Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 01:07


 



Un petit garçon
 annonce à sa mère :
- J'ai décidé
de ne plus aller à l'école !
- En quel honneur ?
- Aux infos, ils ont dit
 qu'on avait abattu
 quelqu'un en Italie
 parce qu'il en savait trop !


smilie




smiley

Le bus dépassé par ses roues

Un bus de l'armée de terre transportant 45 militaires du Camp....a perdu deux de ses roues mercredi dernier alors qu'il circulait à vitesse réduite à l'approche du rond point. Le véhicule s'est carrément fait dépasser par ses roues arrière gauches, dont une a traversé la chaussée dans l'autre sens de circulation, fort heureusement sans heurter aucun véhicule. Le pire a été évité grâce au bon réflexe du conducteur - réserviste - qui a immédiatement dégagé son bus de la voie de circulation.
L'armée s'est chargée elle-même de la mise en sécurité du site et du dépannage en envoyant sur place le personnel nécessaire rassemblé sous le commandement d'un officier.
Après la mise en place des roues de secours, une vérification du serrage des autres a été opérée faisant apparaître qu'aucune d'entre elles n'étaient serrée... Plus de peur que de mal pour les 45 militaires indemnes qui ont parcouru les 500 derniers mètres jusqu'à leur casernement à pieds.smileys

Repost 0
Published by Simone - dans Monday
commenter cet article
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 01:12


 





























Allez, viens !
Tu verras que dans le monde
Il y a, chaque seconde,
Des plus malheureux que toi....


 



link xxxxx
 


smiles

 

Repost 0
Published by Simone - dans Vidéo
commenter cet article
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 01:04


























Nous sommes jetés dès notre naissance
dans un réduit où nous ne pourrions que dépérir,
s'il n'y avait la lucarne du coeur donnant
sur le ciel. Il n'y a que le coeur de réel
dans cette vie, alors pourquoi
nous entêtons-nous à rêver d'autre chose ?



Christian Bobin




 

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 01:03















Tout est pour le mieux
Dans le meilleur des mondes
C'en est presque ennuyeux
De ne voir à la ronde
Que des gens hilares
Dont l'unique refrain est
Ca va bien
Ca va bien
Ca va très bien...
"Tout va mal, tout va très mal
La Terre tourne sans nous
Oui mais nous autres on s'en fout
On a le moral !
"Les malchanceux, les aigris
Ceux qu'on pas d'pot dans la vie
Venez, adhérez, au club du moral d'acier."
 
 Stéphan Reggiani (1945-1980)







 

En 1975, Stephan monte sur scène avec son père Serge Reggiani à Bobino pour plusieurs récitals dans lequel participera aussi sa sœur Carine, il récidivent en 1977, puis partent en tournée ensemble. Un album est édité en 1975, mais avec cette expérience familiale, le père prend la plus grande place, laissant que peu d'espace à son fils. Le public accueille tièdement cette initiative, le succès est mitigé..

 

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 01:04

" Ecrire n'est rien, lire n'est rien... et pourtant que vaudrait la lumière du monde sans ces ombres d'absence silencieuses. Ecrire n'est rien d'autre que faire un jardin d'amour, lire n'est rien d'autre que s'y promener pour s'enivrer du parfum d'encre des mots.
Parfois au détour du livre une orchidée s'épanouit. Elle ira embellir le temps des siècles et des constellations à coté des suppliques des saintes là où les anges s'amusent.
L'homme qui écrit c'est le rire de l'ange. Un grain d'éternité au coeur du silence.
Une étoile, la plus petite parce que la plus lointaine, qui lance sa lumière au hasard du néant. "

 Christian Bobin














































Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 01:01







 

 


Chat pas content....



Une chanson peut illuminer un moment,
Une fleur peut ranimer un rêve.


Un arbre peut devenir forêt,
Un oiseau peut annoncer le printemps.


Un sourire fait naître l’amitié,
Une poignée de main réconforte une âme.


Une étoile peut guider un navire sur la mer,
Un mot peut définir l’objectif.


Un vote peut changer un pays,
Un rayon de soleil peut illuminer une pièce.


Une chandelle efface la noirceur,
Un rire triomphera de la tristesse.


Chaque voyage commence par un pas,
Chaque prière commence par un mot.


Un espoir remontera notre moral,
Un toucher peut montrer que vous compatissez.


Une voix peut parler avec sagesse,
Un cœur peut savoir ce qui est vrai,


Une vie peut faire toute la différence,
Vous voyez, il n’en tient qu’à vous !

 

2007

 

 


 


smileys

Merci pour votre visite !

Repost 0
Published by Simone - dans Top
commenter cet article
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 01:05




 


J'adore les matins d'automne
 Cette écharpe de brume sur les prés
Au loin le son d'un clocher qui résonne
 Et à l'horizon le soleil tout juste réveillé.
J'adore les parfums de l'automne
En ouvrant la fenêtre, cet air vivifiant
L'odeur des bois humides qu 'on soupçonne
Les champignons, les noix, le maïs dans les champs
J'adore les couleurs de l'automne
Cette palette de couleurs caramélisées
Ce curieux mélange de brun, de rouge et de jaune
Ces feuilles somnolentes qui se laissent emporter.
J'aime l'automne vois tu car il est généreux
II donne à profusion ses couleurs, ses parfums et ses mets
Et même s'il est un peu capricieux
C'est ainsi, je ne peux m'empêcher de l'aimer.
J'aime l'automne, vois-tu, j'y suis née
C'est en automne aussi que je t'ai rencontré
J'aime l'automne, ses arômes parfumés
Et ses colchiques dans les prés.


Christelle SEXER
Recueil "En quatre temps"




         Merci pour votre visite..!








 

Repost 0
Published by Simone - dans @ Alsace
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 01:02
.....................................................................................................................................
.......................................................................................................................................
.....................................................................................................................................















Il n'y a que le temps
 qui ne perde pas son temps.

  Jules Renard


Il vaut encore mieux du mauvais temps
 que pas de temps du tout !

  Gabriel de Lautrec
 

Ne perds pas ton temps à gagner ta vie.
Gagne ton temps, sauve ta vie.

  Lanza del Vasto
 

 Tout s'anéantit, tout périt, tout passe : il n'y a que le monde qui reste, il n'y a que le temps qui dure.

Denis Diderot


Le Temps nous égare Le Temps nous étreint
Le Temps nous est gare Le Temps nous est train.

  Jacques Prévert
 




Merci pour votre visite


Repost 0
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 01:04

 
      
       

 
Alors, comme ça, nous ne serions tous que des enfants ? Même pas vrai !
Sans vouloir jouer de manière puérile avec les mots, un monde sépare les grands des petits : le langage.
Simple exemple : normalement, au bureau, on a cessé depuis longtemps de s'exprimer par onomatopées et monosyllabes. Normalement.
Il paraît qu'existeraient des contre-exemples - pas de cas particuliers ici. La science est formelle sur ce point, du moins si l'on se borne à n'interroger qu'un seul expert. Avec une certaine maturité, le vocabulaire est censé s'enrichir considérablement.
Tout linguiste bien élevé confirmera donc. Les tropismes lexicaux évoluent avec le temps.

Une étude commandée par des forts en lettres (l'éditeur de jeux Scrabble) montre ainsi que les trois mots préférés de nos chers petits sont, dans l'ordre : maman, bonbon, papa. A mille lieues, on l'espère, de ce qu'auraient répondu leurs parents.

Mot pour mot

Les malins feront remarquer que dans le tiercé de rêve des bambins, papa ne vient qu'APRES bonbon - une fraise tagada elle, visiblement, n'est jamais de mauvais poil. Ou, dans le même ordre d'idée, que maman vient AVANT bonbon : même tout jeune, on sait reconnaître où se trouve la vraie douceur à libération prolongée.
Tout aussi évocateur, mais dans l'échelle inverse, les mots les plus détestés de nos si chers chérubins sont respectivement : punition fessée, gronder. Des thèmes que jamais un adulte ne formulerait sous cette forme, même si ses appréhensions ne sont pas si éloignées. Retrait de permis, redressement fiscal et savon hiérarchique sont d'autres vocables, pour désigner des choses très approchantes.
Selon les auteurs de l'étude, le tiercé maudit des marmots traduit leur « fort rejet de la contrainte ». Ce en quoi ils rejoignent, tous mots bien pesés, leurs géniteurs.

Il n'est pas que la taille de leurs jouets adorés, pour distinguer parents et enfants. La façons dont ils nomment leurs cauchemars respectifs aussi, disent l'âge de leurs artères. 


Didier Rose


 

                   Je pense
            donc je lis les DNA

 




   

Merci pour votre visite !









Repost 0
Published by Simone - dans Didier Rose
commenter cet article
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 01:14





















.





La vie a une fin......le chagrin n'en a pas.









 
       Merci pour votre visite !
Repost 0

Texte Libre

deytsc

Articles Récents