Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 11:13

 

 

 

 

  « Quentin, tu te présentes pour un job dans un restaurant, joue-moi la scène. » Tout passe par les saynètes. Le coach est formel : « Tu vois, gamin, tu te mets en situation pour un truc, tu répètes le truc encore et encore et tu vas déchirer à l’entretien. Crois-moi, à force d’être dans un rôle, il se réalise dans la vie normale ».

  Bel axiome mais ce que proclame le coach n’est que l’expression tonitruante de la grande foi qu’il a en ses billevesées. Je peux vous le jurer : j’ai longtemps et souvent joué au docteur, je ne suis pas devenue docteur. Mes connaissances en anatomie n’ont jamais dépassé les viscères et les muscles des lapins et des poulets que j’ai vidés et émincés pour subvenir à mes besoins en protéines.

  Vous avez joué à la marchande à la maternelle ? Maintenant votre fille le fera à 16 ans avec son formateur aux techniques de vente et aux discours à asséner au client au sujet des produits à écouler. Elle sera filmée comme pour un court-métrage. Elle sera jugée comme aux Oscars. 

« La voilà sur la bonne voie pour devenir commerciale en assurances », direz-vous à la voisine. Perdu ! Elle se sera tellement prise au jeu qu’eĺlle vous le dira avec toute la fermeté affirmative enseignée par son coach : “Je vais faire intermittente du spectacle. J’ai monté un one-woman-show qui s’appelle Des radis dans ton Caddie, l’histoire hilarante d’une vendeuse de légumes en supérette”.

Pour cette génération, tout est jeu 

Le one man show sur fond de CAP a le vent en poupe : Raymond et son camion, Le cuistot est louche , Lola vous fait la raie au milieu , Les vis et la vertu.

  Ce n’est pas tout. Les psychanalysés sommés par leur psy de jouer leurs névroses présenteront des : Ma névrose n’est pas morose , Je suis schizo je vous fais mon duo.

  Je vous le dis : il n’y aura pas assez de scènes pour accueillir tous ces nouveaux talents. 

Nous avions déjà les Je viens d’la banlieue défavorisée avec le Jamel Comedy Club. On a donc maintenant les Apprentiscénes en Ile-de-France. Se sont profilés les « Ados Show » ou se jouent des sketchs sur le thème J’suis djeun et j’te keun pour permettre aux boutonneux d’évacuer leurs complexes. C’est la Kev Adams attitude.

  000000aaaaa.jpg C’est la génération pour qui tout est jeu. Ils jouent leurs journées devant des jeux vidéo. Leur avenir se joue désormais sur les scènes d’un théâtre. Comme dit Mamema, Diss isch doch alles numme Kaschperle.

  Ou comme dirait Confucius : « Vous avez raison, Mamema, la vie n’est pas le théâtre de Guignol mais tant qu’il y aura des marionnettes il y aura du boulot pour ceux qui adorent tirer les ficelles ».

 

 

Huguette Dreikaus ? non ....ce n'est pas moi.... 
mais toutes les deux... alsaciennes  ....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fifi 02/05/2014 12:36


Je dis comme mamema :-)


Merci Simone ! Et merci Huguette !

Mandaloving 01/05/2014 17:15


Je me souviens qu'en France, lors d'une interview, un DRH m'avait dit que j'étais trop préparée. Après je-ne-sais-combien d'entretien, cela ne m'a même pas étonné.


Il faut savoir se préparer car les DRH sont "retors".


 


Bien amicalement, Mandaloving

lady 30/04/2014 04:11


....soyons des marionnettes autonomes...!  pour faire mentir Confucius...;)


 


oui une tulipe rouge...j'étais bien contente...la première et la seule..!!!


 


bonne journée


 


ly xx

amandine 29/04/2014 22:39


Elles sont superbes tes citations, je suis sans mots devant!

d.d.laplume 29/04/2014 19:52


Bonsoir ma chère Simone,

       Le coach, est une personne qui se proclame ainsi.
       Actuellement, il y a le coach du chant... qui a beaucoup de succès.
       Avec la télé réalité de la chansonnette...quelques candidats eurent du succès.
       Depuis, une partie de la jeunesse... se dit atteint par cette passion.
       "Je chante partout", disent des jeunes... qui pensent avoir du talent.
       Comme les cigales, ils abandonnent l'école... en pensant qu'ils seront stars.
       Le coach se remplit les poches, car ils sont nombreux à avoir la vocation...pour le chant ou le cinéma.
       "Depuis toute petite, je ne rêve que de çà", dévoile une jeunes fille... qui demeure encore en classe de primaire.
       Mais entre le rêve et la réalité...il y a le coach.
       Celui-ci donnera toute les "illusions"... à ceux qui participent à son cours.
       Si il y a un boulot qui marche bien...c'est celui de coach des vocalises.
       La diction demande aussi un pro de la voix, pour être à l'aise derrière un micro.
       Par ici la monnaie...et vous aurez du succès.
       Car aucun coach ne dit à son "élève"...qu'il est nul.
       Ils sont nombreux les jeunes à laisser tomber les études, en pensant faire carrière derrière une caméra.
       Lorsqu'il y a des auditions, la queue des postulants est si grande...qu'elle touche l'horizon.
       A Lyon, J'ai été une fois témoin, d'un tel événement.
       Ils étaient tous en ligne, à attendre patiemment que l'on découvre leurs talents.
       Malgré ce nombre impressionnant de candidats, aucun n'a l'intelligence de se dire...qu'il n'a aucune chance.
       Le coach est né bizarrement... avec la crise. 
       Comme toujours, cette dernière profite à ces conseillers... venus de nulle part.


       Cependant, je suppose qu'ils sont nombreux, à ne pas avoir de client.
       Comme le dirait Confucius : N'importe qui peut être coach...dans n'importe quoi. Il suffit d'avoir du bagout...et de ne pas avoir d'état d'âme.
       Bonne soirée, mon amie.
       Bises. dédé.

dgi:0040:dgi:0050: 29/04/2014 19:40


Excuse moi ma Simone et ne me fais pas une scène mais .... je blogue en rapide pour essayer de voir tous les fidèles de mon blog, alors je n'ai pas lu bouhouhouh ....
sommes allés voir H-Il et Mj aujourd'hui demain reprenons la route direction l'Italie


  Bisous des dgimis.



Et de MJ & H-IL

amandine 29/04/2014 14:01


mais tu es un pur diamant de savoir en citations, je m'incline et respect, j'adore Simone


bises;-)

D@net 29/04/2014 12:11


Bonjour,


tout a changé de nos jours, coach, start-up on est un peu dépassé, je comprends que nos jeunes veulent mettre toutes les chances de leur côté, leur avenir est tellement aléatoire, c'est
difficile.


Merci de ta visite.


D@net.

lolli love créations 29/04/2014 11:19


Bonjour mon adorable Simone

Mardi et fraicheur vont se marier encore aujourd'hui,
il faudra donc bien te couvrir. Un peu comme papa (ou maman)
Noël  :)

Le 1er Mai approche et je sens que celui-ci sera pluvieux
 voir "neigeux". Ça ne va pas faire plaisir à mes amis jardiniers,
ni à "mon petit monsieur météo"  hi hi !

Comment ça va toi sinon ?
Tu m'offres un café ? C'est gentil merci.

En attendant que tu prépares ma tasse de café, je te
prépare mon lien ami, d'accord ?
Nous irons donc chez mon amie La quadra. Les heures passent
comme elle le dit si bien, mais dans son univers tout doux, on ne
voit pas le temps passer.
Même si elle est un peu absente, laisse-lui un message, elle sera
aux anges. D'ailleurs je pense qu'elle est un des leurs, hi hi !http://jedistoujedisrien.eklablog.com/
Je te souhaite bien du plaisir.

Prends soin de toi.

Lolli

Mousse 29/04/2014 09:00



Mousse 29/04/2014 08:59


Bonjour ma douce,


C'est démoralisant, ce matin un ciel tout gris, pas envie de me lever, je suis bien obligée.


Une fois en route ça va.


Passe une agréable journée, je t'embrasse.

lylytop 29/04/2014 08:51


intéressant


a très bientôt


lyly

jean 29/04/2014 08:36


DE "vive voix" dis-tu ? quand ?


VAis être un peu absent le fils se marie enfin samedi....

lady 29/04/2014 05:03


....on sait par contre que l'enfant apprend en jouant...;)  alors les scènettes sont bien populaires..;)


 


bonne journée


 


ly xxx

dom 28/04/2014 20:28


une génération ou la vie ne fait pas de quartier ... mais comme la notre sauf que nous on avait pas la tête sur le portable 15h /j .... il n'existait pas ... bise Simone ;;;; ils m'énerve ce
jeunes

d.d.laplume 28/04/2014 19:32


Bonsoir ma chère Simone,

     Je n'aurais jamais pu faire coach...en percevant de l'argent que me donneraient des gens démunis. 
     Cette profession me fait penser aux cartomanciennes...qui prédisent la destinée des personnes dans la peine.
     Les mises en scène sont devenues courantes, pour mettre l'individu en condition...devant une certaine situation.
     C'est ainsi que sont arrivés les coachs.
     Ils sont capables de résoudre, tous les problèmes de la société.
     Le timide possède son conseiller...pour faire une jolie rencontre.
     Même pour faire la cuisine, il est possible de prendre un coach.
     Cette profession est un véritable couteau suisse...qui sert pour tout.
     Le rôle du coach, est de préparer des candidats...à une future sélection.
     Pour le chômeur, se sera l'entraînement devant un recruteur.
     Ce qu'il faut dire... et surtout ce qu'il ne faut pas faire, seront les sujets de la mise en scène.
     Cette préparation donne en quelque sorte, une certaine confiance aux sans emploi.
     Mais lorsque l'heure arrive... où la scène n'est plus du cinéma, le naufragé du travail perd pieds.
     L'implacable recruteur fouille jusqu'au fond de son âme.
     Il trie ou met de coté, l'éventuel candidat qui pourrait faire l'affaire.
     Ce personnage est conscient, de l'importance qu'il a.
     Il se croit au-dessus de tous ces gens sans boulot,..qui seront recalés.
     Lorsque la lourde porte de cet entretien... se referme sur un nouvel échec, le chômeur titube devant le vide qu'est devenu son avenir. 
     Il avait pourtant fait un sans faute, devant le sélectionneur froid et sans coeur.
     La désillusion est bien grande...même avec un bon coach.
     
     Les intermittents du spectacle sont de plus en plus nombreux.
     Aussitôt qu'un jeune devient ado, c'est pousser la chansonnette ou faire du cinéma qu'il pense faire.
     Après avoir posé pour une pub, il se prend déjà pour un surdoué.
     Son rêve est celui de devenir star.
     Il est certain qu'il y parviendra...car il demeure le meilleur.
     Ce manque de recul sur son ego, le poussera à persévérer... dans son idée d'être un artiste.
     Il végétera entre deux petits contrats...et ira faire le wagon dans le long train des intermittents.
     Il n'est pas question qu'il se salisse les mains à faire un job. Ce n'est pas digne pour une graine de star.
     Malheureusement, rares sont les graines qui germent dans ce jardin.
     Mais par la situation actuelle de l'emploi, je comprends que ces jeunes ont pour seule perspective...de se prendre pour de talentueux personnages.
     Quelques réussites artistiques grâce à internet, font croître leurs espérances.
     Comme le dit si bien madame Huguette Dreikauss : Tant qu'il y aura des marionnettes, il y aura du boulot pour ceux qui tirent les ficelles.
     Confucius aurait rajouté : Il faut avoir une certaine mentalité...pour vendre du vent.
     Bonne soirée, mon amie.
     Bises. dédé. 


 

marithe 28/04/2014 18:55


Une generation pas cool nonplus pour les djeunes qui ont bossé à l ecole, qui ont des diplômes et pour qui rien n est fait pour aider à trouver du travail. 


 


Bisousssss ma simone

Rima16 28/04/2014 18:02


Bonsoir et oui il y a toujours des gens sans scrupules ,ces métiers là fleurissent...pour profiter de la misère des gens...et de plus en plus ,des usines ferment ,plus d'emploi,je plains les
jeunes à l'avenir ,études ou pas ,c'est dur pour tout le monde..bonne soirée,temps exécrable,bises.

LilyFlore♥ 28/04/2014 17:17


hélas la vie n'est pas un jeu, bien que... ceux qui tirent les ficelles s'amusent bien avec certains pantins. Bigs bisous

l'angevine 28/04/2014 14:38


quand je vois à mon boulot,les discussions des fabulateurs où ils interprètent à leur sauce des sujets qu'ils ont vu comme ça sans en connaître vraiment les raisons que finalement,on se retrouve
ensuite en scène avec le chef afin qu'ils comprennent qui a encore mis en scène la rumeur,eh oui,il y en a qui sont acteurs...

amandine 28/04/2014 13:43


oups je suis sidérée par tes connaissances


waouw

lolli love créations 28/04/2014 11:30


Bonjour ma douce et gentille Simone

Pour le p'tit papillon c'est encore les vacances comme je te l'ai
dit et ça jusqu’au 1er Mai.
Je viens quand même te rendre visite en ce début de semaine,
pour te soutenir si tu pars au travail, pour les autres
je les soutiens dans leurs taches quotidiennes, dans leur
convalescence, pour mes petits malades je suis de
tout cœur avec eux.

A tout hasard, aurais-tu des nouvelles de Annie62, si tu la connais ?
Elle semble avoir fermé son bel univers...

Je dépose un nouveau lien ami, celui de ma gentille scrapeuse Nina,
tu trouveras des tas de tutos, du scrap, des tas de tiroirs à photos,
des kits, des cadres, des rubriques photofiltre et j'en passe.
Une petite fourmi qui n'attend que toi.
Je te souhaite un joli voyage chez elle.http://scrapzen.eklablog.com/

Prends soin de toi.

Lolli

Mousse 28/04/2014 09:52



Mousse 28/04/2014 09:51


Bonjour ma douce,


Tous ces coachs, ça commence à me les casser, que faisait-on avant, tout roulait comme sur du papier à musique, on veut vraiment nous faire devenir des cons qui perdent leur personnalité, je n'ai
pas besoin d'un coatch pour rien, je me coach moi-même.


C'est du vent.


Comme tu dis, je jouais toujours à l'institutrice, ce n'est pas pour cela que je suis devenue enseignante.


Bref, restons zen.


Bonne semaine, bisous.

Chris 28/04/2014 09:06


Pas facile pour les jeunes, c'est vrai une génération où tout est jeu ou presque !


Bon lundi

jean 28/04/2014 08:46


J'aime bien ce que dit Confucius... il n'était pas idiot ce type là....


Bonne journée


Jean

lady 28/04/2014 05:00


.....nous avons toujours une scène en préparation...!


 


merci pour le bons souhaits d'anniversaire..;)


 


bonne journée


 


ly xx

Marylou 27/04/2014 18:46


voiture garée à la Robertsau la rue parallèle de celle où habite mon neveu...dans sa rue pas de place hi hi...voilà tu sais

d.d.laplume 27/04/2014 18:34


Bonsoir ma chère Simone,

     J'ai terminé d'ouvrir l'emplacement de l'élastique... du pantalon de nuit. 
     J'irai faire un tour à "mondial tissus", pour y chercher de quoi requinquer l'habit 

     Actuellement dans notre société de malades, il faut un coach pour se vêtir...ou pour trouver l'âme soeur.
     Pour le boulot, le problème demeure plus corsé.
     La logique voudrait que le sans emploi, s'habille d'abord correctement.
     Il faut dans ce cas, commencer par le conseiller en vêtements. 
     Le candidat doit se présenter pour un poste, avec une tenue impeccable.
     Il est préférable qu'il mette une cravate, si la place est celle d'un cadre.
     Pour un technicien de surface ( lavage des locaux divers ), une tenue vestimentaire passe partout est conseillée.
     Mettre des chaussures convenables et cirées, dans tous les cas.
     Ainsi, le coach n'a pas une grande utilité...puisqu'il s'agit de bon sens.
     Il ne faut pas sortir de Saint -Cyr, pour avoir un rudimentaire savoir-vivre.
     Il est vrai que sur la masse de personnes au chômage, bien des gens sont d'une lourdeur étonnante.
     Un petit conseil devrait suffire, pour rectifier leur comportement.
     Sinon, ils doivent avoir un handicap sérieux...et méritent un emploi aidé. 
     Personnellement, je considère que les coachs sont des personnes sans emploi... qui possèdent du baratin.
     De plus, leurs services sont facturés... sans aucune gêne, à des personnes dont les moyens sont terriblement faibles.
     Pour ceux qui apprennent la manière d'approcher une belle ou un beau...il en est de même.
     Les coachs sont des personnes sans scrupule...qui exploitent honteusement la crédulité, ou les difficultés des autres.
     Pour trouver un emploi, c'est plus difficile.
     Il y a celui qui apprend aux habitués du pôle emploi, comment se mettre en valeur.
     Tout demeure théorique, même s'ils font faire aux chômeurs, des simulations d'entretien d'embauche.
     En fin de compte, ceux-ci passeront devant des recruteurs farouches...sans états d'âme.
     Ils font passer des tests psychotechniques...même pour une place de balayeur.
     Ils ne jugent pas sur la connaissance du métier, mais sur un personnage "type" qui conviendra à rentrer dans le moule.
     Il y a plusieurs étapes à franchir, avant d'avoir une chance de décrocher l'emploi...rémunéré au smic.
     Que d'obstacles à passer pour un revenu modéré...dans le meilleur des cas.
     Il y a du monde qui se bouscule au portillon.
     Comme le dirait Confucius : Le coach est souvent une personne qui s'est auto-proclamée de ce nom. Il est un véritable parasite...chez les plus démunis. Car c'est dans ce
milieu... qu'il fait son blé.
     A suivre.
     Bonne soirée, mon amie.
     Bises. dédé.

      

old nut 27/04/2014 15:42


A part jouer à faire semblant d'avoir un boulot que peuvent faire aujourd'hui les jeunes dans notre société bloquée ?

amandine 27/04/2014 13:22


je viens te souhaiter un bon dimanche Simone:-)

Martine 27/04/2014 06:53


Beaucoup d'humour dans ce billet d'Huguette même si je ne suis pas tout à fait d'accord sur le fond peut être parce que j'ai été coach en recherche d'emploi et que de s'entraîner avec la vidéo
pour passer un entretien permet d'améliorer sa communication pendant l'entretien et ses chances d'obtenir le poste. Il en est de même pour d'autres coachings qui permettent d'informer et former.


Bon dimanche. Bisous Simone

lady 27/04/2014 05:37


....bien vrai..tout est jeu de rôle...même la vie en est un ...nous avons chacun notre rôle à y jouer...;)


 


bon dimanche


 


ly xx

Velutine 27/04/2014 01:47


On est en effet dans une époque où on se met en scène , on se dévoile sans pudeur, libération mais aussi jeu pour se distraire et jeu pour simuler ...


Merci pour ces citations sur la persévérance , c'est une vertu qui m'est chère .


Ma fête de Pâques fut aussi bonne qu'inespérée mais ce sera encore Pâques demain car ils seront tous avec moi , les grands et les petits !


Bises et bon dimanche

Gérard 26/04/2014 21:16


il faut bien que jeunesse se passe

Maria Dora 26/04/2014 21:05


Juste un epetit mot pour vous dire que je donnerais des nouvelles d'Armide , j'ai eu un message de sasoeur , elle a bien reçue ma carte et cela lui a fait bien plaisir , c'est bien si ces petits
envois peuvent lui donner un peu de réconfort ! Merci pour elle et bonne soirée , amitié 

Michelle.C 26/04/2014 19:09


 Quel talent vous avez! Excellent texte.


La fin est fort bien vue .


C'est un réel plaisir de vous lire. Bravo!

. 27/04/2014 14:32



 


Huguette Dreikaus ? non ....ce n'est pas
moi.... 
mais toutes les deux... alsaciennes  ....



Aimée aimée 26/04/2014 17:34


Wouh !!! Quel texte, tellement véridique !!!


Bisous ti coeur et bientot en Alsace !!! hi !!! hi !!!


Amusant si tu me voyais à Haguenau.


S'il extiste toujours,en général,on va au Tigre ou Grand Tigre,je ne sais plus.


Bisouquets.Aimée



nays 26/04/2014 16:51


bonjour Simonne


on peut bien dire que tu es douée pour raconter les petites histoires bien justes et piquantes d'humour :)


 


eh oui...chaque génération a ses caractéristiques ;)


passe un bon WE


bisous *

marithe 26/04/2014 16:34


Bisous rapides et bon week end ma simone

estrelita 26/04/2014 16:27


Bon week-end bisous



rolande 26/04/2014 16:24


Très pertinente la réfléxion de ce bon vieux Confucius .... vrai que les jeunes s'imaginent que la vie est un jeu ..... hélàs c'est tout le contraire et personne ne fait rien pour le leur dire,
d'où ces grosses désillusions qui muent en névroses et tout et tout ..... bises

chatbada 26/04/2014 15:15


Et comme tous ces d'jeunes vont tomber de la acène ... 


Quand papa et maman ne seront plus là ... 


La chute sera brutale et ô combien douloureuse ...


Quant à moi, j'vais m'la jouer genre BB sur la côte d'Opale quelques jours puis je reviens pour la fête du muguet ! J'ai mis mon short en thermolactyl dans mon sac !


A bientôt ma Simone .


Bon w.k et tout et tout


Gros bisous tout plein ... Tout plein de Gros bisous



Éric G. Delfosse 26/04/2014 13:42


Bon, hé bien, j'ai faim : je crois que je vais aller jouer un remake du film "Le festin de Babette"...

Nath 26/04/2014 13:39


Belle réflexion en effet, quoiqu'un peu navrante... à cause effectivement de cette triste réalité ! Ms bon, il y a aussi de bons acteurs... de leur vie ! Et ceux là sont de vrais exemples !

amandine 26/04/2014 12:45


super article lol


waouw

Texte Libre

deytsc

Articles Récents