Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 13:09

 

 

 

 

 

 

00000

 

L a r m e s.

 

Larmes qui fondez
Comme tombées du ciel
Ou d'un feu d'artifice.
Larmes enveloppantes

Inondées de lumières
Chauffantes, électriques,
Larmes luminaires.

Rosée d'argent,
Brisures étincelantes,
Larmes d'adultes ou bien d'infantes,
Impatientes,
Toilettes de nos coeurs
Candeur de nos paupières,
Torrents des jours d'horreur,
Des instants de colère
Mais alliées de nos souffrances,
Soutien de nos émois.
 

Dans l'ultime délivrance
Vous préparez  la joie.

 

 

Lydia Pavot

 

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 13:08

 

 

 

 

746.jpg

 

 

 

 


comment vas-tu ?

Il fallait que je t'envoie un mot pour te dire combien
je t'aime. 

Je t'ai vue hier quand tu parlais à tes amis.  
J'ai attendu toute la journée en espérant que tu me parlerais aussi.
Quand vint le soir, je te donnais un coucher de soleil pour terminer ta journée, et une brise fraîche pour te reposer... 

J'attendis. Tu n'es jamais venue. 
J'ai eu de la peine mais je t'aime malgré tout.

La nuit dernière, tu t'es endormie et j'ai désiré toucher ton front.  J'ai répandu un rayon de lune sur ton oreiller et sur ton visage.  
J'attendis encore, voulant venir près de toi pour te parler. 
J'ai tellement de présents pour toi. 

Tu te réveillas tôt et tu partis précipitamment.... 
Mes larmes étaient dans la pluie.

Aujourd'hui, tu as l'air tellement triste, tellement seule, ça me brise le coeur parce que je te comprends : mes amis aussi m'ont laissé tomber. 

J'essaie de te le dire par le ciel bleu et par la tendre herbe verte. 

Je le murmure dans les feuilles des arbres et le transpire dans les couleurs des fleurs.  

Je te le crie dans les ruisseaux des montagnes et je donne aux oiseaux des chansons d'amour à chanter. 

Je t'habille de la chaleur du soleil et aromatise l'air du parfum de la nature. 


Mon amour pour toi est plus profond que l'océan. 
Oh, si seulement tu savais comme je souhaite te parler
et marcher avec toi ! 
Nous pourrions consacrer une éternité ensemble au paradis.
Je sais que c'est difficile sur cette terre ! 
Je veux que tu rencontres mon Père, lui aussi t'aime.

Appelle-moi... parle-moi....
Oh,  s'il te plait, ne m'oublie pas,
j'ai tellement de choses à partager avec toi.

Mais vois-tu, je ne m'imposerai pas, tu es libre de choisir. 
C'est ta décision. 
Je t'ai choisie à cause de cela,
j'attendrai.....

Ton ami, Jésus.

 

 

 

 

et vous,  avez-vous reçu ce courrier ?

 

 

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2006 1 16 /10 /octobre /2006 23:05

 

 

 

 

 

 

 


1234

 

 

 

 

J'aurai bien plus d'hivers
Que le coléoptère.

Je chanterai bien moins
Qu' un modeste jardin

Au troisième mot de mes poèmes,
A la septième nuit des semaines,
Au pénultième de mes instants,
Je viens déposer nonobstant
Quelques millièmes de mes domaines.



Troisième jour, troisième nuit,
Et voilà le troisième moment ;
Le quatrième se sera enfui,
En portant un peu de mon temps...
Ou même quelques centièmes de ma vie ;
Au quatrième jour il sera
Exactement un an de plus en moins.



Demain en somme je serai moins
Enfance, et plus envie
Que jamais.

S' il faut multiplier ou diviser,
Ajouter ou bien fractionner,
Que ce soit un problème d'années,
Ou une histoire d'argent.
S' il faut enthousiasmer, éveiller,
Embrasser,
Que ce soit l' affaire de nos âmes.

 

Demain je vais renaître,
Demain j'additionne un nouveau printemps !

 

 Valérie Doussaud dite Val des Prés

 


Partager cet article
Repost0
19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 23:01

 

 

 

 

 

 

 

 
Bleu
Si bleu
Bleu du ciel
Bleu de mes yeux
Bleue larme de tes yeux
Bleus regards en aveux
Bleus les mots enfin heureux
Bleu l'horizon du merveilleux
Bleus les soupirs en camaïeu
Bleu l'azur toujours nous deux
Bleue l'étincelle d'un feu
Bleu roi en céleste
Bleu d'aquarelle
Bleu pastel
Si bleu
Bleu
 
 
 
Gil DEF.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 août 2006 7 06 /08 /août /2006 06:32

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Le temps passe ...
Et on s'éloigne peu à peu.
Le temps, l'espace, la vie.
On finit par n'être plus qu'un nom sur une enveloppe.
On se retrouve, quelques années plus tard.
Dans une gare, on se cherche du regard.
Se connaître depuis si longtemps ...
Et avoir peur de ne pas se reconnaître.
Tout est à recommencer.
On ne se connaît plus ... ou pas?
Et le temps passe, ... encore.
Mais il rapproche.
On se rend compte combien avoir une amie nous a manqué.
De tout ce que l'on aurait pu partager.
Depuis, on passe le temps.
On rattrape le temps perdu.
On redécouvre qui est l'autre.
13 ans d'amitié ...
Où s'en va tout ce temps qui passe ?

 

 

Marie Depris   

 
Partager cet article
Repost0
11 juillet 2006 2 11 /07 /juillet /2006 06:31

 

 

 

 

 

 

jf

 

 

 

 

 

 Bonjour  Jean-François....
Si tu passes par ici, n'oublie pas de laisser un commentaire .....!

 

Le monde est foot !

*********

L'hymne à la gloire du sport affaires
Y a rien d'autre à faire.
Regarder 22 joueurs se disputer,
Un ballon rond de toute critique.
Spectateurs de la galactique,
Qui consomment TV et gestes techniques,
Grandeur de la Rome antique,
Des rencontres scéniques.
Un arbitre qui s'applique,
A siffler tout ce qui se dicte.
Unir par le sport,
Formidable !
La loi du plus fort.
Tenter le diable !
Hommes, femmes,
Enfants, vieillards
Réunis par le câble,


Un satellite perdu dans le brouillard,
Me renvoie l'image tel un phare,
D'une bande de pillards.
Qui capturent et revendent
Emotions à profusions.
Ici s'arrête ma conclusion,
Même si à la surface du rectangle de mes pensées,
J'exige réparation.

*********

Un amateur de ballon rond

Eric Jadoul

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2005 2 22 /11 /novembre /2005 13:37
 
Partager cet article
Repost0
15 novembre 2005 2 15 /11 /novembre /2005 00:00

ws.gif

 

 

Le temps d'une vie en quatre saisons !

Au Printemps, tu viens au monde
Tu apprends à marcher, à parler,à faire une ronde
Sur ton chemin, il y a l'école,les jeux, les loisirs
On rit,on pleure et on n'a pas tout ce qu'on désire.

Puis vient l'Été.
C'est le moment de travailler
On se marie, on a des enfants
On rit, on pleure mais on a de très bons moments.

C'est le temps de la retraite
l'Automne est arrivé
Les années ont si vite passé
Les enfants sont mariés
On a ri, on a pleuré.

Déjà l'Hiver qui nous fait signe
La poudrerie qui nous fait peur
Mais de Bonnes Mains nous protègent de la froideur
On en rit, on en pleure.

Encore l'Hiver...
Avec courage, on va passer au travers
Tu sais qu'après le mauvais temps
Arrive un nouveau Printemps.

On se laisse entre deux Saisons,
En Bonne Compagnie comme de raison.
                 
                      ...source : René

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2005 1 17 /10 /octobre /2005 23:00
 




Si j'étais maître du monde... 

 

je t'offrirais...
plus d'occasions pour te détendre...
plus de temps à rire
et moins d'heures à t'inquiéter...
plus de temps pour vivre avec les êtres aimés...
plus de temps pour découvrir
le monde et ses beautés...
plus de santé et moins de souffrance.
Je t'offrirais la possibilité
de poursuivre les projets qui te sont chers...
non seulement aujourd'hui
mais pour chaque jour de ta vie !

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2005 1 17 /10 /octobre /2005 12:14













 Lorsqu'une porte du bonheur  se ferme,  une autre s'ouvre ;
 mais parfois 
on observe si longtemps celle qui est fermée qu'on ne voit pas celle qui vient de s'ouvrir à nous.




Helen Keller
.......................




Partager cet article
Repost0

Texte Libre

deytsc

Articles Récents