Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 08:39

 

 

 

 

 

Il est venu le temps des imprécateurs, de ces personnages qui se sentent investis de la mission de vous faire connaître le bonheur absolu.

 Ils pullulent dans les émissions de télé où ils vous apprennent que le bonheur est dans le pré, dans une maison libérée de ses lambris, dans des vêtements courts et des coiffures de lionne, et surtout dans la réussite de quelques recettes de cuisine ampoulées.

 Ils sont légion dans les magazines où ils vous serinent que le bonheur meurt dans un corps dont le poids dépasse 50 kilos et vous incitent donc à finir votre vie avec du blanc de poulet grillé, des carottes et des yaourts nature.

 Ils vous attendent avec des prospectus de fitness centers ou d’officines où, après une heure sur le tapis de marche, on vous fait respirer les huiles essentielles pour dégager le nez, le foie et les soucis, et où on vous fait ingurgiter les fleurs de Bach pour trouver l’amour, la réussite professionnelle et des cheveux brillants. 

Manger de la viande ! Et le bilan carbone ?

 Les imprécateurs ont envahi les zones de sérénité de Noël. Là où seule l’Armée du Salut parlait à votre conscience aux abords des stands de guimauve et de vin chaud, ce sont des légions de donneurs de leçons qui ont sauté sur les places des villes et sur les pages glacées de ces hors-série de saison qui, auparavant, se contentaient de publier des images de guirlandes lumineuses, de bougies et de Bredle.

 La crèche ? « Nous sommes un pays laïc, il ne faut pas heurter les gens qui ne partagent pas notre foi. Et puis un enfant posé sous le souffle d’un bœuf qui pourrait être une vache folle, n’est-ce pas contraire aux règles d’hygiène ? »

 La dinde ? « Pourquoi ce carnage chez les volatiles ? Le végétarisme seul peut sauver l’humanité ! Manger de la viande c’est créer un bilan carbone désastreux. »

Les lumières ? « Il faut économiser les énergies. Innovez ! Vivez un Noël à la bougie et à la Maglite. »

Les réunions de famille : « Tous ces déplacements en voiture et en avion génèrent des gaz d’échappement si drus qu’ils seraient capables de tuer 20 000 personnes en France s’ils se concentraient tous en un seul lieu. Fêtez en famille mais avec la webcam ! »

 Des chocolats ? « Vous n’avez qu’à oser si vous voulez être dialysés à court terme. »

 Les imprécateurs sont comme les parfums d’ambiance. Le petit « pschitt » dont ils vous aspergent sur les places et sur les pages des magazines, ce petit pschitt vous imprègne. Il est comme un message subliminal qui s’incruste et pollue vos conversations les plus privées. « Chéri, tu ne penses pas qu’on pourrait faire un réveillon végétarien ? ». « Maman nous ne viendrons pas le 25. Tous ces kilomètres juste pour un repas, ce n’est pas sérieux ».

 Non mais allô ! Vade retro, toi qui bavasses. Le bonheur est dans la transgression.

 000000aaaaa.jpgJ’ai parcouru 200 kilomètres pour voir les gens que j’aime, trois heures dans ma voiture à chanter et à écouter un audio livre.

 Et surtout : je ne pèse pas 50 kilos et je suis heureuse.

 

 

 

Huguette Dreikaus ?  non ....ce n'est pas moi....
mais toutes les deux... alsaciennes  ....

Repost 0
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 08:00

 

chat accueil

 

 

 

 

Je vous souhaite…
rien du tout.

C’est la seule façon d’apporter
un peu de surprise dans votre vie.

si je vous souhaitais la santé
et que vous tombiez malade,
je vais me sentir
misérable puisque mon souhait
ne vous aura pas été profitable.
 
Si je vous souhaitais la prospérité
et que vous perdiez votre emploi…
Sans en être responsable,
je me sentirai un peu coupable.

Un ami me souhaite que mes projets se réalisent…
J’aurais préféré qu’il me souhaite
d’avoir le courage de réaliser mes projets.

Tout projet, petit ou grand,
ne va pas se réaliser parce que
quelqu’un me l’a souhaité.

 
Si mon projet ne s’est pas réalisé
c’est que je n’aurai pas mis les efforts nécessaires.

Je te souhaite beaucoup de bonheur m’a dit l’autre.
Que veut-il dire, beaucoup de bonheur ?
Ça se mesure le bonheur ?

Je suis déjà rempli de bonheur.
Chaque matin en ouvrant les yeux c’est un bonheur.
Je te souhaite longue vie…

De quoi je me mêle ?
Longue vie sans savoir si je la trouve
plate et ennuyante.

J’aurais préféré qu’il me
souhaite une vie bien remplie.
Courte ou longue qu’importe
en autant qu’elle soit intense.

Je te souhaite beaucoup d’argent…
Ah m....  ! Suis déjà passé par là !

Plus tu as d’argent, plus grands sont les emmerdements.
Facile à dire lorsqu’on est plein comme un boudin.

Pas facile à accepter si les goussets sont vides.
Pourtant tous ces vœux sont reliés.
Si vous avez le bonheur, vous avez tout le reste.

Être heureux n’est pas une qualité,
c’est une obligation.
C’est une façon d’être et rien d’autre.

Si vous n’êtes pas heureux,
la vie va vous paraître longue et ennuyante.
Si vous n’êtes pas heureux,
vous n’aurez pas le courage d’avancer
dans vos projets.

Si vos projets n’avancent pas,
l’argent va se faire plus rare.

Si vous manquer d’argent pour vous procurer
le nécessaire, ça pourrait
affecter votre santé.

Pauvre et malade,
la vie semble plus longue et ennuyante.
Vous vous sentirez malheureux.
Vous allez manquer de bonheur.
 alors je vous souhaite d’être malheureux
un jour et non pour toujours,
 
c’est peut être la seule façon 
d’appécier le bonheur
d’être heureux

mais  je vous souhaite quand même
une année pleine de ce que vous désirez

je souhaite aussi, mais là c’est en égoïste
que vous restiez mes amis
et que nous partagions toujours autant
de plaisir à venir ici !!

 

signature 1

 


Repost 0
Published by Simone - dans Top
commenter cet article
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 17:23

   

 

 

 

  

     
Une rose au jardin c'est un cadeau du ciel. Plusieurs roses sont une bénédiction.
 Céline Blondeau
     

 

 

  Il y a des gens qui vous laissent tomber

  un pot de fleurs sur la tête d'un cinquième étage et qui vous disent : Je vous offre des roses.   V Hugo



 

Pour connaître la rose, quelqu'un emploie la géométrie et un autre emploie le papillon.
        Paul Claudel
 

    Le temps aux plus belles choses se plait à faire un affront, et saura faner vos roses comme il a ridé mon front.         Corneille

 
  Je regarde une rose et je suis apaisé.
        Victor Hugo

 



   La rose est belle
et le temps la flétrit.
       Théocrite


 

        Ah ! quand refleuriront les roses de septembre !
        Paul Verlaine

 


 


  L'odeur de rose, faible, grâce au vent léger d'été qui passe,se mêle aux parfums qu'elle a mis.        Paul Verlaine 

 

   Ils ne voient pas la rose, mais ils scrutent attentivement les épines de la tige.
        Lucien de Samosate
 
  Tes couettes sont des jasmins et tes draps des rosiers ; des nénuphars ton oreiller, et toi, la rose qui se couche.      
 

       Les destins sont jaloux de nos prospérités, et laissent plus durer les chardons que les roses.        Honorat de Bueil Racan
     
     Ne remets pas à demain ce que tu dois faire aujourd'hui... Le jardin de roses est aujourd'hui plein de fleurs, mais demain, quand tu voudras cueillir une rose, il ne pourra peut-être pas t'en offrir une seule.        Firdoussi 
 
  Si Zeus voulait donner une reine aux fleurs, la rose régnerait sur toutes les fleurs.      Sappho

 

    Les filles sont les roses de la couronne de la vie. Les roses et les filles font resplendir le printemps.      Heine
 
 Si l'amour était ce que la rose est, Et si j'étais semblable à un pétale,   Nos vies avanceraient ensemble Par temps triste ou riant.     Charles Swinburne

 

 


 


 

Repost 0
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 07:46

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a tous dans notre poche quelques pierres blanches pour marquer des événements incroyables et inouïs ou pour fixer dans notre mémoire des miracles de la vie. Hier a été un de ces jours. Le jour où j’ai dû saler la choucroute.

 Ce monde a un problème de sel, un peu comme si nous étions une génération d’hypertendus qui risquions la mort à chaque plat. En cette période de fin d’année, en ce temps de repas en batteries, le traiteur est secoué par des angoisses. Tout ce qu’il sert doit convenir aux hypertendus, aux diabétiques, aux insuffisants rénaux et autres allergiques répandus parmi les invités aux festins des associations, des entreprises, des partis et des chapelles. Et voilà qu’on cultive l’insipide et la « jardinière », cette triplette « sel-poivre-moutarde » déposée sur la table pour la finition du plat. Gastronomie interactive.

Le palais ne jouit plus

« Nous avons 500 personnes », « nous sommes 455 », et le cooking commence. Petits canapés massicotés dans du pain mou garnis de trucs rouges, de trucs blancs ou de trucs roses et mous qu’on appelle « pâté ». Univers d’esthétisme. Parades de verrines, de cuillères garnies et de toastinettes. Insipides. Le palais ne jouit plus. On ne sale plus. On n’épice plus. Pour ne pas faire hurler les esprits critiques. Pour ne pas provoquer de chocs anaphylactiques. C’est la cuisine « sur la pointe des pieds ».

Haddocks et harengs go home !

Pour le plat de résistance, la viande c’est souvent du veau ou une volaille pour rallier les ennemis du porc et les adeptes de la viande blanche dans le cadre des régimes. Texture étrange. Goût indéfinissable. Le petit flan de pommes de terre trône entre le fagot de haricots et la tomate recouverte d’un crumble de chapelure. Il faut dire que la frite pue et risque de pourrir les beaux tissus des manteaux du vestiaire avec son odeur si forte. On ne peut prendre ce risque. On ne peut pas non plus prendre le risque de répandre de forts relents de poissons. Haddocks et harengs go home ! C’était bon pour Jésus le jour de la multiplication des pains : une séance de plein air avec des gens qui avaient véritablement faim.

 Où est le sodium ? Où est le natrium ? Où est le sel de la terre ? Le sel a été le premier « salaire ». Le salaire fout le camp. Le sel c’est aussi ce qui parfume la sueur. On n’a plus le droit de sentir la sueur. Sinon, comment pourrait-on recycler les anciens sportifs dans des pubs pour déodorants ?

 000000aaaaa.jpgHier, j’ai dû saler ma choucroute. Aujourd’hui je vais manger des harengs. Lu sur le paquet « Harengs doux ». Il paraît que le Chrischtkindelsmarik offre encore du sel. On l’y répand généreusement sur les frites belges. On y accède après 45 minutes de queue. Le chemin vers le sel n’a jamais été facile. Je vais le parcourir. Le chemin de Compo-sel. Saint Cérébos priez pour moi.

 

 

 

 

Huguette Dreikaus ?  non ....ce n'est pas moi.... 
mais toutes les deux... alsaciennes  ....

chat pap

Repost 0
24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 08:11

 

 

 

smiley

 

smiles

 

 

 

smiles

smileyssmilie

 

 

 

Chante, c’est Noël Sing along,
sing a song of Christmas
Chante, c’est Noël ‘tis that wonderful time of year
(Refrain)
Danse, c’est Noël Sing and dance for the joy of Christmas
Danse, c’est Noël  ‘tis that wonderous time of year
Come raise your voice in singing Sing out loud for all to hear
C’est Noël, c’est Noël Sing along, sing a song of Christmas
Danse, c’est Noël ‘tis that wonderful time of year
Children’s voices all are bringing Hope and joy and merry Christmas
C’est Noël, c’est Noël  Sing along, sing a song of Christmas
Chante, c’est Noël  ‘tis that wonderful time of year
...-....-.....
Chante, c’est Noël Danse,
c’est Noël  Chante, c’est Noël Danse,
c’est Noël
Merry Christmas !

 

 

 

smiles

 

  Parade de Noël  Disneyland Paris  2006

 

 

smiles

Repost 0
Published by Simone - dans Noël
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 08:00

 

 

 

Appelle–moi

Y a si longtemps que je n'ai eu de tes nouvelles, appelle-moi
Bien sûr que je pourrais faire le pas
Mais j'ai peur que tu ne le vois pas comme ça
On a eu de si doux moment, on oublie pas facilement  tu vois

Je sais que tu as refais ta vie
Que loin de moi tu souris
Mais je pense encore à nous
Je sais qu'on oublie pas les remous

J'ai su que tu avais des enfants
Ils doivent être beaux s'ils ont tes yeux pétillants
Appelle-moi juste pour me dire
Que c'est bon pour toi de vivre

Appelle-moi
Même si ça ne se fait pas
Dis-moi juste un petit mot
Juste pour m'assurer que pour toi tout est beau


23 6 2007

 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 08:49

 

 




 

Petit papa Noël,
quand tu descendras du ciel, fais gaffe. Boucle ta ceinture et ne téléphone pas en conduisant. Sinon, l'an prochain, il te faudra venir en taxi volant, faute de points sur ton permis de traîneau.
A ce propos, il faut espérer que tu as fait le bilan CO² de tes rennes-moteur et que tu as bien passé le nouveau contrôle technique.

Que tu as collé l'attestation d'assurance sur ton pare-vent et que, s'il te prenait l'envie de passer au-dessus des Alpes pour arriver en Alsace, tu n'as pas omis de t'acquitter de la vignette suisse.

 

Si tu te poses en ville, n'oublie pas les pièces de monnaie. Comme tu ne peux bénéficier des tarifs de stationnement préférentiels des résidents, il te faudra alimenter les parcmètres si tu commences ta distribution en heure ouvrable.
Evite les parkings clos : généralement, ils ferment cette nuit-là.
Ta hotte, pour être magique, n'en risquerait pas moins de rester bloquée derrière des grilles.

Cadeaux par  milliers

Au cas où tu tiendrais vraiment à stationner en ville dans ta tournée, sois patient.
Entre les bus, les camping-cars et les chalets de Noël, trouver une place relève du miracle, ce qui n'est pas, on le sait bien, ta spécialité.
Quant à préférer les transports en commun, prudence.
Une livraison de vélo, dans certains TER interdits désormais à ce genre d'accessoire, peut te valoir une prune, fruit à l'arrière-goût amer en cette saison.

Dans l'hypothèse où tu souhaiterais user du tram avec ton sac-à-dos géant, il te faudrait faire preuve de bravoure aux heures de pointe.
Si tout ton barda rentre sans provoquer d'émeute, c'est mauvais signe.
Tu peux même en redescendre immédiatement : cela veut tout simplement dire que la rame est déserte pour cause de grève.


Voilà, père Noël, quelques phrases de bienvenue possiblement utiles pour ton grand soir dans ce bas monde.
En te fiant à ces conseils, rien ne te sera plus simple que de déposer dans les Converse les quantités de voitures télécommandées et de trains électriques qui t'ont été commandés.

 

c'était le 18/12/2007





Repost 0
Published by Simone - dans Noël
commenter cet article
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 12:00

 

 

 

 

 

 

 

 



On est près de Noël et ce temps de sérénité devient pour moi un temps de questions existentielles. 

Je connais ces longues réflexions, lors des épreuves du bac, devant une feuille blanche et une tablette de chocolat : « C’est quoi la culture sinon des comportements héréditaires et faut-il s’en libérer ? », « L’émotion est-elle tolérable pour un sujet raisonnable ? », « L’homme moderne peut-il et doit-il encore faire l’expérience du sacré ? » Et on se lançait dans cette analyse avec thèse, antithèse et synthèse donnant raison à l’un, donnant raison à l’autre, donnant raison à tous.

La pensée privée absolue 

Les dissertations ont toujours été des exercices de tolérance. Mais la dialectique, « cette pratique ordinaire du dialogue entre deux interlocuteurs ayant des idées différentes », a été abolie par l’apparition de la pensée privée absolue publiée avec force dans des tweets et sur des pages de réseaux sociaux. « Je pense, donc je suis ». Et nous voilà envahis de prophètes semeurs de zizanie qui s’attachent des théories de tout poil pour essayer de se hisser au rang de Platon, de Rudolf Steiner ou de Rika Zaraï. 

Chaque jour voit naître des courants philosophiques qui se font aussi nombreux et divers que les « Geschmacksrichtungen » (goûts) de ces capsules de café vendues dans des boutiques de luxe.

  Philosopher est devenu une activité de saison. On conteste la Saint-Valentin en février : « Le chocolat ne fait pas l’amour », « manger à deux est trop restrictif pour une époque où l’échangisme permet de révéler tout notre capital amoureux ». La Toussaint se conteste en novembre : « Un cimetière, terre foncière inestimable en milieu de ville, est-il tolérable dans les temps où les terrains manquent ? » Noël se conteste à Noël : les crèches deviennent suspectes. Elles ne répondent pas au principe laïc de la République.

  Les rois mages deviennent des princes orientaux ramenant des substances illicites et pratiquant le trafic de l’or. Le bœuf est soupçonné d’être une vache folle. Joseph et Marie deviennent l’archétype d’une forme de couple rétrograde engoncé dans le schéma “un homme, une femme, un enfant” et le petit « Negerle » qui hochait la tête quand on lui introduisait une pièce dans le cou est honni par les gens qui luttent contre le racisme.

La laïcité ferait soulever les pavés si nous n’étions pas au temps du macadam 

La virulence des propos est incomparable. La laïcité ferait soulever les pavés si nous n’étions pas au temps du macadam. Je tremble pour la cathédrale, ce signe religieux fort qui s’érige dans la ville bien au-dessus des toits de la CUS et de l’université. Hérésie ? Les athées demandent des villes à leur image. Marché de Noël oui mais instauré comme « Marché d’Hiver » ou « marché de Lumières ». Noël sans crèche. Sans anges. Sans fond religieux. Le père de Lili, libre-penseur patenté m’a dit : « La religion nous fait vivre dans l’illusion. Moi je suis athée, Dieu merci ». 

000000aaaaa.jpgMamema dit : « Moi je fais mes bredle comme toujours et je pense ce que je veux ». C’est que mamema ne se laisse jamais impressionner par les courants contraires. Elle dit : « Ich mach doch e Krippele un wann’I uff Schirmeck komm ». Mamema fera sa crèche « même si on la met à Schirmeck ». Et on chantera « Stille Nacht » en allemand. Parce que, chez nous, on ne touche pas à l’âme. 

 

 

Huguette Dreikaus ?  non ....ce n'est pas moi.... 
mais toutes les deux... alsaciennes  ....

@ bientôt ....

d

Repost 0
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 18:29

 

 

La Compagnie créole est un groupe français (antillo-guyanais) populaire des années 1980 encore très populaire à travers la francophonie. Le groupe a été fondé en 1975 et a d'abord sorti, en 1976, un album intitulé Ba mwen en ti bo, puis en 1982, l'album Blogodo. En 1983, ils sortent Vive le douanier Rousseau ! et C'est bon pour le moral (qui seront leurs plus grands succès).
Le groupe est composé de :

     Corine Perlot ( née le 15 août 1959)
    Clémence Bringtown (née le 17 décembre 1948 )

    José Sébéloué (né le 17 septembre 1948 )

    Guy Bevert (né le 18 février 1949)

    Julien Tarquin (né le 16 septembre 1948)

    Arthur Apatout (né le 6 juin 1951)  est producteur.

 

 

 


Noël, joyeux Noël !
Bons baisers de Fort-de-France
Ce soir on éteint la télé
Ce soir ensemble on va chanter

Ici les champs recouverts de neige,
On ne les connaît qu'en photo
Le père Noël n'a pas de traîneau
Le fond de l'air est bien trop chaud
Ici les portes sont toujours ouvertes
On peut entrer dans la maison
Et pour partager nos chansons
On n'a pas besoin d'invitations


Y a pas de sapins sur la montagne
On a décoré les manguiers
Y a pas de souliers dans la cheminée
Mais pour tout le monde y a des cadeaux
Ici les champs recouverts de neige
On ne les connaît qu'en photo
Le père Noël n'a pas de traîneau
Mais pour tout le monde y a des cadeaux

 

Auteurs compositeurs :
Daniel Vangarde - Jean Kluger

 

 1984 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Vidéo
commenter cet article
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 18:23

 

 

 

 

 

Bientôt, ce sera encore Noël
Il faut que tu le saches Père Noël
Je voudrais que tu lises mon courriel
Avant que tu ne partes de ton ciel
Cette année je ne veux pas d’une poupée
Ni de chocolats comme l’an passé
Gentil oui, tu le serais vraiment
Si pour Noël tu pensais à mes parents
Apporte plutôt du travail à mon Papa
Et à Maman la santé qu’elle n’a pas
Viens surtout pour mes parents cette fois
Ils ont vraiment besoin de toi, je crois
Redonne-leur le goût de s’aimer
Sur lequel reposait ma sécurité
Je voudrais que le Noël de cette année
Soit celui dont je me souviendrai
Qu’il soit un Noël plein de tendresse
Surtout, sans espace pour la tristesse
Aide-moi Père Noël si tu le peux
A nous deux, on pourrait les rendre heureux

   Claude Marcel Breault

          décédé le 26 octobre 2012     

 

 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Noël
commenter cet article

Texte Libre

deytsc

Articles Récents