Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 01:07

 

 

 

 

  Il y a deux genres : le genre masculin et le genre féminin. Le soleil est du genre masculin, la lune est du genre féminin. Si la lune est du genre féminin est-ce pour montrer qu’une femme, tel cet astre, ne peut briller que grâce à un soleil du genre masculin qui l’éclaire ? 

L’Allemagne serait alors féministe puisque dans la langue germanique c’est la soleil (die Sonne) qui fait profiter le lune (der Mond) de son côté brillant. Faut-il laisser un pays aux mains des Walkyries, ces amazones qui telles les abeilles avilissent l’homme et gomment les attributs de la virilité ? Vous le constaterez : Il ne faut souvent pas plus qu’un exemple de grammaire pour lancer une polémique. Surtout à l’école. Le prof – et j’en suis encore, même si je figure dans la catégorie des retraités – le prof donc est celui par qui le scandale arrive. Dans mon bon lycée, avec pignon sur la très minérale place du Château, un élève avait porté plainte contre Charles, mon collègue d’allemand en ces termes : “Mon prof d’allemand commence tous ces exemples de phrases au conditionnel par ‘Wenn ich reich wäre’ (si j’étais riche) comme s’il voulait exhorter les élèves à ne viser qu’un avenir de nanti qui, selon lui serait la seule possibilité de bonheur. Par là même il marque aussi son mépris pour les non-possédants en sous-entendant qu’aucun pauvre ne peut avoir une existence intéressante”.
     Laissez les profs faire leur métier ! 

Il y a toujours des associations de parents d’élèves qui suivent de telles mises en accusation. Et les voilà de nouveau au créneau pour la guerre des genres. Une guerre high-tech, une guerre avec, à la base, un téléphone androïde en accès illimité, car cette guerre contre l’école se prépare maintenant comme un flash mob. Avec des SMS et des annonces via les réseaux sociaux. Ma mère sur Facebook et sur Twitter. Sur les claviers Azerty des portables, les mots peuvent être gonflés à souhait. L’écran est “Word-proof”, il ne s’autodétruit pas sous les inepties engendrées par des peurs médiévales. En effet, derrière les queues du dragon du Nouvel An chinois on profile Satan via le Zuckerberg Net. Et la foule briefée en 140 signes s’amasse devant les écoles et hurle : “Vade retro le sexe à l’école !” On imagine le pire dans les maternelles. Là où dans sa maison un grand cerf regarde par la fenêtre, on s’imagine voir les petits contraints de jouer les 50 nuances de Grey pour arriver à comprendre qu’une fille peut être maçon et qu’un garçon peut devenir femme de ménage. Où est le délit ? Ce n’est pas pour leur apprendre qu’un métier n’est pas lié au sexe qu’on va leur imposer des auto-attouchements. 

   Laissez les profs faire leur métier ! 

L’école n’est pas le lieu de toutes les perversions. Les parents le croient. J’ai eu en 1978 une lettre d’un parent d’élève qui disait “Mon fils ne fera ni religion, ni éducation sexuelle, ni alsacien”, bref il ne sera initié à rien de ce qui pourrait toucher sa vie, voire son âme. Et il faut croire que les autorités sont tout aussi frileuses à inscrire de tels cours sur les programmes. Les cours de religion sont facultatifs et limités à la seule Alsace-Moselle. Les cours d’alsacien sont à l’origine de crêpages de chignon terribles entre ceux qui disent “il faut apprendre l’alsacien, la langue fait partie de notre patrimoine” et ceux qui disent “il n’y a qu’à apprendre l’allemand, c’est plus rentable dans la vie”. Les cours d’éducation sexuelle ont été intégrés (ou plutôt dissous ?) dans les cours de biologie. Or, quand un garçon de 3e écrit au sujet de la contraception : “Le stérilet se pose au bout de la verge”, on se rend compte qu’une initiation éviterait bien des accidents gynécologiques.

000000aaaaa.jpgMamema dit “Les Allemands ont le troisième genre : le das”. Il est vrai que “das Kind”, “das Mädchen” marquent bien que ces êtres sont à considérer en dehors de toute sexualité. De la même façon “das Kalb” (le veau) est un animal non sexué qui échappera au Stier (le taureau) mais hélas il n’échappera pas au couteau d’un boucher.

 

 

Huguette Dreikaus ?  non ....ce n'est pas moi.... 
mais toutes les deux... alsaciennes  ....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamalilou 18/02/2014 23:18


laissez donc faire les profs, nom d'une pipe!


...ben quoi...?!!


lamentable racollage en 140 caractères sans caractère, mais pas sans conditionnements


que des veaux, sûr... aïe... tchouiiik, ça tranche dans l'vif...

Maous d'Autriche 14/02/2014 15:06


Moi, ce "das" me fait toujours rire.
Dans tous les genres, je préfère encore le mien


Bien amicalement, Maous

=^..^= 11/02/2014 17:09


Laissons faire la nature ... 

Blanche 34 11/02/2014 11:54


Hello simone,


Les genres sont mis à mal en ce moment, et ça n'a rien d'étonnant, au vu de la tournure que prend la société.


Je crois qu'ils ont déjà supprimé le "mademoiselle", non?


Bisous

fifi 10/02/2014 18:49


Oh Huguette, heureusement qu'on t'a ! :o))

Mathilde 09/02/2014 14:51


Il y en a vraiment des qui...ont l' art et la manière de compliquer les choses simples...de tout transformer à leur avantage...on peut certes évoluer ...penser ...rendre égaux en tout homme et
femme ...mais cette guerre du genre cache tellement d' autres choses...!! :-((


Sachons raison garder...!!


Bisous Simone

d.d.laplume 09/02/2014 09:43


Bonjour ma chère Simone,

        Il est vrai que la luminosité de la lune, est due à la réverbération étincelante du soleil.
        L'astre si brillamment aveuglant...demeure une étoile féminine.
        Celui de nos nuits, ne manque cependant pas de charme.
        Je ne suis pas opposé à ce que nous féminisions tout.
        Tout d'abord, il n'y aurait que le langage et l'écriture...qui changeraient, sans pour autant éliminer les traditions qui arrangent bien les hommes.
        Ce pas en avant finirait par porter ses fruits...puis léserait à son tour...les bons hommes.
        Les attributs de la virilité, ne sont pas forcément les signes d'une supériorité " intellectuelles"... par rapport aux amazones.
        Les féministes avilissent de plus en plus les mâles.
        Il ne faut pas mettre tous les hommes dans le même panier.
        La différence des genres se fait naturellement... pour la prolongation de la vie. Telle est la nature de la race humaine.
        L'essentiel demeure l'égalité entre les femmes et les hommes.
        Le féminin et le masculin sont complémentaires, depuis la nuit des temps. Le mâle s'est autoproclamé supérieur...en se basant uniquement sur sa force physique.
        Dans certaines régions du monde, la femme est encore considérée comme une esclave. Dans d'autres, elle est une reine.
        Le second cas demeure très rare.
        Cette différence d'égalité entre les deux sexes... continue d'être une aberration.
        La société des hommes sera longue... pour ne pas accepter ce partage égalitaire de notre espace humain.
        Même les couleurs s'en mêlent...avec le rose et le bleu.
        Il y a encore un énorme chemin à parcourir, pour éduquer les jeunes loups, afin que les louves possèdent les même valeurs...reconnues par tous.
        L'éducation sexuelle doit éviter qu'un jeune mâle sans expérience...mette un stérilet au bout de sa verge. 
        Il perd évidemment toute sa majestueuse crédibilité.
        Les femmes maçons...ou camionneurs deviennent de plus en plus nombreuses. 
        Après tout, il n'est pas impossible qu'un fier coq, reçoive un uppercut de la part d'une belle... qui l'enverrait au tapis.
        Il ne faudrait pas que les futurs reproducteurs, deviennent trop efféminés... pour le bien de l'humanité.
        Comme le dirait Confucius : Sans la bonne entente rapprochée, entre le féminin et le masculin...je n'aurais pas été le grand sage que vous connaissez.
        Bonne journée, mon amie.
        Bises. dédé. 


 

Martine. 09/02/2014 06:37


 Excellent dimanche. Bises Simone

lady 09/02/2014 05:07


...j'ai souvent chanter..."Dans sa maison un grand cerf.....regardait par la fenêtre.....mais jamais ce ne fut le 50 nuances de gris...;)


 


bon dimanche...


 


ly xxx

Quichottine 08/02/2014 20:33


Ouf !


J'ai cru que tu n'avais plus de blog... :)


D'accord avec Huguette... mais il y est des domaines où la famille devrait être prioritaire. Je ne crois pas qu'il faille anticiper les questions des enfants.

marithé :010: 08/02/2014 12:14


bon week end simone,  ils viennent manger  demain les jeunes ..bisousssss

dgi:0040:dgi:0050: 08/02/2014 11:56


Oui, toujours des pas contents,et si on arrêter de SURcouver les enfants
Mare de ces parents qui veulent tout et tout savoir,
alors que les profs ont toujours bien fait leur boulot.
Mais bon !!! Il y a forcément des précautions à prendre, c'est comme pour toiut
j'adore tes mises au point


bisou, bon weekend

rolande 08/02/2014 10:40


Ah ah !!!! te voilà  réveillant les guerres picrocholines !!!! oui laissez faire les profs car après tout ils sont les mieux placés sauf preuve du contraire !!!!! ah ces parents d'élèves ...
dans un temps ancien en tant que représentante du conseil municipal on m'avait envoyé sièger au conseil de classe ... aie aie ... j'ai demandé au retour du 1er à en être relevée !!!! tellement
j'avais entendu d'inepties des parents, assos et tous ces gens qui sont au courant de tout et savent tout .... enfin tu a pu arriver à la retraite en vie !!! c'est l'essentiel !!! bises

jean 08/02/2014 10:06


Avec la théorie du "gender" ou du genre... 


je vois que les gens n'ont vraiment rien compris....


CE qui n'est pas surprenant...

Kri 08/02/2014 08:28


Tiens, j'arrive, via ton lien, sur ton OB :-O


Je ne suis pas experte en langue mais n'y en a t-il pas une où le genre n'existe pas?


 Bon WE

l'angevine 08/02/2014 08:17


je bosse dans un établissement scolaire et certains profs m'ont aussi confirmés que les enfants n'écoutent plus le prof mais va direct sur le portable afin de jouer ou d'envoyer des messages..;oh
un exemple aussi qui a humilié le prof de biologie,il demandait un exposé sur le coeur de boeuf,et l'élève sur son écran lui imprime la tomate...je te jure,les enfants ne respectent plus à cause
de cette virtualité où les mots et sujets ne sont plus tabous...

lady 08/02/2014 03:57


...je crois que la "lune" féminine est bien capable de briller par elle même.....évidemment, cela n'exclut pas une chaude présence enxoleillée parfois...;)


 


bon samedi


ly xxx

Annick 08/02/2014 03:34


mais comme c'est bien dit!


oui, laissons les profs faire leur métier!


bisous Simone et bon week-end.

nadia-vraie 07/02/2014 22:17


Bonjour Simone,


les genres, on parle encore de cela?


dans ces temps-ci, il faut instruire les enfants sur la sexualité car trop de choses


arrivent par des sadiques. On est plus en l'an 1800.


À bientôt Simone.

Gérard 07/02/2014 22:01


il y en a même en cuivre ...des stérilets 

Velutine 07/02/2014 19:58


Bravo à Huguette pour son bon sens habituel !


En voulant se pencher sur des sujets pareils on déforme tout , banalise les exceptions, attire l'attention en créant des problèmes là où il ne devrait pas y en avoir etc...


Pourquoi instruire les enfants sur des sujets qui ne les préoccupent pas encore et qui relèvent de l'éducation familiale ?


Le coup de vent est passé, la bruine reste ; pas d'hiver ... Le ministre est passé , qu'en restera-t-il ?


Bises ardennaises

dom 07/02/2014 19:19


je me rappelle qu'a mon époque les cours d'éducation sexuelle n'avait rien de traumatisant ... les gamins sont beaucoup trop choyé maintenant ... bon week-end Simone

lecrepuscule62 07/02/2014 15:11


Bonjour ma merveilleuse SDimone


Le monde est fou avec "le genre", nous n'en avons pas eu et le monde n'a pas cessé de tourner, l'éducation sexuelle...Ca me fait bien rire, les enfants en savent plus que nous
Alors qu'en cours ils leur apprennent à lire, à ne pas faire de faute et à savoir compter. 
Bonne journée ma puce


Gros bisous


DTB


Ton amie qui t'aime Méline



Maimiti 07/02/2014 12:17


et QUID de Das Weib ? !!!!


j'ai bien rigolé avec ce texte - 


ben oui ils distribuaient des capotes dans les cours de récréation, et les mômes soufflaient dedans pour en faire des ballons - c'est con ! (oh pardon)

marithé :010: 07/02/2014 10:57


oh la la ils commencent à nous gonfler avec leur genre, ya masculin et féminin , point barre..et à l'école on ferait mieux de leur apprendre à écrire sans faute et savoir calculer ..bisous ma
simone

m@rie 07/02/2014 10:10


Bonjour,


Je souris en  isant cet article très pertinent....


Pour le stérilet... Wouhaaaaaa c'est grave  à 15 ans.. ce qui  démontre  que l'on a besoin de tout sans en être abruti....


Belle journée


Grosses Bises

. 07/02/2014 12:55



 


 


bonne journée....



jean 07/02/2014 09:23


Bonjour


Il faut que j'écrive quelque chose sur le genre....


Bonne journée


Jean

Marieluce 07/02/2014 09:14


Super-Huguette qui sait si bien tout remettre en place !

jacques 07/02/2014 08:41


Bonjour 


L'hiver est fou cette année .


Hier matin on s'est réveillé avec une trentaine de cms de neige et - 12° au thermomètre et ce matin il pleut ! avec + 3 ° .


Mais nous n'allons pas nous plaindre , nous sommes privilégiés comparés à nos amis Bretons .


Je te souhaite une bonne journée .


Merci de ta visite .


J'habite Briançon .


 



Michel 07/02/2014 08:40


Je comprends votre raisonnement et il est certain qu'on ne doit pas enfermer l'ensemble des profs dans cette suspicion.


Mais il existe des cas où sont enseignées de façon "agressive" des idées sur ce genre, et ce sera en fonction des opinions plus ou moins engagées de l'enseignant là-dessus. Il y a eu des cas
aussi, (j'en connais) où ce sont des intervenants extérieurs, invités pour un simple passage, et qui diffusaient des idées contraires à l'opinion courante, or, ce n'est pas le but de l'école...


 


C'est pour cela que je pense que l'enseignement doit se borner aux matières pour lesquelles les enfants sont inscrits à l'école, et que ce n'est ni à l'état ni à l'école de se substituer aux
parents ni à tous les facteurs éducatifs naturels (l'expérience, par exemple, en fait partie), sinon, on frise le conditionnement...


 


Bonne journée à Huguette et à Simone !

. 07/02/2014 12:56



 


bonne journée à toi également...dans le vent par
ici



Lolli 07/02/2014 08:19


Bonjour ma Simone, dis-donc tu te lances dans un genre pas facile ma Lune lol !

Le vendredi est le jour qui annonce l'arrivée
du week end, c'est donc un bon jour.
Je parle pour moi bien évidemment.

Comment vas-tu ?
Moi ? Un peu fatiguée, je vais boire un bon jus d'orange
et faire le plein de vitamines.

Le temps toujours aussi fou donc on l'oublie.

Je dépose chez toi le lien d'une amie, Cerise déco, sont
univers est assez varié et j'aime beaucoup.
Je te souhaite une belle visite, merci pour elle.http://cerise-deco-blog.eklablog.com/cadeau-2-clusters-saint-valentin-a106324678

Petite leçon de morale, sous forme de proverbe Français :
"De sottises faites à plaisir, on se repent à loisir."          
Explication : Le regret d’avoir mal agi est proportionnel au plaisir pris lors du méfait.

Prends soin de toi.

Lolli

Martine. 07/02/2014 06:21


J'ai bien ri avec le stérilet au bout de la verge mais je trouve cet écrit d'Huguette bien compliqué, j'ai eu parfois du mal à suivre sa pensée sur cette guerre des genres qui il faut bien le
dire est ridicule. Bon week-end. Bises Simone

lady 07/02/2014 04:19


....vraiment dangereux le stérilet installé dans de telles conditions...;)  vivement des petits cours ;)


 


bonne journée


 


ly xxx

Texte Libre

deytsc

Articles Récents