Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 19:23

Il restera de toi
Ce que tu as donné
Au lieu de le garder
Dans des coffres rouillés
Il restera de toi
De ton jardin secret
Une fleur oubliée
Qui ne s'est pas fanée
Ce que tu as donné
En d'autres fleurira
Celui qui perd sa vie
Un jour la trouvera

Il restera de toi
Ce que tu as chanté
A celui qui passait
Sur son chemin désert
Il restera de toi
Une brise du soir
Un refrain dans le noir
Jusqu'au bout de l'hiver
Ce que tu as chanté
En d'autres jaillira
Celui qui perd sa vie
Un jour la trouvera
 

Il restera de toi
Ce que tu as offert
Entre tes bras ouverts
Un matin de soleil
Il restera de toi
Ce que tu as perdu
Que tu as attendu
Plus loin que tes réveil

  Ce que tu as offert
En d'autres revivra
Celui qui perd sa vie
Un jour la trouvera

  Il restera de toi
Une larme tombée
Un sourire germé
Sur les yeux de ton cœur
Il restera de toi
Ce que tu as semé
Que tu as partagé
Aux mendiants du bonheur
Ce que tu as semé
En d'autres germera
Celui qui perd sa vie
Un jour la trouvera

 

 

 

texte de Michel SCOUARNEC

smilie

et non de Simone Veil
comme indiqué dans différents sites....



 

 

Repost 0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 12:59

 




 

 

 

 

 

 

France de ton malheur tu es cause en partie,
Je t'en ai, par mes vers, mille fois avertie.
Tu es marâtre aux tiens, et mère aux étrangers
Qui se moquent de toi quand tu es au danger,
Car la plus grande part des étrangers obtiennent
Les biens, qui à tes fils, justement appartiennent.

 


 

Pierre de Ronsard (1524 -1585)

Elégie sur les troubles d'Amboise (1560),


 
Petit poème du 16ème siècle
qui s'applique au 21 siècle
?



 

 

 

Merci pour votre visite.

Repost 0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 23:00

 

 


 

 

 

 

 


 
Une femme se réveille pendant la nuit et constate que son mari n'est pas au lit, la première fois depuis leur mariage.

Elle enfile son peignoir et descend voir où il est..elle le trouve dans la cuisine, assis devant une tasse de café.

Il paraît bouleversé et fixe le mur.

Elle le voit essuyer une larme comme il avale une gorgée de café.

- Qu'est-ce qui ne va pas chéri ?

Le mari lève les yeux de son café, il lui demande solennellement :

- Tu te souviens il y a 30 ans, quand on s'était donné rendez-vous, tu n'avais alors que 16 ans ?

- Oui je m'en souviens répond-elle.

Le mari fait une pause, les mots lui viennent difficilement

- Te souviens-tu que ton père nous a surpris en train de faire l'amour à l'arrière de la voiture ?

- Oui je m'en souviens dit la femme en s'asseyant à ses côtés...

Le mari continue

- Te souviens-tu, quand il a pointé son flingue sur ma tempe et qu'il a dit :

" Ou tu épouses ma fille, ou je t'envoie en tôle pour 30 ans "

- Je m'en souviens aussi répond-elle doucement.

Il essuie une autre larme et dit :

- J'aurais été libéré aujourd'hui !!!

 

 

ils fêtent leur 30 ans de mariage
  Noce de Perles  !
Félicitations ! 

smilie

@ bientôt


Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 01:04

 

 

 

 

 

 

Il va nous manquer une case. Mais c’est pour la bonne cause. L’administration est priée de supprimer l’un des trois genres qu’elle persistait à distinguer. Sur les formulaires, on ne cochera plus Mademoiselle.

Conserver cette option, selon des mouvements féministes, c’était la croix de trop. Pourquoi pas une ligne Damoiseau, pour les célibataires masculins ?

En ces temps de défusion et de recomposition des familles, de mélange et de repartage des fratries, de bonneteau des régimes matrimoniaux (mariage, remariage, redivorce), la précision Mademoiselle paraissait plus que machiste : désuète.

De surcroît, elle était susceptible d’engendrer des quiproquos. On pouvait être Mademoiselle et pacsée. Ou célibataire et néanmoins Madame, depuis qu’une circulaire de 1972 a ouvert ce droit à toute femme de plus de 21 ans. L’usage accorde ce même Madame à une mère, même célibataire. A l’inverse, dans la noblesse, l’absence de titre valait à une femme, y compris mariée, d’être appelée Mademoiselle !

En boutant Mademoiselle hors du vocabulaire officiel, la France enterre d’autres mentions datées, comme « nom de jeune fille » et « nom d’épouse ».

L’équité et la modernité y gagnent ce que la langue française y perd. Mademoiselle n’était pas que civilité. Le terme pouvait valoir politesse, voire compliment, et parfois susciter une volée courroucée en retour.

Bref, Mademoiselle était d’un usage délicat, une part de son charme, de sa poésie même, jusqu’à en faire rougir ce grand sensible de Proust. Il paraîtrait que les appellations sœurs, comme Miss ou Fraülein, ne connaîtraient pas meilleur sort.

Qu’on se rassure : il n’est pas, encore, question de lisser les genres, d’aseptiser les sexes au point de fusionner, sur le plan du protocole au moins, ces autres vieilleries que sont Madame et Monsieur.
publié

 

Didier Rose


 

  Je pense donc je lis les DNA

             Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

 

smilieMerci pour votre visite !

Repost 0
Published by Simone - dans Didier Rose
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 01:00

 

 

 

 

   Un chômeur postule pour un poste d'homme de ménage dans une grande société informatique. Le DRH (directeur des ressources humaines) lui fait passer un entretien, puis un test (balayer le sol), et lui dit :
    - Tu es engagé. Donne-moi ton adresse de courrier électronique et je t'enverrai le formulaire à remplir, ainsi que la date et l'heure auxquelles tu devras te présenter pour commencer ton travail.
 
    L'homme, désespéré, répond qu'il ne possède pas d'ordinateur, et encore moins d'adresse de courrier électronique.
Le DRH lui dit alors qu'il est désolé, mais que s'il n'a pas d'adresse de courrier électronique, cela signifie que virtuellement il n'existe pas et, comme il n'existe pas, il ne peut avoir le job.
L'homme sort, désespéré, sans savoir que faire, avec seulement 10 $ en poche.
 
    Il décide alors d'aller au supermarché et d'acheter une caisse de 10 kilos de tomates. Il fait donc du porte à porte pour vendre ses tomates au kilo et, en moins de deux heures, il réussit à doubler son capital.
Il répète l'opération encore trois fois et revient chez lui avec 60 $. Alors, il réalise qu'il pourrait survivre de cette manière, il part de chez lui tous les jours plus tôt et revient chez lui plus tard et, ainsi, triple ou quadruple son argent chaque jour. Peu de temps après, il achète une charrette, puis l'échange contre un camion et se retrouve ensuite avec une petite flotte de véhicules de livraison.
 
    Passés 5 ans, l'homme est devenu propriétaire d'un des plus grands distributeurs alimentaires des États-Unis.
Il pense alors au futur de sa famille et décide de prendre une assurance vie. Il appelle un assureur, choisit un plan d'assurance et quand la conversation se termine, l'assureur lui demande son adresse de courrier électronique pour lui envoyer la proposition. L'homme dit alors qu'il n'en a pas.
    - Curieux, lui dit l'assureur, vous n'avez pas d'adresse de courrier électronique et vous êtes arrivé à construire cet empire... Imaginez ce que vous seriez devenu si vous en aviez
eu une !
 
    L'homme réfléchit et répond :
    - Je serais homme de ménage dans une grande société informatique !
 
    Première morale de l'histoire :
Internet ne solutionne pas ta vie.
    Deuxième morale de l'histoire :
Si tu travailles beaucoup, tu peux devenir millionnaire.
    Troisième morale de l'histoire :
Si tu as reçu ce message par Internet, tu es plus proche d'être balayeur que Millionnaire.
   
Anonyme

PS : Ne réponds pas à ce message, je suis parti vendre des tomates.
 
       
On connait mais ce n'est pas grave....!       Merci pour votre visite !

 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 01:02


André Sylvain (André Vachon de son nom véritable) est né le
27 Janvier 1940 au Canada à East-Broughton ex-village de la Beauce, qui est maintenant dans la circonscription de Frontenac.
Il y poursuivra ses études avec comme ambition de devenir architecte. Cependant la radio le fascine au plus haut point. Durant la période estivale 59-60 il est demandé pour remplacer un animateur qui doit prendre ses vacances annuelle, à la radio locale.



Aimer, c'est même oublier ton nom
Pour ne penser qu'à son prénom
Quand on donne, on le fait toujours sans condition
Aimer, c'est dire oui quand le corps dit non
C'est oublier ses ambitions
Pour ne penser qu'à être doux, qu'à être bon.
Aimer, c'est caresser ses cheveux
C'est l'embrasser sur le front
C'est la tendresse qui a raison de la passion
Aimer, c'est toujours tenir sa main
Quand les coups durs du destin
Viendront assombrir un jour son horizon.
---
Aimer c'est bien plus grand quand on se donne
Si on te fait mal faut que tu pardonnes
L'amour ça fait souvent pleurer
Aimer, c'est s'oublier pour celle qu'on aime
Tenter de régler ses problèmes
Etre un ami à ses côtés.
---
Aimer c'est voir partir son enfant
Garder ses larmes en dedans
Même si ce départ nous donne des cheveux blancs
Aimer c'est les nuits qu'on a passé
A s'inquiéter pour la santé
De cet amour que la vie nous avait donné
Aimer c'est lui dire la vérité
Même si ça la fait pleurer
Sachant bien qu'un jour elle va en profiter
Aimer c'est faire son petit déjeuner
Ses lavages et ses diners
Et tout ça, sans ne jamais rien demander.
---
Pour moi, la femme aime souvent mieux que l'homme
Un homme reçoit plus qu'il ne donne
C'est pour ça, qu'on est malheureux
Souvent, d'une rupture on est la cause
On pense trop à faire la chose
Pour ne faire qu'un, Faut être deux
-----------------
Paroles et musique :                     André Sylvain

 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Vidéo
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 01:03

 

 

 

 

 

 

 En cours d'Économie :
        Le baiser est cette chose pour laquelle la   demande est toujours supérieure à l'offre.

En cours de Comptabilité :
        Le baiser est un crédit parce qu'il est toujours profitable en retour.


 En cours d'Algèbre :

        Le baiser est l'infini parce qu'il est deux divisé par rien.

En cours de Géométrie :
        Le baiser est la distance la plus courte entre deux lèvres.

En cours de Physique :
        Le baiser est la contraction de la bouche en raison de l'expansion du coeur.

En cours de Chimie :
        Le baiser est la réaction de l'interaction entre deux hormones.

En cours de Zoologie :
        Le baiser est l'échange de bactéries salivaires.

En cours de Physiologie :
        Le baiser est la juxtaposition de deux des muscles orbiculaires dans l'état de contraction.

En cours de Dentisterie :
        Le baiser est à la fois infectieux et antiseptique.

En cours de Philosophie :
        Le baiser est la persécution pour l'enfant, l'extase pour le jeune homme et l'hommage pour l'homme ou la femme mûr(e).

En cours de Français :
        Le baiser est un nom qui est employé comme une conjonction, il plus commun que propre, on le parle au pluriel et il s'applique à tous.


En cours d'Architecture :

        Le baiser est un processus qui construit un lien solide entre deux objets dynamiques.

En cours d'Informatique :
        Qu'est-ce qu'un baiser ? Cela semble bien être une variable non définie.


Le baiser est la plus belle chose du monde. 

 

 

 

Merci pour votre visite ! 

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 12:37

 

 


 

 


 

En ce jour de la Saint Gaston, y a peut-être le téléphon’qui son’. Et ce n’est pas forcément du bidon. Si votre portable se met à donner du carillon, il ne faudrait pas que, comme dans la chanson, y ait « jamais personne qui répond’». Votre journée, voire plus, risquerait d’en pâtir.
 
Un smartphone est un peu la médecine de l’homme moderne. Une vraie armoire à pharmacie. Sur ses étagères, pas de molécules magiques. Mais des électrons, et c’est parfois plus efficace.
 
Faiblards de la pharmacopée et un peu mous du genou, voilà une béquille sur batterie qui en tous lieux, et presque toutes circonstances, connaît les gestes qui sauvent – le premier restant d’appeler au secours, il n’est pas inutile de le rappeler. Et pas sur Facebook, où on risque de récolter en retour des commentaires aussi utiles que « J’aime ».
 
Ne plaisantons pas sur le sujet, il en va de nos artères. À ce jour, plusieurs milliers d’applications du domaine médical sont téléchargeables sur un téléphone moderne. Qui dira que les portables ne sont décidément qu’une plaie ?
 
Tout y passe, ou presque : lieux d’implantation de défibrillateurs, capteurs optiques pour déterminer la saturation d’oxygène dans le sang, consignes de premier secours, voire télédiagnostic. Une société alsacienne, Actimage, a d’ailleurs développé un ingénieux logiciel ciblé sur le diabète.
 
Plus fort encore, une étude indiquerait que des patients suivraient plus docilement les injonctions de leur téléphone que de leur médecin. Indice de ce qui est vraiment important, dans la vie des gens ?
 
En attendant des applications anti-rhume ou douées de propriétés désinfectantes, le téléphone dit intelligent pourrait finalement en donner pour notre argent. On applaudira alors ce nouvel adjuvant à notre santé. Sans se bercer d’illusions. L’abonnement illimité remboursé par la sécu, l’affaire est vraiment trop téléphonée.

Didier Rose


 

  Je pense donc je lis les DNA

             Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

 

Merci pour votre visite.

Repost 0
Published by Simone - dans Didier Rose
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 01:05

 

 

 

 


Savez-vous comment on  appelle
"Un tout petit homme" qui...

 
 1) appartient à une religion : un nain doux
 2) n'a pas de nom : un nain porte qui
 3) n'est bon à rien : un nain capable
 4) qui est mort : un nain fini
 5) n'est jamais sûr de lui : un nain décis
 6) qui parle trop : un nain discret
 7) qui Est humain : un nain parfait
 8) a perdu son honneur : un nain digne
 9) qui montre ses fesses : un nain pudique
10) qui vient d'ailleurs : un nain porté
11) a des pensées malsaines : un nain pur
12) change souvent d'idée : un nain stable
13) fait pipi partout : un nain continent
14) n'est pas capable : un nain puissant
15) qui a un gourou : un nain secte
16) qui est handicapé : un nain valide
17) celui qui est attendu : un nain vité
18) qui n'attend pas : un nain patient
19) que l'on n'attend plus : un nain prévu
20) qui Est mal élevé : un nain poli            
21)  Qui est stupide: un nain bécile

 Signé : un nain connu et ...
  Je ne l'envoie pas à nain porte qui !

 

smiley Merci pour votre visite !

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 13:07

 

 

 

 

 

 

 

Je suis née un 29 février. Je vais fêter mon deuxième anniversaire après-demain, et pourtant, je suis déjà au CE1 ! C’est parce que la date de ma naissance, le 29 février, ne revient que tous les quatre ans sur le calendrier, à chaque année bissextile. En fait, je vais avoir 8 ans, pas 2 ans, bien sûr.
 
En général, ça ne rate pas, quand je dis que je suis née un 29 février, tous les adultes me regardent d’un air plein de pitié. Comme si trois années sur quatre, je n’avais pas de cadeaux, pas de gâteau, pas de fête.

Mais pas du tout ! Je le célèbre comme tout le monde. Bon, bien sûr, il faut se mettre d’accord sur la date. Je souffle mes bougies soit le 28 février, soit le 1er mars.

Papa, avec ses raisonnements incessants,
dit que c’est plus logique le 1er mars, puisque je suis née le lendemain du 28 février. Mamie approuve, elle pense que ça porte malheur de souhaiter les anniversaires de souhaiter les anniversaires en avance.

Mais maman et moi, on préfère le 28. Parce que je suis née en février, pas en mars. De toute façon, parfois ce n’est ni l’un ni l’autre, parce qu’on préfère inviter
les amis et la famille le weekend.

Je suis ravie d’avoir cette date de naissance, quatre fois plus rare que toutes les autres !ça prouve que je suis une fille exceptionnelle, comme dit mon père ! En plus, tout le monde s’en souvient, même de vagues voisins ou des amis d’amis. Et les années bissextiles,
chacun en rajoute : quelle fiesta !
 
Entre nous, je trouve que mon cousin a nettement moins de chance. Son gâteau, c’est toujours une bûche, ses copains ne peuvent jamais venir pour le goûter, et il n’est jamais le seul à déballer ses cadeaux. Lui, il est né le  25 décembre !

 

Merci pour votre visite.

Repost 0
Published by Simone - dans Anniversaire
commenter cet article

Texte Libre

deytsc

Articles Récents