Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 11:18

 




Repost 0
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 17:10

 

 

 

 

 

 

Cultivons nous !
La prochaine fois que vous vous lavez les mains, et que vous trouvez la température de l'eau pas vraiment agréable, ayez une pensée émue pour nos ancêtres...

Voici quelques faits des années 1500

La plupart des gens se mariaient en juin, parce qu'ils prenaient leur bain annuel en mai, et se trouvaient donc encore dans un état de fraîcheur raisonnable en juin. Mais évidemment, à cette époque, on commençait déjà à puer légèrement, et c'est pourquoi la mariée tentait de masquer un tant soit peu son odeur corporelle en portant un bouquet. C'est à cette époque qu'est née la coutume du bouquet de la mariée.

Pour se baigner, on utilisait une grande cuve remplie d'eau très chaude. Le maître de maison jouissait du privilège d'étrenner l'eau propre; suivaient les fils et les autres hommes faisant partie de la domesticité, puis les femmes, et enfin les enfants. Les bébés fermaient la marche.  A ce stade, l'eau était devenue si sale qu'il aurait été aisé d'y perdre quelqu'un... D'où l'expression « Jeter le bébé avec l'eau du bain » !


En ces temps-là, les maisons avaient des toits en paille, sans charpente de bois. C'était le seul endroit où les animaux pouvaient se tenir au chaud. C'est donc là que vivaient les chats et les petits animaux (souris et autres bestioles nuisibles), dans le toit. Lorsqu'il pleuvait, celui-ci devenait glissant, et il arrivait que les animaux glissent hors de la paille et tombent du toit. D'où l'expression anglaise « It's raining cats and dogs ».


Pour la même raison, aucun obstacle n'empêchait les objets ou les bestioles de tomber dans la maison. C'était un vrai problème dans les chambres à coucher où les bestioles et déjections de toute sorte s'entendaient à gâter la literie. C'est pourquoi on finit par munir les lits de grands piliers afin de tendre par-dessus une toile qui offrait un semblant de protection.  Ainsi est né l'usage du ciel de lit.
 
A cette époque, on cuisinait dans un grand chaudron perpétuellement suspendu au-dessus du feu. Chaque jour, on allumait celui-ci, et l'on ajoutait des ingrédients au contenu du chaudron. On mangeait le plus souvent des légumes, et peu de viande. On mangeait ce pot-au-feu le soir et laissait les restes dans le chaudron. Celui-ci se refroidissait pendant la nuit, et le cycle recommençait le lendemain. De la sorte, certains ingrédients restaient un bon bout de temps dans le chaudron...

Les plus fortunés pouvaient s'offrir des assiettes en étain. Mais les aliments à haut taux d'acidité avaient pour effet de faire migrer des particules de plomb dans la nourriture, ce qui menait souvent à un empoisonnement par le plomb (saturnisme) et il n'était pas rare qu'on en meure.
C'était surtout fréquent avec les tomates, ce qui
explique que celles-ci aient été considérées pendant près de 400 ans comme toxiques.
Le pain était divisé selon le statut social. Les ouvriers en recevaient le fond
carbonisé, la famille mangeait la mie, et les hôtes recevaient la croûte supérieure, bien croquante.

Pour boire la bière ou le whisky, on utilisait des gobelets en plomb. Cette combinaison mettait fréquemment les buveurs dans le coma pour plusieurs jours ! Et quand un ivrogne était trouvé dans la rue, il n'était pas rare qu'on entreprenne de lui faire sa toilette funèbre. Il restait ainsi plusieurs jours sur la table de la cuisine, où la famille s'assemblait pour boire un coup en attendant que l'olibrius revienne à la conscience.  D'où l'habitude de la veillée mortuaire.


La Grande-Bretagne est en fait petite, et à cette époque, la population ne trouvait plus de place pour enterrer ses morts. Du coup, on déterra des cercueils, et on les vida de leurs ossements, qui furent stockés dans des bâtiments ad hoc, afin de pouvoir réutiliser les tombes. Mais lorsqu'on entreprit de rouvrir ces cercueils, on s'aperçut que 4 % d'entre eux portaient des traces de griffures dans le fond, ce qui signifiait qu'on avait enterré là quelqu'un de vivant. Dès lors, on prit l'habitude d'enrouler une cordelette au poignet du défunt, reliée à une clochette à la surface du cimetière. Et l'on posta quelqu'un toute la nuit dans les cimetières avec mission de prêter l'oreille. C'est ainsi que naquit là l'expression «sauvé par la clochette ».


Qui a donc dit que l'Histoire était ennuyeuse ?
Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 07:01

 

 

81c57459 sur Imagesia

 

 

 

Et combien tout cela va-t-il durer ?

Juste le temps qu'il faudra pour recommencer autre chose.
De même que l'on se demande avant d'entreprendre
ou de créer la question :

Mais est ce que c'est vraiment le bon moment pour commencer cela ?

La réponse demeure : « Le bon moment c'est celui que tu as choisi »

Une variante sur joie et tristesse.

Il y a des jours de joie d'autres ou l'on se sent triste
Et sans y prendre garde tout ceci bascule d'un coté et de l'autre.
Prendre conscience et observer préserve de l'excès de l'un et de l'autre

Repost 0
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 00:02


 

 

 

"Rappelle-toi la première année de notre union
ce furent nos noces de coton !
Nous passâmes en duo,
les noces de coquelicot

Pour arriver sereinement, main dans la main,
Aux noces d'étain
Dix ans de bonheur, on s'aime du fond du coeur
avec nos garçons, des projets nous faisons,

De saphir en cristal
de turquoise en opale,
Nous arrivons un beau matin
Aux noces de satin

Te dirai-je mon amant que le coeur n'a pas de ride…
Et qu'au bout de 25 ans, pour nos noces d'argent
je te trouve bien fringant !
Alors pas de jérémiade, attaquons les noces de Jade

Passons, tout doux, tout doux….
aux noces de velours
Pour que ces 30 ans de vie, nous trouvent réunis
Fêtons avec nos enfants le cumul des ans !
Tes cheveux ont blanchi, les miens hélas, aussi
Passons les noces de rubis, fatigués, un peu rouillés aussi   !!!
Mais qu'importe les ans
Nous voilà grands-parents
Vaporeuse mousseline, 36 ans se profilent…
C'était un 26 février, vive nos noces de papier

Mais tu as bien belle allure
Mon amour, pour ces noces de mercure !
38 ans ont passé
qui nous ont rattrapés   !!!!

Pour les noces de crêpe
j'ai perdu ma taille de guêpe
Et voilà que 40 années
maintenant ont sonné

Il faut bien qu'on s'accommode
mon Aimé de ces noces d'émeraude
Continue de jouer les conquistadors
Nous atteindrons les noces d'or !!!

Et si notre vie garde son piment
Nous cheminerons jusqu'aux noces de diamant
Pour les noces de platine,
y a pas,  faut qu'on s'incline

Chante moi donc des "je t'aime"
pour nos noces de chêne
On s'en va tout la-haut
Tiens-moi bien, mon Roméo"

 



 

 

 1 an Coton 2 ans Cuir 3 ans Froment 4 ans Cire 5 ans Bois 
 6 ans Chypre 7 ans Laine 8 ans Coquelicot 9 ans Faïence
10 ans Etain   11 ans Corail  12 ans Soie  13 ans Muguet
14 ans Plomb  15 ans Cristal  16 ans Saphir  17 ans Rose 
18 ans Turquoise  19 ans Cretonne  20 ans Porcelaine
21 ans Opale  22 ans Bronze  23 ans Béryl 24 ans Satin
25 ans Argent 26 ans Jade  27 ans Acajou  28 ans Nickel
29 ans Velours 30 ans Perle 31 ans Basane 32 ans Cuivre
33 ans Porphyre 34 ans Ambre 35 ans Rubis
36
ans Mousseline 37 ans Papier 38 ans Mercure
39
ans Crêpe  40 ans Emeraude 41 ans Fer
42 ans Nacre 43 ans Flanelle 44 ansTopaze
45
ans Vermeil 46 ans Lavande 47 ans Cachemire
48 ans Améthyste 49 ans Cèdre 50 ans Or
55 ans Orchidée 60 ans Diamant
65
ans Palissandre 70 ans Platine
75 ans Albâtre 
 80 ans Chêne

 

 

 

  

 

Repost 0
Published by Simone - dans Top
commenter cet article
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 00:09

 

 

 

 

 

L'aphorisme est un énoncé autosuffisant. Il peut être lu, compris, interprété sans faire appel à un autre texte. Un aphorisme est une pensée qui autorise et provoque d'autres pensées, qui fraye un sentier vers de nouvelles perceptions et conceptions. Même si sa formulation semble prendre une apparence définitive, il ne prétend pas tout dire ni dire le tout d'une chose.

 

 

 

 

 

 
Quand un unijambiste se lève du mauvais pied,
il s'en rend compte de suite.


Je ne bois jamais à outrance...
Je sais même pas où c'est.


"Chéri Je suis enceinte !" -
"Ah ! Bah tant mieux, ça te fera un souvenir"


Si le flic me dit "papiers"
et que je réponds "ciseaux", j'ai gagné ?


Certains disent
"Je ne suis pas croyant, Dieu merci !
"

En Chine, si t'as pas de bol, ben t'as pas de riz...

Faites l'amour, pas la guerre.
Bon , faites les deux : mariez-vous.


Tu penses aussi que l'invention du suppositoire
restera dans les annales !


Ma chambre, c'est comme un bordel, mais sans les putes.

5 fruits et légumes par jour, ils me font marrer.
Moi, à la troisième pastèque, je cale.


On vit dans un monde
où la pizza arrive plus vite que la police...


A ceux qui ne voient jamais la rosée du matin
à cause du rosé de la veille !


Mettre une gifle à une voyante
et lui dire "et celle-là, tu l'as vue venir ?

 

 

 

 

 

Aphorismes généraux

    « Les absents ont toujours tort de revenir. »
Jules Renard

    « Le soleil ne luit pour personne. »
Paul Éluard

    « L’argent ne fait pas le bonheur des pauvres. »
Coluche

    « Le chef de famille, c'est celui qui tient la télécommande. » Jean-Jacques Thibaud
    « La vie ! Quelle merveilleuse absurdité. »

Daniel Desbiens

Aphorismes moraux.....

    « Toutes les vertus des hommes se perdent dans l’intérêt comme les fleuves se perdent dans la mer. »
La Rochefoucauld


    « Tout a été dit et l'on vient trop tard,
depuis sept mille ans qu'il y a des hommes et qui pensent. »
La Bruyère

  
    « Ce qui ne me tue pas me fortifie. »
Nietzsche

 
    « On ne mesure pas la générosité par ce que l’on donne,
mais plutôt par ce que l’on attend en retour. »
Leonid S. Sukhorukov

  

     « La conscience est un rétroviseur intérieur dans lequel chacun essaie de se refaire une beauté. »
Jean-Jacques Thibaud


    « Pour faire de grandes choses,
il faut vivre comme si l'on ne devait jamais mourir. » Vauvenargues

  

 

 

Repost 0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 18:05

 

 

 

 

 


Savez-vous où elles s’en vont,

Ces jolies bulles de savon ?
Elles s’en vont parler aux nuages,
Portant de très tendres messages ;
Si tout le monde les aime tant,
C’est que nos rêves sont dedans.

 

 

Elles s’ont si légères
Qu’un p’tit courant d’air
Les accompagne
J’aimerais les suivre,
Vivre enfin libre
Mais mes pieds, misère !
Restent sur la terre.

Seifenblasen
Les bulles de savon
Repost 0
Published by Simone - dans Ich
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 11:51
 

 

 

 




 

Expression


 Se croire le premier moutardier du pape.

Signification

 

Être infatué de sa personne
Se prendre à tort pour une personne importante

 

 

image1.gif

 

Petit récipient servant à mettre la moutarde. 
Moutardier
d’étain, d’argent, de porcelaine, de cristal.

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 11:40

 

 

 

  Quelques perles...

- Les soldats se cachaient pour éviter l'éclatation des obus.
- Les avions lançaient des espadrilles contre l'ennemi.
- A la fin, les hommes commençaient à en avoir marre d'être tués.
- Après la défaite, les Français prirent comme chef le maréchal Pétrin.
- Le 11 novembre,
tous les morts de la guerre fêtent la victoire.

- Sur les champs de bataille,
on voit les tombes de ceux qui sont tombés,

c'est pourquoi on les appelle des pierres tombales.
 
MOYEN AGE

- Les paysans étaient obligés de jeûner
à chaque repas.

- La famine était un grave problème pour ceux
qui n'avaient rien à manger.

- Au Moyen Age , la bonne santé n'avait
pas encore été inventée.

- Les Moyenâgeux avaient les dents pourries
comme Jacquouilles .

- La mortalité infantile était très élevée
sauf chez les vieillards.

 

JEANNE D'ARC
- Son nom vient du fait qu'elle tirait à l'arc
plus vite que son ombre.

- On l'appelait "La Pucelle"
car elle était vierge depuis son enfance.

- Jeanne détestait les Anglais
à qui elle reprochait de l'avoir
brûlée vive.
 
SCIENCES PHYSIQUES

- Une bouteille d'eau explose s'il gèle car,
sous l'effet du froid, l'eau
devient un explosif.

- Le passage de l'état solide à l'état liquide
est la niquéfaction .

- Quand on a un corps et qu'on le lâche,
il se casse la gueule.

- Un kilo de Mercure pèse pratiquement une tonne.
- Le cheval- vapeur est la force d'un cheval
qui traîne sur un kilomètre un litre d'eau bouillante.

- Un avion dépasse le mur du son quand l'arrière
va plus vite que l'avant.

- Les atomes se déplacent dans le liquide
grâce à leur queue en forme de fouet.

- La climatisation est un chauffage froid avec du gaz,
sauf que c'est le contraire.


 

CHIMIE
- Le gaz sulfurique sent très mauvais.
On n'a jamais entendu une odeur pareille.

- Pour rendre l'eau potable,
il faut y ajouter de l'alcool à 90°.

- L'acier est un métal plus résistant que le bois.
 

MATHÉMATIQUES


- Un polygone est une figure qui a des côtés
un peu partout.

- Pour trouver la surface,
il faut multiplier le milieu par son centre.

- Cette figure s'appelle un trapèze
car on pourrait y suspendre quelqu'un.

- Un triangle est un carré qui n'a que trois bordures.

 

SCIENCES ET NATURE

- Le chien, en remuant de la queue, exprime ses sentiments,comme l'homme.
- Les lapins ont tendance à se reproduire à la vitesse du son.
- Pour faire des oeufs, la poule doit être fermentée par un coq.
- L'artichaut est constitué de feuilles et de poils touffus plantés
dans son  derrière.


 

LE CORPS HUMAIN

- Le tissu tissé autour de notre corps est le tissu tissulaire.
- Le tissu cellulaire est le tissu que les prisonniers
fabriquent dans leur cellule.

- Le fessier est un organe en forme de coussin
qui sert à s'asseoir.

- C'est dans les chromosomes qu'on trouve le
jeune homme (génome).

- Quand on a mal en haut du derrière
c'est qu'on a un long bagot .

- Les ambidextres sont des gens qui ont dix doigts
à chaque mains.

- L'os de l'épaule s'appelle la canicule.
- C'est dans les testicules
que se développent les supermatozoïdes .

- La femme a un sexe pareil que l'homme,
mais rentrés à l'intérieur.

- Quand une femme n'a plus de règles,
c'est la mésopotamie .

- L'alcool est mauvais pour la circulation.
Les ivrognes ont souvent des accidents de voitures.


- Au cours de la respiration, l'air rentre
par devant et ressort par le
derrière.
 


LES MALADIES

- Pour aider les enfants à aller aux toilettes,
on leur met des
suppositoires de nitroglycérines.
( Séverine , 20 ans, Ecole de soins
infirmiers).
(ça explique les selles explosives des nourrissons)


- La plus contagieuse des maladies est la vermicelle.
- Quand on a plus de dents, on ne peut mâcher
que des potages.

- L'opération à coeur ouvert,
c'est quand on ouvre la poitrine de la tête aux pieds.

- A l'école le médecin est venu pour le vaccin anti-titanic .
- Dans les écoles, les médecins vaccinent contre le BCBG .

 
VOCABULAIRE
- Quand on est amoureux de sa mère,
c'est le complexe d'Adipeux .

- Quand on ne veut pas être reconnu,
on voyage en coquelicot (incognito).

- Le métier des fonctionnaires
consiste à fonctionner.

- Les hommes qui ont plusieurs femmes
sont des polygones


 

 

 

 

 


Repost 0
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 00:13



 

 


ALAIN MORISOD & SWEET PEOPLE

 

Alain Morisod, né à Genève, le 23 juin 1949 est un pianiste suisse, producteur d'émission de télévision.

Il a  vendu quelque 20 millions de disques à ce jour et dont les titres instrumentaux ont déjà enjôlé le grand public dans plus de 80 pays à travers la planète.

 

Mady RUDAZ .... C'est la voix féminine de Sweet People. Née pour chanter, et d'ailleurs capable de quasiment tout chanter, Mady est aussi le seul membre de Sweet People à avoir fait partie du groupe sans discontinuer dès sa création jusqu’à nos jours.

Mais qu'y avait-il donc dans l'air, à la fin des années 60 à Genève, lorsque Mady et Alain Morisod se sont rencontrés? De quelle potion magique s'abreuvaient-ils, dans les coulisses de leurs premiers concerts communs, pour qu’ils continuent d’occuper le terrain avec autant d’entrain ? Tout ce qu’on sait, aujourd’hui, c’est qu’ils sont toujours là. Toujours côte à côte.

 

 

 

 

 

 

 

 

Prends le temps, écoute le vent,
Il te dira que les rêves bien trop tôt s'achèvent
Prends le temps, garde-le longtemps,
Car la vie est bien plus belle quand on a le temps

Il faut prendre le temps, t'arrêter maintenant
Avant que la vie passe et que tout s'efface
Enivre-toi de fleurs, laisse entrer le bonheur
Fais qu'il garde sa place au fond de ton coeur

 
Il faut prendre le temps, retenir le printemps,
La vie n'est qu'une fête qui trop tôt s'arrête
Regarde vers le ciel, laisse entrer le soleil
Un nouveau jour va naître et l'amour t'attend

(au Refrain)
Oui car la vie est bien plus belle quand on a le temps.




 

Paroles : Jean-Jacques Egli.
Musique : Alain Morisod  


1978

Repost 0
Published by Simone - dans Vidéo
commenter cet article
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 11:04

 

   

 

 

 

Inspirant,
je calme mon corps

Expirant,
  je souris

et
Demeurant   ainsi

Je reconnais
toute la merveille de cet instant.

Repost 0
Published by Simone - dans Ich
commenter cet article

Texte Libre

deytsc

Articles Récents