Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 01:21






























Une lumière scintille dans le ciel
une étoile vient de se lever
cette nuit, c'est la nuit de Noël
Nuit d'Amour, de chaleur et de Paix





 
-- Ah ! quel beau matin que ce matin des étrennes !
Chacun, pendant la nuit, avait rêvé des siennes
Dans quelque songe étrange où l'on voyait joujoux,
Bonbons habillés d'or, étincelants bijoux,
Tourbillonner, danser une danse sonore,
Puis fuir sous les rideaux, puis reparaître encore !
On s'éveillait matin, on se levait joyeux,
La lèvre affriandée, en se frottant les yeux...
On allait, les cheveux emmêlés sur la tête,
Les yeux tout rayonnants, comme aux grands jours de fête,
Et les petits pieds nus effleurant le plancher,
Aux portes des parents tout doucement toucher...
On entrait !... Puis alors les souhaits... en chemise,
Les baisers répétés, et la gaieté permise.
 
                    Arthur RIMBAUD
Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 19:16

Bientôt Noël...
Cette jolie période de l'année où l'on songe plus au passé
ni au futur mais rien qu'aux présents!

Antoine Chuquet







 
 
 
Dans son manteau rouge et blanc
Sur un traîneau porté par le vent
Il descendra par la cheminée
Petit garçon, il est l'heure d'aller se coucher
 
Tes yeux se voilent
Ecoute les étoiles
Tout est calme, reposé
Entends-tu les clochettes tintinnabuler ?
 
Et demain matin petit garçon
Tu trouveras dans tes chaussons
Tous les jouets dont tu as rêvé
Petit garçon il est l'heure d'aller se coucher
 
Tes yeux se voilent
Ecoute les étoiles
Tout est calme, reposé
Entends-tu les clochettes tintinnabuler ?
 
Et demain matin petit garçon
Tu trouveras dans tes chaussons
Tous les jouets dont tu as rêvé
Petit garçon il est l'heure d'aller se coucher...


"Old toy train" Greame Allwright

je ne connaissais pas
joli joli....chanté  par Nana 
accompagnée par Georges Brassens 

                              
                              

Merci
pour votre visite !














Repost 0
Published by Simone - dans Vidéo
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 12:06




 



 



Quand tu chantes, je chante avec toi liberté
Quand tu pleures, je pleure aussi ta peine
Quand tu trembles, je prie pour toi liberté
Dans la joie ou les larmes je t'aime
Souviens-toi des jours de ta misère
Mon pays, tes bateaux étaient des galères
Quand tu chantes, je chante avec toi liberté
Et quand tu es absente j'espère
Qui es-tu : religion ou bien réalité
Une idée de révolutionnaire
Moi je crois que tu es la seule vérité
La noblesse de notre humanité
Je comprends qu'on meure pour te défendre
Que l'on passe sa vie à t'attendre
Quand tu chantes, je chante avec toi liberté
Dans la joie ou les larmes je t'aime
Les chansons de l'espoir ont ton nom et ta voix
Le chemin de l'histoire nous conduira vers toi
Liberté, liberté



Nana Mouskouri  
Paroles: Pierre Delanoë & Claude Lemesle.
 Musique: Giuseppe Verdi, arrangt : Alain Goraguer   1982
Titre original: "d'après Nabucco"
© Warner Chappell Music France
 





Merci pour votre visite



Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 01:03



  



Si tu te crois battu, tu le seras ;
Si tu n’oses pas, tu n’auras rien ;
Si tu veux gagner, mais si tu t’en crois incapable,
Il est presque certain que tu ne gagneras pas.
Si tu crois que tu vas perdre, tu es perdu,
Car, dans le monde, on se rend compte
Que le succès dépend de la confiance en soi  ;
Tout dépend de notre état d’esprit.
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées
Par les plus forts, ni les plus rapides,
Mais par ceux qui croient en eux…
En pensant toujours : "JE PEUX"

















































Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 01:19


       







Ainsi toujours poussés
vers de nouveaux rivages
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour ?

Alphonse de Lamartine

Un anniversaire c'est comme une fenêtre ouverte qui, en laissant entrer un souffle de bonheur, chasse les nuages gris qui, parfois, assombrissent les jours.  Un anniversaire, c'est avant tout une journée dont il faut pleinement profiter.
 

































Repost 0
Published by Simone - dans Anniversaire
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 01:06




Il y a des jours,
des mois,
des années interminables

où il ne se passe presque rien.
Il y a des minutes
et  des secondes
qui contiennent
tout un monde.











Jean Lefèvre,comte d' Ormesson
Repost 0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 01:12



















Une flamme scintille dons la nuit,
C'est une bougie qu'on vient d'allumer.
Elle est là pour nous rappeler
qu'un enfant est né à minuit.
 
  Une lumière scintille près du baptistère
 c'est une bougie qu'on vient d'allumer
 pour un enfant de Dieu béni
 au milieu de toute sa famille.
 Et sur eux se répand la lumière,
 instants de silence et de prière.
 
 Une lumière scintille sur un gâteau
 c'est une bougie qu'on vient d'allumer,
 il y a autour plein de cadeaux
 c'est un anniversaire qu'on vient fêter.
 
Une flamme scintille dans le noir
c'est une bougie qu'on vient d'allumer,
pour redonner un peu d'espoir
à tous ceux qui se sont rassemblés
autour de celui qui vient de les quitter.
 
Une lumière scintille dans le ciel
une étoile vient de se lever
cette nuit, c'est la nuit de Noël
Nuit d'Amour, de chaleur et de Paix
 
Christelle SEXER
      Extrait du recueil "En quatre temps"
Echo d'Alsace
 























































 Merci
pour votre visite
Repost 0
Published by Simone - dans @ Alsace
commenter cet article
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 20:04
Pourquoi donc dit-on que la coccinelle est la ”bête à bon Dieu” ?…
parce qu’elle porte bonheur… parce qu’elle arrive avec la belle saison…
parce qu’on la trouve cachée au pied des croix des cimetières…
parce qu’elle vole très haut dans le ciel… ?

 
 







une autre version.....


















La coccinelle que nous piquions sur nos vêtements, il y a quelques temps, comme fétiche, a-t-elle une légende justifiant son appellation de Bête à Bon Dieu.
 
Au temps jadis, au Moyen Age, sans doute, un homme fût accusé d’un crime qu’il n’avait pas commis. Ses juges ne l’en condamnèrent pas moins à être décapité.
Au moment où le malheureux allait poser la tête sur le billot, il aperçu une coccinelle et, craignant de l’écraser, il la saisit délicatement pour l’éloigner de l’instrument de supplice. Les juges qui étaient présents virent ce geste. Ils se regardèrent avec étonnement et, d’un commun accord, décidèrent qu’un homme qui faisait preuve d’un cœur aussi sensible ne pouvait être un criminel.
L’innocent fût gracié séance tenante, et les spectateurs convaincus que le Très-Haut avait envoyé la bestiole pour sauver le condamné, donnèrent spontanément à l’insecte sauveur le nom de Bête à Bon Dieu.













Merci pour votre visite

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 01:05

 

 
C'est Noël chaque fois qu'on essuie une larme
dans les yeux d'un enfant
C'est Noël chaque fois qu'on dépose les armes
Chaque fois qu'on s'entend.
C'est Noël chaque fois qu'on arrête une guerre et qu'on ouvre les mains
C'est Noël chaque fois qu'on force la misère
À reculer plus loin.

C'est Noël sur la terre chaque jour Car Noël,
ô mon frère, c'est l'Amour.

































 
Merci pour votre visite







 


 

Repost 0
Published by Simone - dans Noël
commenter cet article
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 01:02



 







Quatre bougies se consumment
tout doucement. 
  Si tu es très attentif,
tu peux les entendre parler.
  La première dit :

 Je suis la paix !
 Personne n’arrive
 à conserver ma lumière.
Je crois que je vais m’éteindre.

Sa flamme devint de
plus en plus petite
et finit par s’éteindre.
 
La deuxième dit :
Je suis la confiance !
Je suis la plus fragile
et m’éteins rapidement."
 
Une petite brise passa et l’éteignit.
 
La troisième dit :
Je suis l’amour !
Je n’ai plus de force.
 Les hommes me mettent de côté
et ne comprennent pas mon importance. Ils oublient même d’aimer leurs proches.
..

 et elle aussi s’éteignit.


 


un enfant arriva et vit que trois bougies  s’étaient éteintes.
oh, mais pourquoi
ne brûlez-vous plus
?"



L’enfant devint très triste...

La quatrième bougie lui répondit :
”n’ai pas peur, tant que je brûle,
on pourra rallumer les
autres bougies,

Je suis l’espoir !
 
Avec des yeux brillants
l’enfant prit la bougie de l’espoir
et ralluma les autres bougies.
 
Que la flamme de l’espoir soit toujours en nous ...

  Ainsi nous garderons la paix,
 la confiance et l’amour
pour tous les temps !




 

















    


@
@ bientôt...
 




07/12/2009

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article

Texte Libre

deytsc

Articles Récents