Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 18:00

 

 

 

 

 


                Deux vieillards marchent dans la rue
                Tous leurs amis sont maintenant disparus
                Aujourd’hui un autre a été enterré
                Et ils se demandent qui sera le dernier .

                Assis à une table ils se content leurs souvenirs
                Sans se soucier du dernier qui va mourir.

                Ils savent très bien que le compte à rebours s’achève
                Mais ils sont déjà si loin dans leurs rêves
                Perdu dans un coin merveilleux de leur vie
                En pensant à leurs femmes ou à leurs amis.

                Et puis des larmes naissent dans leurs yeux
                Est-ce parce qu’ils sont heureux, ou vieux
                 Un vieil homme marche seul dans la rue
                Tous ses amis sont maintenant disparus.

                Car aujourd’hui il a enterré le dernier
                Mais il sait très bien qui est le dernier
                Comme ça doit être triste d’être le dernier à mourir
                Sans plus personne pour se rappeler des souvenirs
                Sans plus personne pour se faire consoler.
               
                Comme il doit avoir envie de se tuer
                Un vieil homme est assis et attend la mort
                Il endure toutes les souffrances de son corps
                En pensant à ses amis qui ont retrouvé leur jeunesse
                En pensant à sa solitude et à sa détresse.
                
                Tout à coup il a peur d’être devenu immortel
                Il aimerait bien être déjà rendu au ciel
                Auprès de sa femme et de ses amis
                Car le vieil homme voit en eux le paradis

 

09/03/2007       

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article

commentaires

sylvie 26/06/2015 20:03

Merci du passage
cdlt
sylvie

Aloysia 16/11/2014 10:17


C'est superbe ! Bravo Simone. 

LADY MARIANNE 13/11/2014 19:35


dommage on ne connait pas l'auteur de ce poème !!
un peu triste tout de même !!
je me suis abonnée à votre blog-
bonne sopirée- !!

écureuil bleu 27/10/2014 20:16


Bonsoir Simone. C'est un très joli poème, mélancolique...

mamalilou 26/10/2014 15:29


eh oui, devenir immortel, tout seul, c'est moins engageant


nous avons la vie en partage... 

IzaCat 26/10/2014 09:46


Un texte très émouvant.


Bon dimanche


Bises

rolande 25/10/2014 16:50


et bien pas gai ton billet c'est la periode de la toussaint


bye

d.d.laplume 25/10/2014 15:54


Bonjour ma chère Simone,

       Hier soir, je me suis couché à 22h30...au lieu des 2h00 du matin habituelles.
       Je n'avais plus la force nécessaire ...pour rester debout.
       J'étais un peu comme une batterie... qui arrive au bout.
       Une fois couché, j'ai essayé de faire des mots croisés.
       Cependant, il me fallait trop d'effort pour soutenir ma main... qui tenait le stylo.
       Ma tête n'avait aucun neurone... qui désirait travailler.
       J'ai donc éteint la lumière...avec le peu de force qui me restait.
       Dans la nuit, j'ai pensé à un vieil homme assis...qui attendait la mort.
       Pour quitter la vie, il n'y a pas un ordre qui demeure réellement établi.
       Ce sont les probabilités qui placent sur la balance du trépas...d'abord les plus âgés.          Malgré tout, la faucheuse ne tient pas compte
de ces données.
       Elle passe à toute heure...sans tenir compte de l'âge, ni de la situation familiale de sa victime.
       C'est le seul moment où le pauvre et le riche se rejoignent dans le même droit...pour avoir le même traitement.
       Au moins sur ce sujet, la mort possède la qualité de demeurer très impartiale.
       Elle possède une position communiste, en mettant tout le monde au même régime...de plus, sans aucune corruption.
       Lorsqu'elle passera pour moi, j'espère qu'elle sera discrète.
       Ainsi, je n'aurai pas le temps de m'apercevoir... qu'elle me vole ma vie.


       Bonne fin de journée, mon amie.
       Bises. dédé.


 

amandine 25/10/2014 14:38


COUCOUUUUUUUUUUUUUUU

Mousse 25/10/2014 09:03



Mousse 25/10/2014 09:03


Bonjour ma douce,


Bon week-end, bisous en pagaille.

Jacqueline 25/10/2014 08:48


Devrait être heureux d'être encore en vie ce Monsieur


Elle est tellement belle la vie  pourquoi être préssé d'aller vers l'au delà .


Je vais me mettre en longue pause ..............
Bises affectueuses SIMONE  .............plein tout plein .

. 25/10/2014 13:17




@ bientôt




jean 25/10/2014 08:03


Bon week-end


Jean

lady 25/10/2014 04:20


...et si c'était possible de devenir immortel sur terre...?    


 


l'arbre  d'hier sur mon blogue était un arbre d'Halloween...;)


 


bon samedi...ly xx

Chris 25/10/2014 00:29


Pas facile quand un des deux s'en va, malheureusement c'est la vie.


Bonne nuit

dgi:0040:dgi:0050: 24/10/2014 22:58


C'est beau et triste à la foi mais je reconnais qu'en veillisannt !!
ma maman à 84 ans , elle nous en pose des questions  pour son au dela, c'est bizarre de parler ainsi de la mort


Bisous de    et bon weekend.

wolfe 24/10/2014 20:54


Bonsoir
Je suis revenue, je reprend doucement mon blog.
Je te remercie pour tes passages!
Bisous

durgalola 24/10/2014 20:05


oui, pas facile de partir le dernier. La grand mère d'Olivier, avait prévu sa mort avant celle de son mari (plus jeune) et ce fut l'inverse .. il y eut quelques années où elle se laissait partir
et pourtant elle a repris gout à la vie. Bises 


et pour notre cher prdt du conseil régional, je pense qu'il songe surtout à sa condition ... 


et pour mon mari, plus de préf régionale à Metz au 1er janvier 2016.


bises

Mathilde 24/10/2014 18:44


Il n' y a pas de numéros...heureusement , mais un jour il y aura un dernier...c' est sur .:-)


Ainsi va la vie...vers la mort ...pour mieux renaître ? va savoir...!!


Bises Simone

Marylou 24/10/2014 18:39


ah l'amour de sa famille...petit copié/collé : Déjà veille de week-end...la semaine a été bien remplie...mardi grosse bourrasques de vent, le pyrus devant la maison est tombé...mercredi sortie
dans le Sundgau...jeudi partes de Scrabble avec marraine...aujourd'hui courses pour la semaine et mes vœux de bon week-end aux amis du blog.

Maria Dora 24/10/2014 18:09


Bonjour Simone et merci , nous allons faire face , en principe ce cancer se soigne bien a moins de métastases , j'espére qu'il n'y en aura pas ! Ce texte est trés beau mais trés triste aussi ,
c'est malheureux d'étre seul , avec mon frére et mes deux soeurs on se demande parfois qui partira le premier ça fait peur , nous avons 72 ans pour ma soeur ainée , ensuite moi bientot 71 , mon
frére 68 et ma jeune soeur 65 ! Nous sommes tous dans la pente descendante et de plus pas en bonne santé ! Enfin , a chaque jour suffit sa peine comme on dit , il vaut mieux essayer de ne pas y
penser ! Bon week end , bisous 

annielamarmotte 24/10/2014 17:52


le revers de la médaille quand on a la chance de s'aimer

amandine 24/10/2014 12:57


joli et mimi

marithé :010: 24/10/2014 12:29


petit coucou du vendredi


ciel gris mais pas encore de pluie, elle arrive ..bisouss ma simone

d.d.laplume 24/10/2014 11:59


Bonjour ma chère Simone,

           Entre 1985 et 1993, j'ai travaillé à Bourg-En-Bresse, tout en conservant mon appartement à Villefranche.
           Je ne rentrais qu'en fin de semaine.
           J'avais donc loué une chambre...dans un petit bistrot de quartier.
           Evidemment, tous les clients me connaissaient.
           J'étais même devenu ami, avec les patrons du bar. 
           
           Je suis retourné quinze ans après, dans cette charmante ville.
           Tous les gens que je connaissais...avaient trépassé.
           Même la patronne du bar, avait été renversée par un camion.
           Cet accident lui fut fatal.
           Ce n'était donc plus les même personnes qui tenaient l'estaminet.
          
           A présent, j'évite de tenter de retrouver d'anciennes connaissances.
           Ainsi, je suis à l'abri d'apprendre de mauvaises nouvelles.
           Je préfère donc ne pas en donner...pour ignorer le possible décès.
           Nous savons systématiquement que certaines connaissances âgées, pendant notre jeunesse...ne peuvent plus être parmi nous.
           Le calcul est très simple, malgré la longévité de la vie.
           Tout le monde ne s'appelle pas Jeanne Calmant.
           Bonne journée, mon amie.
           Bises. dédé.

cricri d amour :0025: 24/10/2014 09:05





Merci, merci


c'est très sympa d'y penser.


Belle journée.


Bisessss



naturesereine 24/10/2014 09:00


J'ai connu cette histoire en vraie Simone... l'arrière grand-père de mes filles. A 95nans il avait enterré sa femme et tous ses amis et il attendait tristement.. la mort. Je devrais même dire
qu'il l'espérait car la vie avait pour lui un goût amer. bises

Mousse 24/10/2014 08:52



Mousse 24/10/2014 08:51


Bonjour ma douce,


Hop, c'est la dernière !


Il fait doux ce matin, j'ai mis un gros pull, j'ai trop chaud !


Hier, j'avais froid.


Bref, vivement ce soir.


Passe une bonne fin de semaine, tendres bisous.

jean 24/10/2014 08:35


Oui, nous étions 6 dans la famile déjà une soeur est partie... et puis on se demande qui le prochain ? serais-je le dernier pas si sûr, même si je suis le plus jeune...


Bon week-end


Jean

lady 24/10/2014 04:24


....me semble que même seul...il y a autre chose à faire qu'attendre la mort...!


j'espère que tu t'es bien amusée avec les demoiselles...;)  ça va bien dormir ce soir..!


 


bonne journée


 


ly xx

d.d.laplume 23/10/2014 18:47


Bonsoir ma chère Simone,

         Nous étions six enfants.
         Mon frère  aîné est décédé à 54 ans ( en 2000 ).
         Logiquement, je suis le premier sur la liste...pour quitter ce monde.
         J'espère d'ailleurs que l'ordre chronologique, sera respecté pour le trépas.
         A présent, dans le reste de ma famille, je n'ai qu'un beau frère qui est plus âgé que moi (de quelques jours).


         Je suppose que c'est par lâcheté... de vouloir partir le premier.
         Mais nous ne choisissons pas notre départ...comme sur le quai d'une gare.
         L'épée de Damoclès est au-dessus de toutes les têtes.
         La vie a une grande importance pour moi.
         Je n'admets pas qu'elle soit bradée...pour une cause religieuse ou politique.
         Je ne suis pas contre les guerres, lorsqu'elles sont nécessaires.
         Mais chaque fois, je pense profondément que c'est du gâchis.
         Tous les êtres humains... devraient avoir le même respect pour la vie.
         Si le jugement dernier existe, il doit être ferme pour ceux qui tuent pour de l'argent, ou pour un extrémisme quelconque.
         Pas de paradis pour les criminels...qui ne méritent que le feu de l'enfer.
         Evidemment, les militaires et les gendarmes... ne sont pas concernés par cette sanction divine, tant qu'ils ne prennent pas de plaisir à enlever la vie.
         Il faut parfois prendre les armes pour se défendre...ou pour porter assistance à un peuple opprimé.
         La légitime défense est toujours pardonnée.
         A suivre.
         Bonne soirée, mon amie.
         Bises. dédé.

lolli 23/10/2014 18:32


Bonsoir ma Simone,


100 blagues ? lol




Je passe vite ce soir, mais avec mon petit sourire et
mon amitié que pour toi. Pardon si je suis un peu pressée.
J'espère que tu vas bien en ce jeudi.
Ça sent déjà le week end très proche et le changement
d'heure.

Une jolie chanson d'amitié pour changer.
Cliques ici : Youtube
Ou là : https://www.youtube.com/watch?v=QaHbNpaZrYM

Bonne soirée et douce nuit.
Prends soin de toi.
Lolli

marithé :010: 23/10/2014 11:28


roo bisoussssssssssss

estrelita 23/10/2014 10:36


Très beau ce texte ,mais triste .bonne journée 



l'angevine 23/10/2014 10:28


et même leurs enfants sont morts et ça doit faire bizarre ...

Martine 85 23/10/2014 09:59


Sans commentaires.... Je ne sais que dire

fifi 23/10/2014 09:50


Tout est dit dans ce magnifique texte ! Nous ne sommes rien sans les autres, notre vie c'est avec eux qu'elle se construit.Parfois c'est compliqué la vie avec les autres mais nous ne serions pas
sans eux. Et les plus belles choses de notre existence c'est avec eux, à travers eux que nous les avons vécues.


Alors l'imortalité sans les autres, quel triste sort.

Aimée aimée 23/10/2014 08:54


" Boudu "triste aujourd"hui....Je sais, il ne fait pas chaud, mais, tu me fous le marasme !!!


 Bisous ma merveilleuse Simone.


Aimée

Mousse 23/10/2014 08:52



Mousse 23/10/2014 08:52


Bonjour ma douce,


Bouleversant ce texte !


Vieillir ce n'est pas marrant.


Hélas on voit partir les amis, la famille, ça fait mal !


On reste zen !


Passe une belle journée, bisous tout doux.

nays 23/10/2014 08:27


Bonjour  Simone


 


mm j'aime beaucoup ce texte ..vient un moment où on est bien obligé d'y penser a la fin..sans tomber dans le patos en discutant simplement d'un évènement contre lequel on ne pourra rien
faire....le dernier il ou elle ?

douce journée Simone


bisous de chez nous *

lady 23/10/2014 05:25


.....combien grand doit être la solitude d'une personne qui a perdu tous ses amis.....


 


bonne journée


 


ly xxx

flipperine 23/10/2014 00:03


c'est en effet dur de rester seul et pourtant la vie continue

Gérard 22/10/2014 22:13


comme chante Eddy ...s'il n'en reste qu'un

amandine 22/10/2014 22:00


un sujet délicat

cathycat 22/10/2014 20:47


En effet, ce n'est pas drôle de fermer la marche et voir disparaître un à un tous ceux qui nous entourent. Pourtant je ne peux m'empêcher d'une histoire que j'ai entendue il y a longtemps qui
racontait qu'un petit vieux se réjouissait à chaque fois qu'un de ses copains mourait en disant "Chouette ! un de moins qui ira à mon enterrement !!!".


Bisous

marithé :010: 22/10/2014 19:36


bien triste tout ça mais on sait qu'en naissant.. on finira tous morts ...  roo bisous du soir

Texte Libre

deytsc

Articles Récents