Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 01:03

 

 

 

 

 

       Mon Baiser


- Pour donner un nom hors du commun à mon chien, je l'ai nommé Baiser.
Ce fut une erreur, mais je ne l'ai remarqué que plus tard,
Lorsque après mon déménagement, je me suis rendu à la municipalité pour le faire enregistrer. Je dis au percepteur, que je venais payer la taxe pour Baiser.
Il me répondit qu'il n'y avait pas encore de taxe à payer pour ça !!!
Mais il s'agit d'un chien lui répondis-je, il me répliqua que les relations sexuelles avec les animaux sont interdites par la loi, mais que malgré ça il n'y avait pas de taxe à payer.
Vous ne comprenez pas lui dis-je, j'ai Baiser depuis que j'ai 9 ans ... Il me jeta dehors ...

- Pendant notre voyage de noce, le chien nous avait accompagnés.
Comme je ne voulais pas qu'il nous dérange, j'ai demandé à la réception de l'hôtel une chambre supplémentaire pour Baiser.
La dame de service me répondit que toutes les chambres de l'hôtel étaient équipées à cet effet.
Vous ne me comprenez pas, lui dis-je. Baiser m'empêche de dormir la nuit.
Mais elle me répondit qu'elle aussi ça l'empêchait de dormir ...

- Une fois je me rendis à un concours de beauté pour chiens, je voulais présenter Baiser.
Un gars à l'entrée me demanda la raison de ma présence au concours.
Je lui répondis que j'étais ici pour Baiser.
Il me suggéra de me faire imprimer des cartes d'entrées et de les vendre.
Lorsque je lui demandai si le concours était télévisé, il me traita de pervers ...

- Un jour Baiser tomba malade, je dus l'emmener chez le vétérinaire.
Le lendemain, j'allais le reprendre. Lequel est-ce ? me demanda la demoiselle en feuilletant dans ses cartes d'admission.   Milou, Médor ou Paf ?
Que diriez vous de Baiser lui répondis-je ... J'ai reçu une gifle ...

- Le même jour Baiser s'échappa et je le cherchais partout.
Je me rendis au refuge d'animaux pour le chercher.
Que voulez-vous me demanda le gardien ? Baiser, lui répondis-je.
Il me dit que ce n'était pas le bon endroit pour baiser.
J'ai cherché toute la nuit et vers 4 heures du matin un agent de police me demanda ce que je faisais en pleine nuit dans ce quartier chic.
Lorsque je lui dis que je voulais Baiser ...
Il m'embarqua ...


- Lors du divorce, ma femme et moi devions nous présenter devant le juge pour le partage des biens. Naturellement je voulais à tout prix garder mon chien. Je ne voulais pas le lui laisser.  - Votre Honneur, j'avais déjà Baiser avant le mariage ...
Il répondit simplement :   - Et alors ? Moi aussi ...  

 

Raymond Devos,
humoriste franco-belge, né le 9 novembre 1922 à Mouscron en Belgique, mort le 15 juin 2006.

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 19:15

 


 

 

 


Il était une fois dans un verger…  une conversation bien étrange… "Tu es pleine de piquants, je vois que tu es tourmentée"  dit la bogue de noix à la bogue de châtaigne.

"Mais non ! Lui répondit sagement la châtaigne, tu juges sur l’extérieur, mais à l’intérieur, je suis très zen et sereine !"

Foutaise ! Lui répondit la noix. ‘Je sais mieux que toi ! Il suffit de te regarder. Vois comme je suis lisse à côté de toi’.

Et elle lui décrivit combien elle était mieux que tous les autres fruits du jardin… Sur ce, le soleil aidant, les deux demoiselles furent bientôt obligées de se mettre à nu. La bogue piquante de la châtaigne fit place à un fruit bien lisse alors que la bogue du noyer s’ouvrir sur une coque de noix bien dure.

‘‘C’est toi qui parlait de tourments ?’ lui dit la châtaigne… ‘Pourquoi as-tu une carapace ? Tu dois être bien tourmentée !’’

La noix s’offusqua et s’étouffa tellement fort qu’elle en fit craquer sa carapace et laissa place à son cœur aussi sinueux et tourmenté que les méandres d’un cerveau !

‘’Laissons nos différences’’ dit la sage châtaigne, ‘’car nous pensons être arrivées au meilleur de nous-mêmes et nous jugeons facilement les autres sur ce que nous connaissons de manière limitée par notre expérience, mais notre but grandiose n’est ni d’être noix, ni châtaigne, mais de nous laisser mourir à la vie, pour nous transformer en notre réel destin : devenir de magnifiques arbres généreux. Et lorsque nous serons arbres, notre destin pourra encore changer et servir la vie sous d’autres formes.

Rien n’est fixe et tout est évolution et transformation permanentes. C’est le grand mystère de l’éternelle vie.

Réjouissons-nous, et profitons de chaque instant, car il est unique et merveilleux. A chaque moment, donnons le meilleur de notre possible, et imaginons une évolution grandiose.

Telle est la réalisation du plan éternel. »

 

Parabole d’éveil de Joéliah©/Lejardindejoeliah.com

 

 

 

 

5 novembre 1941 
La durée légale hebdomadaire du travail
est portée de 48 heures à 60 heures en
Alsace  !

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 01:02
 

 

 

2027518kp81d3asna.jpg

 

 

 

Pour les hommes,
l'existence s'apparente à une vie de rat :

 
Rat masse tes chaussettes,
Rat bats le siège,
Rat mène des sous à la maison,
Rat pelle ta mère,
Rat tisse le jardin et, n'en
Rat joute pas ...
Par contre, la vie d'une femme
est un vrai conte de fées :
Fée le ménage,
Fée la vaisselle,
Fée à manger,
Fée les courses,
Fée le repassage,
Fée la belle,
Fée les comptes,
Fée pas la gueule !
850606nmj0whu7qf.gifAlors si tu le veux :
Ne fais pas le Rat bat joie et Fée circuler !

 

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 07:06

 

 

 

Une femme c'est comme l'électricité.
Si tu sais comment faire, elle illuminera ta vie.
Si tu joues avec, tu finiras par te brûler.
Si tu la trompe, tu te feras court-circuiter.
Et si tu l'énerves, elle peut disjoncter !
Voilà , maintenant vous êtes au courant...

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 11:31

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une personne dit en moyenne
quatre mensonges par jour
soit 1460 mensonges par an.

En 60 ans elle aura dit 87600 mensonges
et le mensonge le plus commun
et le plus répété est

 


 

 

Je vais bien.

 

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 00:10

 

 

 



1ère solution :
Le vaccin.   ( Efficace à condition que celui-ci corresponde au virus ).

 

2ème solution :
Beaucoup plus agréable et efficace contre tous les virus.


Exemple de la solution 2
- Marcher au moins une demi-heure par jour
- Prendre l’air
- Eliminer le stress
- Consommer des fruits ou jus de fruits (vitamines)
- Activer votre circulation sanguine
- Boire une infusion tonifiante aux herbes aromatiques après les repas
- Prenez du repos réparateur

 

Mise en application de la solution 2
1 Je me promène jusqu’au bistro ( je marche )
2 Je m’installe à la terrasse ( je prends l’air )
3 Je contemple le galbe de la serveuse ( j’élimine le stress )
4 Je commande un verre de blanc puis un deuxième
    ( j’absorbe les vitamines )

5 Je prends le menu du jour arrosé d’une bouteille de Bordeaux
    ( j’active ma circulation )

6 Je termine le repas par un grog au rhum ( infusion tonifiante )
7 Je fume un joint ( je respire des herbes aromatiques )
8 Je rentre chez moi et je m’endors sur le canapé ( repos réparateur )

 

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 00:04

 

 

Le tréma est un signe constitué de deux points qu'on met au-dessus d'une voyelle afin de préciser la prononciation d'un mot........
Lorsque est suivi d'une consonne,
le ï se prononce comme la voyelle i;
on prononcera donc  Bénoïte  [bén-O-ite]  !!!!!!!!!!!!!

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Benoït rentre de l'école beaucoup plus tôt que prévu. Sans un mot et la tête basse, il sort son carnet de correspondance du cartable et le tend à sa mère.

La directrice a rédigé une note qui dit :


Nous avons renvoyé Benoït de l'école aujourd'hui à cause de son comportement. Merci de lui expliquer la différence entre les hommes et les femmes.

Après avoir pris connaissance du message, la mère de Benoït prend son fils par la main et, arrivée dans la chambre, elle lui dit :

- Benoït, enlève mes chaussures.

Aussitôt il enlève les chaussures de sa mère.

- Benoït, enlève mon chemisier.

Il le fait.

- Benoït enlève ma jupe.

Il le fait.

- Benoït, enlève mon soutien-gorge.

Il le fait.

- Benoït, enlève mes collants.

Il le fait.

Furieuse, sa mère lui crie alors aux oreilles :  "Et maintenant, Bén-O-ite, promets-moi de ne plus jamais mettre mes vêtements pour aller à l`école !"

 


 

 

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 07:15

 

 

bb brigitte b...kf

N’occasionnent aucuns frais et ne requièrent aucune pile.

Ils sont non taxables et à l’abri de l’inflation.
Ils s’avèrent même excellents pour la relaxation.
Ils ne craignent pas les voleurs et ne polluent pas.
Sont offerts en une seule grandeur et ne se volatilisent pas.
Ils ne consomment à peu près pas d’énergie,
mais redonnent beaucoup de vie.
Ils soulagent le stress et la douleur.
Ils alimentent votre bonheur.
Ils combattent la dépression et créent la joie.
Ils rehaussent même l’estime de soi !
Ils améliorent la circulation de votre sang  et ne causent
aucun effet secondaire déplaisant.
Ils constituent, à mon avis, un remède digne de Merlin :
Ce sont, je vous les recommande :

Les CÂLINS

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 12:00

 

  xxvv

Sur le seuil de l'église, était assis un pauvre homme qui vivait d'aumônes.
"N'as-tu pas honte ?  lui cria le pasteur. Il y a un mois, tu étais aveugle et aujourd'hui, te voilà manchot !"
"Ne te met pas en colère, mon frère, mais réjouis-toi plutôt du miracle ! Par la grâce de Dieu, j'ai en effet recouvré la vue et j'en ai eu une telle émotion que les bras m'en sont tombés !
Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 07:30

 




  (in love) fou/folle d'amour....
mordu

 

 

 

 

 

 

 
Un athée se promenait dans les bois tout en s'extasiant devant la nature : « Quels arbres majestueux, quelle puissante rivière, quels beaux animaux ! » Se disait-il.

Comme il marchait le long de la rivière, il entendit un sourd grognement provenant d'un buisson à proximité.
 
Il jeta un oeil dans cette direction et vit un énorme grizzly de plus de 2 m de haut qui s'apprêtait à le charger.
 
Il courut aussi vite qu'il le pouvait dans un > petit sentier, regarda par-dessus son épaule et réalisa que l'ours le talonnait.
Il trébucha et tomba sur le sol. Il roula sur lui-même et comme il tentait de se  relever, il vit l'ours au-dessus de lui, la patte droite prête à le frapper !
 À cet instant, l'athée s'écria :  « Oh, mon Dieu ! »
 Le temps s'arrêta, l'ours se figea et la forêt  devint silencieuse.
 Une lumière vive apparut près de l'homme et une voix vint du ciel : 
« Tu as nié mon existence durant toutes ces  années et attribué la Création à un accident cosmique. Dois-je t'aider à te sortir de cette situation ?  Crois-tu que je puisse te considérer comme un croyant ? »

 L'athée regarda vers la lumière et répondit humblement :  
 « Je crois qu'il serait hypocrite de ma part de vous demander de me considérer comme un bon catholique, mais peut-être pourriez vous rendre l'ours ... catholique ? »

 « Très bien », dit la voix.
 
 La lumière s'éteignit, la forêt reprit  son chant.

 L'ours descendit sa patte, se pencha la tête  et tout benoîtement joignit ses deux pattes en murmurant :  
«Seigneur, bénissez ce repas.»
 
Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article

Texte Libre

deytsc

Articles Récents