Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 13:05

 

 

  Une petite fille marchait tous les jours pour aller et revenir de l'école. Bien que ce matin-là, des nuages se formaient, elle se rendit à pied à son école.

Durant l'après-midi, les vents s'élevèrent et les éclairs apparurent. Inquiète, la Maman, s'empressa de prendre la route, en voiture, vers l'école. En route, elle vit apparaître sa petite, qui, à chaque éclair, s'arrêtait, regardait en haut et souriait. Quelques éclairs se succédèrent rapidement et, chaque fois, l'enfant regardait vers l'éclair et souriait. Sa mère parvint à ses côtés, baissa sa fenêtre et lui demanda :

"Mais, que fais-tu là ?"

L'enfant de répondre :

 "J'essaie d'être belle, car Dieu n'arrête pas de me prendre en photo ! "


Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 18:05

 

 

00000

Parler pour ne rien dire,
de la pluie et du beau temps
qui passe, passe, passe, irrémédiablement.
En veux-tu, en voilà ,
peut-être, pourquoi pas,
ça dépend, si tu veux…
Parler pour ne rien dire,
ou pour passer le temps,
qui passe, passe, passe,
et s’enfuit dans le vent.


 

William PERES


Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 13:50

 

 

 

 

 

tanzen

 

 

 

Il est plus réaliste de nous changer NOUS
plutôt que de vouloir changer son entourage. 

 

 

 

 

 

 

 

 

x

 

 


Repost 0
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 17:30

 

 

 

 

 

 

Un agent de police s'arrête devant un musicien jouant dans le métro.
- Avez-vous un permis pour jouer de l'accordéon ici ?
- Non Monsieur l'agent...
- Alors, accompagnez-moi s'il vous plait !
- Bien sûr, monsieur l'agent ! Que voulez-vous chanter ?

 

 

 

signature 1

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 00:03

 

 

 

 

 

 

 

Ces jours-ci, tous les journaux allemands, la Bild, la Frankfurter Allgemeine ou le Spiegel, ont leur page spéciale dédiée à l’Oktoberfest, ce rite séculaire d’hommage à Gambrinus où l’estomac se remplit de bière et de poulets grillés, bio de préférence, car il faut tenir compte du pouvoir des Grünen (les Verts) sur le cabas des commissions.

 

Les VIP de tous poils déboulent sous les chapiteaux et s’offrent aux caméras des paparazzi. La star de l’année est Boris Becker. Instagram et les pages Facebook croulent sous les envois au texte laconique : “Boris Becker et moi”. Les commentaires sont riches et variés : “Ouah, comme il a grossi !”, “Tu parles d’un caïd, il paraît que sa femme le battait” ou “Quoi, tu fais une photo avec Becker, non mais, tu t’fais photographier avec des dinosaures maintenant ?”

  Ces commentaires éclairent le ressenti de la masse à l’évocation de Boris Becker, celui dont les Allemands disent “Früher war er Bum-Bum, jetzt ist er dumm-dumm” (dans le temps, c’était boum-boum-Becker, maintenant c’est bébête-Becker)… Pas facile pour Boris. Pas facile de toucher les étoiles et de revenir sur terre.

  Quand Boris a touché les étoiles, il avait 17 ans, le visage laiteux, la chevelure poil-de-carotte et un bégaiement qui lui aurait permis d’être prince de Monaco. Sous le règne de Helmut Kohl il partageait la vedette avec l’émission “Schwarzwaldklinik”, la clinique du Dr Brinkmann ou comment soigner son arthrose avec vue sur les sapins.

Les idoles sont comme les comètes, elles finissent par tomber

  Il était l’idole absolue. Mais les idoles sont comme les comètes, elles finissent par tomber. Boris est devenu un canard après avoir été un aigle. Il a dû apprendre à marcher et à prendre l’eau.

 

D’aucuns se reconvertissent en managers, en vendeurs d’articles de sport, en play-boy bronzé sur yacht ou en acteur de pubs pour slips Kangourou. Boris a été reconverti en sujet de rires. Dans Boris Becker TV il a été le sujet et l’interprète d’un sit-com très privé où on le voyait en culotte et en chaussettes discuter boutons de manchettes ou longueur de jupe avec sa femme. Ces “Jonathan et Jennyfer” Hart ont fait rire tous les mordus de Becker TV et les 30 millions de lecteurs de la Bild. 

Si certaines stars associent leur nom à des lunettes, à un après-rasage ou à un jambon, celui de Boris est associé à un mot du domaine du sexe “le quickie” qui désigne son quick-coït pratiqué sous un escalier, sous une pulsion animale. La fille illégitime de Becker, Anna, doit affronter dans les cours d’école le surnom de “Quick Anna”.

  Et voilà que Boris se lance dans la littérature, celle qui fascine les amateurs de livres en trou de serrure. Il a écrit un réquisitoire sur ses femmes : “Ce que Sandy a aimé chez moi, ce sont nos parcours sur tapis rouge”, “Barbara m’a battu, elle frappait comme une folle”.

 

Le roi du sable rouge s’enlise. Pas facile de quitter les colonnes des journaux en même temps que les courts de tennis, les stades ou la scène : tout le monde ne peut pas sauver les phoques, tout le monde ne peut pas devenir président des États-Unis ou gouverneur de Californie.

 
000000aaaaa.jpgConfucius dit :
“Pour devenir une légende, il faut mourir en pleine gloire”.
Mamema dit : “Une star qui ne sait pas quitter la scène est comme un poisson qui reste dans le frigo : on finit par trouver qu’il sent mauvais” ».

 

 

 

  Huguette Dreikaus ?  ce n'est pas moi.... 
mais toutes les deux... alsaciennes  ....


Repost 0
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 00:28

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une dictée sans fautes.

Dans la cuisine du vieux chalet.
Dans la cuisine du vieux chalet. Un ravioli, au fond d'un petit poêlon, réchauffe. Et il dore sous une couche de gruyère râpé.
Le vieux chalet est bien tranquille. Pour le dîner, tout sera grillé, appétissant, fondant ! Le fromage est posé sur un plat ravissant.  Sans doute, et d'une bouchée, il sera avalé !
Le saucisson, gras et bien tendre, sera coupé en rondelles.
Et, servi sur un plateau, le chocolat bout, le verser sera délicat et dangereux ! D'un seul coup, il écume et gorge le chalet d'un bon et tranquille parfum. 

Sad

Dictée : 100 fautes.
Dans la cuisine du vieux chat laid.  Un rat vit au lit, au fond
d'un petit poêle long.

Réchauffé, il dort sous une couche de gruyère râpé.
Le vieux chat laid est bien tranquille : pour le dîner,  tout ce rat, gris et appétissant,
fond dans le fromage.

 Et posé sur un plat, ravi, sans s'en douter, d'une bouchée, il sera avalé !  Le sot, si son gras est bien tendre, sera coupé en rondelles  et servi sur un plat.
Oh ! le choc ! holà !
Bouleversé ce rat délicat est dangereux !  D'un seul coup, il écume, égorge le chat laid d'un bond et tranquille, part. 

 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 11:23

 


 

-Alloooo Poliiiiiiiiiiiice ?????? - Urgence !
Envoyez un flic ! Un chat est entré dans la maison !..

- Que voulez-vous dire par « un chat » ?

- Un Chat, m... !!! Un chat méchant ! Vous ne savez pas ce que c'est qu'un chat ? Il est entré dans la maison et il arrive vers moi !!!

- Attendez, je ne comprends pas. Vous voulez dire un voleur ?

 - Mais non ! Un Chat ! Un Chat !... Miaou ! Miaou ! Miaou !...

 - Mais qu'y a-t-il de dangereux avec un chat qui vient vers vous ?

- Il va me tuer ! Et c'est vous les responsables, bande de c... !!!

 - Mais… Et d'abord qui est au téléphone ?

 - Je suis le perroquet !

 


connu il est vrai..

signature 1

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 18:16

 

 

 

  Der Traum war schön ! 

 

 

Gerhard Albert Fischer, connu sous le nom Gotthilf Fischer (né le 11 février 1928 à Plochingen, Bade-Wurtemberg), est un chef de chœur allemand, célèbre pour la création des Fischer-Chöre qui constituent un véritable phénomène musical en Allemagne.  La carrière de Gotthilf Fischer commence en 1946 à l'âge de 18 ans.,

 

 

 

adieu monde cruel..........

Repost 0
Published by Simone - dans Vidéo
commenter cet article
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 07:00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Confucius dit « Was nicht ist kann noch werden », car Confucius, étant un philosophe à portée universelle, s’exprime aussi en allemand. Il veut simplement nous apprendre que «tout ce qui n’est pas encore réalité peut le devenir». Cet adage allemand a une teneur beaucoup plus énigmatique et donc intellectuelle que celui de la version française : « Il ne faut jamais dire : fontaine je ne boirai pas de ton eau ». Mamema dirait : « Tout est possible. S’isch eso ». Le « s’isch eso » ajoute une notion de fatalité, comme pour dire « Si les choses changent c’est parce que Dieu l’a voulu et cela s’inscrit dans le plan global qu’il a pour l’humanité ». Tout cela pour vous dire qu’après un demi-siècle d’indifférence totale à leur égard et d’éternuements pathologiques en leur présence j’aime les chats.
Ou plutôt j’aime mon chat. C’est mon « chat-mallow », mon « chat-pitre », mon « chat-touille ». Je ne sais pas comment mon amour soudain pour une boule de poils noire peut influer sur le devenir de l’humanité, et comme dit ma voyante devenue myope : « Je ne sais pas non plus ».

 Vous ne me poserez plus de colle sur les félins. Quand on aime on se renseigne. Si les fanas de foot connaissent tous les scores, la bio de tous les joueurs et les mensurations de leurs maîtresses… si les fanas de Loeb connaissent tout son palmarès, les tarifs de Séverine Loeb pour les accès VIP et son adresse à Lausanne, moi, je sais tout sur les minettes, les matous et autres carnassiers à moustaches.


« Le ronron est-il capable d’éliminer le bobo ? »

 D’accord, je le confesse, je suis plutôt férue en chats de gouttière ; les « Duchesse » à Sheba et les « Arthur » aux ongles manucurés, ce n’est pas ma tasse de thé. Mon chat est un prolo. Un chat des rues. Un Kaï-chat (ce qui est le pendant du Kaï-rat. En effet, si on dit : « À bon chat, bon rat » on peut dire aussi « à Kaï-rat, Kaï-chat »).

Cette bête a changé ma vie. Ce chat est un chaman. Me voilà prête à faire des conférences sur les sujets aussi divers que « la croquette est-elle l’avenir de l’humanité ? », « Le ronron est-il capable d’éliminer le bobo ? », « Faut-il interdire les concours de beauté pour chats ? » ou « Pourquoi boyaux de chats chantent-ils lorsqu’ils sont tendus sur des violons ? »

 

Militante ? Oui, militante pour les chats c’est une belle reconversion et ce n’est pas Brigitte Bardot qui dirait le contraire !

Aujourd’hui je m’insurge. Je m’insurge contre l’ouverture à Paris, dans le Marais, ce quartier de toutes les transgressions, d’un bar à chat. Non, pas un endroit où Minou peut laper à discrétion et à volonté. Ce « bar à chat » est un endroit interlope où les mémères du quartier (ou celles qui font du tourisme loin des poncifs de la Tour Eiffel) viennent boire leur thé ou leur latte macchiatto chez Margaux pour mieux pouvoir caresser les chats de l’endroit :

000000aaaaa.jpgDjenko, Khaleesie, Pattenrond, Rosa, Berlioz, Saha, Lovely, Pepite, Idylle, Habby, Oreo et Marguerite. On dirait le listing de Madame Claude. Et une cliente de glousser « C’est bon de tenir un bon Darjeeling d’une main et de caresser un chat de l’autre ». Et les Djenko, Khaleesie, Pattenrond, Rosa, Berlioz, Saha, Lovely, Pepite, Idylle, Habby, Oreo et Marguerite doivent prêter leur croupe à des frustrés et des frustrées qui sont en manque de zones poilues à caresser. M’enfin : Il y a des maisons pour cela !

Confucius le dit : « Un minou n’est pas toujours ce qu’on croit ».

 

Repost 0
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 11:04

 

 

 

 

 

 

Vous connaissez l'histoire du lit vertical ?
C'est une histoire à dormir debout.
----------------------------------
- Docteur, je ne suis pas malade.
- Ca tombe bien, je ne suis pas docteur !
----------------------------------
Vous connaissez l'histoire de toto aux toilettes ?
Non c'est normal il avait fermé la porte à clé !
----------------------------------
Connaissez-vous la blague de la chaise ?
Elle est pliante.
---------------------------------
Je connais un type, il est tellement petit que ses cheveux sentent les pieds !
---------------------------------
Savez-vous ce que c'est qu'une tomate avec une cape ?
Réponse : C'est Super-tomate !
-----------------------------------

Et un concombre avec une cape ?
Réponse : C'est un concombre déguisé en super-tomate...
----------------------------------
Deux tomates traversent la rue, une des deux se fait écraser et l'autre dit "Alors tu viens, Ketchup".
---------------------------------
Deux hommes discutent, le premier se présente :
- Merlin !
Le second dit :
- Enchanté !
---------------------------------
C'est un citron et une vache qui font un hold up, le citron dit :
- Plus un zeste !
La vache se retourne sur les otages et rajoute :
- Que personne ne bouze !
-------------------------------
Qu'est ce qui est transparent et qui court dans un champ ?
Un troupeau de vitres !
--------------------------------
Un mec demande à son copain :
- Qu'est ce que ça veut dire :
"I don't know" ?

Et l'autre répond :
"Je ne sais pas".

--------------------------------

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article

Texte Libre

deytsc

Articles Récents