Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 12:00

 

 
 



La dernière rose
Je la pose
Là où tu reposes,
Pour le plaisir
En souvenir
De ton doux sourire,
Dans son coeur
J'ai mis mes pleurs
Mes douleurs,
II n'y a pas de secret
Quelques petits regrets
Puisqu'on s'aimait,
Toi qui m'as choyé
Que j'ai aimé
Et qui m'as quitté,
Si tu peux m'entendre
Et me comprendre
Reçois ma rose de Novembre.
 
Henri Ottenwelder
Alsace


Partager cet article

Repost 0
Published by Simone - dans @ Alsace
commenter cet article

commentaires

mamalilou 15/11/2012 04:48


encore un bel hommage de saison


dure dure la saison, qui ravive notre mémoire, pas toujours cicatrisée...

zaza 04/11/2012 20:53

Quel beau texte , émouvant... Bonne soirée

Marithé :0010: 04/11/2012 18:57


de gros bisous sous la pluie   encore et toujours

Cléo 04/11/2012 18:53


Tristement joli!


Gros bisous tite soeur. Ne t'inquiète pas, je n'ai pas de temps tout simplement. Prends bien soin de toi.

Fethi 04/11/2012 18:53


Très beau texte; tout en délicatesse. Bonne fin de semaine

Marylou 04/11/2012 18:37


suite à ta permission j'ai mis les articles des DNA sur les champignons géants en ligne pour  mercredi prochain...merci et bonne soirée

mel-and-tof 04/11/2012 18:35


Bonsoir ma douce Simone


Un coucou pour te souhaiter un excellent dimanche


Gros bisous


Méline


 



Noisette 04/11/2012 18:20


Bonsoir Simone


Je passe te faire un coucou, je vais garder mes petits enfants cette semaine j'ai donc mis mon blog en pause


Bonne soirée bisous

el lobo 04/11/2012 17:42


pas de repos pour moi j'ai du refaire toute la cheminée et changer les buses pour le poele au bois , pas trop de temps pour l'ordi


ensuite trouver des palettes et les scier ...


bisous et belle fin de we ici un peu de ciel bleu et un peu de pluie


 a demain si tout va bien

mariposa 04/11/2012 17:09


Coucou mon amie,

Un rayon de soleil, un sourire et un souffle de bonheur.

Je t'apporte le tout de tout mon coeur.

Que ton dimanche soit plein de bonne humeur.

Comme chaque jour toute mon amitié pour toi.

viens 04/11/2012 16:37


Hello simone,


Nous ici aujourd'hui, mauvais temps... j'espère que demain le soleil se lèvera pour tout le monde....


Bisous

:0014: ♥ dom ♥ 04/11/2012 07:33


Bon dimanche
Bisoux

lady 04/11/2012 05:26


..merci pour la rose de Novembre....bon dimanche...ici on annonce qq flocons.!!  ly xxx

mel-and-tof 03/11/2012 21:06


Bonsoir ma douce Simone


Il y en a d'autres qui quittent, autrement, la femme qui les adorent pour d'autres cieux
Bonne nuit ma puce


Gros bisous


Méline


 



Marylou 03/11/2012 19:38


c'est ce que plusieurs personnes ont fait le jour de la visite sur la tombe de leur aimé(e)...vent mais très beau par chez moi

Noisette 03/11/2012 19:37


Bonsoir Simone


Tu me dis vivement qu'il fasse à nouveau bien chaud, et je suis tout à fait d'accord avec toi car je n'aime pas cette saison car j'aime pas le
froid


Bisous bonne soirée et bon dimanche

el lobo 03/11/2012 19:18


Je passe te dire "bonne et douce soirée " ...


j'ai pas eu beaucoup de temps ce jour ....


bisous et a demain ....






et je te laisse avec quelques phrases de ce cher





Victor HUGO
  (1802-1885)



Novembre


Je lui dis : La rose du jardin, comme tu sais, dure peu ;
et la saison des roses est bien vite écoulée.
SADI.


Quand l'Automne, abrégeant les jours qu'elle dévore,
Éteint leurs soirs de flamme et glace leur aurore,
Quand Novembre de brume inonde le ciel bleu,
Que le bois tourbillonne et qu'il neige des feuilles,
Ô ma muse ! en mon âme alors tu te recueilles,
Comme un enfant transi qui s'approche du feu.

Devant le sombre hiver de Paris qui bourdonne,
Ton soleil d'orient s'éclipse, et t'abandonne,
Ton beau rêve d'Asie avorte, et tu ne vois
Sous tes yeux que la rue au bruit accoutumée,
Brouillard à ta fenêtre, et longs flots de fumée
Qui baignent en fuyant l'angle noirci des toits.

Alors s'en vont en foule et sultans et sultanes,
Pyramides, palmiers, galères capitanes,
Et le tigre vorace et le chameau frugal,
Djinns au vol furieux, danses des bayadères,
L'Arabe qui se penche au cou des dromadaires,
Et la fauve girafe au galop inégal !

Alors, éléphants blancs chargés de femmes brunes,
Cités aux dômes d'or où les mois sont des lunes,
Imans de Mahomet, mages, prêtres de Bel,
Tout fuit, tout disparaît : - plus de minaret maure,
Plus de sérail fleuri, plus d'ardente Gomorrhe
Qui jette un reflet rouge au front noir de Babel !

C'est Paris, c'est l'hiver. - A ta chanson confuse
Odalisques, émirs, pachas, tout se refuse.
Dans ce vaste Paris le klephte est à l'étroit ;
Le Nil déborderait ; les roses du Bengale
Frissonnent dans ces champs où se tait la cigale ;
A ce soleil brumeux les Péris auraient froid.

Pleurant ton Orient, alors, muse ingénue,
Tu viens à moi, honteuse, et seule, et presque nue.
- N'as-tu pas, me dis-tu, dans ton coeur jeune encor
Quelque chose à chanter, ami ? car je m'ennuie
A voir ta blanche vitre où ruisselle la pluie,
Moi qui dans mes vitraux avais un soleil d'or !

Puis, tu prends mes deux mains dans tes mains diaphanes ;
Et nous nous asseyons, et, loin des yeux profanes,
Entre mes souvenirs je t'offre les plus doux,
Mon jeune âge, et ses jeux, et l'école mutine,
Et les serments sans fin de la vierge enfantine,
Aujourd'hui mère heureuse aux bras d'un autre époux.

Je te raconte aussi comment, aux Feuillantines,
Jadis tintaient pour moi les cloches argentines ;
Comment, jeune et sauvage, errait ma liberté,
Et qu'à dix ans, parfois, resté seul à la brune,
Rêveur, mes yeux cherchaient les deux yeux de la lune,
Comme la fleur qui s'ouvre aux tièdes nuits d'été.

Puis tu me vois du pied pressant l'escarpolette
Qui d'un vieux marronnier fait crier le squelette,
Et vole, de ma mère éternelle terreur !
Puis je te dis les noms de mes amis d'Espagne,
Madrid, et son collège où l'ennui t'accompagne,
Et nos combats d'enfants pour le grand Empereur !

Puis encor mon bon père, ou quelque jeune fille
Morte à quinze ans, à l'âge où l'oeil s'allume et brille.
Mais surtout tu te plais aux premières amours,
Frais papillons dont l'aile, en fuyant rajeunie,
Sous le doigt qui la fixe est si vite ternie,
Essaim doré qui n'a qu'un jour dans tous nos jours.


Marithé :0010: 03/11/2012 18:42


superbe..que dire de plus  qu'il ya  eu de l'amour et que cet  amour dure encore ... et oui qu'on les aime nos chers disparus qui sont toujours là dans notre coeur ..


 


gros bisous tendresse ma simone et bonne soirée

Marieluce 03/11/2012 18:21





 Roses blanches pour un dimanche de novembre ...

michel 03/11/2012 17:31


Il s'agit d'un deuil... au propre ou au figuré....


Dans tous les cas, tristesse

. 03/11/2012 17:53



  mais non...............



d.d.laplume 03/11/2012 17:10


Bonsoir ma chère Simone,

            Je ne suis pas encore allé sur sa tombe, pour y mettre des fleurs.
            Dans le petit cimetière où tu elle reposes, la peine au coeur.
            Il y a tant de souvenirs d'enfance...q ui reviennent dans mon esprit.
            Qu'il n'y a pas un jour qui passe, sans revivre ces doux instants.
            Tu demeures dans mes pensées, malgré les années qui passent.
            Rien ne s'efface de ces moments heureux, malgré le temps.
            Avec amour tu m'as choyé, lorsque je n'étais qu'un enfant.
            Il y a dix ans que tu nous as quitté, mes soeurs et moi.
            Cette rose de Novembre... n'est faite que pour toi.
            De ma main tremblante de chagrin, je la déposerai demain,


            Bonne soirée, mon amie.
            Bises. dédé.

andrée 03/11/2012 14:29


ceux qui sont partis, nous attendent et peut être pas car le temps et l'espace ne sont plus dissociés ..; sont juste dans l'amour peut être


bises et me mettre au vert (c'était en septembre en dordogne .. )

au bonheur 03/11/2012 11:02


Bonjour!


tu sais, pour ma maman et lui parler de Robert Hossein, elle était avec moi, le jour où je lui aie serré la main et discuté quelques secondes.... inoubliables....au théatre de Montpellier.


Bon week-end

lylytop 03/11/2012 09:04


comme c'est beau


bises


lyly

L'Angevine 03/11/2012 08:35


toi aussi tu souffres que tu as voulu y mettre un peu de couleurs dans tes écrits,moi ce sont mes clichés qui ont le thème de la rose à ce jour

Jean 03/11/2012 08:35


Oui, les dernières sont cueilies.... et encore en vase...

Arlette50 03/11/2012 07:30


Coucou


Je viens de chez Evy, et je vous lis de si bon matin... un poème émouvant...


merci pour cette lecture...


Amitiés Arlette

Martine Eglantine 03/11/2012 07:20


Très émouvant poème. Merci Simone de ce beau partage.

:0014: ♥ dom ♥ 03/11/2012 05:51


Joli poème.


Bon week end
Bisoux



 

lady 03/11/2012 01:53


..comme c'est beau ...j'aurais pu écrire ce texte....tant il colle à une réalité vécue...!    moi aussi j'ai trouvé une rose de Novembre..!    Bon WE  
ly  xxx

Velutine 03/11/2012 00:37


Joli poème bien à propos en ce jour des défunts !


Les souvenirs sont parfois doux et parfois tristes ...


Mercredi j'étais à l'enterrement de ma tante préférée . 98 ans de courage et de gentillesse !


Bon WE

Gérard Méry 03/11/2012 00:25


L'important....

sirene 02/11/2012 22:30


C'est un belle hommage je me permet de le rajouté au défi " hommage a nos mort " et met un lien vers ton blog passe une douce nuit bisous evy

dgi:0040:dgi:0050: 02/11/2012 21:39


très jolies  paroles
et si tu le voulazis bien j'aimerai recevoir cette rose


Bisou et Bon  weekend

Kri 02/11/2012 21:13


C'est plus personnel et émouvant qu'une potée de chrysanthèmes

Noisette 02/11/2012 19:17


Bonsoir Simone


Elle est pour moi ?


Bonne soirée bisous

Melly 02/11/2012 19:14


Merci - je pourrais dédier ce joli poème à mon mari dcd en Avril ...

viens 02/11/2012 17:51


Bonjour Simone,


Voilà un magnifique poème que  j'aimerai bien pouvoir dire... mais le mien, avant de partir m'a fait tellement de misère... que je préfère l'oublier totalement...


Bisous

mel-and-tof 02/11/2012 17:33


Bonjour ma douce Simone


Superbe poême! nous parlons de pleurs ensemble .....curieux !


Bonne soirée ma puce


Gros bisous


Méline


 



mamjo 02/11/2012 16:35


Toujours très joli chez toi, je fais un petit retour mais tranquille sur OB

chatbada 02/11/2012 15:59


Une pensée ...



chatbada 02/11/2012 15:41


C'est beau ma Simone,


J'ai cueilli les dernières fleurs du jardin de mes parents dont des boutons de rose et je les ai déposées où reposent les cendres de mes chères étoiles .


Bon après-midi .


Gros bisous tout plein ... tout plein de gros bisous



d.d.laplume 02/11/2012 15:08


Bonjour ma chère Simone,

           Ce joli poème, est très bien écrit.
           Une jolie rose est délicatement posée, où l'être cher repose.
           Si la souffrance demeure inaltérable, elle s'efface un court instant. Le temps de se remémorer son sourire...qui était lumineux.
           La disparition de ceux qui s'aiment, reste toujours douloureuse.
           Ceux qui restent, n'ont que le souvenirs... des jours heureux. 
           Mais la vie ne peut pas être éternelle.
           Cette belle rose de Novembre, porte en elle...beaucoup d'amour et de douleur.
           Bonne fin de journée, mon amie.
           Bises. dédé. 

armide+Pistol 02/11/2012 13:58


Une façon bien personnelle d'honorer le souvenir.

Rima16 02/11/2012 13:12


Bonjour ,beau poème et jolie rose.bonne journée pluvieuse.bises.


 

A & J 02/11/2012 12:48


Quel beau poème .


Et un bel hommage pour ceux que nous avons tant aimés.


Belle et douce journée à vous Simone

. 02/11/2012 18:06



   for you



Texte Libre

deytsc

Articles Récents