Ronsard a proposé de graver sur sa tombe :



CELUY QUI GIST SOUS CETTE TOMBE ICY


AIMA PREMIERE UNE BELLE CASSANDRE


AIMA SECONDE UNE MARIE AUSSY,


TANT EN AMOUR IL FUT FACILE A PRENDRE.


DE LA PREMIERE IL EUT LE CŒUR TRANSY,


DE LA SECONDE IL EUT LE CŒUR EN CENDRE,


ET SI DES DEUX IL N'EUT ONCQUES MERCY"


    






 



Jean 12/03/2012 13:33


Bonjour


Revenu ? mais je ne suis jamais parti !!!


En effet il n'y a rien de nouveau sous le soleil!


Amitiés


Jean

Texte Libre

deytsc

Articles Récents