Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 18:32

 

xxxxx

 

 

 

x

souris

signature 1

 

 

 

medium geburtstag501.jpg

 

 

 

 

mamy aurevoir

h

geburtstag

g

f

errour404

e

deytsc

dd

d

c

b

a

20

 

3d40c71b3d40f44f

 

Partager cet article
Repost0
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 00:02

 

vbvv

 

 

 

 




Faciles à voir sont les fautes d'autrui ...
Celles de soi, sont difficiles à voir !
Nous sommes ce que nous pensons.
Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées.
Avec nos pensées nous bâtissons notre monde.
Le temps est un grand maître…
Le malheur, c’est qu’il tue ses élèves.
Rester en colère ;
C’est comme saisir un charbon ardent avec l’intention
de le jeter sur quelqu’un et c’est vous qui vous brûlez.

Il y a plus de larmes versées sur la terre qu’il n'y a d’eau dans l’océan !
Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s’inquiéter…
Mais s’il n’y a pas de solution s’inquiéter ne changera rien…
Quel que soit le nombre de saintes paroles que vous lisez,
que vous prononcez, quel bien vous feront-elles
si vos actes ne s’y conforment pas…


 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 00:05

 

mg    ..............................................

 

 

Partager cet article
Repost0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 15:00

 





Mon Dieu, Mon Soleil, Merci !


Qu'il fasse beau ou que le temps soit triste
je garde ma lumière,
je suis une petite étoile au coin des pelouses.
Je m'accroche à la vie avec une ardeur
que l'on ne trouve pas assez chez les humains.

Devant les obstacles,
je suis têtu comme une mule.

Aux trottoirs crevassés et poussiéreux :
 je tiens tête.

On m'en veut beaucoup.

Les maniaques des gazons verts
ne peuvent pas me tolérer.

Je les comprends bien,
puisque je n'ai pas bonne réputation.

On dit beaucoup de mal à mon sujet.

D'autres se révolteraient,
se cacheraient,

se laisseraient envahir
par un complexe d'infériorité ou se révolteraient...

J'ai pensé gagner l'amitié par la douceur,
en faisant valoir mes qualités,

en essayant de trouver une place
dans la famille des fleurs,
en respectant la place des autres.

Les botanistes me donnent de très beaux
et grands noms et étudient mes moeurs de vie.

Mais si compétents qu'ils soient à mon sujet,
ils ne remplaceront jamais
la délicatesse d'une petite main d'enfant
qui me cueille avec mes frères
et nous rassemble en bouquet
pour l'offrir à sa mère.

Le regard attendri d'une maman
me fait oublier toutes les méchancetés des autres.

Merci mon Dieu, mon Soleil,
pour la vie,

pour le vent qui me fait danser,
pour le frémissement de l'abeille
qui se gave de mon pollen,
pour le papillon léger qui me visite.

Merci mon Dieu,
parce que tu m'aimes tel que je suis,
parce que je m'accepte tel que je suis.

 

 

 

000000.gif




Partager cet article
Repost0
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 00:03

 

 

 

bb vie

 

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 08:39

 

 



 

 Poème d'un père à  sa fille : 
Ce qu'il faut cultiver d'abord,

C'est l'Amour.

 

C'est la seule plante
Qui a vraiment d'importance.
C'est une plante dont les racines
Sont à l'intérieur de soi,
Et dont les fleurs rayonnent à l'extérieur de toi.

 

Nous avons tous un jardin d'Amour ;
Et dans ce jardin, il y a toujours des fleurs.
Il y en a de toutes les couleurs,
De toutes les grandeurs,
De toutes les senteurs.

 

Lorsque tu donnes un sourire,
Tu donnes une fleur.

 

Lorsque tu es bénévole,
Tu donnes des fleurs.

 

Lorsque tu aimes les gens,
Tu sèmes des fleurs.

 

Lorsque tu échanges avec un ami,
Tu échanges des fleurs.

 

Lorsque tu pries,
Tu fais pousser d'autres fleurs.

 

Lorsque tu ris,
Tu arroses tes fleurs.

 

Lorsque tu es remplis de bonheur,
C'est le parfum des fleurs.

 

Je te souhaites d'être une jardinière de l'Amour.
Et, un jour, partout autour,
Les gens verront cet Amour.

 

Parfois ils demanderont, mais pas toujours !
Alors tu leur diras à ton tour
Comment on fait un JARDIN D'AMOUR.,
 

                     Je t'aime !

Richard Migneault   


 
Partager cet article
Repost0
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 12:43

 

 

NE PAS SE PLAINDRE

ÊTRE HEUREUX CHAQUE JOUR

S'AIMER LES UN LES AUTRES

GARDER LA TÊTE HAUTE

RIRE BEAUCOUP

RESTER MOTIVÉ

TOUJOURS ESSAYER DIRE S'il TE PLAIT & MERCI

NE JAMAIS DÉSESPÉRER

TOUJOURS DIRE LA VÉRITÉ

NE PAS JOUER AU BALLON DANS LA MAISON

NE PAS PARLER LA BOUCHE PLEINE

C R O I R E    E N    S O I

NE   PAS   H U R L E R

ÊTRE RESPECTUEUX

T E N I R   SES   PROMESSES

PARDONNER   MÊME  SI  C'EST  DUR

F A I R E   C E   Q U E   L ' O N   A I M E

DE TEMPS A AUTRE, 
TRANSGRESSER LES RÈGLES

 

 

Partager cet article
Repost0
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 01:00

 _________________________________________________________________________________________

______________________________________________________________________________________________

 

Ce matin, j'ai embrassé la première personne que j'ai vue
en lui disant que je l'aime
  avec ses défauts,
ses qualités et que c'est une personne merveilleuse et irremplaçable .

Que j'en suis fière et que je sais qu'elle sera toujours là pour moi.

 

Ensuite j'ai nettoyé mon miroir.

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 01:05



 

 

 

Je vous souhaite…
rien du tout.

C’est la seule façon d’apporter
un peu de surprise dans votre vie.

si je vous souhaitais la santé
et que vous tombiez malade,
je vais me sentir
misérable puisque mon souhait
ne vous aura pas été profitable.
 
Si je vous souhaitais la prospérité
et que vous perdiez votre emploi…
Sans en être responsable,
je me sentirai un peu coupable.

Un ami me souhaite que mes projets se réalisent…
J’aurais préféré qu’il me souhaite
d’avoir le courage de réaliser mes projets.

Tout projet, petit ou grand,
ne va pas se réaliser parce que
quelqu’un me l’a souhaité.

 
Si mon projet ne s’est pas réalisé
c’est que je n’aurai pas mis les efforts nécessaires.

Je te souhaite beaucoup de bonheur m’a dit l’autre.
Que veut-il dire, beaucoup de bonheur ?
Ça se mesure le bonheur ?

Je suis déjà rempli de bonheur.
Chaque matin en ouvrant les yeux c’est un bonheur.
Je te souhaite longue vie…

De quoi je me mêle ?
Longue vie sans savoir si je la trouve
plate et ennuyante.

J’aurais préféré qu’il me
souhaite une vie bien remplie.
Courte ou longue qu’importe
en autant qu’elle soit intense.

Je te souhaite beaucoup d’argent…
Ah m....  ! Suis déjà passé par là !

Plus tu as d’argent, plus grands sont les emmerdements.
Facile à dire lorsqu’on est plein comme un boudin.

Pas facile à accepter si les goussets sont vides.
Pourtant tous ces vœux sont reliés.
Si vous avez le bonheur, vous avez tout le reste.

Être heureux n’est pas une qualité,
c’est une obligation.
C’est une façon d’être et rien d’autre.

Si vous n’êtes pas heureux,
la vie va vous paraître longue et ennuyante.
Si vous n’êtes pas heureux,
vous n’aurez pas le courage d’avancer
dans vos projets.

Si vos projets n’avancent pas,
l’argent va se faire plus rare.

Si vous manquer d’argent pour vous procurer
le nécessaire, ça pourrait
affecter votre santé.

Pauvre et malade,
la vie semble plus longue et ennuyante.
Vous vous sentirez malheureux.
Vous allez manquer de bonheur.
 alors je vous souhaite d’être malheureux
un jour et non pour toujours,
 
c’est peut être la seule façon 
d’appécier le bonheur
d’être heureux

mais  je vous souhaite quand même
une année pleine de ce que vous désirez

je souhaite aussi, mais là c’est en égoïste
que vous restiez mes amis
et que nous partagions toujours autant
de plaisir à venir ici


  

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 01:17


"Dieu existe, je l'ai rencontré..."
C'est une phrase terrible.
Cela me surprend.
Que Dieu existe...
la question ne se pose pas !

Mais que quelqu'un l'ait rencontré avant moi ça m'étonne, parce que j'ai eu la chance de rencontrer Dieu juste à un moment où je doutais de lui, dans un petit village de Lozère abandonné des hommes.

Il n'y avait plus personne.

Et en passant devant la vieille église, poussé par je ne sais quel instinct, j'ai vu une lumière.
Intense, insoutenable. C'était Dieu, Dieu qui priait ! Je me suis dit : qui prie-t-il ? Il ne se prie pas lui même...

Pas lui, pas Dieu. Non, il priait l'homme, il me priait moi. Il doutait de moi comme j'avais douté de lui.

Il disait : "Oh, homme, si tu existes, un signe de toi !"
J'ai dit : "Mon Dieu, je suis là."
Il m'a dit  "Miracle !   Une apparition humaine ! "

J'ai dit  "J'existe. Mais mon Dieu comment pouvez-vous douter de l'homme puisque c'est vous qui l'avez créé ?".

 Il m'a dit : "Oui, mais il y a si longtemps que je n'en ai pas vu un dans mon église, je me demande  si ça n'était pas une vue de l'esprit..."

J'ai dit : "Vous voilà rassuré, mon Dieu."
Il m'a dit : "Oui, je vais pouvoir leur dire là-haut : l'homme existe, je l'ai rencontré..."

Raymond Devos

 

 

Partager cet article
Repost0

Texte Libre

deytsc

Articles Récents