Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 07:00




  L'amitié est toujours une douce responsabilité, jamais une opportunité.
Khalil Gibran
 
    Nous suivons tous des chemins différents dans la vie, mais, peu importe où nous allons,
nous apportons partout une petite
parcelle de l’autre.

Tim McGraw
Il est des nœuds secrets, il est des sympathies
Dont par le doux rapport les âmes assorties
s'attachent l'une à l'autre et se laissent piquer.
Par ces "je ne sais quoi" qu'on ne peut expliquer.

   
  Un ami est toujours un extra-terrestre qui nous permet de dévier de notre parcours
quotidien à la découverte d'un ailleurs inaccessible.
 
   
 
Être l'ami de quelqu'un signifie qu'on le comprend au-delà
des apparences.

Il nous rend justice
en toute occasion.

 

 
Il nous aide à aller, au risque de se perdre, où notre destin nous appelle.
Francesco Alberoni

 
L’ornement d’une maison ce sont les amis
qui la fréquentent.

Ralph Waldo Emerson
   
  Les vrais amis t’aiment pour ce que tu es et non pour ce qu'ils veulent
que tu sois
.    
Ted Rall

 
   
 
Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme est un sentiment qui manque
à l'amour : la certitude.

  Balzac

  Un ami,
c'est celui qui voit clair en vous, et qui continue à apprécier le spectacle.
 
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

 
   
  L'amour est aveugle. L'amitié ferme les yeux.
   Bismarck
 
   
 
Lorsqu’un ami traverse une tempête, ta présence est beaucoup plus importante qu’un million de mots
vides de sens.

  Un ami est quelqu’un qui nous donne la totale liberté d’être soi-même. Jim Morrison  

Tu rencontres des centaines de personnes et aucunes d’entre elles ne réussissent à te toucher ; Tu en rencontres une seule et ta vie change
pour toujours.
   
 

Se faire des nouveaux amis, c’est bien. Conserver les anciennes amitiés, c’est encore mieux.
Joseph Parry
 
   
Un véritable ami est quelqu’un qui te soutiendra même si cela fait mal à son propre intérêt. Il donne tout sans rien attendre
en retour
   Un sourire peut faire naître une amitié ; Un mot peut mettre fin à une chicane ; Un regard peut faire naître l’amour ; Une personne peut changer
une vie.
 
  On ne demande pas de preuves à l'amitié,
mais des évidences.

Philippe Soupault
 


Ce sont mes amis qui m'ont fait aimer la vie.
Ils me rendent meilleur à mesure que je les trouve meilleurs eux-mêmes.

Jacques Chardonne
 
      Hier était le début, demain sera peut-être la fin, mais quelque part entre les deux, nous sommes devenus les meilleurs amis du monde.
   

Comment sais-tu que tu as trouvé ton meilleur ami ? Lorsque tu es prêt à lui parler de quelque chose et qu’il sait tout sans que tu ne lui aies dit.
 

Un bon ami est difficile à trouver, difficile à perdre et impossible à oublier.
 


Si tous mes amis devaient sauter d’un pont, je ne sauterais pas avec eux, je serais en bas
pour les attraper.
   
Lorsque nous sommes entourés des bonnes personnes, toutes les raisons sont bonnes pour sourire.

 

Repost 0
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 12:07

 

 Elizabethan Serenade est une composition de musique légère de Ronald Binge compositeur anglais (15 July 1910 – 6 September 1979)
Quand elle fut joué pour la première fois par l'orchestre de Mantovani en 1951, elle s'intitulait simplement "Andante cantabile", bien que le manuscrit original de la main de Ronald Binge portait le titre de "The Man In The Street" (probablement le titre d'un documentaire inialement pour la television. Ce nom a été modifié par le compositeur pour refléter l' optimisme dans un nouvel âge Elizabethain commencant avec l' Accession au trône de la reine Elizabeth II en 1952.

Une version lyrique par le poète Christopher Hassall dénommée " Where the Gentle Avon Flows" fut produit et cette œuvre lyrique fut déclinée par des versions en Allemagne, Tchécoslovaquie, Norvège, Suède, Finlande, Hollande, Danemark et en France.

 

 

 

Roger Whittaker, né le 22 mars 1936 à Nairobi au Kenya, est un chanteur et compositeur britannique qui chante en anglais, en français et en allemand. En 1967, il obtient un succès mondial avec Mexican Whistler où il révèle son extraordinaire talent de siffleur.

 

Repost 0
Published by Simone - dans Vidéo
commenter cet article
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 18:05

 

 

 

La vie
c’est la pluie…
c’est le beau temps…
c’est la rosée du matin…
c’est la douceur d’un coucher de soleil



C’est un sourire,
une larme…

Des souvenirs,
des espoirs…

Des jours bleus
et des jours noirs




La vie c’est toi…
c’est moi…
c’est nous,
c’est tout.
C’est le souffle divin…
c’est le plus beau,
le plus précieux…

C’est sacré,
respecté.



La vie…
c’est un changement
perpétuel et continuel

C’est s’adapter,
Tomber
Essayer
Échouer
et gagner

Se relever


La vie,
n’essaie pas de la prévoir,
de la deviner,

De la comprendre
Ou
de la changer



La vie,
vis la au jour le jour…

Avec confiance,
courage,
optimisme
et
amour



Accroche
un sourire à tes lèvres ;

Regarde
bien droit devant toi
et suis ton étoile

Des jours merveilleux t’attendent



La vie c’est précieux…
à nous de continuer
à en jouir
et

à profiter de ses bienfaits… !

 



 

 

 

Repost 0
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 13:50

 

 

Mort Shuman, nom de scène de Mortimer Shuman, est un compositeur, chanteur, acteur américain, d'expression anglaise et française,d'origine juive né à Brooklyn le 12 novembre 1936, et mort le 2 novembre 1991 à Londres.

 

 


Il y a quinze ans à peine
Il y a quinze ans déjà
Ma mémoire est incertaine
Mais mon cœur lui n'oublie pas

Un été de porcelaine
Un cœur pour la première fois
Qui chavire et se déchaîne
Et balbutie ses premiers pas

I have never forgotten
That one summer you were mine
On a lonely beach, hidden
From all people and time

I have never forgotten
When we walked along the shore
One sweet kiss and you promised
To be mine for ever more

Des étés de porcelaine
J'en ai connus après toi
Sans que jamais ne revienne
Le goût que tu leur donnas

Un jour j'ai revu la plage
J'ai retrouvé des enfants
Qui comme nous jouaient à leur âge
Le brouillon de leurs quinze ans

I have never forgotten
That one summer you were mine
On a lonely beach, hidden
From all people and time

I have never forgotten
When we walked along the shore
One sweet kiss and you promised
To be mine for ever more

I have never forgotten
That one summer you were mine
On a lonely beach, hidden
From all people and time

I have never forgotten
When we walked along the shore
One sweet kiss and you promised
To be mine for ever more

 

1978

 

musique du film
L'Hôtel de la plage

 film français réalisé par Michel Lang

Sophie Barjac Myriam Boyer Daniel Ceccaldi Michèle Grellier Guy Marchand
 

Repost 0
Published by Simone - dans Vidéo
commenter cet article
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 17:20

 

 


Crébleu ! On est en plein mois de juin, avec un thermomètre qui affiche « Marrakech » même à Breuschwickersheim et avec une ruée sur les piscines telles que tout le monde sent le chlore et une ruée sur les pizzas telles que la Marguerite et la Fruits de mer se partagent le canapé avec Roland Jérémy ou Aziz en lieu et place d’Astrid, Solène ou Nadia.

Et voilà que les esprits s’échauffent encore plus à cause de la grève des trains, des remaniements dans les médias, des énergies nouvelles et des images dentaires de Schumacher.

Ça s’agite dans le Landerneau mais comme dit Mamema « Tant que ça râle, ce n’est pas tout à fait mort » ! Ah, j’en ai entendu des râleurs hanter les quais de gare déserts, furieux de ne pouvoir aller de leur point A vers ce fameux point B où peut se jouer un destin professionnel, amoureux où létal tant qu’une gare peut être un terminus. La seule qui se soit réjouie de cette grève c’est ma copine Lili qui dit : « Je m’en fous de la grève des trains. Comme mon mari Michel est cheminot en grève, il peut conduire les gosses au collège et mémé chez le cardio avec la voiture à ma place ».

L’ère des pseudos
Cardio ? Vous avez dit « cardio ? » comme cardiogramme ? Savez-vous qu’il y a un électrocardiogramme baladeur qui vaut autant qu’un Renoir si vous le dégotez, même si c’est une œuvre aussi mécanique que le dessin que vous avez réalisé avec votre spirographe à rotations régulières ou elliptiques. 60 000 francs suisses, c’est ce que demande Kagemusha le voleur de l’électrocardiogramme de Michael Schumacher, un Suisse certainement sinon il aurait demandé une rançon en euros. « Kagemusha », c’est un pseudonyme bien sûr. On vit tellement dans l’ère des pseudos que j’ai des amis Facebook qui s’appellent « Carré de chocolat », « Brume aux pieds plats » ou « Macaroni Vengeur » et un ami Fb qui a pour pseudo « Dick Roger » parce que, dit-il, « ça ne regarde personne que je m’appelle en réalité « Roger Dick. »
J’oubliais : dans le contexte de ce kidnapping d’acte médical le dossier Michael Schumacher était édité lui aussi sous le pseudo « Jérémy Martin ». Il y a de la schizophrénie dans l’air. En effet, Jérémy Martin fils de l’ancien ministre Philippe Martin pourrait exiger de piloter une Ferrari. « Da lachen ja die Hühner » (les poules vont rigoler).
Qui dit « poules » dit « crêtes » ! Or voilà que les crêtes reviennent sur le stade. La Coupe du Monde 2014 pourrait bien être une coupe réalisée par un coiffeur. Le monde entier a les yeux tournés vers les têtes des Bleus autant que vers leurs pieds. C’est qu’ils ont le LOOK. L’équipe du Coq français arbore des crêtes comme celle des punks les plus nihilistes. Incroyable de chercher à plaire avec la tête et avec les jambes. Mais comme dit Mamema : « Les coiffeurs veulent aussi leur heure de gloire ». Il est vrai que leur travail est plus visible que celui des proctologues. Et les coiffeurs ne deviennent des stars qu’en coiffant des stars. Tiens, à ce propos, c’est un Mulhousien qui coiffe Albert de Monaco. Un travail à temps partiel apparemment.
« Coupez court » !
000000aaaaa.jpg« Coupez court » ! L’été sera chaud ! Mais les Allemands le disent depuis des décennies : « Der nächste Winter kommt bestimmt » (l’hiver ne manquera pas de venir). Les débats sur le chauffage sont déjà ouverts. Chauffage par chaleur humaine ou énergie fossile ? Combinez les deux : adoptez des vieux !

 

 

 

Huguette Dreikaus ?  non ....ce n'est pas moi.... mais toutes les deux... alsaciennes  ....

 

Repost 0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 18:49

 

 

 

 

 

 

 

 

Il ne fait jamais beau en Bretagne ?
Ce n’est pas vrai.
L’été dernier, il n’a même pas neigé un seul jour !

Et cette année, nous avons même du  beau temps !
C’est vraiment bien les vacances en Bretagne !


A très bientôt ! 

 


 


zzzzzz

 


Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 13:17

 

 

 


Si tu te crois battu,
tu le seras !





Si tu n’oses pas,
tu n’auras rien !




Si tu veux gagner,
mais si
tu t’en crois incapable,


Il est presque
certain que
tu ne gagneras pas.


Si tu crois que
tu vas perdre,
tu es perdu !





Car, dans le monde,
on se rend compte




Que le succès
dépend de la confiance
en soi !


Tout dépend
de notre état d’esprit.

Les batailles de la vie
ne sont pas gagnées




Par les plus forts,
ni les plus rapides,



Mais par ceux
qui croient en eux…
En pensant toujours ;
« JE PEUX »



 
Repost 0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 12:07

 


Merci Albert ! Merci d’avoir fait cette photo où tu tires la langue, cette photo que j’avais fixée au mur pour montrer aux copains que j’avais des idoles plus intellectuelles que Cloclo, Roy Black et Droopy.
Merci Albert d’avoir émis cette théorie libératoire « Tout est relatif » et son corollaire « Rien n’est figé. Tout évolue selon les circonstances ». À chaque mois qui passe, ta thèse se vérifie pleinement : nous vivons dans un pays avec une population aux comportements variables mais universels.
Ce mois de juin notre pays est peuplé d’est en ouest et du nord au sud de gens clonés dans leur tenue vestimentaire faite de t-shirts, de casquettes, d’écharpes, de shorts, le tout muni d’écussons et accessoirisé par des fanions et des mascottes en peluche. Tout le monde vautré sur des sièges allant d’un canapé suédois à une chaise bistrot en passant par un pouf, un futon ou une natte en paille de mil et tous regardent dans la direction d’une télé en bien propre, en copropriété, en location ou en jouissance momentanée moyennant l’absorption d’une boisson par demi-heure. Notre monde est à l’heure de l’Internationale. Celle du foot. Là où Lénine, Mao et même Jésus ont échoué, le foot a réussi. Nous avons une pensée unique : « Ballon ! »
Ceux qui tiennent la réputation du pays entre les mains ne sont plus les industriels chargés de porter le PNB au pinacle. Ce ne sont plus les militaires chargés d’asseoir notre pouvoir sur les autres nations. Ce ne sont plus les écrivains et cinéastes rencontrés dans ces festivals où l’on vante des histoires d’amours ou des histoires de règlements de comptes entre vendeurs de drogue improbables. La réputation du pays est entre les mains ou plutôt des pieds d’une douzaine d’as de la chaussure à crampons.

Nourriture unique
Juin 2014 c’est le mois du foot. On est dans la nourriture unique : la pizza. Comme dit mamema « la pizza c’est comme le flammekueche, la pâte c’est comme une assiette, après tu n’as pas de vaisselle ». Les rues des villes sont parcourues par des scooters enrichis de GPS pour ne pas perdre de temps. Les livraisons doivent se faire au quart de seconde près, dans un laps de temps laissé vide par une page de pub. Toutes les pizzas sont des pizzas-reines même celles aux quatre fromages. On en oublie les vertus de la soupe collective. Pizza et foot sont associés si fort en ce mois de juin que, même le reste de l’année, Brandon, du haut de ses 18 mois crie « goooooooaaaaaaaaal » en voyant un livreur de pizza.
Certes ce mois de juin 2014 laissera des séquelles en certains d’entre nous comme sur Brandon mais ce mois de juin 2014 sera le théâtre d’une civilisation au caractère aussi éphémère qu’universel : un monde de foot.
000000aaaaa.jpgDéjà se profile une autre civilisation éphémère, celle des transats, des shirts, des crèmes solaires, des churros, des moules-frites, des fesses nues et des livres de Marc Levy ou de Mary Higgins Clark. Il n’y aura qu’une chose qui ne changera pas. La SNCF continuera à faire grève.

 

 

 

Huguette Dreikaus ?  non ....ce n'est pas moi.... 
mais toutes les deux... alsaciennes  ....

Repost 0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:00
 
 
 

Mon chien
est insupportable,
mais je le garde pour des
raisons sentimentales : mon mari le déteste.
Juliette Récamier

 

 
Un enfant ne reprochera jamais à sa mère d'être laide, un chien ne reprochera jamais à son maître d'être pauvre.
Proverbe chinois
 
 Un chien, quand il reçoit un caillou, cherche plus à mordre le caillou que celui qui le lance.
Pacuvius
 
Le chat semble mettre un point d'honneur à ne servir à rien, ce qui ne l'empêche pas de revendiquer au foyer une
place meilleure que celle du chien.
Michel Tournier
 

 

 

Si le chien est le plus méprisé des animaux, c'est que l'homme se connaît trop bien pour pouvoir apprécier un
compagnon qui lui est si fidèle.
Emil Michel Cioran

 
 On n'a jamais vu de chien faire de propos délibéré l'échange d'un os avec un autre chien.
 
Smith Adam
 
 Je voudrais connaître la musique dont la queue de mon chien bat la mesure.
Yvan Audouard
 
 Y a des gens qui ont des enfants parce qu'ils n'ont pas les moyens de s'offrir un chien.
Coluche
 
L'homme ne promène pas son chien, c'est lui qui est promené par son chien.
Michel Tournier
  Emploie la bonté même envers l'homme malveillant : le mieux est de fermer la gueule du chien avec une bouchée.
 Saadi
  Un chien mord un homme, c'est un fait divers. Un homme mord un chien,
c'est un scoop.
Lord Beaverbrook
  Qui aime un chat aime tous les chats. Qui aime son chien n'aime pas les autres.
Roland Topor
  Le chef d'oeuvre n'est, après tout, qu'un numéro de chien savant sur une terre peu solide.
Jean Cocteau
  Un ménage n'est plus un ménage lorsque c'est le chien qui apporte les pantoufles et la femme qui aboie.
Henry Bernstein
 
 Le chien apprend à l'enfant la fidélité, la persévérance et l'obligation de tourner trois fois sur lui-même avant de se
coucher.
Robert Benchley
 

 

Un chien affamé n'a foi qu'en la viande.
Anton Tchekhov


 


 
 




 

 

Repost 0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 10:45

 

 

 

 

 

 

 
 




   

Optimisme de rigueur....
le lundi,
le mardi,
le mercredi,
le jeudi, 
le vendredi,
le samedi
et
le dimanche
Courage et bonne volonté.
Levez-vous du bon pied
et passez une bonne journée.

 








  

 


 

 

 

 

 

 

 zzzzzz
Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article

Texte Libre

deytsc

Articles Récents