Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 00:05

 

 

Image du Blog tchounette.centerblog.net

 

 

Un jour, une souris observait à travers la fente d’un mur le fermier et sa femme ouvrir un colis.
“Quelle est donc la nourriture que ce colis cache ?” se demanda
une souris.

Quel ne fut son choc de découvrir qu’il s’agit d’une trappe à souris. Elle se hâta donc à la grange pour lancer un sévère avertissement : il y a une trappe à souris dans la maison ! II y a une trappe à souris dans la maison !

Le poulet caqueta, se gratta le dos et levant le cou, lui répondit : “Madame
la souris, je comprends que cela est un problème pour vous mais cela n’a aucune conséquence pour moi. Cela ne me dérange pas.”

La souris se tourna donc vers le mouton et lui dit : il y a une trappe à souris dans la maison ! Il y a une trappe à souris dans la maison !

Le mouton se montra sympathique mais répondit : ”Je suis très peiné Madame la souris mais je ne peux rien faire si ce n’est de prier mais soyez assurée de mes prières.”

La souris se tourna alors vers la vache et lui lança son cri d’alarme : il y a une trappe à souris dans la maison ! Il y a une trappe à souris dans la maison !
Et la vache de répondre : “Eh bien Madame la souris, je suis peinée pour vous mais cela ne me fait pas un pli sur le ventre !”


C’est ainsi que Madame la souris  s’en retourna à la maison, la tête basse et découragée de devoir affronter toute seule la trappe à souris du fermier.

Dans la nuit qui suivit, un bruit étrange fut entendu dans la maison, un bruit qui ressemblait à celui d’une trappe à souris qui avait saisi sa proie.

La femme du fermier se précipita pour voir ce qui avait été attrapé mais dans l’obscurité, elle ne vit pas que la queue d’un serpent vénéneux avait été happée par la trappe à souris.

Affolé, le serpent mordit la femme du fermier, ce dernier s’empressa de la conduire à l’hôpital, mais hélas elle revint à la maison avec une forte fièvre. Et tout le monde sait bien qu’une telle fièvre se soigne avec une soupe au poulet.
Le fermier sortit donc sa machette pour apporter le principal ingrédient c’est-à-dire le poulet pour la soupe.
Mais la maladie de la femme du fermier empirait au point que tous les amis et les voisins vinrent la veiller 24 heures sur 24 à son chevet.
Pour les nourrir, le fermier dut faire boucherie avec le mouton.
Mais la femme du fermier n'alla pas du mieux et elle finit par mourir. C’est ainsi que beaucoup de gens vinrent à ses funérailles et le fermier dut abattre la vache pour servir assez de viande à tout ce monde.
Madame la souris surveillait tout ce va-et-vient de par la fente du mur en ressentant une grande tristesse et un profond regret.

 

Ainsi donc, la prochaine fois que vous entendrez dire qu’une de vos connaissances est aux prises avec un problème qui ne vous concerne pas, souvenez-vous que lorsqu’un des nôtres est menacé, nous sommes tous en danger. Nous sommes tous impliqués dans ce voyage qu’on appelle la vie !

 

 

on connait ...pas grave .... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article

commentaires

sagahan 09/01/2013 00:50


Bonsoir


Interressante histoire


 


 


bonne année

. 09/01/2013 18:00







mamalilou 11/08/2012 23:42


tous impliqués oui....


doux bisous non moins impliqués

Mamounette 09/08/2012 21:38


Je ne connaissais pas, j'ai beaucoup aimé, une leçon de vie à méditer...


Belle et douce soirée


 

fifi 09/08/2012 08:46


Une mise en scène pleine d'humour et de joliesse pour une vérité que nous négligeons bien souvent ! Merci Simone !

hpy 08/08/2012 18:46


Sympa comme histoire

Noisette 07/08/2012 23:51


Bonsoir  Simone


Je passe te faire un coucou du soir


Bonne soirée bisous

Marithé :0010: 07/08/2012 21:56


pas eu le temps de te repondre ni de blogguer  mais  merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii   et gros bisous


 


suis allée  à ancenis  aujourd'hui

Eliane 07/08/2012 21:14


Bonsoir Simone,  on annonce le
plein de soleil et température digne d'un bel été  pour jeudi apres midi jusque dimanche !! on profitera bien !!


je te souhaite
une tres belle soirée .  Bisou > a
Bientôt  

Eliane 07/08/2012 21:11


Bonsoir  Simone, Ici,  on
annonce le plein de soleil et température digne d'un bel été  pour jeudi apres midi jusque dimanche !! on profitera bien !!


je te souhaite
une tres belle soirée .  Bisou > a
Bientôt  

Marieluce 07/08/2012 16:26


Il est vrai qu'on se fait une montagne de nos ennuis personnels, alors que le malheur des autres, on s'en moque ... Voilà une petite histoire, qui fait réfléchir !

viens 07/08/2012 16:23


Ah tu me plais, tu me plais digue digue dong....


Ca fait plaisir!


bonne soirée

Nettoue 07/08/2012 15:52


C'est tout à fait craquant et je me suis régalée !


Bonne journée

Rima 07/08/2012 15:38


Bonjour ,une histoire triste mais qui finit bien pour la petite souris qui a été


épargnée..comme quoi, nous ne sommes jamais à l'abri...bonne journée ,bises.





 

Plumette 07/08/2012 11:23


On a toujours besoin d'un plus petit que soit, la solidarité quelle belle valeur pour les grands et les petits !


Gros bisous

au bonheur 07/08/2012 09:57


Peuchère la chouris qui a voulu aider tout le monde... Ca me rappelle le lion et le rat, une fable que j'aimais bien....


bonne journée

Jean 07/08/2012 09:35


Madame Wolff c'était qui ?

Martine Eglantine 07/08/2012 06:56


Que du bonheur avec mes petites filles cette semaine, elles ne sont pas encore réveillées. J'en profite pour passer en vitesse te faire un petit coucou. Bises Simone

:0014: ♥ dom ♥ 07/08/2012 06:52


Bon mardi.
Bisoux 








 

lady 07/08/2012 04:27


Une belle journée our toi...ici pas de grosse chaleur auj.  bien plus frais....!...j'avais oublié mes chandails à manches longues...;)


 


ly xxx

La Guyanaise 07/08/2012 03:30

une leçon de vie à méditer! bisous et bonne journée.

Noisette 06/08/2012 23:25


Bonsoir Simone


Trop mimi cette souris, bien oui mais on va pas nourrir tout le monde, c'est déjà dur comme ça !


Bonne soirée bisous

Gérard 06/08/2012 22:56


...et pourtant le chacun pour soi, à tendance à réapparaitre

ecureuilbleu 06/08/2012 21:22


Bonsoir Simone. J'avais déjà lu cette histoire. Je vais m'efforcer de m'en souvenir... Bonne soirée

kéline 06/08/2012 21:17


Bonsoir Simone,


Joli conte qui nous donne une leçon de vie bien nécessaire à l'heure actuelle où les gens vivent plus éloignés les uns des autres qu'autrefois dans nos villages


douce nuit, beaux rêves

Durgalola :0071: 06/08/2012 20:36


histoire édifiante !!! savoir être compatissant, et compréhensif


bises - temps ni froid ni chaud ... bref cette année, pas enlevé la couverture sur le lit ... bises

dom 06/08/2012 20:11


c'est une belle leçon de la vie ce conte , bise simone

cadix 06/08/2012 20:01


Ca c'est super !!! Et ça se vérifie dans la vie !!! Bises. FRANCOISE

Marithé :0010: 06/08/2012 18:21


mais des fis, faut  aussi  garder sa langue non ???   gros bisoussssssssssssssssssss

Nettoue 06/08/2012 17:24


Joli conte !!!!

Kri 06/08/2012 17:05


Trop mimi cette souris :-)

au bonheur 06/08/2012 10:32


Bonjour simone,


Quelle merveilleuse histoire. Je ne la connaissais pas et j'adore... c'est donc de solidarité qu'il nous faudrait nous nourrir un peu plus, afin d'éviter le chacun pour soi.


Ouvrons l'oeil et veillons à toute l'aide que nous pourrons apporter! Il y a du boulot....


Bonne journée

Eliane 06/08/2012 10:10


Magnifique Simone,  cela devrait faire réflechir une telle histoire !  A nous de tirer toutes les conclusions...
 


Voila ,  le travail reprend et l'ambiance vacances en a pris un coup !


 Belle journée > a Bientôt 



Martine Eglantine 06/08/2012 08:48


J'aime bien ce conte prônant la solidarité. Bises

Jean 06/08/2012 08:38


Bonjour


Sapristi, je l'avais oublié... il y a des bonnes choses à en tirer, vraiment une bonne illustration!!!


Bonne semaine


Jean

framboise isère 06/08/2012 07:57


bon lundi!orages ici

C.Néri Katara 06/08/2012 07:54



michel 06/08/2012 07:32


Ca me rappelle les stances du Pasteur Niemöller...


Quand ils sont venus chercher les communistes
Je n’ai rien dit
Je n’étais pas communiste.


Quand ils sont venus chercher les syndicalistes
Je n’ai rien dit
Je n’étais pas syndicaliste.


Quand ils sont venus chercher les juifs
Je n’ai rien dit
Je n’étais pas juif.


Quand ils sont venus chercher les catholiques
Je n’ai rien dit
Je n’étais pas catholique.


Quand ils sont venus chercher les francs-maçons,
je n’ai rien dit
je n’étais pas franc-maçon.


Quand ils sont venus me chercher
Et il ne restait plus personne pour protester.

. 06/08/2012 12:24



plus personne pour protester.........



Aude Terrienne 06/08/2012 07:12


Jolie histoire... moi qui espérais une recette pour me débarrasser des mulotins campagnards... déçue. Mais pour la morale de l'histoire, je suis d'accord, on est tous solidaires, qu'on le
veuille/sache ou pas...


Bonne journée.

:0014: ♥ dom ♥ 06/08/2012 06:52


Hé bien non, je ne connaissais pas !


Bon à méditer ...


Bon début de semaine.
Bisoux


lady 06/08/2012 05:33


...quelle belle fâble....une leçon de vie à retenir...bonne semaine   ly xxx

Texte Libre

deytsc

Articles Récents