Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 00:01

 

 


 

 

 

 

 

On se fait la cour, on se fiance, on se marie,

on nage dans le bonheur.

De petites fêlures apparaissent.
On les néglige.

Elles grandissent, puis se stabilisent.
On vit avec.

Un jour, un heurt stupide dévoile la fissure irréparable.

On se met d'accord pour la cacher.

On la bouche n'importe comment.

Les contemporains qui semblaient indestructibles,

s'évanouissent, un par un, dix par dix.

On se retrouve tous deux, séparés et proches.

On se fait souffrir pour se sentir encore vivre.

On se serre un peu pour avoir moins froid.

Trop tard.

L'un des deux lâche la rampe.

L'autre reste là, vacant, désaffecté,
remâchant ses torts et fabriquant ses remords.

 

                                 Jacques de Bourbon Busset

 

 

 

 

 smiles

 

 Merci pour votre visite

Partager cet article

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article

commentaires

mamalilou 14/06/2010 15:34



si bien dit!


merci


doux bisous en nombre



**Véro** 14/06/2010 11:35



oui, je sais ...



michel 13/06/2010 23:38



Je viens de voir pour la nième fois "Epouses et concubines".... le Maître de céans avait trouvé comment
faire quand le torchon brûlait.... brrrrrr.......



.......... 14/06/2010 07:56



il va faire beau...........



clementine 13/06/2010 22:22



Triste et pourtant, ellement vrai.


bonne soirée


clem



cleo 13/06/2010 22:02



C'est beau tite soeur


Gros bisous



mrcafe 13/06/2010 21:48



célibataire , ça ne me concerne pas ..bise simone



Domi 13/06/2010 20:39



C'est dur pour celui qui reste bonne soirée



Gérard 13/06/2010 19:47



..et çà finit par ?...ah je cherche le mot 



kéline 13/06/2010 19:24



coucou Simone,
Bien beau  ce poème
Que les deux derniers vers sont  tristes


bonne osirée bisous



christel 13/06/2010 17:11



brrrrrrrr... ça fait froid dans le dos ... :-(


des bisous du dimanche , christel



Santounette 13/06/2010 15:03



Tu es vraiment incroyable, je peux t'assurer que les photos, j'ai pris soin de regarder les petits détails et de les admirer, si j'avais vu le chien, je n'avais absolument pas remarqué la paire
de chaussures, du coup je suis retournée voir la photo pour les apercevoir.
C'est fou comme tu as le don de l'observation.
Rebisous



ptitlapin 13/06/2010 12:38



tellement vrai...Bon dimanche:)



sandrin 13/06/2010 11:36



joli texte qui doit pouvoir parler à chacun d'entre nous.



Santounette 13/06/2010 11:04



Un peu tristounet, il y a aussi des histoires qui finissent bien heureusement.
J'aime beaucoup la photo, trop mignonne.
Bon dimanche
Bisous



VIENS CZ DANINOUNE 13/06/2010 10:41



Par ces mots, il touche bien le coeur du problème ; le manque de communication, le manque de confiance en l'autre... c'est ça qui casse les liens.


Bonne journée!



Marithe et Alain 13/06/2010 08:08



Il est préférable de vivre l'histoire que de se contenter de ce résumé peu encourageant...


Bon dimanche



Elie 13/06/2010 07:41



et oui ça arrive! c'est pas toujours facile...d'être au même ressenti!


Merci, bises et très bon dimanche!



Martine 13/06/2010 06:36



C'est si vrai.... Merci.... Bon dimanche et bises.



:0014:dom 13/06/2010 05:15



Ca y est ! Je suis de retour... Temps pourri.
Merci de ton passage pendant mon absence.
Bon dimanche ! Bisoux.

dom




Texte Libre

deytsc

Articles Récents