Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 18:49











 
Y'avait un jour un magicien
Qui rencontra sur son chemin
Un petit garçon comme y en a tant
Le nez en l'air et les cheveux devant
 
Le magicien lui dit mon gars
Tout ce que tu veux tu l'auras
Réfléchis bien avant de choisir
Ce qui te ferait le plus plaisir
 
Et le gamin lui répondit :


 Oh, monsieur
Oh, monsieur ! Oh oh ! monsieur

Dites-moi monsieur,
faites que je sois un oiseau
Avec des ailes pour m'envoler là haut
Un bel oiseau planant avec des plumes
Des pattes et même un bec
Dans la couleur
et la douceur d'un arc-en-ciel

Oh oh, dites monsieur,
faites que je sois un oiseau
Pour voir le monde
pas plus gros qu'un pruneau
Pour m'endormir sur un nuage
Entendre le soleil au passage
Dire qu'il n'a jamais vu
un aussi bel oiseau
Dites monsieur,
faites que je sois un oiseau

 
Le magicien lui dit mon gars
Tout ce que tu veux tu l'auras
Faut pas parler pour ne rien dire
Réfléchis bien avant de choisir

 
Ne voudrais tu pas des trésors
Être très riche, être très fort
Ne voudrais tu pas tout avoir
Ne voudrais tu pas tout savoir

 
Mais le gamin lui répondit :
Oh, monsieur
Oh ! monsieur ! Oh oh ! monsieur
Dites-moi monsieur,
faites que je sois un oiseau
Avec des ailes pour m'envoler là haut
Un bel oiseau planant avec des plumes
Des pattes et même un bec
Dans la couleur et la douceur
d'un arc-en-ciel
Oh oh ! dites-moi monsieur,
faites que je sois un oiseau

 
C'est ainsi que dans le ciel là-haut
Depuis quelque temps
y'a un nouvel oiseau
Vous dire ce qu'il est devenu
Vous dire si ça lui a plu
Je ne sais pas car jamais plus je ne l'ai vu

 
Ce que je sais, c'est que moi
J'ai tout comme lui envie
D'aller au paradis,
 très très loin d'ici !


Paroles et musique:
Jean-Claude Darnal, 1963
 






Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 05:54
 

 

..


 

 

 

.

Fait d'héroïsme et de clémence,
Présent toujours
au moindre appel,
Qui de nous peut dire
où commence,
Où finit l'amour maternel  ?
Il n'attend pas
qu'on le mérite,
Il plane en deuil
sur les ingrats ;
Lorsque le père déshérite,
La mère laisse ouverts
ses bras.
~Sully Prudhomme~

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 11:41
 











 vvvv






 
 
Si la note disait :
ce n’est pas une note qui fait la musique
... il n’y aurait pas de symphonie.

Si le mot disait :
ce n’est pas un mot qui peut faire une page
... il n’y aurait pas de livre.

Si la pierre disait :
ce n’est pas une pierre qui peut monter un mur
... il n’y aurait pas de maison.

Si la goutte d’eau disait :
ce n’est pas une goutte d’eau qui peut faire une rivière... il n’y aurait pas d’océan.

Si le grain de blé disait :
ce n’est pas un grain de blé qui peut faire un champ... il n’y aurait pas de moisson.

Si l’homme disait :
ce n’est pas un geste d’amour qui peut sauver l’humanité... il n’y aurait jamais de justice, de paix, de dignité et de bonheur sur la terre des hommes.

Comme la symphonie a besoin de chaque note
Comme le livre a besoin de chaque mot

Comme la maison a besoin de chaque pierre
Comme l’océan a besoin de chaque goutte d’eau

Comme la moisson a besoin de chaque grain de blé l’humanité toute entière a besoin de toi,
là où tu es
Unique et donc irremplaçable.
Michel Quoist









Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 12:28















 
 

 





Qui n’a pas l’amour regarde les arbres
Et ne voit jamais flamber leurs feuillages.  
Ne voit pas l’oiseau, ne voit pas l’abeille
Ni le jour qui s’en revient des Cyclades. 
Qui n’a pas l’amour n’entend pas les arbres
La musique des mousses à leurs troncs.   L’automne se fait maussade, les hommes
Disent - Ce n’est pas un temps de saison ! - 
Ils ne savent pas - jamais ne sauront -
Qu’un oiseau suffit à notre hivernage.   L’abeille, l’oiseau, les arbres, l’azur...
Qui n’a pas l’amour n’en est pas si sûr !

Charles Le Quintrec
 




 




Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 07:08


 




















Elle se rappelle à nous
juste par une odeur.
Elle nous ouvre le coeur
tant son Amour est doux.
Elle n'a pas de tabou,
mettons-la à l'honneur.
La terre est dans ses mains.
Elle perpétue le temps
quand elle offre un enfant
au monde de demain.
Pardon messieurs les mâles
il faudra patienter,
les premières années
elle est mère avant femme.
Toujours le même principe ;
l'enfant enfin sevré,
comme une jeune mariée
la femme se précipite
dans les bras de l'artiste,
prête à lui dire merci.



Chantal Dubois
        




Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 12:11

 


 

 

 

 

 




 
L'amour ressemble à de la magie
Et cela sera toujours le cas
Car l'amour reste encore
Le mystère doux de la vie !
L'amour fonctionne d'une façon
Merveilleuse et étrange
Et il n'y a rien dans la vie
Que l'amour ne puisse pas changer !
L'amour peut transformer
L'endroit le plus banal
En beauté, splendeur,
Douceur et grâce.
L'amour est désintéressé,
Compréhensif et bon,
Car il voit avec son coeur
Et pas avec son esprit !
L'amour est la réponse
Que tout le monde cherche...
L'amour est la langue
Que chaque coeur parle
L'amour ne peut pas être acheté
Il n'a pas de prix et il est libre
L'amour, comme de la pure magie,
Est le doux mystère de la vie



Coriolis

 

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 06:17

 

 

 

 

J'ai toujours aimé courir
Vers d'autres horizons
Approfondir des voie nouvelles
A suivre quelque temps
Mais à quitter
Après exploration

Toute ma vie j'ai désiré
Au plus intime de mon être
Ne jamais me fixer
Ne pas m'attarder
Outre mesure
Et changer de route
Sans hésiter

Dans ma quête à jamais inachevée
Je cours encore et pour toujours
Jusqu'à l'usure
Sans rechigner

jh


Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 23:03














 

Être maman c'est le plus joli rôle
Qu'on joue près d'un berceau tout blanc
Être maman c'est contre son épaule
Sentir une tête d'enfant
Déjà quand on va berçant
Sa poupée qu'on aime tant
On rêve d'être maman
Être maman c'est être plus jolie
C'est garder la jeunesse du coeur
C'est le bonheur le plus grand de la vie
De s'entendre dire: Maman.

 
Le premier mot que l'on sait dire
Est un premier balbutiement
Le dernier mot que l'on soupire
C'est le même toujours : Maman !

 
Être maman c'est la plus jolie chose
De tous les bonheurs les plus doux
Être maman c'est sentir deux bras roses
Bien serrés autour de son cou
Do do do do l'enfant do
L'enfant dormira bientôt
Il grandira trop tôt
Être maman c'est le plus joli rêve
Qu'on puisse tenir en ses bras
Car ici-bas tous les amours s'achèvent
Tous... sauf l'amour de sa maman.



 
Paroles : Louis Merlin - Musique : Louiguy
Interprète: Élyane Célis (1941)



                    


















Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 06:24

 

 

..

 

 


 

 

 

.

Le Temps qui renvoie toutes les choses à l’équilibre
L’outil sans manche qui rend service aux jardiniers
Qui donne raison à l’art qui établit les fautes
Raccourcit les distances et qui parfume le t

a.h.

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
10 mai 2008 6 10 /05 /mai /2008 07:31











 
 








Que Dieu protège notre amour
Qu'il te conserve près de moi
Je rêve de finir mes jours
Ma tête appuyée contre toi
Que Dieu protège notre amour
Et qu'il nous donne bonheur et joie
Qu'il soit plus grand de jour en jour
Brûlant comme la première fois
Que Dieu protège notre amour.




Que Dieu protège notre amour
Qu'il soit plus grand que le désir
Qui pourrait embrumer nos jours
Nous faire pleurer nous faire souffrir
Que Dieu protège notre amour
Et qu'il nous garde des faiblesses
Qui nous joueraient de mauvais tours
Et gâcheraient notre vieillesse
Que Dieu protège notre amour.



Gélinas - Deroy (1967)
Interprète: Thérèse Deroy





  

  
Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article

Texte Libre

deytsc

Articles Récents