Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 17:10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

T'es un enfant quand t'as rien à dire au téléphone
T'es un ado quand tu parles des heures au téléphone.
T'es un adulte quand tu paies les factures de téléphone.    
          


T'es un enfant quand tu ne sais pas ce que tu veux faire dans la vie.
T'es un ado quand t'as le goût de rien faire dans la vie.
T'es un adulte quand tu te demandes pourquoi tu n'as rien fait dans la vie.    
          

             
T'es un enfant quand tu t'habilles comme ta mère veut.
T'es un ado quand tu t'habilles comme tu veux.
T'es un adulte quand tu t'habilles comme tu peux.   

                      
T'es un enfant quand tu dors toute la nuit.
T'es un ado quand tu dors toute la journée.
T'es un adulte quand t'arrives plus à dormir.    
                  

          
T'es un enfant quand tu ne sais même pas que tu vis.
T'es un ado quand tu dis que tu n'as jamais demandé à vivre.
T'es un adulte quand tout ce qu'il te reste, c'est le savoir vivre.    
              

             
T'es un enfant quand tu apprends continuellement.
T'es un ado quand tu n'apprends plus rien du tout.
T'es un adulte quand tu as tout oublié.   

                             
T'es un enfant quand tu ne comprends rien de ce qu'on te dit.
T'es un ado quand personne ne comprend rien de ce que tu dis.
T'es un adulte quand ce que tu dis, n'intéresse plus personne    

 

 

Repost 0
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 11:02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

“J’avais l’habitude de confier mes secrets à la montagne,
Un jour où j’étais triste, face à la montagne,
j’ai crié de toutes mes forces :   “ La vie est méchante ! "
Et l’écho m’a répondu
“CHANTE….CHANTE….CHANTE"

Car rien n’est jamais perdu.
Repost 0
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 00:05

 

 

Histoire vraie.....

 

 
 « Le samedi 28 juillet vers 11h30, une cigogne a terminé sa course folle dans la cour de la caserne de gendarmerie du peloton autoroutier de Schwindratzheim (Bas-Rhin).

Très vite repérée, elle est restée en garde à vue très surveillée jusqu’à l’arrivée des pompiers qui l’ont encerclée. Sans résistance aucune, elle s’est laissée embarquer. »

 

 

 

Histoire pas vraie.....

 

Un jeune homme est en train de faire ses courses dans un supermarché quand il remarque une vieille dame qui, depuis un bon moment, n'arrête pas de le suivre partout. S'il s'arrête, elle s'arrête aussi...  Finalement ils se retrouvent dans la file d'attente pour la caisse, et elle se retrouve devant lui.

Alors elle se tourne vers lui et lui dit :
« J'espère que je ne vous ai pas trop dérangé ; la raison pour laquelle je vous regardais est que vous ressemblez étrangement à mon fils qui est parti très loin. »  
Il répond alors : « Ah !..Je comprends… C'est bien naturel… »
« Je sais que ça a l'air insensé, mais si vous pouviez me crier : ‘‘Au revoir Maman !’’ quand je quitterai le magasin, cela me rendrait heureuse pour la journée. »


Elle prit ses paquets, se rendit à la porte et se retourna vers lui et attendit. 
Alors le jeune homme lui cria : « Au revoir Maman ! »
La vieille dame lui sourit et partit.  


Le jeune était heureux d'avoir pu apporter un sourire sur le visage de la vieille dame, alors il se prépara à payer son épicerie. « Cela fera 141,85 € » dit la caissière. « Comment ça ? !! C'est bien cher ! Je n'ai acheté que 5 articles !... »   La caissière répliqua : « Oui je sais, mais votre mère m’a dit que vous alliez payer pour son épicerie aussi. »



Moralité :
Ne faites jamais confiance aux petites vieilles.

 

Repost 0
Published by Simone - dans Monday
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 11:18
 Nous vous recommandons la lecture de cet article qui s'adresse plus spécifiquement à un public averti !!
We highly recommend this issue, which is specifically targeted to a well-informed readership, and remain at your disposal to provide any additional information or answer any questions you might have on .

 

 

 

 

C’est quand les curés entendent les femmes

se confesser qu’ils se
 consolent de ne pas être mariés.


Les femmes des uns font
parfois le bonheur des autres.

L’amour c’est comme la rougeole :
plus on l’attrape tard, plus  le mal est sérieux .

 

 

Avant la crise, on emmenait sa secrétaire
en voyage en la faisant
passer pour sa femme ;
aujourd’hui avec la restriction des notes de frais,
 on emmène sa femme en la faisant passer
pour sa secrétaire.



J’aimerais parfois être une cigarette :
naître au creux de tes mains ,
 vivre sur tes lèvres , et m’écraser à tes pieds .


Le mariage c’est le triomphe de l’imagination
sur l’intelligence, et le  remariage , c’est le triomphe de l’espoir sur l’expérience .


Quand une femme ne vous fait
plus de reproches, vous pouvez
 considérer qu’elle ne vous aime plus .


L’ infidélité, il faut parfois des années
pour en avoir le soupçon ,
 un quart d’heure pour en avoir la certitude.

Une femme fidèle rend
tous les autres hommes malheureux.

Nombreux sont les hommes
qui doivent leur succès à leur
 première femme, et leur seconde
femm
e à leur succès.


Proverbe japonais à méditer :
la femme infidèle a des remords,
 la femme fidèle a des regrets .


Si vous souhaitez plaire à une femme ,
dites-lui des choses que vous

 n’aimeriez pas qu’un homme dise à la vôtre.


En amour,
c’est comme en chirurgie, il ne faut pas montrer ses outils avant
l’opération.


Il y a parfois des similitudes entre l’amour et le jardinage :  ça commence par une pelle
et ça fini par un râteau.



Aujourd’hui, pour qu’un livre se vende bien,
il faut qu’il y ait une belle fille
 sur la couverture . Il se vendra d’autant mieux
s’il n’y pas de couverture  sur la belle fille.

Quand on sert une femme de trop près,
elle trouve que l’on va trop loin…
 faudrait savoir !

Comme le disait Sacha Guitry,
les femmes sont faites pour être mariées,
 et les hommes pour être célibataires,
c’est de là que viennent tous les problèmes .

On se marie par manque d’expérience ,
 on divorce par manque  de patience
et l’on se remarie par manque de mémoire.


Ne faites jamais confiance à un mari
quand il est loin , ni à un célibataire
 quand il est près .

 

Repost 0
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 17:49

 

 

 

 
Un couple de personnes âgées avait fêté son soixantième anniversaire de mariage. Ils s'étaient connus amis d’'enfance et venaient se promener main dans la main dans le quartier de leur jeunesse ;  ils voulaient revoir leur ancienne école.  La grille n'était pas fermée, ils sont entrés et ont retrouvé le vieux pupitre qu'ils avaient partagé sur lequel Louis avait gravé :
« Je t'aime, Claire. »
En revenant à la maison, un sac tomba d’un fourgon blindé presque à leurs pieds. Claire le ramassa et l’'emporta à la maison. Là, elle l'ouvrit et compta ....cinquante mille Euros !
Louis déclara : « Nous devons le rendre ».
Claire dit :  « Qui trouve garde. »
Elle remit l'argent dans le sac et le cacha dans le grenier.

Le lendemain, deux policiers vinrent enquêter dans le quartier.
Ils frappèrent à leur porte. « Pardon, auriez-vous trouvé un sac qui est tombé d'un fourgon blindé hier ? »
Claire dit : « Non ».
Louis : « Elle ment. Elle l’'a caché dans le grenier ».
Claire : "Ne le croyez pas, il est sénile ».
Les agents se sont tournés vers Louis et lui ont demandé :
« Voulez-vous nous raconter l'histoire depuis le début. »
Louis : « Bien ! Claire et moi revenions de l’'école, hier............. »
Le premier agent se tourna vers son collègue et lui dit :
« Viens on s'en va  ....! »

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 00:00

 

 

 

 

Il ne vous abandonnera jamais
Que vous soyez beaux ou laids
Roi, reine ou simple valet
Il sera toujours à vos côtés


Quand vos amis seront partis
Quand vous vous sentirez trahi
Le coeur vide, plein de dépit
Avec cette envie que tout soit fini


Il posera sa tête sur vos genoux
Il sera là tout près de vous
Avec son regard plein de douceur
Qui vous rechauffera le coeur

 

 
En lui vous pourrez avoir confiance
Il ne divulguera pas vos confidences
Il gardera vos plus lourds secrets
Et ne vous trahira jamais


Cet être
Plus sincère que certains humains
N'est autre qu'un chat
Mais, chien, chat ou autre, peu importe
Avec tout ce qu'ils nous apportent d'amour.

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 00:05

 

 

Image du Blog tchounette.centerblog.net

 

 

Un jour, une souris observait à travers la fente d’un mur le fermier et sa femme ouvrir un colis.
“Quelle est donc la nourriture que ce colis cache ?” se demanda
une souris.

Quel ne fut son choc de découvrir qu’il s’agit d’une trappe à souris. Elle se hâta donc à la grange pour lancer un sévère avertissement : il y a une trappe à souris dans la maison ! II y a une trappe à souris dans la maison !

Le poulet caqueta, se gratta le dos et levant le cou, lui répondit : “Madame
la souris, je comprends que cela est un problème pour vous mais cela n’a aucune conséquence pour moi. Cela ne me dérange pas.”

La souris se tourna donc vers le mouton et lui dit : il y a une trappe à souris dans la maison ! Il y a une trappe à souris dans la maison !

Le mouton se montra sympathique mais répondit : ”Je suis très peiné Madame la souris mais je ne peux rien faire si ce n’est de prier mais soyez assurée de mes prières.”

La souris se tourna alors vers la vache et lui lança son cri d’alarme : il y a une trappe à souris dans la maison ! Il y a une trappe à souris dans la maison !
Et la vache de répondre : “Eh bien Madame la souris, je suis peinée pour vous mais cela ne me fait pas un pli sur le ventre !”


C’est ainsi que Madame la souris  s’en retourna à la maison, la tête basse et découragée de devoir affronter toute seule la trappe à souris du fermier.

Dans la nuit qui suivit, un bruit étrange fut entendu dans la maison, un bruit qui ressemblait à celui d’une trappe à souris qui avait saisi sa proie.

La femme du fermier se précipita pour voir ce qui avait été attrapé mais dans l’obscurité, elle ne vit pas que la queue d’un serpent vénéneux avait été happée par la trappe à souris.

Affolé, le serpent mordit la femme du fermier, ce dernier s’empressa de la conduire à l’hôpital, mais hélas elle revint à la maison avec une forte fièvre. Et tout le monde sait bien qu’une telle fièvre se soigne avec une soupe au poulet.
Le fermier sortit donc sa machette pour apporter le principal ingrédient c’est-à-dire le poulet pour la soupe.
Mais la maladie de la femme du fermier empirait au point que tous les amis et les voisins vinrent la veiller 24 heures sur 24 à son chevet.
Pour les nourrir, le fermier dut faire boucherie avec le mouton.
Mais la femme du fermier n'alla pas du mieux et elle finit par mourir. C’est ainsi que beaucoup de gens vinrent à ses funérailles et le fermier dut abattre la vache pour servir assez de viande à tout ce monde.
Madame la souris surveillait tout ce va-et-vient de par la fente du mur en ressentant une grande tristesse et un profond regret.

 

Ainsi donc, la prochaine fois que vous entendrez dire qu’une de vos connaissances est aux prises avec un problème qui ne vous concerne pas, souvenez-vous que lorsqu’un des nôtres est menacé, nous sommes tous en danger. Nous sommes tous impliqués dans ce voyage qu’on appelle la vie !

 

 

on connait ...pas grave .... 

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 00:09

 

 

 

 

 

 

 

 

un chameau (chat-mot)
un chalet (chat-lait)
un chaton (chat-thon)
un chamalo (chat-mal-eau)
un chapeau (chat-peau)
un chagrin (chat-grain)
un chacrat (chat-queue-rat)
un châtelain (chat-te-lin
une châtaigne (chat-teigne)
une chapelle (chat-pelle)
un chapiteau (chat-pie-tôt)
un chamois (chat-moi)
un château (chat-tôt)
une charrette (chat-arrête)
un charcutier (chat-rrr!-Q-t'y es)
un chapon (chat-pont)
un chacal (chat-cale)
chavirer (chat-virée)
la chasse (chat-ce)
châtain (chat-thym)
le charbon (cha-rebond)
un challenge (chat-lange)
un chardonneret (chat-redonnerait)
un châssis (chat-scie)
un chaman (chat-manne)
un chasseur (chat-soeur)
un châtelet (chat-te-laid)
un charmant (chat-re-ment)
une charade (chat-rade)
un chalumeau (chat-lu-mot)
la chaleur (chat-l'heure)
chahuter (chat-hutte-hé!)
un char (chat-rrrr!)
une charpente (chat-re-pente)
un charme (chat-arme)
une charogne (chat-rogne)
un charpentier (chat-repenti-yè!)
chatouiller (chat-touiller)
un charabia (chat-rabbi-Ha!)
chaleureux (chat-l'heureux)
une charrue (chat-rue)
charger (chat-rejet)
chagriner (chat-gris-nez)
un châle (chat-le)
un charron (chat-rond)
un chapitre (chat-pitre)
un chariot (chat-RIO)
une chaloupe (chat-loupe)
un chat (chat)
un chaland (chat-lent)
un châtiment (chat-Tim-an)
chacun (chat-qu'un)
une chape (chat-peu)
une chatte (chat-te)
la charcuterie (chat-rrr !-cul-te-riz
un châtaignier (chat-thé-niais)
un charre (chat-rrr!)

 

 

    

Repost 0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 10:27

 

 

 

 

 

Un homme est assis dans un stade de foot, c'est la finale de la coupe du  monde et toutes les places sont vendues depuis des mois.  A côté de lui, une place est vide... Visiblement très irrité, le gars assis de l'autre côté de la place vide lui demande à qui appartient la place, car c'est quand même honteux de  laisser une place vide le jour de la finale.

Effectivement, l'homme lui répond que c'était la place de sa femme et qu'ils allaient à chaque match depuis qu'ils étaient mariés mais elle vient de décéder...
Le gars de l'autre côté s'excuse et lui présente ses condoléances.
Puis il lui demande :
- Personne de votre famille n'a voulu vous accompagner ?
-  Ben non, ils sont tous à l'enterrement.

   

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 00:01

 

 

La Fête nationale suisse (en allemand Bundesfeiertag ; en italien Giorno della festa nazionale svizzera ; en romanche Fiasta naziunala Svizra ; en Rumantsch Grischun di da la festa naziunala) est la dénomination officielle de la Fête nationale suisse. On parle plus simplement de fête nationale ou du premier août. Le 1er août est un jour férié officiel dans toute la Suisse depuis 1994.

La fête est célébrée la première fois en 1891, à l'occasion de la commémoration du 600e anniversaire du pacte de 1291 qui est alors choisi comme acte fondateur plutôt que le mythique Serment du Grütli qui était commémoré auparavant. La date du 1er août est déterminée ainsi car ce pacte, qui renouvelle une alliance, a été signé au début du mois d'août sans que l'on connaisse la date exacte.

 

 

Le Cantique suisse est l'hymne national de la Suisse.

 

Le texte allemand de Leonhard Widmer (1809-1867) est le texte original. Des versions ont été écrites ensuite dans toutes les langues officielles suisses, mais qui n'en sont pas des traductions, puisque le sens des textes diffère. De plus, il existe deux versions en langues rhéto-romanes : l'une, en latin (le texte est de Gion Antoni Bühler (1825-1897) et l'autre, en Romanche, en dialecte Sursilvan exactement (le texte est dû à Alfons Tuor (1871-1904)

 

 

 

 

Français : Cantique suisse

Sur nos monts, quand le soleil par Charles Chatelanat (1833-1907).

Sur nos monts, quand le soleil
Annonce un brillant réveil,
Et prédit d'un plus beau jour le retour,
Les beautés de la patrie
Parlent à l'âme attendrie ;
Au ciel montent plus joyeux (bis)
Les accents d'un cœur pieux,
Les accents émus d'un cœur pieux.

Lorsqu'un doux rayon du soir
Joue encore dans le bois noir,
Le cœur se sent plus heureux près de Dieu.
Loin des vains bruits de la plaine,
L'âme en paix est plus sereine,
Au ciel montent plus joyeux (bis)
Les accents d'un cœur pieux,
Les accents émus d'un cœur pieux.

Lorsque dans la sombre nuit
La foudre éclate avec bruit,
Notre cœur pressent encore le Dieu fort;
Dans l'orage et la détresse
Il est notre forteresse ;
Offrons-lui des cœurs pieux : (bis)
Dieu nous bénira des cieux,
Dieu nous bénira du haut des cieux.

Des grands monts vient le secours ;
Suisse, espère en Dieu toujours !
Garde la foi des aïeux, Vis comme eux !
Sur l'autel de la patrie
Mets tes biens, ton cœur, ta vie !
C'est le trésor précieux (bis)
Que Dieu bénira des cieux,
Que Dieu bénira du haut des cieux.

Allemand : Schweizerpsalm

par Leonhard Widmer (1809-1867)

Trittst im Morgenrot daher,
Seh'ich dich im Strahlenmeer,
Dich, du Hocherhabener, Herrlicher!
Wenn der Alpenfirn
sich rötet,
Betet, freie
Schweizer, betet!
Eure fromme Seele ahnt
Gott im hehren Vaterland,
Gott, den Herrn,
im hehren Vaterland.

Kommst im Abendglühn daher,
Find'ich dich im Sternenheer,
Dich, du Menschenfreundlicher, Liebender!
In des Himmels
lichten Räumen
Kann ich froh und selig träumen!
Denn die fromme
Seele ahnt
Gott im hehren Vaterland,
Gott, den Herrn, im hehren Vaterland.

Ziehst im Nebelflor daher,
Such'ich dich im Wolkenmeer,
Dich, du Unergründlicher, Ewiger!
Aus dem grauen Luftgebilde
Tritt die Sonne
klar und milde,
Und die fromme Seele ahnt
Gott im hehren Vaterland,
Gott, den Herrn, im hehren Vaterland.

Fährst im wilden
Sturm daher,
Bist du selbst uns Hort
und Wehr,
Du, allmächtig Waltender, Rettender!
In Gewitternacht
und Grauen
Lasst uns kindlich
ihm vertrauen!
Ja, die fromme Seele ahnt,
Gott im hehren Vaterland,
Gott, den Herrn,
im hehren Vaterland.

Italien : Salmo svizzero

Camillo Valsangiacomo (1898-1978).

 

 

 

 

Quando bionda aurora il mattin c'indora
l'alma mia t'adora re del ciel!
Quando l'alpe già rosseggia
a pregare allor t'atteggia;
in favor del patrio suol,
cittadino Dio lo vuol.

Se di stelle è un giubilo la celeste sfera
Te ritrovo a sera o Signor!
Nella notte silenziosa
l'alma mia in Te riposa:
libertà, concordia, amor,
all'Elvezia serba ognor.

Se di nubi un velo m'asconde il tuo cielo
pel tuo raggio anelo Dio d'amore!
Fuga o sole quei vapori
e mi rendi i tuoi favori:
di mia patria deh! Pietà
brilla, sol di verità

Quando rugge e strepita impetuoso il nembo
m'è ostel tuo grembo o Signor!
In te fido Onnipossente
deh, proteggi nostra gente;
Libertà, concordia, amor,
all'Elvezia serba ognor.

Romanche : psalm svizzer

En l'aurora la damaun ta salida il carstgaun,
spiert etern dominatur, Tutpussent!
Cur ch'ils munts straglischan sura,
ura liber Svizzer, ura.
Mia olma senta ferm,
Mia olma senta ferm Dieu en tschiel,
il bab etern, Dieu en tschiel, il bab etern.

Er la saira en splendur da las stailas en l'azur
tai chattain nus, creatur, Tutpussent!
Cur ch'il firmament sclerescha en noss cors
fidanza crescha.
Mia olma senta ferm,
Mia olma senta ferm Dieu en tschiel,
il bab etern, Dieu en tschiel, il bab etern.

Ti a nus es er preschent en il stgir dal firmament,
ti inperscrutabel spiert, Tutpussent!
Tschiel e terra t'obedeschan
vents e nivels secundeschan.
Mia olma senta ferm,
Mia olma senta ferm Dieu en tschiel,
il bab etern, Dieu en tschiel, il bab etern.

Cur la furia da l'orcan fa tremblar il cor uman
alur das ti a nus vigur, Tutpussent!
Ed en temporal sgarschaivel
stas ti franc a nus fidaivel.
Mia olma senta ferm,
Mia olma senta ferm Dieu en tschiel,
Il bab etern, Dieu en tschiel, il bab etern.

Repost 0
Published by Simone - dans Vidéo
commenter cet article

Texte Libre

deytsc

Articles Récents