Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 00:01


 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'abus de téléphone portable nuit. Pas seulement au ciboulot. Aux relations sociales aussi, à considérer le nombre de zombies à oreillettes qui arpentent le pavé.
Au point qu'un sevrage brutal peut faire mal. Et rendre violent, si l'on considère certains événements pénitentiaires. Confisquer en taule un téléphone interdit cause parfois comme du dérangement.
Un endroit qui ne risque pas de connaître pareille mésaventure, c'est la prison d'Offenbourg, outre-Rhin. Une prison en partie privée, ce qui sur le fond revient au même : les détenus y sont au pain sec sur invitation de l'Etat - sauf qu'une entreprise en fait son beurre.
Dans cette prison-là, plus besoin de vouloir confisquer les téléphones portables.
De quoi, l'administration allemande, dans sa grande perspicacité, aurait-elle trouvé LA dernière zone d'ombre, à l'abri des réseaux ?

Téléphones
cellulaires

Même pas. Beaucoup plus sûrement, la prison d'Offenbourg est la première en Allemagne à tester depuis six mois un système de blocage des ondes électromagnétiques de portables. Raccrochez, il n'y a même plus d'opérateur sur le mobile demandé.
Et ça marche. Autrement dit, les téléphones ne marchent plus. Du moins dans l'enceinte de l'établissement qui compte 500 places, pour 200 salariés, eux aussi privés de communications, plus... cellulaires que jamais.
Bon, le zinzin n'est pas donné : si vous aussi souhaitez brouiller les téléphones portables dans le quartier, prévoir un investissement de l'ordre d'un million d'euros.
Plus quelques déconvenues judiciaires, puisque, en Allemagne par exemple, le vote d'une loi a été nécessaire à l'installation du bidule.
Mais après, quel progrès ! Le téléphone portable enfin muselé, qui n'en a rêvé, au bistrot ou au ciné ?
A méditer quand même avant de se mettre en frais, puisque, ailleurs qu'en prison, il paraît qu'on attente là à une liberté. Quand bien même elle ne daignerait plus s'arrêter là où commence celle des autres.

 

Didier Rose


 

  Je pense donc je lis les DNA

            Dernières Nouvelles d'Alsace

 

Édition du Lun 11 jan. 2010

 

 

 

 

 

smilieMerci pour votre visite !

Repost 0
Published by Simone - dans Didier Rose
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 00:14

 

 

  N'effacez pas elle est géniale.......

on connait depuis 2003  mais "tant pis"

C’est dommage, c’est ennuyeux,
c’est préjudiciable mais c’est ainsi.

Note : Indique la résignation.


 

 

 

 

 

 

 

 Question pour un champion...

Question posée par Julien LEPERS en personne lors de la finale des masters de platine réunissant tous les plus grands champions du jeu télévisé depuis la création de l'homme.
 
* Top 30 secondes.
 
JE SUIS
 Une chose très utile qui mesure en général dans les quinze  centimètres.
 En temps normal, je suis là, inerte, attendant l'action. On trouve à l'une de mes extrêmités un buisson de poils que je  porte avec arrogance. Lorsqu'on m'utilise, c'est en m'introduisant promptement, et  souvent vigoureusement. Mais il y a les adeptes  d'utilisation rapide, comme ceux d'utilisation lente : tout dépend  du tempérament et de la condition physique.  Cependant la méthode d'emploi est toujours la même : des va-et-  vient répétés dans cavité chaude et humide et  qui créent très forte excitation de la zone concernée.
 Lorsque j'ai finalement terminé mon office, je laisse dans la  cavité humide une substance blanche, moussante,  collante et un parfois peu sucrée. On retrouvera également cette sécrétion sur moi même et dans mes poils.
 Il faudra me nettoyer pour que je sois à nouveau propre en  attendant mon prochain emploi.
 Une fois de retour à l'état de repos, j'attends sagement ma prochaine utilisation. On pourrait m'utiliser deux à trois fois par jour, mais c'est un rythme d'utilisation que  peu de personnes soutiennent.

 

Julien Lepers sur le plateau de son émission Questions pour un Champion.

 
         Je suis......la brosse à dents...

              

 

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 00:05

 

 

 

 

 


   
Petite goutte de pluie,
Tu tombes doucement, puis,
Tu glisses sans répit,
Tu coules, tu grandis,
Vers le sol qui t'aspire.
Petite flaque tu soupires,
D'aise, tu t'étales encore,
Doucement, tu prends corps,
Plus rien ne te retient,
Tu pars vers ton destin.
Tu roules le long des pentes,
Tu dévales et tu chantes
De ta voix cristalline,
La vie de la terre,
Le chant de tes pères.
Petite source divine,
Tu traces ton chemin,
Tu t'élances vers demain.
Déjà tu es rivière,
Tu n'as pas de frontière.
Au gré de ta fantaisie,
Fleuve tu creuses ton lit.
Tu vas jusqu'à la mer,
Tu n'est pas éphémère,
D'une ondée tu jaillis,
Petite goutte de pluie...

Jeannine Biehler

 

 

 

 

 

 

Merci pour votre visite

 

 

smileys

 

Repost 0
Published by Simone - dans @ Alsace
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 00:01

Les Surfs étaient un groupe vocal malgache de yé-yé francophone ayant officiellement exercé de 1963 à 1971.
    * Monique (Monikya), né le 8 mai 1945, décédée le 15 novembre 1993
    * Nicole né le 21 juillet 1946, décédée le 5 mai 2000
    * Coco né le 19 juin 1939
    * Pat né le 13 avril 1941
    * Rocky né le 7 mai 1942
    * Dave né le 4 décembre 1943

 

 

 
 
Les Surfs, quatre frères et deux soeurs aînés d'une famille de douze enfants (les Rabaraona) sont nés à Madagascar. À la proclamation de la République Malgache, le 14 octobre 1958, le groupe, connu initialement sous le nom de " Rabaraona frères et sœurs" (Rabaraona 6 mianadahy), gagna le premier prix lors d'un concours de chanson amateur organisé par la station nationale de radio Radio Tananarive, en interprétant les deux grands succès du fameux groupe américain de l'époque, Les Platters, «Only you» et «The great pretender». Suite à ce succès, le groupe, sous le nom de Les Béryls, fit plusieurs tournées à travers Madagascar avec, entre autres, le grand chanteur malgache Henry Ratsimbazafy et les CCC Guitares. Ils enregistrèrent un premier super 45 tours avec la compagnie De Comarmond (Discomad) à Tananarive :  Petite fleur, Marin, Les trois cloches, Tom Dooley.

 

 

    T'en va pas comme ça....

 

 

T'en va pas comme ça,
Sans me donner la moindre chance.
T'en va pas comme ça,
En oubliant mon existence.
 

 

Tu ne peux pas me quitter
Sans m'écouter. Il n'y avait rien de vrai
Dans tout ce que l'on t'a dit. Je t'en supplie,

T'en va pas comme ça.
A chaque instant chaque seconde,
Tu étais pour moi,
Le seul amour le seul au monde.
Pour toujours, je t'ai juré
Fidélité. Je ne t'ai jamais trahi
Un seul jour de ma vie. Je t'en supplie,

T'en va pas comme ça, t'en va pas comme ça,
Je ne peux plus exister sans toi. (...)
 A chaque instant chaque seconde,
Le seul amour le seul au monde.
Accepte-moi comme je suis...

o--o

Paroles : Pierre Delanoë

 

1963

 

 

link  A présent tu peux t'en aller......

 

 

 

 

 

 

 

Si seulement tu m'avais dit la vérité
Nous ne serions pas sur le point de nous quitter
J'aurais toujours gardé au fond de moi
L'amour que j'ai eu peur de perdre tant de fois
Et que l'on m'a volé, à présent tu peux t'en aller

J'aurais voulu alors qu'il était encore temps
Que tu viennes vers moi un peu comme une enfant
Tout m'avouer en face j'aurais compris
Mais puisque ce sont les autres qui me l'ont dit
Moi je veux t'oublier, à présent, tu peux t'en aller

 

(...)

 

1964

 



Pour les avoir entendu chanter récemment,
car repris par bien d'autres  entre-temps .....
Merci pour votre visite !

Repost 0
Published by Simone - dans Vidéo
commenter cet article
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 00:10

 

 

 

 

 

 

Tout au long de l’année
Me parle cette source
En janvier enneigée,
En février gelée,
En mars encore boueuse,
En avril chuchotante,
En mai garnie de fleurs,
En juin toute tiédeur,
En juillet endormie,
En août presque tarie,
En septembre chantante,
En octobre dorée,
En novembre frileuse,
En décembre glacée.
C’est toi, petite source,
Le cœur de la forêt !
smilies

Louis Guillaume

 smilie

Merci pour votre visite.


Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 00:05


Comme beaucoup d’entre vous, j’ai un jardin.
J’adore jardiner et je voudrais vous faire partager ma passion.
Si certains plants de mon jardin vous intéressent, je vous donnerai des boutures ou des graines. Cela me fera énormément plaisir.
Pour l’entretien de ce jardin, je me fais aider par Nicolas le jardinier.
J’ai un massif au milieu du jardin.
C’est un massif avec un pied de Fillon à feuillage persistant,
Et l’importance qu’a pris ce Fillon à pied persistant en 3 an ½, c’est incroyable.
A un moment donné, j’ai cru que Nicolas le Jardinier allait me le dégommer,
Et bien pas du tout…. Quand il a vu l’ampleur des racines il a renoncé.

A côté,
J’ai une plate bande, c’est un spécimen d’Hortefeux rubicond à poil roux.
C’est une espèce rampante,
D’ailleurs nous avons essayé de la mettre à l’intérieur, mais elle se plaît mieux à l’extérieur.
Dans le fond du jardin,
J’ai une belle potiche,….Oui, c’est une Carla à clochettes.
Alors pourquoi à clochettes ? Parce que, certains soirs, la plante émet un doux couinement mélodieux. Enfin il faut vraiment tendre l’oreille pour l’entendre. En ce moment elle est en pleine reproduction.
L’autre jour, Nicolas le jardinier est allé dégoter une vieille plante qui pourrissait depuis des lustres dans la remise.

Un jupé à feuilles caduques.
Ça a refleuri…..
L’originalité du jupé à feuille caduque c’est qu’il perd son feuillage même en été. (crâne chauve)

Par contre j’avais une belle bordure de Borloo hirsute…..
Elle n’a pas tenu.
Pourtant j’aime bien le Borloo hirsute, je trouve que c’est une plante intéressante, une plante originale.
Il faut bien l’arroser parce qu’elle boit bien…….et elle se biture bien aussi….Pardon…. elle se bouture bien. Je crois même qu’elle est partie s’installer dans le jardin d’à côté.

Dans le fond du jardin, j’avais semé des graines de Weurth *.
Mais avec la sécheresse, les bourgeons ont été carrément bouffés par une attaque de pucerons de la Baie Tenkour.
Appelé Weurthania argenté, c’est la plante femelle qui a été touchée en premier. Elle pousse sur les hauts plateaux, parce qu’elle le vaut bien.
J’ai fait aussi quelques transplantations dans le jardin.
Avec Nicolas on a transplanté l’Alliot Marie.
Je ne sais pas si vous connaissez cette plante, c’est une belle plante, originaire du pays basque, une belle plante élégante qui se plaît sur tous les terrains.
On peut la déplacer au gré de son humeur dans le jardin.
C’était increvable…. Mais un vent de sable venant d’Afrique de Nord a réussi l’impensable, elle n’a pas résisté.

Par contre Nicolas le jardinier a eu beaucoup plus de mal avec la Roselyne Bachot officinal.
Il a failli se faire un tour de rein en déplaçant la motte.
Moi j’aime bien la Roselyne Bachot, il n’y a pas besoin d’engrais, c’est une belle plante grasse, elle se décline dans plusieurs couleurs : bleu, blanc, rose, violet…..
Et elle se plante facilement. Elle se repique bien aussi d’ailleurs.
Alors j’ai des plantes un petit peu originales aussi.
J’ai un Coppé Grandiflora, plus connu sous le nom d’impatience de l’Elysée.

J’ai aussi…..un Berrou orangé à grande feuille. (oreille).
Alors, ce plant est difficile à cultiver parce que ça perd souvent les pétales….
Et dans le fond du jardin j’ai un arbre majestueux…
Vraiment il a beaucoup, beaucoup d’allure.
Pour moi ça ne fait pas de doute, c’est un Galousot de Villepin mais d’après Nicolas le jardinier ce serait un véritable Cognassier.
J’avais des plantes génétiquement modifiées.
J’avais un pied de Kouchner transgénique. Ça n’a pas tenu non plus.

J’avais des plantes exotiques : rama iade, une rachida qui faisaient du plus bel effet en potée ….
Mais elles n’ont pas supporté la rigueur de l’hiver.
Alors, un petit peu plus sur la gauche de mon jardin la roseraie.

Chez moi les roses poussent un peu dans tous les sens a commencé par :
la Aubry Rustique. C’est un rosier « rouge buisson ».
C’est une plante qui ne craint pas le gel, qui ne craint pas les attaques et qui peut donner des boutons.
Alors pour l’entretenir il suffit d’éliminer les jeunes pousses en amont, éliminer aussi les jospins, les Fabius etc… car c’est inutile de garder les vieilles branches. En ce moment il est en pleine floraison.
A l’entrée de la roseraie j’ai planté une tulipe rosacée, la Hollande,

Elle se plait bien dans la roseraie, elle a besoin de beaucoup de soins. Malheureusement depuis un moment elle manque d’engrais, elle maigrit beaucoup.
Ah….. J’ai un rosier remontant aux fleurs de « démocratie participative ».
C’est la Rouge du Poitou.
Elle est magnifique.
Ça demande une bonne exposition. Au zénith de préférencitude hein….
Elle est royale.
Un peu à l’écart de la roseraie le StraussKann Flamboyant est un magnifique rosier grimpant. On peut difficilement l’arrêter de grimper.

C’est une plante qui a plein de sève et qui demande beaucoup d’entretien.
D’ailleurs au FMI il se fait tailler et biner régulièrement.
J’ai un potager aussi bien sûr.
Je suis très contente car l’autre jour j’ai réussi à faire pousser un Besancenot, on m’avait posté les graines. Pourtant d’habitude je n’ai pas beaucoup de réussite avec mes cornichons.

La tendance est aux légumes verts.
J’en ai mis pas mal dans mon jardin.
J’ai un chou de Bruxelles ou chou roux appelé aussi kon ben dith.
J’ai une Cécile Dufflo plus communément appelée « l’haricot coco »
J’ai un José Bovet que l’on peut consommer après avoir enlevé le foin (moustaches). C’est un artichaut.
J’ai aussi une Eva jolie ou courge de Norvège. C’est une cucurbitacée assez indigeste qui peut donner des gaz à effet de serre.
Depuis peu de temps j’ai investi dans un oiseau. Il n’est pas très chouette, je crois que c’est un hulot ou hulotte peut-être. Nicolas m’a dit que cet oiseau sera complètement inutile.

Si vous mélangez tous ces légumes verts vous obtenez la fameuse salade « europe écologie ».
C’est une recette de mamers.
Hélas comme dans tous les jardins à la française j’ai des maladies.
Ce n’est pas grave mais c’est un peu embêtant.
J’ai un Bernard Thibault à cul rouge.
Ce n’est pas rigolo parce que ça se fixe sur les branches du boulot.
Ensuite ça donne des chenilles processionnaires qui sortent du cocon.

Alors la chenille processionnaire, vous la connaissez ? Ça empêche de circuler dans le jardin et surtout je n’arrive pas à la compter. Personne n’est d’accord. D’après mon cousin qui travaille chez les flics elles sont une centaine et d’après mes voisins qui sont à la CGT elles sont des milliers….
J’ai essayé un apport de bouillie bordélique à base d’oseille, c’est une recette de Nicolas le jardinier, mais rien n’y fait.

Par contre pour éradiquer certains parasites indésirables du jardin il y a 1 nouveau produit qui vient de sortir. Deux insecticides sous pression à action foudroyante. Le Guéan de chez rom. On peut aussi l’utiliser pour les plantes d’intérieur.
On m’a fortement déconseillé de me renseigner auprès de la marine.
Ainsi fini la visite de mon jardin botanique, vous avez imaginé mes fleurs, elles étaient de toutes les couleurs. Ainsi va la démocratie et c’est aussi bien ainsi.

Florence Brunold    (théâtre des 2 ânes)

 

 

* Woerth

 

 

 

 

 

 de tout pour faire un monde...
Merci pour votre visite.  

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 00:12


Elle n'est pas :
UNE MAUVAISE CUISINIÈRE

 Elle est :
MICRO-ONDES

COMPATIBLE
 

Elle n'a pas des :

LÈVRES PULPEUSES 

....................................


Elle est :
COLLAGÈNE

DÉPENDANTE
 

Elle n'est pas :

CONSTIPÉE

Elle est :
ABDOMINALEMENT

LENTE

Elle n'est pas :

TROP MAQUILLÉE

 Elle est :
COSMÉTIQUEMENT

SATURÉE

Elle n'est pas :
MAIGRE

COMME UN CLOU

 Elle est :
MÉTABOLIQUEMENT

EN VEILLEUSE

Elle n'a pas :

LES JAMBES POILUES

 Elle a la :
PILOSITÉ

DÉVELOPPÉE

Ce n'est pas qu'elle est :
UN CANON
Elle est :
DÉFINITIVEMENT ATTIRANTE
 

Elle ne :
RONFLE PAS

 

 


 Elle est :
NASALEMENT

CAVERNEUSE

 


 

 

La femme
 
C'est aussi l'addition des ennuis,
la soustraction du porte monnaie,
 la multiplication des ennemis
 et la division des hommes.

 

  un "brouillon d'article" du 12.07.2010

n'importe quoi mais tant pis...

  Le mot pis date du XIIe siècle et vient du latin pejus,
neutre du comparatif pejor qui a donné pire,
mot qui dans notre langue actuelle
a supplanté pis qui était aussi un superlatif de mal.
    La locution tant pis date du XVIe ou du XVIIe siècle. 

 

smilie

 

Merci pour votre visite

 


Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 00:05

 

 

Harpo (né Jan Harpo Torsten Svensson, 5 avril 1950, Bandhagen , Stockholm ) est un suédois de pop star connue sous le nom de scène Harpo. Il a été populaire dans la Suède et autour de l'Europe dans les années 1970 et est mieux connu pour son monde touché " Moviestar ", qui a atteint le numéro 24 dans le UK Singles Chart ,  et le numéro 2 dans le Singles Chart australienne en 1976.   Harpo a continué à travailler dans le business de la musique, libérant un album de nouveau matériel aussi récemment qu'en 2005, et continue ses tournées à ce jour.   Il reste populaire dans l'Allemagne 

 

 

Harpo - 1976

 

You feel like Steve McQueen
When you're driving in your car
And you think you look like James Bond
When you're smoking your cigar
It's so bizarre, you think you are
A new kind of James Dean
But the only thing I've ever seen
Of you was the commercial spot on the screen

Movie star, oh, movie star
You think you are a movie
Movie star, oh, movie star
You think you are a movie star

 

(...)

 

Vous vous sentez comme Steve McQueen car lorsque vous êtes au volant de votre voiture vous pensez que vous ressemblez à James Bond quand vous  fumez votre cigare c'est tellement bizarre que vous pensez que vous êtes  un nouveau type de James Dean  mais la seule chose que je n'ai jamais vu de vous est un spot publicitaire sur l'écran

 

Movie Star, Movie Star, ahahar Star de cinéma, Movie Star, ahahar vous pensez que vous êtes un film Movie Star, Movie Star, ahahar Star de cinéma, Movie Star, ahahar  .....ahahar .....

Vous devez appartenir à la jet-set ... voler votre propre jet mais vous avez travaillé dans une épicerie 
chaque jour jusqu'à ce que vous pouviez vous permettre de la quitter. Vous êtes allé en Suède pour rencontrer d'Ingmar Bergman ...  il n'était pas là ou tout simplement  ne s'est pas pris le temps de vous  voir.

 Je pense qu'il est temps pour vous, mon ami 
de cesser de prétendre que vous êtes un Movie Star, Movie Star, ahahar Star de cinéma, Movie Star, ahahar  Le héros gelés ! Vos paroles sont nulles

 

 

Sacha Distel  chantait  quant à lui  "Baby Star"

Des cils en soie bleutée
Et des lèvres couleur abricot
Tu voudrais à tout prix ressembler
A Marilyn ou à Garbo
Fume-cigarettes et talons hauts
Avec une robe noire rétro
Mais moi, qui te connaît si bien, qui t'aime
Ce n'est pas pour ça que je suis avec toi
 
Baby star, my baby star
Tu es tellement plus belle
Baby star, ô my baby star
Quand tu es naturelle
Star, ha-ha-hain

..........

 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Vidéo
commenter cet article
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 00:02

 

 

 

 
Si un enfant vit entouré de critiques,
il apprend à condamner.
Si un enfant vit entouré d’hostilité,
il apprend à être agressif.
Si un enfant vit entouré de moqueries,
il apprend à être timide.
Si un enfant vit entouré de honte,
il apprend à se sentir coupable.
Si un enfant vit entouré de tolérance sans laxisme,
l apprend à être patient.
Si un enfant vit entouré d’encouragement,
il apprend à agir.
Si un enfant vit entouré d’éloges sans excès,
il apprend à se faire valoir.
Si un enfant vit entouré de probité,
il apprend à être juste.
Si un enfant vit entouré de sécurité,
il apprend à faire confiance.
Si un enfant vit entouré d’approbation,
il apprend à s'aimer.
Si un enfant vit entouré d’amitié,
il apprend à aimer la vie.

 


Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 00:01


 

 


 

La pression, ça a du bon. Il n’est pas que les amateurs de bière, les fabricants de pneus ou les adeptes du nettoyage mécanique pour souscrire à l’idée.

Mais la pression, parfois, c’est aussi nettement moins bon. Les candidats actuels au bac, les cuves de Fukushima ou ceux qui auraient serré la paluche de David Douillet en savent quelque chose.

La pression n’est donc pas anodine, sait faire impression, dans le foncier par exemple.

On connaissait bien, dans certains quartiers de certaines villes d’Alsace, le petit billet de l’agent immobilier gentiment pressant, glissé dans les boîtes aux lettres : si vous-même ou quelqu’un de votre connaissance vendez un bien dans le secteur, on saura vous trouver fissa un acheteur généreux.

À toi mon toit ?

De bonne guerre. Sans doute est-ce là le prix à payer sur un marché que l’on dit pudiquement tendu.

Mais lorsque l’affaire vire à la requête appuyée, voire au siège en règle, certains propriétaires sont d’avis qu’on en veut à leurs murs.

Hasard ou signe des temps, les habitants d’un pavillon près de Strasbourg ont reçu des messages en rafale leur demandant s’ils n’étaient pas vendeurs. Flatteur en un certain sens. Déstabilisant aussi. Comme un sentiment d’occuper au restaurant une table convoitée par d’autres.

Ici un jeune couple, là des acquéreurs solvables, les uns en promenade, les autres prospectant d’eux-mêmes, promettent proposition raisonnable, décision rapide, voire paiement garanti par conseiller bancaire.

Pour un peu, on aurait envie de vendre, même sans y avoir jamais pensé.

Plus tristement, ces bouteilles à la mer témoignent sans doute d’un monde tourneboulé : dur, dur, d’aller soi-même à la chasse pour se trouver une grotte, de conduire une guérilla sur le terrain pour se poser.

Gare aux effets collatéraux. On pensait à une politesse. Mais il va falloir y réfléchir à deux fois avant de glisser à un hôte cette innocente invitation : ma maison est la vôtre. Un rendez-vous chez le notaire peut rapidement s’ensuivre.

 

Didier Rose


 

  Je pense donc je lis les DNA

            Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

 

 

smiles
Merci pour votre visite !
Repost 0
Published by Simone - dans Didier Rose
commenter cet article

Texte Libre

deytsc

Articles Récents