Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 15:00

 





Mon Dieu, Mon Soleil, Merci !


Qu'il fasse beau ou que le temps soit triste
je garde ma lumière,
je suis une petite étoile au coin des pelouses.
Je m'accroche à la vie avec une ardeur
que l'on ne trouve pas assez chez les humains.

Devant les obstacles,
je suis têtu comme une mule.

Aux trottoirs crevassés et poussiéreux :
 je tiens tête.

On m'en veut beaucoup.

Les maniaques des gazons verts
ne peuvent pas me tolérer.

Je les comprends bien,
puisque je n'ai pas bonne réputation.

On dit beaucoup de mal à mon sujet.

D'autres se révolteraient,
se cacheraient,

se laisseraient envahir
par un complexe d'infériorité ou se révolteraient...

J'ai pensé gagner l'amitié par la douceur,
en faisant valoir mes qualités,

en essayant de trouver une place
dans la famille des fleurs,
en respectant la place des autres.

Les botanistes me donnent de très beaux
et grands noms et étudient mes moeurs de vie.

Mais si compétents qu'ils soient à mon sujet,
ils ne remplaceront jamais
la délicatesse d'une petite main d'enfant
qui me cueille avec mes frères
et nous rassemble en bouquet
pour l'offrir à sa mère.

Le regard attendri d'une maman
me fait oublier toutes les méchancetés des autres.

Merci mon Dieu, mon Soleil,
pour la vie,

pour le vent qui me fait danser,
pour le frémissement de l'abeille
qui se gave de mon pollen,
pour le papillon léger qui me visite.

Merci mon Dieu,
parce que tu m'aimes tel que je suis,
parce que je m'accepte tel que je suis.

 

 

 

000000.gif




Repost 0
Published by Simone - dans Top
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 00:07

 

 

 

 

 

 

 

Et le Temps,
le plus grand des Voleurs
Divise les mondes pour mieux régner
Se tient aux aguets,
pour attraper sur l'heure
Le regard inquisiteur
de celui qui sait observer

Car, dans la maison du Temps
La Connaissance
et le Mystère sont occultés
Assis entre deux chaises
Entre rêve et réalité

Ils étaient jeunes encore hier...

 

 

 

Ode

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Monday
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 18:00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon premier tape,

mon deuxième tape,

mon troisième tape,

mon quatrième tape,

mon cinquième tape, ...

mon sixième tape

mon tout annonce le printemps

Qui suis-je ?

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Les six cognent   !

 

Oh yééé

 

 


 

 

 

signature 1

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 00:03

 

 

 

bb vie

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Top
commenter cet article
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 00:05

 

 

 

 

 

 

  C’est un mot à la mode : casting. « Faire un casting » se conjugue à tous les temps mais surtout au conditionnel, comme Petit Gibus : « Si j’aurais su, j’aurais pas venu »…

 C’est qu’on vient de loin, la peur et un petit sandwich dans le ventre, pour se soumettre à l’arbitrage des juges suprêmes adoubés par les producteurs télé qui regardent sur un écran de surveillance la foule compacte des pressentis pour le « casse-toi ».

Des épreuves qui n’ont ni queue ni tête, mais justement…

 Ils sont venus de partout chanter la dernière de Zaz ou de M. Pokora, danser le tango avec un clone de Jennifer Lopez recruté à cet effet, avaler des insectes crus, faire cuire un lapin à l’étouffée sur un lit de foin, imiter Canteloup, étaler des connaissances Wikipédia sur le Berry oriental ou coller du papier peint pour être retenu dans une émission de déco.

 Dans ces déplacements massifs de populations rendues monomaniaques à l’idée de réaliser leur rêve, il s’agit de distiller 24 heures de rang des programmes à très petits budgets. Les vrais acteurs de ces rendez-vous télé sont des jeunes ou moins jeunes triés selon des critères qui tiennent aussi bien du dossier DDASS que du cahier de charges du cirque : c’est mieux si le candidat a une histoire personnelle particulière : enfant abandonné, fille mère à 11 ans pour avoir de la matière entre deux questions du jeu.

Le trac, puis tout simplement l’envie de manger quelque chose…

 Et c’est encore mieux si le candidat est ridicule : ça nous fera de bons moments de bêtisier ou le buzz total sur le net !

 Filmez-les aussi dans les files d’attente, on a besoin d’images pour la rubrique : que portent les gens dans la rue ?

 Ou plus cruel : « Tâchez de me trouver de nouvelles têtes pour les scènes parce que le Botox et la silicone ont des limites ».

 Dans les rangs de ceux qui y croient encore, le trac cède la place à l’envie de manger, de boire, de pisser, de s’asseoir.

 Cinq heures qu’ils sont là, debout derrière des barreaux, pressés contre le mur par des hommes en noir qui font gardes-chiourmes le jour et videurs la nuit.

 Dans la masse, des amitiés improbables se nouent, baptisées dans le partage d’une bouteille d’eau, scellées dans les larmes de la désillusion. On s’aime. On se déteste aussi, parce qu’après tout l’autre est là pour te dégommer…

 000000aaaaa.jpgCinq heures d’attente pour voir un pouce pointé vers le bas. Mais ouf, tu peux aller pisser. Comme Brel, tu pisses comme tu pleures, ça libère plus vite que les larmes…

  Confucius a dit : « Pour arriver de rien à rien, il faut en faire, du chemin »…

 

Repost 0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 00:30

 

 

 

 

 

 

Monsieur Temps !
Je vous attends
Mais vous êtes trop copain avec le vent
Il faisait bon d'antan
De prendre le temps
Avec vous, c'était fête tout le temps
Alors pourquoi allez-vous de l'avant ?
Je voudrais vous avoir un instant
Et de temps en temps
Vous prendre en rigolant
Mais dès que je vous aperçois, vous m'espionnant
Alors que je vous prends
Vous voilà déjà me saluant !
Ah ! Monsieur temps
Si vous aviez le temps
De rester un peu plus de temps
Tout le monde serait bien plus content !

 


Marièle Gissinger

Repost 0
Published by Simone - dans @ Alsace
commenter cet article
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 00:01

 

 

 

 

 

 

 

 


Rencontrer quelqu'un qui répond à une invite galante plus ou moins nette
 
Les pêcheurs, pas ceux qui vont à confesse (ils n'ont pas le même accent), mais ceux qui trucident sans états d'âme des poissons qui ne demandaient qu'à rester tranquilles dans leur rivière, connaissent parfaitement l'origine de cette expression qui date du début du XXe siècle.

En effet, à la pêche, on fait une 'touche' lorsque cette andouille de poisson mord à l'hameçon *, chose qu'on repère généralement soit parce que la ligne se tend, soit parce que le bouchon s'enfonce.
C'est par analogie avec le monde de la pêche qu'est née notre expression : un individu, considéré comme un prédateur fait une touche, lorsqu'une autre personne, considérée comme la proie, 'mord' à l'hameçon virtuel qu'on lui tend et commence donc à se laisser prendre.
Mais l'analogie s'arrête là, l'expression n'indiquant pas si la proie ferrée passera à la casserole, comme le poisson, et si les attouchements qu'elle va alors subir la toucheront.

 


* Ou du moins, lorsqu'il tire sur l'appât, mais sans être forcément planté sur l'hameçon.

  ......

 

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 18:04

 

 

 

 

 

 

 

 


 Les mondains sont des êtres solitaires perdus
dans une abondance de connaissances floues.
Ils se rassurent à coups de poignées de mains.
Chaque nouvelle bise est un trophée.

 

 

Frédéric Beigbeder

 


Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 00:00

 


La vie ressemble à la maladie
en ce qu'elle procède par crises

et usure progressive,
comme elle comporte aussi ses améliorations

et aggravations quotidiennes.
Mais, à la différence des autres maladies,
 la vie est toujours mortelle.




Italo Svevo

 né Aron Hector Schmitz
19 décembre 1861 à Trieste
et mort le 13 septembre 1928
  écrivain italien.


 
Repost 0
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 00:03

 

 
























Lundi, je creuse...
Mardi, je creuse...
Mercredi, je creuse...
Jeudi, je creuse...
Vendredi, je creuse...
Samedi, je creuse...
Dimanche, je creuse...
Conclusion : Le gag il est plat
mais le trou il est profond...   


 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Monday
commenter cet article

Texte Libre

deytsc

Articles Récents