Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 12:00

 

 

Jacques Chirac avait l'art de la formule, la langue bien pendue...

 

 

 

 

 

Les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent.

Pour moi, la femme idéale, c'est la femme corrézienne, celle de l'ancien temps, dure à la peine, qui sert les hommes à table, ne s'assied jamais avec eux et ne parle pas. C'est du joli...

 

Buvons à nos femmes, à nos chevaux, et à ceux qui les montent.

En 1994 [on pourra] se baigner de nouveau dans la Seine. Et je serai le premier à le faire.
On attend toujours...

 

Un chef, c'est fait pour cheffer.
Logique en même temps...

 

Les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu'elles concernent l'avenir. Concernant le passé y a moins de soucis...
 

En matière de politique internationale, on ne retient mes propos que si je dis une connerie.

 

Ça m'en touche une sans faire bouger l'autre.

 

Il n'y a pas que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, je l'ai toujours dit.

 

Ma femme est un homme politique.

Portez des couleurs plus vives, faites-vous sponsoriser par les grands couturiers, soyez bronzés, n'ayez pas l'air de cadavres !

 

J'apprécie beaucoup plus le pain, le pâté, le saucisson que les limitations de vitesse.

 

La langue de bois est l'une de mes spécialités.

 

 

Je suis venu dire aux Français qu'il est temps de renoncer au renoncement.

 

Le courage, c'est de ne pas avoir peur.

 

Le courage, c'est de ne pas avoir peur.

Jacques Chirac né le 29 novembre 1932
22e président de la République française du 17 mai 1995 au 16 mai 2007.

Le courage, c'est de ne pas avoir peur.
Partager cet article
Repost0
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 11:44
Adeline...40 ans déjà....

 

Richard Clayderman, né Philippe Pagès le 28 décembre 1953 à Paris, est un pianiste français. Fils d'un professeur d'accordéon de l'école de musique de Romainville, Philippe Pagès commença l'étude du piano à l'âge de six ans  et fut admis au Conservatoire de Paris à 12 ans.

 

Ballade pour Adeline est une composition instrumentale de Paul de Senneville datant de 1976 interprétée au piano par Richard Clayderman.

Adeline...40 ans déjà....
Partager cet article
Repost0
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 13:00
Amour toujours… ça me court !

Après crêpes, beignets, bretzels, bref après Carnaval, Chandeleur et Nouvel an, les pâtissiers exhibent leurs biscuits et chocolats en forme de cœurs.

Mamema dit : « Ils ont sorti le massicot en forme de cœur, il est placé juste à côté du massicot en forme de lapin pour Pâques. » Après les chemises brunes de Pegida en Allemagne, après le blanc du linge pour la Semaine du Blanc, après l’arrivée du Vert au gouvernement, voilà que tout s’affiche en rouge. Rouge feu pour la passion. Rouge baiser pour les lèvres. Rouge Petrus pour le dîner en tête-à-tête. Comme si l’amour se disait mieux avec un poisson mort et décapité dans l’assiette, devant une pintade nue fourrée au foie gras par voie génitale.

Ainsi sont nées les poésies de Ronsard et Jeannot

Les microtrottoirs abondent : L’amour, vous y croyez ? L’amour, vous l’avez trouvé ? L’amour ? On ne peut y échapper. C’est une des fatalités que Dieu a semées dans notre code génétique avec le gène qui fait pousser nos grandes oreilles et celui qui génère nos odeurs de pieds car l’amour est cette contrainte imposée à nos chromosomes d’aller vers le coït. Nous sommes pourvus de charmes certains ou d’un certain charme physique entre 16 et 38 ans afin d’accomplir notre mission de conservation de l’espèce.

Appeler cette quête « Amour » n’est qu’une forme de sublimation nécessaire à notre surmoi. C’est ainsi que sont nées les poésies de Ronsard et de Jeannot mon copain de CE2. Ou les chansons qui ont construit les villas de Tino Rossi, accumulé les Juke-box chez Christophe et enseveli Frank Michael sous les peluches offertes par les fans.

Lili dit : « L’amour a changé ! ». C’est vrai. Le mariage ne mène plus forcément à la création d’une famille. « Avec les gosses on ne peut pas voyager. » Il vaut mieux regarder le Taj Mahal que le contenu des couches ! Et on différencie de plus en plus le sexe et l’amour. Le prof de philo dit : « Ce sont deux choses différentes. On ne peut en vouloir à son partenaire de pisser dans un urinoir hors du domicile conjugal, pourquoi le blâmer s’il se soulage sous la contrainte d’un autre besoin physiologique hors du même domicile ? » Il y a des jours où la philosophie pue au pied de la lettre.

Amour ! Que d’entreprises a-t-on créé en ton nom ? Combien de numéros de Siret ont-ils été déposés ? Les agences de rencontres pullulent. Les sites de speed dating envahissent la toile. Les foires de célibataires vendent leurs pizzas et paninis en même temps que les cuisses de femmes en mal de mariage.

Pour moi, c’est un destin

Même la Culture s’en mêle. On voit à la télé des émissions comme L’Amour est dans le Pré ou cet événement majeur, Strasbourg mon amour, où l’on peut vivre l’amour sur le canapé d’un grand magasin, dans les eaux glacées d’une piscine, en suçant du chocolat dans un musée ou en tête à tête devant un film projeté rien que pour deux (plaisir possible toute l’année dans les salles Art et essai).
Et moi dans tout ça ? Pour moi l’amour est un destin. Maman disait : « L’os que tu dois avoir, aucun chien ne le rongera ». J’espère que le monde entier ne devienne pas végétarien. Sinon il n’y aura plus d’os à ronger !

 

 

 

 

 

Huguette Dreikaus ?  non ....ce n'est pas moi....
mais toutes les deux... alsaciennes  ..

 

 

 

Amour toujours… ça me court !
Partager cet article
Repost0
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 17:56
 Tous les 10 ans.

   
Tous les 10 ans des copains de classes se retrouvent pour passer une bonne  soirée ensemble.

Quand ils fêtent leurs 40 ans, ils se retrouvent et se demandent où  passer  cette soirée. Au début ils n'arrivent pas à se mettre d'accord sur le  lieu mais l'un d'entre eux propose: "Allons au restaurant "au lion" .La   serveuse  est belle et porte toujours un chemisier avec décolleté bien plongeant."
 Aussitôt dit, aussitôt fait

10 ans plus tard, pour leurs 50 ans ils se retrouvent à nouveau et se  demandent où aller passer la soirée cette fois-ci. Au début ils  n'arrivent pas à se mettre d'accord mais l'un d'entre eux dit: "Allons au restaurant "au lion", on y mange très bien et la carte de vins est riche en choix".
 Aussitôt dit, aussitôt fait
 10 ans plus tard quand ils fêtent leurs 60 ans, ils se retrouvent à  nouveau et se demandent comme d'habitude ou aller passer la soirée. Au début ils  n'arrivent pas à se mettre d'accord mais l'un d'entre eux dit: "Allons  au  restaurant "au lion". Là c'est calme et non-fumeur."
 Aussitôt dit aussitôt fait
10 ans plus tard, pour leurs 70 ans donc, ils se retrouvent et se demandent où passer la soirée. Au début ils ne se mettent pas d'accord mais l'un  d'eux   propose: "Allons au restaurant "au lion"; c'est bien adapté aux fauteuils  roulants et il y a un ascenseur.
 Aussitôt dit, aussitôt fait
Dernièrement ils fêtaient leurs 80 ans et se demandaient où passer la  soirée  ensemble. Au début ils n'arrivaient pas à se mettre d'accord mais l'un  d'eux proposait : "Allons au restaurant "au lion". Un autre réplique : "Bonne idée,   nous n'y sommes jamais allés"

 

 Tous les 10 ans.
Partager cet article
Repost0
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 17:16
Réforme de l’orthographe. Sauvez mon Scrabble !

Non, non et non ! Je ne suis pas d’accord ! Ne touchez pas à mon score de Scrabble ! Ne faites pas disparaître les lettres quoi font 4, 6, 8 ou 10 points !

Si le « kwas » russe devient « bière » je suis foutue. Kwas est le mot compte triple que je place à chaque fois. Stop ! Tous ces réformateurs qui nous ébranlent nos assises vernaculaires ne peuvent-ils pas cesser leur vile besogne ?

ous les jours voient apparaître de nouveaux paramètres. Les enfants doivent aller à l’école le mercredi, ce jour où on allait chez l’orthodontiste, et toc ! Il y a de plus en plus d’enfants qui ont les dents de travers ce qui annihile leur chance de faire une carrière de star. Hop, on les amène au chômage.

Les crèches doivent disparaître au nom de la laïcité, ce qui empêche mon beau-père de jouer Melchior dans le spectacle « crèche vivante » donné tous les ans dans la salle de la mairie. C’est lui donner un coup de grâce. Il est sujet à d’horribles céphalées. Hop, ça creuse le trou de la Sécu. Il faut donc toujours penser aux dommages collatéraux.

« Il faut secouer le cerveau sept fois dans la tête avant de faire une connerie »
Mamema dit: « Il faut secouer le cerveau sept fois dans la tête avant de faire une connerie ».

Là je relis le texte déjà écrit et je suis prise de doute. Un doute insupportable ! Un doute né de cette réforme de l’orthographe qu’on nous balance alors qu’on nageait en plein bonheur, le nez dans la cannelle des beignets et dans le caramel au beurre salé des crêpes. Oui, j’ai un doute sur ces mots que j’ai écrits machinalement au gré de mes réflexions: « disparaître », « orthophoniste », « chômage », céphalée »... Accent ou pas accent? « Ph » ou pas « ph » ?

Pour mon copain Patrick, docteur de son état, « le PH sera toujours important dans les analyses médicales». Ouf, nous aurons toujours le PH de la peau et des urines. Le Ph va juste quitter le nénuphar, dit-on. Je dirai: « Pour le nénuphar, je m’en fous, mais j’aime les myosotis. Ce serait insupportable pour moi qu’ils perdent le “y”. Ils n’auraient plus le même romantisme! »

Ma cousine est orthophoniste, elle dit: « Si on ne peut plus avoir ces deux “th/ph” qui montrent le côté intellectuel de la profession, autant être coiffeuse. »

Les questions fusent suite à cette simplification annoncée. Madame Laurette, institutrice en retraite, craint pour la troisième personne du singulier de l’imparfait du subjonctif. Genre: « Elle le regarda et eut peur qu’il s’imaginât être pour elle un objet de désir ». En effet il paraît qu’il faudra dire: « Elle le regarda et eut peur qu’il s’imaginasse être pour elle un objet de désir ». On s’imagine les conséquences!

« Mamema ne toucha pas sa soupe de haricots, elle craignit qu’elle ne pétât au cinéma » serait « Mamema ne toucha pas à sa soupe de haricots, elle craignit qu’elle ne pétasse au cinéma ». Remplacer « pétasse » par « flatulasse » n’est pas plus heureux.

Depuis l’annonce de cette réforme, les formules humoristiques vont bon train. Les réseaux sociaux regorgent de la phrase « se taper un jeune » au lieu de « se taper un jeûne » ! La réforme de l’orthographe mène à tout, même aux fantasmes.
Je vous le dis: « Il y a des coups de pieds dans l’oignon qui se perdent ». Même si vous les carrez dans un ognon, ça remettra le nénufar au milieu de la mare aux canards.

 

 

 

 

Huguette Dreikaus ?  non ....ce n'est pas moi....
mais toutes les deux... alsaciennes  ..

Réforme de l’orthographe. Sauvez mon Scrabble !
Partager cet article
Repost0
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 12:06
Sierra Madré del Sur  -  Alain Morisod

Alain Morisod, né à Genève, le 23 juin 1949
est un pianiste suisse, producteur d'émissions de télévision.
En 2001 il épouse Mady Rudaz, chanteuse du groupe Sweet People

Sierra Madre del Sur fut écrit et chanté 
en 1970  par Ronny, Wolfgang Roloff 
1930-2011
  chanteur allemand

 

Sierra Madré del Sur  -  Alain Morisod

Une terre entre l'eau et le feu
Qui dort en plein soleil
Des rochers qui caressent à la fois
Le ciel et l'océan
Dans le coeur une rose d'amour
Au parfum de miel
Sur les lèvres cette vieille chanson
Que chantait le vent

 

Refrain
Sierra, sierra Madre del Sur
Sierra, sierra madre oh, oh...
Sierra, Sierra Madre del Sur
Sierra, sierra Madre

Dans mes rêves,
j'entends les mariachis
Jouer chaque nuit
Cette vieille chanson qui nous faisait
Mourir de bonheur
Et de jour en jour l'écho
De cette mélodie
Qui fait danser les souvenirs
Au fond de mon coeur...

 

Wenn der Morgen kommt und die letzten Schatten vergeh'n, schau'n die Menschen der Sierra hinauf zu den sonnigen Höh'n, schau'n hinauf, wo der weiße Condor so einsam zieht. Wie ein Gruß an die Sonne erklingt ihr altes

Lied.: Sierra, Sierra Madre del Sur Sierra, Sierra Madre oh oh Sierra, Sierra Madre del Sur Sierra, Sierra Madre

Wenn die Arbeit getan, der Abend nur Frieden noch kennt, schau'n die Menschen hinauf, wo die Sierra im Abendrot brennt. Und sie denken daran, dass das Glück oft schnell schon vergeht. Und aus tausend Herzen erklingt es wie ein Gebet.

Sierra Madre del Sur fut écrit et chanté en 1970  par Ronny, Wolfgang Roloff,
1930-2011
chanteur allemand

 

Sierra Madré del Sur  -  Alain Morisod
Partager cet article
Repost0
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 12:18
La schizophrénie de Carnaval.

Et paf. Le jeu de rôle va entrer à l’école.

On apprendra à se dédoubler pour trouver ce Mister Hyde, ce Chérubin ou ce cochon qui sommeillent en nous. Schizophrénie comme matière scolaire. Madame Opfermuller, institutrice, dit : « On va faire du théâtre ! » Ah jo !

Infirmière, ça passe toujours

Apprendre à avoir deux faces comme les acteurs qui peuvent être chantres du pacifisme dans la vraie vie et terroriste dans les films. Comme les actrices qui sont mères de famille dans la vraie vie et danseuses nues à l’Alcazar la nuit.

Et voilà que Carnaval approche et la question du déguisement se pose de façon cruciale.

Dans quelle peau se glisser ? Méfiez- vous, on vous jugera !

Lili dit : « Infirmière, ça passe toujours. » C’est vrai, c’est donner libre cours à son besoin de venir en aide à l’humanité malade. Peut-être, car, au fond, n’est-ce pas plutôt une volonté de se situer dans le camp de ceux qui ne sont pas malades ? Une façon de se sentir intouchable par rapport à la maladie ? Lili dit : « Une infirmière, c’est sexy ». Et voilà donc le motif profond : plaire au mâle étriqué dans son costume de Superman ou élégantissime dans son costume de Dark Vador.

C’est que le mâle aime se pavaner dans la panoplie du héros planétaire, invincible et adulé des foules. Les Dr Freud du Kaffeekraenzel et du blanc gommé (du vin blanc avec du sirop de citron) vont dire : « Hop ! Si t’es nul en foot et que tu te prends des râteaux en amour il faut que tu compenses dans le justaucorps de Superman, de Batman ou de Spiderman ». Ouf, le travestissement de Carnaval redonne de la normalité aux frustrés.

Tous les hommes politiques sont déguisés en hommes politiques

Babeba dit : « On peut aussi se déguiser en homme politique ». Allez Babeba, tous les hommes politiques sont déguisés en hommes politiques. Après l’élection ils endossent tous les tristes costumes bleus ou gris et nouent des cravates des plus ternes autour du cou.

Petit Kevin, du haut de ses quatre ans, dit : « Quand je serai grand, je préfère le costume de pompier au costume de politique, c’est plus marrant ».

Carnaval, costume pour soigner sa schizophrénie ? Ou costume pour suivre la tradition comme celle des sorcières chez nos voisins, celle des grosses têtes dans les Flandres, celles des danseuses de samba à Rio ?

Rassurez-vous. Des fois on se déguise pour rire. À Dauendorf, Bertel disait : « Moi, ils me verront déguisé en salade, et ils verront aussi la petite limace ».

 

 

 

 

 

Huguette Dreikaus ?  non ....ce n'est pas moi....
mais toutes les deux... alsaciennes  ..

 

 

La schizophrénie de Carnaval.
Partager cet article
Repost0
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 14:09

 né le 3 janvier 106 av. J.-C. à Arpinum en Italie
et assassiné le 7 décembre 43 av. J.-C. (calendrier julien) à Gaète,
est un homme d'État romain et un auteur latin.

 

   

 Car si le visage est le miroir de l'âme, les yeux en sont les interprètes.”
 
 

“Plus on est honnête homme, plus on a de peine à soupçonner les autres de ne l'être pas.”

   
 
La justice doit être cultivée pour elle-même.
   
 
Vous vous ferez estimer en supportant les injustices.
 
 
Quand les armes parlent, les lois se taisent..
   
 
La frugalité contient toutes les vertus.
 
 

 

Pour moi c'est ravir au monde le soleil que d'ôter de la vie l'amitié.

   
 
 Les maladies de l'âme sont plus funestes que celles du corps.
 
 
La sagesse est la connaissance des choses divines et des choses humaines.
   
 
Qu’y a-t-il de meilleur, ou qu’y a-t-il de plus beau, que d’être bon et de faire le bien ?

 

Cicéron
Partager cet article
Repost0
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 17:57
Et si le dress-code devenait loi ?

 

 

 

Cristina Córdula , au secours, il faut nous initier au nouveau dress-code ! La grande prêtresse de la mode sous-entend que le fait de « recouvrir notre viande » n’est pas un acte de liberté quand elle lance sa phrase culte : « Non chérie, ça ne va pas du tout ! »

Les lois de l’élégance sont des dogmes immuables : les robes transparentes pour les stars sculptées par le Dr Fricker ou par Montignac, les tailleurs pour les femmes de pouvoir, les chapeaux abat-jour pour les reines d’un certain âge, les robes à mi-mollet pour celles qui ont de gros genoux.

La mode est au déguisement

Et voilà que l’État va s’en mêler avec un nouvel impératif : « Suivre le dress-code anti-agression ». Oui : il y a des comportements violents qui sont déclenchés par notre habillement. Comme le taureau se rue sur les tissus rouges, les agresseurs en puissance se transforment en bombe à la vue d’un morceau de tissu absent ou mal placé. La mode est au déguisement.

Pour le moment, pas encore de « conseiller spécial » au ministère de l’Intérieur pour définir le costume anti-agression national.

Marseille a, quant à elle, donné son premier conseil appuyé : « Pas de kippa dans la rue ». Les solutions de rechange ne sont pas encore envisagées. Dans le même temps, on apprend que Mme de Fontenay abandonnait son chapeau : elle aussi a fait le bilan des moqueries que lui a valu son couvre-chef ! Même Lady Gaga a abandonné son dress-code psychédélique. Mon petit voisin Brandon dit : « Peut-être qu’elle a un petit garçon comme moi. Moi, je ne voudrais pas non plus qu’on se moque de ma maman ».

Pensez aux agressions faites aux femmes, sous prétexte que de montrer un bout de cuisse est une provocation pour un homme, un appel au rut ! Va falloir s’habiller autrement.

« Ah, qu’on serait bien dans l’uniforme », semblent dire les bien-pensants ! Ne serait-on pas en train de revenir à l’usage de ces uniformes genre « Jeannette », jupes plissées au-dessous des genoux, chaussures plates à semelle de crêpe, chemisiers fermés ?

Il faut mettre le maillot d’un club de foot…

Personnellement, je suis à la recherche d’un magasin des surplus de l’armée pour trouver une tenue camouflage et des rangers. Mamema dit : « Là, tu te feras caillasser la voiture ». Damned. Je ne peux même pas me la jouer « Sister Act » comme Whoopi Goldberg pour échapper à des killers : on est dans un état laïc et je risque des représailles sanglantes.

Alors, où est la solution ? Quel est le dress-code idéal pour échapper aux agressions ? Lili dit : « Il faut mettre le maillot d’un club de foot en haut du tableau du championnat du monde. Si tu portes ça, tu es toujours acclamé ».

 

 

 

 

Huguette Dreikaus ?  non ....ce n'est pas moi....
mais toutes les deux... alsaciennes  ..

Et si le dress-code devenait loi ?
Partager cet article
Repost0
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 11:32

Marlon Roudette (né le 5 janvier 1983 à Londres) est un musicien britannique qui est devenu célèbre pour sa chanson New Age, classée numéro un en Autriche, en Suisse et en Allemagne.

 

New Age - Marlon Roudette


If love was a word, I don't understand.
The simplest sound, With four letters.
Whatever it was, I'm over it now.
With every day, It gets better, it gets better.

Are you loving the pain, loving the pain?
And with everyday, everyday
I try to move on.
Whatever it was
Whatever it was
There's nothing now.
You changed.
New Age.

..../...

Si l'amour était un mot, je ne le comprends pas
Le plus simple des sons, avec 5 lettres.
Quoi qu'il en soit, j'en ai fini maintenant.
Et tous les jours, ça s'améliore.
Aimes-tu la douleur, aimer la douleur ?
Et tous les jours, tous les jours
J'essaie d'aller de l'avant.
Quoi qu'il en soit,  Quoi qu'il en soit,
Il n'y a plus rien désormais. Tu as changé.
Nouvelle ère.
Je marche loin, de tout ce que j'avais.
J'ai besoin d'une chambre avec de nouvelles couleurs. Il fut un temps, Où cela ne me dérangeait pas de vivre la vie des autres.
Il y eut tellement de feu que ça a brûlé mes ailes.
Sa chaleur était incroyable.
Dorénavant je rêve de choses plus simples.
Les veilles habitudes, effacées.
Si l'amour était un mot,  Je ne le comprends pas.
Le plus simple des sons, Avec 5 lettres


 

2011


à force de l'entendre sur Radio Regenbogen

 

 

Partager cet article
Repost0

Texte Libre

deytsc

Articles Récents