Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 01:02

 

 

 

 

Le temps qui passe

Le temps

qui ne passe pas

Le temps qu'on tue

Le temps de compter jusqu'à dix

Le temps

qu'on n'a pas

Le temps qu'il fait
Le temps

de s'ennuyer

Le temps de rêver

Le temps de l'agonie

Le temps qu'on perd

Le temps d'aimer

Le temps des cerises

Le mauvais temps
et le bon et le beau et le froid
et le temps chaud

-
P. Soupault

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 01:03

 


 

 

 

 

 

 

   
Il n'est pas très grand : un millimètre de long, et encore, dans la force de l'âge.
Il n'est pas ultra intelligent : 300 neurones bien tassés, en configuration course.
Et il n'est même pas mignon : avec ses 1 000 cellules toutes mouillées et son petit corps transparent, on ne le voit pas vraiment briller en discothèque.
Seulement voilà, lui au moins nous parle de notre avenir. Et sans mentir.
Car ce superbestiau a une qualité qui fait chavirer les chercheurs : sa faible espérance de vie, trois semaines pour les plus balèzes, permet de mesurer, comme en accéléré, les stratégies de lutte contre le vieillissement.
Pas glamour pour un sou, le ver C. elegans - le mal nommé -, est donc devenu une star des labos.
Adieu souris, lapins, couvées : M. Le Ver, sans se tortiller des mois, montre comment les cellules clamsent ou font la danse du ventre, suivant le traitement appliqué.

Le ver qui fait luire Noël

     Des bidouilleurs de génie ont déjà réussi à doubler la vie de Mister C. elegans.
Coup de maître, plus délicat à obtenir chez l'homme. Un début de régime à peine approchant, appliqué à des humains, a surtout provoqué dépression, chute de la libido, frilosité chronique et comportement asocial. A vous dégoûter de devenir bicentenaire.
Donc, des réglages sont encore nécessaires. Les chercheurs ont dès lors fixé leur priorité : non pas gagner indéfiniment en survie, au prix d'un calvaire physique. Mais plutôt prolonger le vécu en bonne santé. Et, si possible, avec toute sa tête.
Sur ce plan, le ver magique, avec son intellect franchement limité, n'est pas d'un grand secours expérimental.
De grands savants ont quand même osé ce pronostic : la molécule de jouvence, c'est pas pour demain. Sauf à croire au père Noël.
A ce propos, un facteur de longévité vraiment incontestable serait le maintien des liens sociaux (les vrais, pas facebook !). Juré, on ne pestera plus de la même manière contre les serial raouts de fin d'année.

 

Didier Rose


 

  Je pense donc je lis les DNA
               Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

 

   
Merci pour votre visite !

Repost 0
Published by Simone - dans Didier Rose
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 01:05


 

 

 


Simon & Garfunkel est un duo américain de musique pop aux influences folk, constitué de Paul Simon et d'Arthur Garfunkel, qui compte parmi les artistes les plus populaires des années 1960.
 
Paul Frederic Simon naît en 1941 dans le New Jersey, Arthur Ira Garfunkel naît 3 semaines plus tard à New York. Simon et Garfunkel se rencontrent en 1956 au Forest Hills High School à New York, où ils commencent à jouer tous les deux dans un groupe appelé « Tom & Jerry ». Ils commencent à écrire leurs propres chansons dès 1957, et ils enregistrent une de leurs premières chansons de rock and roll, Hey, Schoolgirl, dont les ventes estimées atteignent 100 000 à 150 000 exemplaires.

 

 

 

 

 

 

Hello, darkness my old friend
I've come to talk with you again
Because a vision softly creeping
Left its seeds while I was sleeping
And the vision that was planted in my brain
Still remains
Within the sound of silence.
 
In restless dreams i walked alone
Narrow streets of cobblestone,
'Neath the halo of a street lamp
I turned my collar to the cold and damp
When my eyes were stabbed by the flash of a neon light
That split the night
And touched the sound of silence.
-------extrait -------
1966

 

 

 

Bonsoir ténèbres, mon vieil ami,
Je suis venu discuter encore une fois avec toi
Car une vision s'insinuant doucement en moi,
A semé ses graines durant mon sommeil
Et la vision qui fut plantée dans mon cerveau, demeure encore A l'intérieur, le son du silence
Dans mes rêves agités j'arpentais seul,
Des rues étroites et pavées Sous le halo d'un réverbère, Je tournais mon col à cause du froid et de l'humidité Lorsque mes yeux furent éblouis par l'éclat de la lumière d'un néon,
Qui déchira la nuit et atteignit le son du silence
 
Et dans cette lumière pure je vis,
Dix mille personnes, peut être plus
Des personnes qui discutaient sans parler,
Des personnes qui entendaient sans écouter
Des personnes qui écrivaient des chansons qu'aucune voix n'a jamais emprunté,
Et personne n'osa déranger le son du silence
 
Idiots, dis-je, vous ignorez,
Que le silence, tel un cancer, évolue
Entendez mes paroles que je puisse vous apprendre, Prenez mes bras que je puisse vous atteindre Mais mes paroles tombèrent telles des gouttes de pluie silencieuses,
Et résonnèrent dans les puits du silence
 
Et ces personnes s'inclinaient et priaient
Autour du dieu de néon qu'ils avaient créé
Et le panneau étincela ses avertissements
A travers les mots qu'il avait formés
Et le signe dit : les mots des prophètes
Sont écrits sur les murs des souterrains
Et des halls d'immeubles,
Et murmurés à travers les sons du silence

 

Repost 0
Published by Simone - dans Vidéo
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 01:05

 

 

                    

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le petit garçon d'un mafioso voudrait avoir une bicyclette neuve pour Noël.
Alors il prend un papier et un crayon et écrit :
- Cher petit Jésus, j'aimerais bien avoir pour Noël une bicyclette neuve car mon vieux bicycle...
Il arrête, regarde sa lettre la déchire en disant que ça ne marchera pas.
Il prend un autre papier et écrit :
- Cher petit Jésus ayant été sage, j'aimerais pour Noël, avoir une bicyclette neuve...
Il s'arrête, regarde sa lettre, la déchire et dit que ça ne marchera pas celle-là non-plus...
Il regarde sur le bureau de sa chambre, prend la statue de la Sainte-Vierge, prend la roulette de papier collant, enrubanne la statue comme il faut, la dépose dans une boîte et entoure la boîte carton, descend dans le sous-sol dépose la boîte dans une valise, barre la valise pour ensuite la déposer dans le coffre-fort et barre le coffre-fort avec deux cadenas.

Il remonte en haut prend un papier et sa plume et écrit :
- Cher petit Jésus, si tu veux revoir la madone vivante... .

 

 

 

 

 

Une chorale répète pour la messe de minuit du 24 décembre. Le curé décèle quelque chose d'anormal.
Pour en avoir le coeur net, il demande à chacun des membres de chanter seul. 

Vient le tour de Patrick. Celui-ci y entonne bruyamment :
- Léon ! Léon !
- Patrick ! Arrête ! fait le prêtre. Tu tiens ton livre de chant à l'envers. Les paroles c'est «noël, noël»

 

ןëou     ɐdɐd  ʇıʇǝԀ
ɹǝıןnos ʇıʇǝd uoɯ sɐd ǝıןqno,u
sɹǝıןןıɯ ɹɐd sʇǝnoɾ sǝp ɔǝʌ∀
ןǝıɔ np sɐɹpuǝɔsǝp nʇ puɐnΌ
ןëou ɐdɐd ʇıʇǝԀ

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci pour votre visite

 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 01:03

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sonnez, grelots des tiroirs-caisses. Filez, traîneaux immatriculés en Lituanie, sur les autoroutes d'Alsace.
L'heure est à la fête, le Noël des cartes bleues approche. Ne pas oublier son code secret: ça va banquer à tous les rayons.
Sauf que non. Cette année, Père Noël a le blues. Pas le cœur à flamber. Petite mine, le grand homme.
C'est que le marché de la générosité aussi, a du plomb dans l'aile. Pour la troisième fois consécutive, les Français vont regarder un peu plus à la dépense.
Ceinture sur l'onéreux, mollo le dispendieux. Papa Noël aurait des oursins dans les poches, la hotte un poil flagada.
Un sapin dégarni

    Moins de cadeaux, à moins de personnes. Il va y avoir de la place sous le sapin, si l'on en croit les sondeurs.
Les amis, notamment, peuvent se gratter. Ce seront les premières victimes du resserrement des budgets.
Plus vraiment d'actualité donc de mettre le paquet sur les cadeaux, qui représentaient les deux tiers des dépenses consacrées aux fêtes.
Face à la tourmente, les esprits sont plutôt à la préservation des estomacs : tout ce qui touche à la table semble épargné par la morosité.
Point de régime en temps d'agapes, même si les marques de distributeurs et les premiers prix semblent les mieux placés pour être invités au repas de Noël.
Mais là n'est pas la seule cause de la déprime qui guette ce bon vieux Noël. Plus inquiétante, une autre étude montre que, même en cas de présents, on ne risque pas de chavirer de bonheur.
Il n'y a qu'à voir : les cadeaux que les Français préfèrent recevoir sont des bons d'achat et de l'argent. Et ceux qu'ils préfèrent donner se résument à une trilogie... parfums, chocolats, livres. Cherchez l'erreur.
Les magasins ne seront donc pas totalement désertés cette fin d'année. Entre Noël et Nouvel An, on peut s'attendre à un rush commercial. Du côté des guichets de reprise et d'échange.


 

Didier Rose


 

  Je pense donc je lis les DNA
             Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

 

 

 

 

 

 

Par ici,  il dort .... !

Merci pour votre visite !

 

Repost 0
Published by Simone - dans Didier Rose
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 13:00

 

Un
сollectionnе les...
Arctophile Ours en peluche
Arénophile Sаbles
Autographile Autοgraphes
Bédéphilе Bandes dessinées
Bibliophile Livres
Buticulamicroрhile Mignonettes d'аlcool
Calamophile Plumes
Calcéologiste Chaussures et sοuliers
Capéophiliste Chapеaux
Cartoрhile Cartes pοstаles
Chélonéphile Objеts représentant des tortues
Chromophile Affiches
Cinéphilе Films
Cochliophile Petites сuillères
Cocofrаmophile Numéros un de journaux
Conchyophile Cοquillages
Copοcléphile Porte-clés
Coquetiphile Coquetiers
Cucurbitaciste Étiquеttes de melons
Digitabuphile Dés à cοudre
Discoрhile Disques
Ethylabéloрhilе Étiquettes de vin
Fabοphile Fèves
Fibulanophile Boutons
Gazettophile Journаux
Glacophile Emballagеs de glaces
Glаcophile ou yaourtphile Pots de yaοurt
Glycophile Embаllages de sucre (avec le sucre)
Iconomécanoрhile Appareils photοgraphiques
Léсythiophile Parfums
Léрidοptérophile Pаpillons
Lithophiliste Pierres gravées
Luminophile Lampes
Mаrcophile Flammes pοstales
Maximoрhile Souvenirs postaux
Minéralogiste Minéraux
Molubdoténοphile Taille-сrayons
Nicophile Paquets de cigarettes
Numismate Pièces dе monnaie et les billets
Oenoрhile Vins et alсools
Ovokinderοрhile Objets Kinder
Périglycοphile Emballages de sucre vide
Philatéliste Timbres
Philopin Pin's
Philuménile Bοîtes d'allumettes
Pipomanе Pipes
Placοmusophile Plaques de muselets de champаgne
Platokaοlinophile Assiettes en faïence
Pressophile Fers à reрasser
Pyrophile Briquets
Salciсophile Étiquеttes de saucissοns
Sсripophile Аctions anciennes
Scriptophile Titres, actions еt obligations
Scutelliphile Eсussons
Sigillographе Sceaux et emblèmes
Stickphile Autocοllants
Tégestologuе, cervalobélophile Sous-bocks de bière
Télécartophile Téléсartes
Tintinophile Objets en raрport avеc Tintin
Tyrosémiophilе Étiquеttes de fromagе
Vexillophile Drapeaux
Vitolphile Bagues de cigаres
Téphraphiliste Cendrier

 

 
et

Notaphile : collectionneur de factures
Don Juan : collectionneur de femmes

 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 07:46

 

 

 

 

 

 
 

R I E N
 
s. m. indéterminé
 
Quelque chose.
Avec la négation ne, nulle chose.
N'être rien. N'être de rien.
De rien, avec ne, nullement.
Ne rien faire. N'avoir rien. Ne rien dire.
Cela ne fait rien.
Ne faire semblant de rien.
Ne compter pour rien.
Il n'en est rien.
Ne savoir rien de rien.
Rien se dit quelquefois des personnes.
Ne.... rien que, uniquement, seulement.
Ne.... rien moins que. Ne... rien de moins.
Rien suivi d'un adjectif,
dont il est séparé par de.
Rien sans la négative se disant pour nulle chose.
De rien, après un substantif, marque la petitesse, le peu de valeur.
 
Rien que cela.
Il signifie quelquefois par exagération, peu de chose. Si peu que rien.
Rien peut être représenté par le pronom il.
S. m. déterminé. Néant, nullité.
Peu de chose.
Au plur. Bagatelles, choses de peu d'importance.
Rien pris adverbialement.
En rien, nullement.
En moins de rien.
Comme si de rien n'était.

 

 

 

 

smileys

Merci pour votre visite

 



 
Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 14:12

 

 

 

 

 

 

  Déprimé, le marché du travail ? Déprimant, aussi.
La course à la feuille de paie peut s'apparenter à un cruel strip-tease social : on se découvre, sans jamais être sûr de ne pas rester au vestiaire.
Pas toujours facile de mettre à nu la nature d'un monde vécu comme à la fois prometteur et impitoyable. Ni vraiment aisé de déshabiller le jargon des offres d'emploi.
Heureusement, Pôle Emploi tient parfois en réserve des pépites. Comme l'annonce d'un poste d'animateur/trice web.
Voilà qui fleure bon l'informatique, la convivialité, l'air du temps.
D'autant plus séduisant que cette collaboration dans le multimédia s'affiche à durée indéterminée (basta, les contrats à gogo).
Certes, il va falloir se résoudre à déménager, le lieu d'exercice est Paris, dans un centre d'appels. En fait une boîte «de 20 à 49 salariés» - on imagine l'équipe branchouille et sympa.

Job à découvert

     Autre bon point, surtout dans les nouvelles technologies, les débutants sont acceptés. Aucune connaissance, même en bureautique, n'est requise : formation assurée.
Ce super-job est en horaire de nuit. Mais les 35 heures sont garanties et le salaire est en conséquence : de 1 800 à 3 000 euros par mois. Non, on ne divague pas: il s'agit bien d'un emploi « non qualifié ».
A ce stade-là, et juste avant d'envoyer leur CV, certains prendront peut-être le temps de lire les deux lignes descriptives. Bien leur en aura pris.
Car ce boulot d'avenir n'est peut-être pas donné à tout le monde : il s'agit d'animer « un service de charme pour adultes sur internet ». Et, au cas où l'on n'aurait pas très bien compris : prévoir « l'utilisation de la webcam ».
On aurait pu se croire propulsé dans le futur. La proposition s'apparente plutôt à un modèle un peu ancien. Bien antérieur en tout cas à l'ère du numérique.
Quoique. La virtualité de la prestation est assurée sur au moins un plan: au chapitre des déplacements, il est clairement spécifié « Jamais ». L'esprit du multimédia est sauf.

 

 

Didier Rose


 

  Je pense donc je lis les DNA
             Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

 

 

 

 

  ¡ ǝʇısıʌ ǝɹʇoʌ ɹnod ıɔɹǝƜ

bonne journée...

 

Repost 0
Published by Simone - dans Didier Rose
commenter cet article
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 01:10

 

 

Je t'écris de la main gauche
Celle qui n'a jamais parlé
Elle hésite, elle est si gauche
Que je l'ai toujours cachée
Je la mettais dans ma poche
Et là elle broyait du noir
Elle jouait avec les croches
Et s'inventait des histoires
ooo
Je t'écris de la main gauche
Celle qui n'a jamais compté
C'est celle qui faisait les fautes
Du moins on l'a raconté
Je m'efforçais de la perdre
Pour trouver le droit chemin
Une vie sans grand mystère
Où l'on n' se donne pas la main
ooo
Des mots dans la marge étroite
Tout tremblants qui font des dessins
Je me sens si maladroite
Et pourtant je me sens bien
Tiens voilà c'est ma détresse
Tiens voilà c'est la vérité
Je vais, je n'ai plus d'adresse
Rien qu'une fausse identité
ooo
Je t'écris de la main bête
Qui n'a pas le poing serré
Pour la guerre elle n'est pas prête
Pour le pouvoir n'est pas douée
Voilà que je la découvre
Comme un trésor oublié
Une vue que je recouvre
Pour les sentiers égarés
ooo
On prend tous la ligne droite
C'est plus court, oh ! oui, c'est plus court
On voit pas qu'elle est étroite
Il n'y a plus place pour l'amour
Je voulais dire que je t'aime
Sans espoir et sans regret
Je voulais dire que je t'aime, t'aime
Parce que ça semble vrai


ooo

 

 

 

Danielle Messia
Jean Fredenucci
1982

 


 

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 01:05

 

 

 

 

 

 

 

Les rétrogrades peuvent - peut-être - aller se rhabiller. Après quelques millénaires de sexisme, ces messieurs se sentiraient la fibre plus égalitaire.
Pas d'affolement, les deniers machos : la parfaite équivalence des sexes, on n'y est pas tout à fait.
En témoigne la question des salaires et de la répartition des tâches ménagères, sujets toujours très segmentants (comme on dit de nos jours) dans les bureaux et les buanderies.
Pour autant, des tentatives de raccommoder les genres sont méritoires. L'espoir naît des jeunes : l'an dernier, les garçons ont (enfin?) dépensé autant en fringues que les filles!
Une parité applaudie par le monde du chiffon, avec des limites. Si, en matière vestimentaire, les porte-monnaie n'ont plus de sexe, les armoires si. A budgets identiques, les mâles investissent encore timidement dans les articles à dentelles et jambières - même si le curieux rite de la Saint-Valentin vient un peu brouiller les cartes, y compris bancaires.

Plus ou moins égaux

     De même, les coups de cœur de ces demoiselles pour les cravates décorées de Donald et les moufles de motard tout-terrain restent-ils épisodiques - en dehors des périodes de Noël, autre moment de générosité à risque.
La fringue aurait donc la bonne idée d'égaliser les chiffres, grâce aux efforts des mecs. Qui, du coup, se demanderont peut-être si ces dames ne seraient pas tentées un jour de s'aligner sur toutes ces dépenses où elles demeureraient à la traîne.
Banzaï, les nanas, sur les voitures à pneus extra-large, les tickets de tiercé, les perceuses à percussion et les catalogues de VTT ?
Pas si vite. On ne peut être sur tous les fronts à la fois. Et sur l'un en particulier, les comportements sont de plus en plus sexués : la clope.
L'Organisation mondiale de la santé s'alarme, à nouveau, d'une augmentation « particulièrement préoccupante » du tabagisme chez les jeunes filles, minettes à mégots renvoyant leurs copains de classe au rang de machouilleurs protoplasmiques de chewing-gums. Une mode de plus en plus inégalitaire dont personne ne peut s'accommoder.

 

Didier Rose


 

  Je pense donc je lis les DNA
             Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

 

 

 

 

  

Merci pour votre visite !

Repost 0
Published by Simone - dans Didier Rose
commenter cet article

Texte Libre

deytsc

Articles Récents