Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 00:03
c'est le temps des cerises .......
vous souhaite une bonne journée.
merci pour votre visite.






L'histoire est le témoin des temps,
 la lumière de la vérité,
la vie de la mémoire,
l'institutrice de la vie,
 la messagère de l'antiquité
Cicéron
 

 
On cherche souvent le bonheur
à l'autre bout du monde,
pour finalement le retrouver
sur le seuil de notre porte
quand on revient chez-soi.

                                         
On peut aussi bâtir quelque chose de beau
avec les pierres qui entravent le chemin.
Johann Wolfgang von Goethe






Repost 0
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 00:04
 




 

Comment ça, on ne s'entend plus ? Peut-être trop, au contraire. Et l'on ne parle pas ici que des talons de la voisine du dessus ou de la tondeuse du voisin d'en face.

Pas si difficile d'être sur une même longueur d'ondes. Il est des moments même où tout un quartier bat la cadence, tout un immeuble se retrouve au diapason.

La fête de la musique, notamment. Un pays entier qui bascule dans les décibels, c'est beau comme du Johnny le soir au fond d'une banquette en bois du Stade de France. A condition de ne pas en abuser.


La cymbale ravageuse et le cor sonore peuvent aussi nuire gravement à la santé : fumer des tympans, faire baisser pavillon, attenter énormément à la trompe d'Eustache.
Bref, gaffe aux portugaises dimanche prochain. La teuf c'est bien, les acouphènes beaucoup moins. Et justement, de bien intentionnés ont cogité.

A fond les basses

Vous en aviez rêvé, un laboratoire l'a fait : en prévision de la fête de la musique, tournée générale de bouchons dans les boutiques spécialisées.
Pas de ces bouchons auxquels penseront les têteurs de canettes et autres siroteurs de marc de gewurztraminer : non, des bouchons sérieux, anti-ivresse sonore ceux-là, pour ne pas se gâcher le cocktail tumultueux du 21 juin.

Des bouchons d'oreilles, quoi.

La noble pensée.  Démarrer l'été sans orage dans les esgourdes, quoi de plus réconfortant ? Bien sûr, il serait tout aussi sage d'y aller mollo sur les amplis, de faire profil bas sur les boîtes à sons. Mais bon. A l'impossible nul n'est tenu.
Donc, autant s'entendre sur ce principe. Les protections d'oreilles, c'est pas fait pour les chiens (quoique : ils seraient sans doute demandeurs). Pensez-y dimanche, si le raz-de-marée secoue trop fort les feuilles de chou. Sachant que dès lundi reviendra, normalement, la paix. Et qu'on pourra dès lors s'en battre l'oeil.
Dans cet ordre d'idée, la semaine prochaine : comment être en odeur de sainteté dans sa rue. Première leçon : les merguez.

 

Didier Rose 

                 Je pense

          donc je lis les DNA

 

 









Merci pour votre visite !


Repost 0
Published by Simone - dans Didier Rose
commenter cet article
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 00:07

Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas.


Dans un voyage,
 le plus long est de franchir le seuil.

 Proverbe     romain

























M
ieux vaut partir
sans demander son reste
que de rester en se demandant
à quelle heure on va pouvoir partir. 
  
 Pierre Perret



Repost 0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 00:28



J’aime bien la salle de bain

la salle de bain m’inspire
j’y reste des heures à rêvasser
j’y fais tout sauf me laver
j’aime pas me laver
ça tombe bien mon corps se salit pas vite
ça me permet d’avoir du temps
à passer dans la salle de bain
en ayant autre chose à faire que me laver
ça offre plein de perspectives
souvent je m’observe pendant longtemps
je finis par me trouver bizarre
je finis par demander c’est qui la meuf chelou, là
je finis par demander c’est qui qui demande
c’est qui la meuf chelou, là
et puis je remets du rouge à lèvres (on sait jamais)
et je m’en vais
Bili






Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 00:24

 






































Seule devant ta glace
Tu te vois triste sans savoir pourquoi
Et tu ferais n'importe quoi
Pour ne pas être à ta place



Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 22:27









 
Hier encore nous échangions des mots...
Je les ai remplacé par le chant des oiseaux,
Le souffle du vent par les branches chuchoté,
Le murmure insidieux de la campagne, l’été.
 
Hier encore ta présence emplissait ma demeure
Je l’ai remplacé par des vides et des leurres,
J’ai balayé mon coeur des souvenirs d’antan
Effaçant notre vie, j’ai défié le temps .
 
Hier encore nous vivions... Mais que sera demain ?
"La sagesse", me souffle un ange séraphin ,
Ignorer l’avenir, vivre dans le présent,
écouter le silence et des oiseaux le chant ...




Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 00:03






Maman chérie,
 
L'an passé, je t'ai offert un collier en nouilles vernissées et tu ne l'as jamais mis. L'année précédente, j'avais consacré des après-midi à peindre  et coller des pots de yaourt pour te faire  un vase original. Tu l'as enfoui au fond d'un placard. Je ne sais plus quand je t'ai fabriqué un vide-poche en marqueterie de pinces  à linge, mais je ne l'ai jamais revu.
Aussi cette année, je comptais casser ma tirelire pour  t'acheter quelques chose, un objet manufacturé comme tu en poses sur le buffet.

 
Car je sens que mes productions artistiques ne te vont pas droit au coeur... quoique tu en dises. Mais voilà, papa ne m'a pas donné mon argent de poche cette semaine.  Il m'a dit que son banquier est en panne de liquide.

Je n'ai pas bien compris le rapport. Si le banquier a besoin d'eau pour nous donner des sous,  on en a plein qui coule au robinet.  Mais papa m'a dit que ça n'a rien à voir, que le liquide,  c'est de la fraîche. De la fraîche, on en a aussi au frigo......Enfin, je sens que papa fait sa mauvaise tête. On a fait le tour des distributeurs qui  ne distribuent plus rien.

Je crois que papa est devenu un peu dingue parce qu'il a dit  à un passant que "les espèces sont une espèce en voie de  disparition". J'ai préféré ne pas insister... Donc, pour ta fête, je t'ai fabriqué un plateau décoré de  billets de Monopoly parce que les vrais billets, on n'en a vraiment pas trouvés.

Mille baisers   

Manu

 

Repost 0
Published by Simone - dans Fête des mères
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 18:43






 
 


Tu aimes aller au travers des chemins,
Te dépenser sans fin,
Qu'importe le temps, ce qui compte pour toi
C'est de trouver dans l'effort la joie.
Tu aimes la nature, les paysages qui varient
De saison en saison sans ennui,
Tu cherches parfois à te surpasser
Mais tu aimes aussi sur un chemin tranquille filer.
Avant tout, c'est la grand air qui t'appelle
Et qui te donne des ailes
Aussi continue de parcourir chemins et sentiers
Plus que tout, ils savent la paix apporter.

Chantal SERGERA




Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 17:32



















     ODE A MAMAN .

Une maman c'est un doux rayon de soleil
Qui réchauffe notre cœur.
Une maman c'est le doux parfum de notre enfance,
Celle qui nous berce tendrement
En fredonnant des chansonnettes
Pour consoler nos pleurs d'enfant.
Une maman c'est la tendresse au quotidien
Qui nous inonde de chaleur.
Une maman c'est un refuge solide
Celle qui nous écoute et console nos émois d'adolescent
En guidant nos pas vers le chemin de la raison.
Une maman c'est le bonheur à l'état pur
Qui sublime notre vie.
Une maman c'est l'amour avec un grand "A"
Celle qu'il faut chérir et soutenir à tout moment
En lui disant le plus simplement du monde,
Maman Je T'Aime


Dominique Schultz  (Alsace)

Repost 0
Published by Simone - dans @ Alsace
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 19:42
 






 L'amour :
 la métamorphose du papillon à rebours.
Il naît papillon et meurt chenille.
André Langevin



Ce que la chenille appelle la mort,
le papillon l'appelle renaissance.
Violette Lebon







  Les proverbes ressemblent aux papillons ;
on en attrape quelques-uns,
 les autres s'envolent.

Wilhelm Wander




Pour le papillon,
la propriété, c'est le vol.
  


 Albert Willemetz















Merci pour votre visite
Repost 0

Texte Libre

deytsc

Articles Récents