Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 19:51

 

 

L'ultime adieu

"Vous pouvez verser des larmes parce qu'elle s'en est allée,
ou vous pouvez sourire parce qu'elle a vécu.

Vous pouvez fermer vos yeux et prier qu'elle revienne,
ou vous pouvez ouvrir vos yeux et voir tout ce qu'elle nous a laissé.

Votre coeur peut être vide parce que vous ne pouvez la voir,
ou il peut être plein de l'amour que vous avez partagé.

Vous pouvez tourner le dos à demain et vivre hier,
ou vous pouvez être heureux demain parce qu'il y a eu hier.

Vous pouvez vous souvenir d'elle et ne penser qu'à son départ,
ou vous pouvez chérir sa mémoire et la laisser vivre.

Vous pouvez pleurer et vous fermer, ignorer et tourner le dos,
ou vous pouvez faire ce qu'elle aurait voulu :

Sourire, ouvrir les yeux, aimer et continuer ....

Eileen Cicole.

Partager cet article

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article

commentaires

Eve 08/02/2016 15:56

Vive la Vie !!!!

castets 22/01/2013 18:28


Mais qui est EILEEN CICOLE ?


Merci de me répondre sur mon adresse email.

martin 11/04/2017 09:02

Je ne sais pas qui est Eileen Cicole qui l'a probablement traduit en français. Le texte a une origine énigmatique. David Harkins dit en être l'auteur (1982).

mamalilou 15/11/2012 04:41


fort joli texte qui me tombe bien, et me remue un peu...

sirene 12/11/2012 20:53


Belle écrit bonne soirée quel temps fais t il en Alsace ! bisous evy

canelle56/claudine 07/11/2012 08:48


Superbe texte !!!


Merci

La Guyanaise 06/11/2012 03:10


un très beau texte, ici...aussi!

armide+Pistol 05/11/2012 21:40


Un texte qui vous tire vers le haut, mais il s'agit de prendre sur soi.

Aimée 04/11/2012 20:51


Un très beau texte !!!!!


Mais,pas facile !!!!


Bisous.Aimée

Gérard 04/11/2012 17:37


joli texte, de nouveau de retour, 5 jours en Autriche, le 1er novembre à la maison et deux jours à Bruxelles.


Bonne semaine à vous deux


bises


Gérard

Pastelle 04/11/2012 09:54


C'est magnifique. Pas toujours facile de ne voir que le bon côté, mais quelle consolation aussi.

Texte Libre

deytsc

Articles Récents