Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 09:00

 

 

 

 

 

 

 

 

"Si j'étais plante, je ne voudrais pas être de ces plantes qui ont trop affaire à l'homme.

Ni avoine, ni blé, ni orge parqués, sans pouvoir en sortir, dans un champ en règle - et on ne laisse même pas aux blés leurs bleuets pour se distraire - ni surtout ces légumes soumis et rangés, ces carottes alignées, ces haricots qu'on dirige à la baguette, ces salades qu'on force à pâlir en leur serrant le coeur quand il fait si beau alentour et qu'elles voudraient bien être grandes ouvertes.

J'accepterais encore d'être herbe à tisane, serpolet ou mauve, ou sauge, pourvu que ce fût dans un de ces hauts battus des vents où ne vont les cueillir que les bergers.

Mais j'aimerais mieux être bruyère, gentiane bleue, ajonc, chardon au besoin, sur une lande abandonnée, ou même un champignon pas vénéneux, mais pas non plus trop comestible, qui naît dans la mousse, un matin, au creux le plus noir du bois, qui devient rose sans qu'on le voie et meurt tout seul le lendemain sans que personne s'en mêle.

Et si j'étais animal, je ne voudrais pas être bête de maison ou de ferme, pas même la chèvre qu'on attache au piquet et qu'on rentre dans une étable pour la traire, ni une de ces poules dans la basse-cour, toutes mêlées aux marchés de l'homme et qui peuvent se dire l'une à l'autre quand elles ont pondu un oeuf : " C'est quinze sous que j'ai fait là et je vaux dix francs la livre "...

Non ! Non ! J'aimerais mieux être lièvre, ou renard, ou biche, ou rossignol qui ne rencontrent l'homme jamais que le jour où il les tue.

Et j'aurai été toute ma vie animal des plus domestiques, bête de somme, chien attaché, serin en cage. Ou légume à faire la soupe. C'était la volonté de Dieu."

 

 

 

 

Marie Noël, de son vrai nom Marie Rouget, est une poétesse et écrivain française, née le 16 février 1883 à Auxerre, décédée le 23 décembre 1967. Elle est officier de la Légion d'honneur.

 

 

 

 

 

Merci pour votre visite

Partager cet article

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article

commentaires

Elie :0059: 12/12/2010 06:44



et en orchidée!!!


Merci et belle journée!



La Guyanaise 12/12/2010 02:09



beau texte de Marie Noël!


pas facile le choix!


bisous,bon dimanche.



:0010: Liliflore ♥ :0091: 11/12/2010 23:56



très joliment dit, je partage son avis . Bon dimanche bisous   



Quichottine 11/12/2010 00:31



Je ne connaissais pas ce texte... Merci, Simone.


Un grand pas entre le rêve et la réalité...


 


Passe une douce fin de semaine. Bises.



Linda & Picasso ::0079::0071:: 10/12/2010 19:21



prend soin de toi ... bisous





bisous du soir dans le froid ....


Il fait froid


L'hiver blanchit le dur chemin
Tes jours aux méchants sont en proie.
La bise mord ta douce main ;
La haine souffle sur ta joie.

La neige emplit le noir sillon.
La lumière est diminuée...
Ferme ta porte à l'aquilon !
Ferme ta vitre à la nuée !

Et puis laisse ton coeur ouvert !
Le coeur, c'est la sainte fenêtre.
Le soleil de brume est couvert ;
Mais Dieu va rayonner peut-être !

Doute du bonheur, fruit mortel ;
Doute de l'homme plein d'envie ;
Doute du prêtre et de l'autel ;
Mais crois à l'amour, ô ma vie !

Crois à l'amour, toujours entier,
Toujours brillant sous tous les voiles !
A l'amour, tison du foyer !
A l'amour, rayon des étoiles !

Aime, et ne désespère pas.
Dans ton âme, où parfois je passe,
Où mes vers chuchotent tout bas,
Laisse chaque chose à sa place.

La fidélité sans ennui,
La paix des vertus élevées,
Et l'indulgence pour autrui,
Eponge des fautes lavées.

Dans ta pensée où tout est beau,
Que rien ne tombe ou ne recule.
Fais de ton amour ton flambeau.
On s'éclaire de ce qui brûle.

A ces démons d'inimitié
Oppose ta douceur sereine,
Et reverse leur en pitié
Tout ce qu'ils t'ont vomi de haine.

La haine, c'est l'hiver du coeur.
Plains-les ! mais garde ton courage.
Garde ton sourire vainqueur ;
Bel arc-en-ciel, sors de l'orage !

Garde ton amour éternel.
L'hiver, l'astre éteint-il sa flamme ?
Dieu ne retire rien du ciel ;
Ne retire rien de ton âme !


victor-hugo


moi pour le moment si j'étais plante je serais bois ...de chauffage ...


j'ai ma livraison lundi ...aie le dos mais ouff le chaud



jean 10/12/2010 18:53



Bonsoir


Vraiment je ne sais quelle bestiole je préférerais...


Chacun ayant son avantage ou son inconvénient...


Sincèrement


Jean



marithe 10/12/2010 17:34



gros bisous du soir ..tout va bien ?? pas trop froid ..aujourd'hui il a  fait un soleil magnifique ...  bonne soirée



Marieluce 10/12/2010 17:17



 Je suis chardon bleu ?



Mathilde 10/12/2010 17:11



Que de poésie dans ce texte magnifique..:-))


Moi , je voudrais être une buse survolant les monts d' Aubrac...


Ou alors une jeune pousse de sapin des forêts d' Alsace si utile pour héberger ceux qui fabiquent ce miel merveilleux...


Oh! je voudrais être tant de choses...Le rêve ne fait-il pas partie de la vie..??


Bisous Simone



oursonne libre 10/12/2010 15:38



si j'etais une plante je voudrais etre là ou les hommes ne sont encore jamais venu et je ne voudrais pas etre un animal en cage


bisous



mel-and-tof 10/12/2010 14:25



Bonjour ma douce Simone


Un superbe écrit


Je crois que le rossignol lui allait bien !


Je te souhaite ma puce une excellente journée


Gros bisous Méline


 



dgi:0040:dgi:0040: 10/12/2010 13:57



moi j'aurai être un chardon, pour qu'on puisse me prendre avec délicatesse !!!


Bisous. Bon weekend.






RimaBonjour ,après mêtre 10/12/2010 11:09



Bonjour ,une fleur  des champs ,rustique qui se resème au gré  du  vent..bon week-end,bises.






Plumette 10/12/2010 10:25



De gros bisous d'une petite fleur des champs.



katara 10/12/2010 06:53



Gentil texte, je me suis posée la question de ce fait.. quelle plante aimerai-je être.. un arbre : un sapin... une plante.. ? une orchidée sauvage. Un animal un
chevreuil évidemment. gros bisous chère simone et merci pour le conte du rouge-gorge









Martine / Eglantine 10/12/2010 06:42



Si j'étais plante, je serais belle... Bises



:0014: ♥ dom ♥ 10/12/2010 05:40



si j'étais plante ... je serais une plante grasse !


Bonne fin de semaine ! Bisoux







lady 10/12/2010 04:49



quelle belle finale..intéressante...et sujet à méditation...trop souvent en effet nous sommes bien trop domestiqués...attachées , pas physiquement...mais encore pire avec notre psyché..!


 


à réfléchir...j'aime beaucoup..!


 


ly xxx



Hélène 09/12/2010 22:13



Bonsoir, Simone.


Ton pseudo m'a attirée jusqu'ici.


Ton blog, si épuré, est un régal pour les yeux, et qu'est-ce qu'on s'y sent bien...



Durgalola 09/12/2010 21:02



quel beau texte ! mais on ne choisit pas où l'on nait - n'est ce pas ?


bises et toi la neige, cela fond ?


 



dom 09/12/2010 20:43



je suis chardon ...au moins , je suis tranquille ... bise simone 



marithe 09/12/2010 20:18



si nous étions des plantes, toi et moi, nous serions de belles plantes   na ..


 


gros bisousssssssssssssssssss



chatbada alias Véro :0075: 09/12/2010 18:38



Coucou ma Simone,


Que c'est beau ...


Si j'étais plante, j'aimerais être un pissenlit ... car quand sa fleur est en graines , le vent les disperse à sa guise ...


Et si j'étais un animal ... tiens, une petite coccinelle ... la bêbête à bonheur ...


Merci pour le beau poème que tu m'as laissé : "La Loreleï" ...


Bonne et douce soirée .


Gros bisous tout plein ...tout plein de gros bisous






d.d.laplume 09/12/2010 18:28



Bonsoir Simone,

       Même en étant une femme, il est possible d'être une belle plante.
       C'est plus difficile pour un mâle. 

       De toute façon, si j'avais le pouvoir d'être une plante ou un légume, il serait préférable que je sois d'une nature sauvage. 
       Pour le légume, je préfère ne pas y songer, car tout est possible...!
       Cultivé en rangs d'oignons, je ne me verrais pas au-milieu des autres, sans aucune personnalité.
       Etre coincé dans un hectare où se dressent de nombreux épis, me rendrait claustrophobe. 
       Je préfère ne pas être comestible, et surtout que cela se sache.
       Rien que de penser finir dans une casserole... m'horrifie.
       Je désirerais vivre dans un endroit inaccessible, afin qu'aucun ruminant ne vienne m'avaler, de sa langue rugueuse.
       Je me verrais bien en haute montagne, où le seul oiseau voisin serait un rapace.  
       Je serais à l'abri de son bec, mais peut être pas de ses serres pour me transformer en nid.
       J'aime le chardon pour sa simplicité, ainsi que pour ses armes redoutables.
       De plus, il est l'emblème de la Lorraine.
       Bonne soirée.
       Bises.
       dédé. 



mamalilou 09/12/2010 18:27



merci de m'avoir fait découvrir ce trésor...


doux bisous et toute belle fin de soirée à toi



Gérard. 09/12/2010 17:21



et si j'étais riche comme chante Démis Roussos



michel 09/12/2010 16:28



Je pense que Dieu est étrangé à l'affaire, mais les poètes (et Marie Noëlle en est une bonne) aiment bien le mêler à tout et n'importe quoi. Tant qu'ils ne
lui donnent pas de l'Humain...ça va encore...


Pour ma part j'aurais bien aimé être aigle, pour être dans les cieux et croiser la lumière sans cligner des yeux


ou loup gris, pour être libre dans la forêt, sans avoir à croiser d'humains.


Signé : loup gris (hardi) je ne me rappelle plus le nom de ma meute :o(



Simone 09/12/2010 19:56



Dites-moi monsieur, faites que je sois un oiseau
Avec des ailes pour m'envoler là haut
Un bel oiseau planant avec des plumes
Des pattes et même un bec
Dans la couleur et la douceur d'un arc-en-ciel
Oh oh, dites monsieur, faites que je sois un oiseau
Pour voir le monde pas plus gros qu'un pruneau
Pour m'endormir sur un nuage
Entendre le soleil au passage
Dire qu'il n'a jamais vu un aussi bel oiseau
Dites monsieur, faites que je sois un oiseau



Flo-Avril 09/12/2010 15:45



Ben je pense que j'aurai aimé être comme elle


Amitiés, Flo



Maimiti 09/12/2010 13:28



très souriant ce texte -  


souvent je me demande ce que j'aurais voulu être dans la Nature -


je trouve que mes chiennes sont gâtées : je les promène, leur donne leur gamelle et les caresse  : le Paradis !!


 



Armide 09/12/2010 13:12



La liberté des plantes sauvages est enviable. Je n'aime pas les cueillir pour les voir mourir emprisonnées dans un vase.



Marie Soleil 09/12/2010 11:29



J'aimerais être un coquelicot, léger et éclatant dans les champs.


Bisous et bonne journée.


Marie


 


 



Noisette 09/12/2010 09:53



Bonjour


Moi je voudrais bien être un arbre qui vie très longtemps comme un chêne, je ne sais pas pourquoi !


L'arbre qui pleure
Un bûcheron sortit de sa maison.
Pour abattre un chêne en plaine.
Le chêne se mit à pleurer :s'il vous plaît ne faites pas cela.
Le bûcheron posa sa hache.


Bonne journée






'Bénédicte 09/12/2010 09:51



merci de m'avoir fait découvrir cet écrivain !



annielamarmotte 09/12/2010 09:32



oui pas bête comme idée.....



Texte Libre

deytsc

Articles Récents