Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 01:05

 

 
C'est Noël chaque fois qu'on essuie une larme
dans les yeux d'un enfant
C'est Noël chaque fois qu'on dépose les armes
Chaque fois qu'on s'entend.
C'est Noël chaque fois qu'on arrête une guerre et qu'on ouvre les mains
C'est Noël chaque fois qu'on force la misère
À reculer plus loin.

C'est Noël sur la terre chaque jour Car Noël,
ô mon frère, c'est l'Amour.

































 
Merci pour votre visite







 


 

Repost 0
Published by Simone - dans Noël
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 18:01

 

 

 

 



- 1 -
C'est Noël chaque fois qu'on essuie une larme
Dans les yeux d'un enfant
C'est Noël chaque fois qu'on dépose les armes
Chaque fois qu'on s'entend.
C'est Noël chaque fois qu'on arrête une guerre
Et qu'on ouvre les mains
C'est Noël chaque fois qu'on force la misère
À reculer plus loin.

 
Refrain
C'est Noël sur la terre chaque jour
Car Noël, ô mon frère, c'est l'Amour.
 
- 2 -
C'est Noël quand les coeurs oubliant les offenses
Sont vraiment fraternels
C'est Noël quand enfin se lève l'espérance
D'un bonheur plus réel.
C'est Noël quand soudain se taisent les mensonges
Faisant place au bonheur
Et qu'au fond de nos vies la souffrance qui ronge
Trouve un peu de douceur.
 
- 3 -
C'est Noël dans les yeux du pauvre qu'on visite
Sur son lit d'hôpital
C'est Noël dans le coeur de tous ceux qu'on invite
Pour un bonheur normal.
C'est Noël dans les mains de celui qui partage
Aujourd'hui notre pain
C'est Noël quand le gueux oublie tous les outrages
Et ne sent plus sa faim.


Odette Vercruysse

 

 

 



Repost 0
Published by Simone - dans Noël
commenter cet article
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 17:52



 

Depuis quelques semaines, les petits fours alsaciens sont à nouveau entrés en grande souffrance.

Spritzbredle, Butterbredle, Schwowebredle et autres Anisbredle vivent le martyr.

Pas parce qu'ils sont l'objet de toutes les gourmandises, non, mais parce qu'ils sont victimes de toutes les orthographes.
Entre autres, vous trouvez des Bredele, Breedele, Brédélé voire encore -suprême barbarisme- Bredeles, quand on ne vous parle pas carrément des « Breudeuleu ».
A vous faire dresser les cheveux sur la tête, même si vous n'en avez plus.

Paraît que c'est chic aujourd'hui d'appeler Bredele ce qu'en alsacien normal on appelle, depuis des siècles, Bredle.

Une déformation par souci d'authenticité certainement, et surtout par respect des traditions.

Il est à espérer que ce même respect ne conduise pas un jour à habiller notre Hans Trapp avec une houppelande rouge. Ou encore à faire promener Christkindel avec saint Nicolas pour fêter Sainte-Cécile.

Mais on n'en est pas -encore( ?)- là.

 Alors, pour prendrez bien un Bredel, ou peut-être même quelques Bredle ?
Rien que pour le plaisir du mot juste.





B. St 
                




Repost 0
Published by Simone - dans Noël
commenter cet article
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 13:26



 





 

 


Mambo sapin

C'est une blague débile venue du fond de mon enfance

- tu connais la chanson Mambo sapin?
- euh... non...
- Mais si tu la connais Mambo sapin, roi des forets, que j'aime ta parureuh...

C'est un Africain qui se présente chez un disquaire et demande :
Vous avez le disque de MONBO S'il vous plait (avec l'accent) ?
Le disquaire cherche et ne voit rien, il demande à ses collègues, rien non plus, ils cherchent dans le rayon de musique africaine, rien

Le disquaire : On ne trouve rien Monsieur
L'africain : c'est pourtant une chanson très très connue (avec l'accent)
le disquaire : pouvez vous me fredonner l'air peut être pourrais-je vous le trouver l'africain prend son souffle et chante

MON BEAU SAPIN ROI DES FORETS .......




L'histoire se passe dans une salle de classe, disons à l'école primaire.
L'inspecteur est venu... inspecter les cours que dispense mademoiselle l'institutrice.
Celle-ci pose la question à l'ensemble des têtes blondes :
- Qui veut nous chanter une chanson pour monsieur l'inspecteur ?
Dix mains se lèvent.
L'institutrice désigne tour a tour les gentils volontaires, mais n'interroge pas un petit, car elle sait qu'il a une réputation de cancre et de voyou.
L'inspecteur lui fait la remarque:
- Mademoiselle, vous n'avez pas interrogé cet enfant là, à côté de moi.
On dirait que lui aussi veut chanter.
- Ben, c'est que, euh... Et puis mh erde, se dit notre charmante instit', il faut que je l'interroge, tant pis.
- Vas-y Mohammed (car il s'appelle comme ça).
Que vas-tu nous chanter ?
- Les tétons, m'dame.
- ???
- Ah !
Bravo mademoiselle, fait l'inspecteur, je vois que vous leur apprenez de belles choses.
- Je ne comprends pas Monsieur, je vous l'assure !
Et l'institutrice, complètement désolée, dit à Mohammed:
- Bon, vas-y mon petit, chante-nous ta chanson... Et Mohammed:
- Les tétons, petit navireeeuuuuh, les tétons, petit navireeeuuuuh...

 




Repost 0
Published by Simone - dans Noël
commenter cet article
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 13:15








Petit papa Noël,

quand tu descendras du ciel, fais gaffe.

Boucle ta ceinture et ne téléphone pas en conduisant.
Sinon, l'an prochain, il te faudra venir en taxi volant,
faute de points sur ton permis de traîneau.

A ce propos, il faut espérer que tu as fait le bilan CO² de tes rennes-moteur et que tu as bien passé le nouveau contrôle technique.

Que tu as collé l'attestation d'assurance sur ton pare-vent et que,
s'il te prenait l'envie de passer au-dessus des Alpes pour arriver en Alsace, tu n'as pas omis de t'acquitter de la vignette suisse.

Si tu te poses en ville, n'oublie pas les pièces de monnaie.
Comme tu ne peux bénéficier des tarifs de stationnement préférentiels des résidents, il te faudra alimenter les parcmètres
si tu commences ta distribution en heure ouvrable.

Evite les parkings clos : généralement, ils ferment cette nuit-là.
Ta hotte, pour être magique, n'en risquerait pas moins de rester bloquée derrière des grilles.

Cadeaux par  milliers

Au cas où tu tiendrais vraiment à stationner en ville dans ta tournée, sois patient.

Entre les bus, les camping-cars et les chalets de Noël, trouver une place relève du miracle, ce qui n'est pas, on le sait bien, ta spécialité.

Quant à préférer les transports en commun, prudence.

Une livraison de vélo, dans certains TER interdits désormais à ce genre d'accessoire, peut te valoir une prune, fruit à l'arrière-goût amer en cette saison.

Dans l'hypothèse où tu souhaiterais user du tram avec ton sac-à-dos géant, il te faudrait faire preuve de bravoure aux heures de pointe.

Si tout ton barda rentre sans provoquer d'émeute, c'est mauvais signe.

Tu peux même en redescendre immédiatement : cela veut tout simplement dire que la rame est déserte pour cause de grève.

Voilà, père Noël, quelques phrases de bienvenue possiblement utiles pour ton grand soir dans ce bas monde.

En te fiant à ces conseils, rien ne te sera plus simple que de déposer dans les Converse les quantités de voitures télécommandées et de trains électriques qui t'ont été commandés.









Repost 0
Published by Simone - dans Noël
commenter cet article
9 décembre 2007 7 09 /12 /décembre /2007 17:31







 


Recherche pères Noël
(paru dans les DNA  en novembre 2007)


Les petits chalets en bois commencent à pointer le bout de leur nez au centre ville, signe que le marché de Noël va bientôt faire son apparition pour le plus grand bonheur des petits et des grands.

Le programme des festivités et autres animations concocté
par l'Office de tourisme est bouclé depuis le mois de juin !

Dans le domaine de l'organisation événementielle,
il vaut mieux prendre les devants, c'est un fait.


Un seul souci pour l'Office de tourisme à quelques jours du grand démarrage :

il peine à recruter des... pères Noël bénévoles !


Trois ou quatre ont répondu à l'appel mais il en manque au moins un autre pour compléter l'équipe.

Il faut dire que de nombreuses permanences sont à assurer dans le chalet dévolu au personnage de légende et que les conditions de « travail » ne sont pas faciles.

L'Alsace, ce n'est pas le pôle Nord mais il fait souvent froid dans une maisonnette en bois non équipée de chauffage central !

 



Repost 0
Published by Simone - dans Noël
commenter cet article
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 00:00






Ne pas oublier : 
il est temps d'écrire au Père Noël.


Pour l'occasion, on renoncera au message électronique sur internet, façon :
« Sujet : cadeaux.
Pièce jointe : ma liste.
Copie : toute la famille ».
Un peu abrupt.
Les juristes s'abstiendront, pour une fois, d'en passer par la lettre recommandée avec accusé de réception.
Les experts comptables se garderont d'ajouter, réflexe professionnel, un compte prévisionnel des dépenses.
Les politiques veilleront à ne pas en rajouter, question promesses et bonnes résolutions.
La beauté du geste impose de soigner la forme, comme le fond : avant d'en venir à soi, il serait convenable de penser à ses proches.
Le Père Noël appréciera.
Les idées de cadeaux ne manquent pas, cette année.
Pour papy, on peut demander par exemple une revalorisation du point de retraite indexé sur l'inflation. Bien emballée, la mesure plaira.

Joyeux Noël !


Pour mamy, une pochette surprise avec plein d'années de cotisations dedans.

Et puis un permis de conduire en béton : ça fait tellement plaisir à ses petits enfants de lui imputer leurs excès de vitesse.

Pour un papa, l'idéal serait un beau train électrique. Ou un réseau de tram.
A une condition : qu'ils soient entièrement automatisés.
Fini alors les retards au boulot pour cause de mouvement social, les retours de déplacement qui virent à la galère du vendredi soir - rentre qui peut !
Pour une maman, plutôt un avion télécommandé : ainsi pourra-t-elle se passer des contrôleurs aériens, qui clouent les vols au sol à intervalles réguliers.
Pour un jeune adulte, le GPS s'impose.
Surtout s'il compte un jour reprendre le chemin de l'université.
Un ado trouvera son bonheur dans une nouvelle réforme de l'enseignement : encore pas mal de cours éjectés du planning les jours de manifs.

Voilà, pas si difficile, de faire plaisir.

Suffit de bien formuler sa demande à M. Noël.

Alors, si la poste ne fait pas grève, et que les rennes du sieur n'ont pas débrayé pour cause de surcharge saisonnière, les fêtes pourraient s'annoncer réussies, entre deux petits préavis.

  2007 DNA....achetez les Dernières Nouvelles d'Alsace....

 




Repost 0
Published by si - dans Noël
commenter cet article

Texte Libre

deytsc

Articles Récents