Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 15:29
Bonjour, c'est moi, La Pluie.

Je voudrais répliquer à la campagne de dénigrement que vous menez à mon égard. Je sais que vous me détestez depuis toujours, et cet été encore plus que jamais.
Ben vous savez quoi ? Je suis encore plus tannée de vous autres que vous êtes tannés de moi ! Ça fait plus de 400 ans que j'endure, aujourd'hui, je déborde !

Je ne suis plus capable de vous entendre vous plaindre de moi : «Ah non pas encore de la pluie !, Maudite pluie !, Il ne fait pas beau !...» C'est quoi, ça, il ne fait pas beau ? C'est tout à fait subjectif. Pourquoi le soleil, c'est du beau temps et la pluie du mauvais temps ? Vous iriez en Éthiopie, au 100e jour de sécheresse, voir s'ils trouvent qu'il fait beau. Laissez-moi vous dire que, lorsque j'arrive là-bas, c'est moi, le beau temps.

Pourquoi êtes-vous en adoration devant le soleil ?
Le soleil vous brûle, vous donne le cancer et vous tue. Vous êtes absurdes. Vous vous déshabillez quand il fait soleil et vous vous habillez quand il pleut.
Alors que c'est le contraire qu'il faut faire !

Le soleil, c'est du feu. La pluie, c'est de l'eau.
Vous habillez-vous pour prendre votre douche ?
Votre peau aime l'eau. Votre peau hait le feu.
Vivez en harmonie avec votre corps.
Quand il pleut, au lieu de vous couvrir et de vous réfugier dans la maison, enfilez votre maillot et venez dehors.
Pas besoin de crème et d'indice de protection.
Vous n'êtes jamais autant en sécurité dehors que lorsqu'il pleut. Bien sûr, un éclair peut venir vous chatouiller un peu. Mais là, pas besoin d'avoir peur, franchement !
Avez-vous déjà gagné au Lotto ? Non ? Ben vous ne serez pas foudroyé non plus !

J'ai un cœur, moi aussi. Comment pensez-vous que je me sens quand j'entends quelqu'un dire: «On a eu un été pourri, il a plu tout le temps» ? C'est pas parce qu'il pleut qu'on ne peut pas avoir un été merveilleux.
Que fait l'homme quand il fait soleil ? Il joue au golf.
Que fait l'homme quand il pleut ? Il fait l'amour.
Vous n'allez pas me dire, messieurs, que vous préférez jouer au golf plutôt que faire l'amour à votre femme ?
Et vous, mesdames, vous n'allez pas me dire que vous préférez que votre mari joue au golf plutôt qu'il vous fasse l'amour ?

Il n'y a rien de plus romantique, de plus sensuel que moi. Quand on tombe amoureux, on dit qu'on a un coup de foudre, pas un coup de soleil. Le coup de soleil, ça vous rend rouge comme un homard, puis vous pelez pendant deux semaines. Le coup de foudre vous rend heureux et léger.

Pourtant, vous chantez le soleil: «Soleil! Soleil!».
Vos grands poètes écrivent même des odes à la neige: «Ah! que la neige a neigé...», «Mon pays, c'est l'hiver.» Et pour moi... rien ! Voulez-vous bien me dire ce que je vous ai fait pour que vous aimiez même la neige plus que moi ? C'est du racisme ! Après que je sois tombée, vous n'avez rien à faire. Vous allez dehors et vous sifflez.
Pas de pelletage, pas de millions à dépenser pour tout ramasser avec des camions. Rien du tout. Votre gazon est plus beau et l'air sent meilleur.
Mais pas le moindre merci. Pas la moindre poésie.

Je suis tannée des météorologues qui parlent de moi comme si j'étais la peste ou Ben Laden: «On ne vous dira pas ce qui s'en vient pour la fin de semaine ! C'est effrayant ! Faut surtout pas que vous soyez fâchés contre moi. Je n'y suis pour rien !»
Oui, on le sait bien que tu n'y es pour rien. Tu n'es pas Zeus ! T'es juste une jolie fille qui lit des cartons devant des miliers de téléspectateurs.
La pluie est un effet spécial qu'aucun Steven Spielberg n'est capable de reproduire. Au cinéma, parfois, ils font pleuvoir sur un coin de rue, et ça leur coûte un bras ! Wow! Moi, je suis capable de pleuvoir sur toute la Belgique et pour pas un cent ! Profitez-en au lieu de rouspéter !

Il y a juste Gene Kelly qui a compris qu'on peut avoir du plaisir sous la pluie. Si toutes les belles filles se promenaient en costume de bain quand il pleut, il y aurait plus de gars sur les terrasses les jours de pluie que les jours de soleil.

Quand il pleut, c'est le moment de laver votre voiture, ça ne peut pas être plus écologique. C'est vrai, vous n'arrêtez pas de dire que l'eau est rare et qu'il faut l'économiser. Il y a même quelquefois des policiers pour surveiller ce que le voisin fait avec son tuyau.
Et quand cette manne vous tombe du ciel, arrose vos jardins, nettoie vos trottoirs, gratuitement, vous trouvez encore le moyen de râler.

Vous voulez faire un pas pour l'écologie et vous n'arrêtez pas déprimer quand il pleut. C'est pas logique. Qu'est-ce qui rend la planète verte ? Moi la pluie. Le soleil, lui, la rend jaune et sèche. Le réchauffement de la planète, ce ne sera pas de ma faute à moi, ce sera la faute du soleil que vous aimez tant. Vous allez disparaître à cause de lui mais pas à cause de la pluie !

Avant, vous aimiez les grosses voitures qui polluent et maintenant vous aimez les petites autos électriques. Avant, vous aimiez le soleil mais maintenant vous allez aimer la pluie.
Le beau temps, ça va être moi.
Le mauvais temps, ça va être lui.

Sinon, je m'en vais. Ou plutôt, je reste !

 

 

 

 

Bonjour, c'est moi, La Pluie.
Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 10:52
 Héritage d'un enfant adoptif !

 

Il était une fois deux femmes qui ne se connaissaient pas.
Tu ne te souviens pas de la première,
La deuxième, c'est celle que tu appelles ta mère.
Pour te façonner, deux existences se sont unies.
L'une est ta bonne étoile; l'autre est le soleil de ta vie.
Deux destins différents mis ensemble pour unifier le tien.
L'une est l'étoile qui t'a guidé,
L'autre, le soleil qui t'a réchauffé.
La première t'a mis au monde; la seconde t'a appris à marcher.
La première t'a donné la vie; la deuxième te l'a enseignée.
La première t'a donné le goût d'aimer, la deuxième était là pour t'aimer.
L'une t'a donné une nationalité, l'autre t'a donné un nom.
L'une t'a donné un talent, l'autre t'a donné une mission.
L'une t'a donné des émotions, l'autre a apaisé tes peurs.
L'une a vu ton premier sourire, l'autre a séché tes premières larmes.
L'une a dû renoncer à toi, l'autre, Dieu l'a conduit vers toi.
Et tu me demandes, maintenant,
Les questions qui se posent depuis la nuit des temps :
Hérédité ou l'environnement ?
Ni l'un ni l'autre, mon enfant.
C'est tout simplement deux amours qui t'ont formé !
Qui t'ont donné tout ce qu'il fallait pour réussir ta vie !

Auteur inconnu

 

 

 

 

 Héritage d'un enfant adoptif !
Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 11:37
Dis-lui que tu l’aimes !

Si tu veux donner toutes ses chances à ton enfant,
Aime-le.
Apprends-lui à prendre garde,
apprends-lui ce qui est bon, ce qui est beau..
A travers cela, dis-lui que tu l’aimes.
Laisse-le découvrir ses limites,
Et sois là pour veiller au grain,
S’il se fait mal en les rencontrant.
Accueille ses larmes et ses souffrances,
Dis-lui que c’est ainsi qu’il deviendra grand.
Embrasse-le et dis-lui que tu l’aimes.
Surtout dis-lui que de l’effort naît le bonheur,
Et quand il te montrera ses cahiers et ses notes,
Montre-lui que tu l’aimes,
Ne l’enferme pas dans les moyennes,
Ne le classe pas comme sur un champ de courses.
Exige de lui des efforts, ne lui donne pas tout.
Apprends-lui le prix des choses,
Et surtout, s’il se met à crier et hurler,
Dis-lui que tu l’aimes.
Lorsque, le soir, tu devineras qu’il a mal,
Poses-toi dans le fauteuil et laisse tomber le journal.
Laisse-le poser sa tête sur tes genoux,
Caresse-lui les cheveux,
Ecoute-le.
Et, dans le silence,
Dis-lui que tu l’aimes.
Quand il t’épuisera de questions,
Te bousculera d’interrogations,
Eteins la radio et la télévision,
Ferme ton agenda et pose ton crayon.
Demain, quand il découvrira le monde,
Il se méfiera de l’éphémère,
Il saura ce qui est bon,
Et s’il trébuche un jour,
Dis-lui que tu l’aimes.
Alors, tu verras,
Lui aussi vous dira :
« Maman, Papa, je vous aime. »

D’après Alain RAOULT

 

Dis-lui que tu l’aimes !
Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 12:30
 Donner !

On peut donner à celui qui réclame,
On peut aussi donner à celui qui ne réclame pas.

On peut donner en espérant recevoir,
On peut aussi donner sans rien espérer en retour.

On peut donner ce qui nous gène,
On peut aussi donner ce qui nous est utile.

On peut donner ce qui humilie l'autre,
On peut aussi donner ce qui l'élève.

On peut donner pour être vu,
On peut aussi donner sans être vu.

On peut donner pour s'imposer,
On peut aussi donner pour servir.

On peut donner par orgueil, par habitude, par lâcheté;
On peut aussi donner par amour.

On peut donner pour le plaisir de donner,
On peut aussi se donner soi-même, à l'exemple de Jésus.

 Donner !
Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
20 septembre 2015 7 20 /09 /septembre /2015 16:05
C'est l'automne...
Les femmes sont comme
les pommes dans les arbres...Les meilleures
sont à la cime de l'arbre. Les hommes ne veulent pas
attraper les meilleures parce qu'ils ont peur de tomber
et de se blesser...Et donc, ils prennent les pommes pourries
tombées à terre  qui bien qu'elles ne soient pas si bonnes
sont faciles à ramasser. Alors, les pommes qui sont
au sommet de l'arbre, pensent  que quelque chose est mauvais
 avec elles, quand en réalité, "Elles sont excellentes". Simplement
elles doivent être patientes  et attendre que l'homme
convenable arrive ...lequel sera suffisamment courageux
pour monter  jusqu'au sommet  de l'arbre pour elles.
Nous ne tombons pas  
pour être  ramassées,
celui   qui a besoin de
nous et nous veut fera
 tout pour nous atteindre...
Avec affection pour mes amies pommes !

 

 

 

C'est l'automne...
Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 23:08



 






 

 

 

Homme

 

Tu as regardé la plus triste la plus morne
de toutes les fleurs de la terre
Et comme aux autres fleurs tu lui as donné un nom
Tu l'as appelée Pensée.
Pensée
C'était comme on dit bien observé
Bien pensé

Et ces sales fleurs qui ne vivent ni ne se fanent jamais
Tu les as appelées immortelles...
C'était bien fait pour elles...

Mais le lilas tu l'as appelé lilas
Lilas c'était tout à fait ça
Lilas... Lilas...

Aux marguerites tu as donné un nom de femme
Ou bien aux femmes tu as donné un nom de fleur
C'est pareil.
L'essentiel c'était que ce soit joli
Que ça fasse plaisir...

Enfin tu as donné les noms simples à toutes
les fleurs simples
Et la plus grande la plus belle
Celle qui pousse toute droite sur le fumier de la misère
Celle qui se dresse à côté des vieux ressorts rouillés
A côté des vieux chiens mouillés
A côte des vieux matelas éventrés
A côté des baraques de planches
où vivent les sous-alimentés

Cette fleur tellement vivante
Toute jaune toute brillante
Celle que les savants appellent Hélianthe
Toi tu l'as appelée soleil
...Soleil...
Hélas ! hélas ! hélas et beaucoup de fois hélas !
Qui regarde le soleil hein ?
Qui regarde le soleil ?
Personne ne regarde plus le soleil
Les hommes sont devenus ce qu'ils sont devenus
Des hommes intelligents...
Une fleur cancéreuse tubéreuse et méticuleuse
à leur boutonnière
Ils se promènent en regardant par terre
Et ils pensent au ciel
Ils pensent... Ils pensent... ils n'arrêtent pas de penser...
Ils ne peuvent plus aimer les véritables fleurs vivantes
Ils aiment les fleurs fanées les fleurs séchées
Les immortelles et les pensées
Et ils marchent dans la boue des souvenirs
dans la boue des regrets
Ils se traînent
A grand-peine
Dans les marécages du passé
Et ils traînent... ils traînent leurs chaînes
Et ils traînent les pieds au pas cadencé...
Ils avancent à grand-peine
Enlisés dans leurs champs-élysées
Et ils chantent à tue-tête la chanson mortuaire
Oui ils chantent
A tue-tête
Mais tout ce qui est mort dans leur tête
Pour rien au monde ils ne voudraient l'enlever
Parce que
Dans leur tête
Pousse la fleur sacrée
La sale maigre petite fleur
La fleur malade
La fleur aigre
La fleur toujours fanée
La fleur personnelle...
...La pensée...

  

 

Jacques Prévert.

Hélianthe....? ICI 
Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 12:06
 L'amour

L'amour est comme un oiseau libre d'aller partout, le ciel tout entier est sa liberté. Vous pouvez attraper l'oiseau, vous pouvez le mettre dans une belle cage dorée, et l'on pourrait penser que c'est le même oiseau que celui qui volait en liberté et qui avait le ciel tout à lui.
Ce n'est le même oiseau qu'en apparence, ce n'est pas lui, vous l'avez tué. Vous lui avez coupé les ailes. Vous lui avez pris son ciel. Et les oiseaux se fichent de votre or : aussi précieuse soit-elle, votre cage est une prison.

Et c'est ce que nous faisons de notre amour : nous fabriquons des cages dorées. Nous avons peur, parce que le ciel est immense, peur que l'oiseau ne revienne pas. Pour le tenir sous contrôle, nous devons l'emprisonner.
C'est ainsi que l'amour devient mariage.
L'amour est un oiseau qui vole : le mariage est un oiseau dans une cage dorée. Et l'oiseau, à coup sûr, ne pourra jamais vous pardonner. Vous avez détruit toute sa beauté, toute sa joie, toute sa liberté.
Les amoureux ont toujours peur.
Ils ont peur parce que l'amour vient comme la brise. Vous ne pouvez le créer, ce n'est pas quelque chose que l'on fabrique.....il vient.
Mais tout ce qui vient de lui-même peut aussi repartir de lui-même ; c'est un corollaire naturel. L'amour vient, et les fleurs s'épanouissent en vous, les chansons vous montent dans le cœur, l'envie de danser...
mais avec une peur cachée.  Que se passera-t-il si cette brise qui vous est venue, fraîche et parfumée, vous quitte demain ?...
Car l'existence ne se limite pas à vous.
Et la brise n'est qu'une invitée : elle restera chez vous aussi longtemps qu'elle en aura envie, et elle pourra partir d'un moment à l'autre.
Ceci crée une peur chez les gens, et ils deviennent possessifs. On devrait s'aimer, aimer intensément, aimer totalement, et ne pas se soucier du lendemain. Si l'existence a été si merveilleuse aujourd'hui, faites-lui confiance : demain elle sera encore plus belle et plus merveilleuse.
A mesure que grandit votre confiance, l'existence se montre de plus en plus généreuse à votre égard. Elle déversera plus d'amour sur vous. Elle fera pleuvoir sur vous encore plus de fleurs de joie et d'extase.

Aimez intensément, totalement, et vous ne penserez jamais à créer d'asservissement, de contrat. Vous ne penserez jamais à rendre quelqu'un dépendant. Si vous aimez, vous ne serez jamais cruel au point de détruire la liberté de l'autre. Vous l'aiderez, vous élargirez son ciel.

C'est le seul critère de l'amour : il donne la liberté, et il donne inconditionnellement.

Pour vous dire que je pense à vous mes Amis, mais parfois, il est important de penser à soi !

 

 Osho

 1931-1990

 L'amour
Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 09:17
 L'amour
 L'amour
Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 12:12

 

 

 

 

xc

 

 

 


Si j'étais maître du monde...

je t'offrirais...
plus d'occasions
pour te détendre...
plus de temps à rire
et moins d'heures à t'inquiéter...
plus de temps pour vivre
avec les êtres aimés...
plus de temps pour découvrir
le monde et ses beautés...
plus de santé
et moins de souffrance.
Je t'offrirais la possibilité
de poursuivre les projets
qui te sont chers...
non seulement aujourd'hui
mais pour chaque jour de ta vie !

 


zzzzzz

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 08:00

 

 

 

Appelle–moi

Y a si longtemps que je n'ai eu de tes nouvelles, appelle-moi
Bien sûr que je pourrais faire le pas
Mais j'ai peur que tu ne le vois pas comme ça
On a eu de si doux moment, on oublie pas facilement  tu vois

Je sais que tu as refais ta vie
Que loin de moi tu souris
Mais je pense encore à nous
Je sais qu'on oublie pas les remous

J'ai su que tu avais des enfants
Ils doivent être beaux s'ils ont tes yeux pétillants
Appelle-moi juste pour me dire
Que c'est bon pour toi de vivre

Appelle-moi
Même si ça ne se fait pas
Dis-moi juste un petit mot
Juste pour m'assurer que pour toi tout est beau


23 6 2007

 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article

Texte Libre

deytsc

Articles Récents