Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 17:24

 

 

 

 

 

 

  Le parfum de ce livre, même vieux de trois siècles, se veut de soufre : le sujet n’est pas près de nous venir en odeur de sainteté.
Hé quoi ? Faudrait-il dès lors se pincer le nez, au prétexte de sa vulgarité très désuète…
Devrait-on opposer à des pages anciennes une supposée « grandeur » des temps modernes, quand la télé fait commerce régulier de bassesse, défilez familles en pleurs, amis sacqués, amours trahies ?
Pourrait-on en appeler à un « bon goût » actuel, sans voir tous ces 4x4 de 300 CV à la parade ?
Oserait-on invoquer une « décence » ou une « retenue » contemporaines, en oubliant sur internet ces sites dits d’échanges sociaux – dérisoires vitrines égotistes ?

L’art de se la péter.
 
Le livre n’est pas à la veille de s’exposer dans certains salons bourgeois. Il n’est pourtant pas si honteux que son titre nous en laisserait accroire : « L’art de péter », voilà qui peut plomber l’atmosphère, ou pas.

Pas question de trahir le contenu pseudo-docte d’un ouvrage datant de 1751. Ou pour vite en extraire, au louable prétexte régional, cette évocation aux « sons bruyants de la cataracte de Schaffhouse »…
C’est la réédition du document qui est symptom
Il nous en apprend. Non tant sur les ventosités répertoriées par le sieur Hurtaut, littérateur au verbe, disons, senti.

On fait surtout cette découverte qu’à une époque lointaine, on riait de la gymnastique intestinale. Mais sans imaginer déverser à la populace ses déboires conjugaux, sexuels, comptables, infirmiers.

Aujourd’hui, c’est l’inverse ! La trivialité a changé de champ.
Le fond de l’air y a peut-être gagné, pas le climat sociétal.

Du coup, on fera cet autre constat : dans le répertoire daté des gazouillements de ventre (dits : de maçon, polyphonique, de province, de ménage, etc.), pas un mot, pas un !, sur ce penchant bien connu à péter plus haut que son statut.

Pas une ligne non plus sur la tendance, si chère d’apparence aux esprits en devenir, à « se la péter ». Trop moderne, pour un ouvrage du XVIIIe ?

Didier Rose


 

  Je pense donc je lis les DNA

            Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

 

 

 

 

Publié en 1751, L'Art de péter, Essai théori-physique et méthodique à l’usage des personnes constipées, des personnes graves et austères, des dames mélancoliques et de tous ceux qui restent esclaves du préjugé est rapidement devenu un classique de la littérature comique et pseudo-médicale. Son auteur, Pierre-Thomas-Nicolas Hurtaut, un érudit du XVIIIe siècle, considère  que péter est un art et le pet, bien lancé, une arme sociale. 

voir ...................

 

 

 

 

Merci pour votre visite

Partager cet article

Repost 0
Published by Simone - dans Didier Rose
commenter cet article

commentaires

mamalilou 09/10/2011 04:23



merci pour ce délicieux moment, qui détend l'atmosphère et fleure bon le bonheur du partage...


:o)


gros bisous et bon dimanche en société donc



Armide+Pistol 07/10/2011 13:48



Péter est un art à part entière : le célèbre  pétoman de Montmartre a eu son heure de gloire.


"Femme qui pète n'est pas morte"



oursonne libre 06/10/2011 23:05



les années passent et les choses ne changent pas


bisous



Fancri 06/10/2011 22:22



la pluie arrive !!! bises du soir!



mrcafe 06/10/2011 20:58



alors là , pas du tout mon genre ...bise simone



zaza 06/10/2011 19:36


Je ne connaissais pas ce livre sur "l'art de péter" merci de me le faire découvrir ;) Bises


Gérard 06/10/2011 19:22



çà devrait faire du bruit



Domi 06/10/2011 18:58



Voilà un sujet bien intéressant et d'actualité encore bisous et bonne soirée



Flo-Avril 06/10/2011 18:57



lol je ne connais pas ce bouquin, je vais l'emprunter de ce pas


Gros bisous, flo



Kri 06/10/2011 18:22



J'ai vu un livre "l'art de chier dans les bois" :-O



noisette 06/10/2011 17:41



Bonsoir


Oh ! c'est pas bien grave de se la pêter, c’est une question de standing.


Bonne soirée bisous






kéline 06/10/2011 16:02



bonjour,



Et j'imagine volontiers que ce livre est aussi savoureux que la critique faite par Didier Rose


bises Simone



annielamarmotte 06/10/2011 14:43



on n'est jamais si bien servi que par soi même



cocole 06/10/2011 13:27



Amusant ! mais on se garde de faitre ne public !!! :-)


bonne fin de semaine



katara 06/10/2011 13:17



Surement intéressant à lire celui-là ! belle journée Simone



Aimée 06/10/2011 11:52



Ah !! Ma Simone,ne parlons surtout pas,des valeurs de notre temps,par rapport à ceux d'avant.


La télé,n'est plus celle d'avant,on déballe,tout,ou est la decence qui nous anime???


Si,encore chez quelques uns,heureusement...


Bises Simonèlè.Aimée


 






d.d.laplume 06/10/2011 10:17



Bonjour Simone,

       Les valeurs d'aujourd'hui à la télé, ne sont plus du tout les même que celles de notre temps.
       Aucune décence ou retenue n'arrête les gens du petit écran.
       Le déballage est le sujet commun de chaque émission. La qualité n'étant jugée que sur le fameux "audimat". Celui-ci étant le sésame pour ouvrir les portes à
n'importe quoi, pourvu que la tirelire de la bêtise se remplisse.
       Je ne parlerai pas de ceux qui montrent leurs fesses pour un oui ou pour un nom. A croire que leur cerveau se trouve dans leurs parties charnues.
       Bonne journée.
       Bises. dédé.



Martine / Eglantine 06/10/2011 06:39



Péter ou se la péter "that is the question" pas vraiment parce que ce qui se la pètent peuvent aussi péter en douce parce que c'est pas très bobo... J'ai bien ri. Bisous



:0014: ♥ dom ♥ 06/10/2011 06:21



C'est vrai que se la péter est un art que beaucoup pratiquent actuellement ...


Bon jeudi.
Bisoux





lady 06/10/2011 05:49



la dame avait aux environ de 64 ans......mais physiquement ellle en paraissait beaucoup plus...!c'était une bonne vivante...elle m'accueillait toujours chaleureusement dans sa
chambre...elle m'avait même donné un livre qu'elle avait écrit étant plus jeune...de beaux poëmes....ly



lady 06/10/2011 05:39



L'art de péter....de se la péter....pas tout-à-fait pareil...:)  vaut mieux être seule pour un tel concert...;)   mais péter les plombs à souvent un public...!  péter de
la broue aussi....mais péter sans bruit c'est tout un art...;)  mais quelle pollution...lol     quel sujet....;)   ly xx 



Fancri 05/10/2011 22:20



"se la pêter" Connais pas !!! si une bouteille de Crémant!!! lol


bises et je mangerais bien une FN !!!!



:0091: LilyFlore♥ :0010: 05/10/2011 21:57



c'est sur que les temps ont changés, maintenant péter est mal séant et faire circuler les déboires de la finances et ceux des amours contrariés des individus a un autre parfum lol. Bonne soirée,
bisous 


ps : je recherche pour une amie le lien d'une blogueuse qui faisaient des bijoux et je suis incapable de la retrouver, si tu vois de qui je veux parler, merci de me faire signe



andrée 05/10/2011 21:51



petite Alsacienne !! cet article me fait rire !!! et j'aime toutes tes joliesses d'articles.. bises un peu grises (temps doux tout de même)


zut une de nos dernières usines va fermer ... si ça continue ... où vont donc aller travailler nos jeunes ? 



Maimiti 05/10/2011 21:05



... gymnastique intestinale ?


ouh la la ce texte m'a donné des courbatures intestinales !



cathycat 05/10/2011 20:03



Voici un sujet bien insolite ! C'est très drôle de voir se développer une réflexion autour du tabou du pet et
pourtant tu as raison... qu'est-ce qu'un petit vent à côté d'un déballage impudique... Belle soirée. Bisous



framboise isère 05/10/2011 19:18



bonne soirée!!!



michel 05/10/2011 19:15



Tiens tiens.... je n'avais pas eu vent de cet ouvrage....



. 06/10/2011 08:31







Marithé 05/10/2011 19:09



péter, c'est la nature   ma simone   et quelques fois c'est bien gênant de ne pouvoir lacher ce gaz ...   mais ce la pêeter  yen a pas mal à la tele tous les soirs lol


 


gros biosus tendresse " mamie"  j'espère que ta journée a été bonne   



Texte Libre

deytsc

Articles Récents