Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 décembre 2006 1 11 /12 /décembre /2006 13:43


 




Ton coeur est fatigué des voyages...
  
Ton coeur est fatigué des voyages ? Tu cherches
Pour asile un toit bas et de chaume couvert,
Un verger frais baigné d'un crépuscule vert
Où du linge gonflé de vent pende à des perches ?
 
Alors ne va pas plus avant : Voici l'enclos.
Cette porte d'osier qui repousse des feuilles,
Ouvre-la, s'il est vrai, poète, que tu veuilles
Connaître après l'amer chemin, le doux repos.

 
Arrête-toi devant l'étable obscure. Ecoute.
L'agneau bêle, le boeuf mugit et l'âne brait.
Approche du cellier humide où, bruit secret,
Le laitage à travers les éclisses s'égoutte.

 
C'est le soir. La maison rêve ; regarde-la,
Vois le feu qu'on y fait à l'heure accoutumée
Se trahir dans l'azur par une humble fumée.
Mais tu cherchais la paix de l'âme ? Entre : Elle est là

 
 Charles Guérin (1873-1907)

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 12:10

 

 
 

Ô Nuit, viens apporter à la terre
Le calme enchantement de ton mystère
L'ombre qui t'escorte est si douce
Si doux est le concert de tes voix chantant l'espérance
Si grand est ton pouvoir transformant tout en rêve heureux.


Ô Nuit, oh  laisse encore à la terre
Le calme enchantement de ton mystère
L'ombre qui t'escorte est si douce
Est-il une beauté aussi belle que le rêve ?
Est-il de vérité plus douce que l'espérance ?


 

 

J. P. Rameau
1685-1764

 

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 14:35

  

Poème: La vérité a le cœur tranquille

 

 

 

 

 

La vie est une grande école, une vaste université.
Les doigts n'ont pas la même longueur, chacun est
ce qu'il est selon la grâce reçu de son créateur.
Celui qui cherche à bien agir Dieu le bénit, mais
celui qui cherche à faire le mal connaîtra le malheur.


Un sac vide ne se tient pas débout,
Les traces de l'éléphant effacent celles de l'antilope.
Dans un pays où un dictateur gouverne,
Le pays est ruiné, le peuple écrasé et se plaint,
Mais quand ceux qui agissent bien ont le pouvoir,
Le peuple se réjouit et le pays se développe.
Un chef qui cherche le bien être de tous les citoyens,
Et qui juge tout le monde avec justice,
Son pouvoir reste solide et le pays prospère.

L'oiseau qui chante le plus ne fait pas un bon nid,
On ne donne une houe qu'à celui qui sait l'utiliser.
Le charbon ne craint pas le feu, et quelque soit la
Force du vent il n'arrache jamais la queue de la poule.
La vérité a un cœur tranquille, sa force n'a pas de limite.
Inutile de la combattre, surtout pas par un mensonge,
Car les œufs ne se battent pas avec les pierres.

On jette des pierres dans l'arbre s'il porte des fruits,
Plus on est bien, riche ou au pouvoir, plus on est
Importuné et critiqué à tord et à travers.
Pourquoi un grain de maïs a toujours tort devant une poule?
Selon moi c'est parce que le monde est très méchant !

 

Gare aussi à une poule qui se promène partout,
Elle rencontrera sûrement dans la nature les serpents
Qui ne supportent pas la liberté sans limite en tout et partout.
Quand une mère a des jumeaux, elle doit dormir
Sur son dos, et agir comme la queue d'une vache,
Qui surveille la droite et la gauche.
A tout Seigneur tout honneur ! L'abeille n'est pas médecin
Et cependant elle fait sérieusement des piqûres.
Burundi
Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
30 novembre 2006 4 30 /11 /novembre /2006 13:19

 

 

 

 

 

 

On dirait une fleur.
Ce n'est pas une fleur.
On dirait une brume.
Ce n'est pas une brume.
Cela vient à minuit.
Cela part au matin.
Cela vient comme un rêve de printemps
qui s'efface au réveil
Cela vient comme un nuage du matin.
Vous ne trouverez cela nulle part.

Po Kyu-Yi (772-846)

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
28 novembre 2006 2 28 /11 /novembre /2006 13:48


 

 

 

 

 

 

 

C'était au début de mon 20ième printemps
Quand je suis venu
Elle était si belle!
Ses yeux clairs et limpides comme le ruisseau
Elle me berçait, me caressait, elle m'aimait
Je voulais tant lui dire... j'hésitais

 

À ma première journée d'école
elle était là tout près de moi
J'avais peur
Mais elle me consolait, m'encourageait
Ses yeux si intelligents
On aurait dit un grand savant
J'aurais dû lui dire
Mais j'savais pas comment

À mon adolescence
J'étais si grand, si fort, si brave
Elle s'inquiétait trop
Elle me surveillait, me dirigeait
J'aurais dû lui dire
Mais j'avais pas le temps
J'voulais voler d'mes propres ailes
J'me sentais tellement vrai
Le monde m'attendait, rien ne m'arrêtait
Ses yeux d'amour pleuraient
Là, j'aurais dû lui dire
Mais j'étais bien trop grand

Un jour j'me suis marié
J'me rappelle dans l'église
Son regard plein d'amour pour moi
C'était le temps d'lui dire
Mais j'pouvais pas, c'était trop gênant
Quand j'lui ai montré son petit-fils
Elle a pleuré, mais mon coeur chantait
Ses yeux était brûlants, que j'pensais
Que j'lui avais dit, mais non
Le silence, le silence tout le temps

Maman, si tu m'entends, comprends-moi
J'aurais donc dû te dire:

"JE T'AIME"

(Auteur inconnu)

 

 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
5 novembre 2006 7 05 /11 /novembre /2006 00:09

 

 

 

 

 

Et les verres étaient vides
Et la bouteille brisée
Et le lit était grand ouvert
Et la porte fermée
Et toutes les étoiles de verre
Du bonheur et de la beauté
Resplendissaient dans la poussière
De la chambre mal balayée
Et j'étais ivre mort
Et j'étais feu de joie
Et toi ivre vivante
Toute nue dans mes bras.

 

 

 Prévert

 

 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
29 octobre 2006 7 29 /10 /octobre /2006 19:24

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Voyageur, le chemin
C'est les traces de tes pas
C'est tout ; voyageur,
il n'y a pas de chemin,
Le chemin se fait en marchant
Le chemin se fait en marchant
Et quand tu regardes en arrière
Tu vois le sentier que jamais
Tu ne dois à nouveau fouler
Voyageur! Il n'y a pas de chemins
Rien que des sillages sur la mer.

Tout passe et tout demeure
Mais notre affaire est de passer
De passer en traçant
Des chemins
Des chemins sur la mer

 

Antonio Machado

 

  
Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 23:01

 

 

 

 

 

 

 

 
Bleu
Si bleu
Bleu du ciel
Bleu de mes yeux
Bleue larme de tes yeux
Bleus regards en aveux
Bleus les mots enfin heureux
Bleu l'horizon du merveilleux
Bleus les soupirs en camaïeu
Bleu l'azur toujours nous deux
Bleue l'étincelle d'un feu
Bleu roi en céleste
Bleu d'aquarelle
Bleu pastel
Si bleu
Bleu
 
 
 
Gil DEF.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
6 août 2006 7 06 /08 /août /2006 06:32

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Le temps passe ...
Et on s'éloigne peu à peu.
Le temps, l'espace, la vie.
On finit par n'être plus qu'un nom sur une enveloppe.
On se retrouve, quelques années plus tard.
Dans une gare, on se cherche du regard.
Se connaître depuis si longtemps ...
Et avoir peur de ne pas se reconnaître.
Tout est à recommencer.
On ne se connaît plus ... ou pas?
Et le temps passe, ... encore.
Mais il rapproche.
On se rend compte combien avoir une amie nous a manqué.
De tout ce que l'on aurait pu partager.
Depuis, on passe le temps.
On rattrape le temps perdu.
On redécouvre qui est l'autre.
13 ans d'amitié ...
Où s'en va tout ce temps qui passe ?

 

 

Marie Depris   

 
Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article
15 juillet 2006 6 15 /07 /juillet /2006 06:05

 

 



 

Un chemin pour les regrets,
L'autre pour la gaieté.
Comment les différencier ?
Comment ne pas se tromper ?
L'un sera doute et misère,
L'autre clarté sans hiver.
L'un doux comme de tendres vers,
L'autre souhait d'un retour en arrière.

Comment choisir le bon chemin ?
Comment être vraiment certains ?
Quel est mon destin ?
Quel chemin prendra le chagrin ?

Impossible à prédire,
Impossible à définir,
Mais il faut bien choisir,
Mais il faut bien partir.

 

 

 

KL

Repost 0
Published by Simone - dans Ils ont écrit
commenter cet article

Texte Libre

deytsc

Articles Récents