Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 12:16

 

 

 

Rien ne va de soie quand on file un mauvais coton.


François RACICOT

Si vous nagez dans le bonheur, soyez prudent, restez là où vous avez pied.
Marc ESCAYROL
Une femme qui veut que son mari lui achète une robe dernier cri aura toujours le dernier mot.
Marc ESCAYROL

Un homme plein de vices finit un jour ou l'autre sous écrou.

Marc ESCAYROL

Pour assurer le quotidien, un milliardaire vit de ses rentes alors qu'un SDF vide ses poches.
Marc ESCAYROL
La retraite est la hantise des parachutistes car ça leur fait un vide.
Marc ESCAYROL
Je suis aveugle, mais on trouve toujours plus malheureux que soi...J'aurais pu être noir.
Ray CHARLES
Comment le temps fait-il pour tourner rond dans des horloges carrées ?
QUINO
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
COLUCHE
La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe.
Jacques PREVERT
Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l'univers,
je n'ai pas acquis la certitude absolue.

Albert EINSTEIN

Il vaut mieux être cocu que ministre... ça dure plus longtemps et l'on n'est pas obligé d'assister aux séances.
Léo CAMPION
Il y a des globules rouges, il y a des globules blancs, ça semble clair qu'il doit aussi y avoir
des globules rosés…

Jean CARMET

Le métier de croque-mort n'a aucun avenir. Les clients ne sont pas fidèles.
Léon-Paul FARGUE
Paresse : habitude prise de se reposer avant la fatigue.
Jules RENARD
Si le gouvernement créait un impôt sur la connerie, il serait tout de suite autosuffisant.
Jean YANNE
Les pommes de terre cuites sont tellement plus faciles a digérer que les pommes en terre cuite !
Alphonse ALLAIS

 

 

 

        Merci pour votre visite !

 

Repost 0
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 01:03

 

Raffaele Celeste  "Nini Rosso"
19 septembre 1926 — 5 octobre 1994

auteur compositeur italien - Trompettiste jazz

 

  texte parlé  :

    Buona notte, amore
    Ti vedrò nei miei sogni
    Buona notte a te che sei lontana


Bonne nuit, amour
je  vous vois dans mes rêves
Bonne nuit à vous qui êtes loin

 

   Good night, love
    I'll see you in my dreams
    Good night to you who are far away

 

 

 

 

 

 

 

Il silenzio - 
Nini Rosso 
1964
 

 


Repost 0
Published by Simone - dans Vidéo
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 01:05

 

 

 

 

 

 

 


et si l’on notait les agences de notation ?

Voilà qui serait finalement une juste contribution à la théorie de la relativité, en toute chose.

Les profs – qui rédigent actuellement les bulletins de Noël – sont eux-mêmes notés ;
les examinateurs contrôlés ;
les comptables passés à la calculette ;
jusqu’aux cuistots, moulinés par les guides.

Au moment où trois éminents chefs d’État sont venus à Strasbourg rendre grâce au triple A, jeudi dernier, nos voisins allemands démontraient, et de quelle manière, qu’ils savaient prendre des mesures.

Des vraies : avec un double-mètre.

L’évaluation tient dans certaines cultures, et pas que dans la finance, pour exercice sacré, éternelle quête d’absolu.

Outre-Rhin, tout ou presque fait l’objet de tests sur des critères chiffrés : les pneus, les crèmes solaires, les yaourts, le scotch, les guitares, les carottes bio, le sekt, le papier hygiénique, les chaussettes de ski…

Ne manqueraient plus que des estimations techniques sur les bouquins, les marchés de Noël, les vacances à la mer ou la vie en couple – le « sehr gut » s’annonce hypothétique.

Cette fois, comme on n’arrête pas le progrès mesurable, un très sérieux organisme allemand vient de noter une autre denrée consommable : les parkings bâtis.
On ne sait si le retard d’Angela Merkel à Strasbourg était dû à l’une de ces perfides installations, conçues pour perdre les gens dans des rampes, des couloirs et des escaliers.

Le tableau final en tout cas n’est pas rassurant : près de 20 % de ces machines à sous géantes sont classées « déficientes » ou « très déficientes ».

Et devinez le principal défaut ? « L’étroitesse des places ». Un tiers des parkings à peine satisfont à une largeur recommandable estimée... à 2,50 m.

Voilà une critique qui ne manque pas de sel, dans le pays écoulant le plus de grosses berlines et de 4x4 énormes. Notre schizophrénie automobile a encore de beaux jours devant elle. Les parkings rapetissent ? Faites grossir les voitures!

Coïncidence, on inaugurait le jour même du sommet strasbourgeois, dans cette ville, un nouveau silo à bagnoles: une « quintessence, un exploit ».

Du coup, on s’y est précipité : 2,10 m à peine du côté le plus exigu de certaines places. De part et d’autre du Rhin, on ne doit pas avoir les mêmes valeurs mesurables. Ni peut-être les mêmes voitures.

 

Didier Rose


 

  Je pense donc je lis les DNA

                Dernières Nouvelles d'Alsace

 


 

Merci pour votre visite.

Repost 0
Published by Simone - dans Didier Rose
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 01:02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       Pour rendre une femme heureuse,
      
il me semble que ce n'est pas compliqué,
      
il vous suffit d'être :

        1. ami
        2. compagnon
        3. amant
        4. frère
        5. père
        6. maître
        7. éducateur
        8. cuisinier
        9. charpentier
        10. plombier
        11. mécanicien
        12. décorateur
        13. styliste
        14. sexologue
        15. gynécologue - obstétricien
        16. psychologue
        18. psychiatre
        19. thérapeute
        20. audacieux
        21. organisateur
        22. bon père
        23. très propre
        24. sympathique
        25. athlétique
        26. doux
        27. attentionné
        28. galant
        29. intelligent
        30. drôle
        31. créatif
        32. tendre
        33. fort
        34. compréhensif
        35. tolérant
        36. prudent
        37. ambitieux
        38. capable
        39. courageux
        40. déterminé
        41. fiable
        42. respectueux
        43. passionné

    Sans oublier de :

        44. faire souvent des compliments
        45. adorer le shopping
        46. ne pas faire des histoires
        47. être très riche
        48. ne pas la stresser
        49. ne pas regarder les autres filles

    Et en même temps il faut aussi :

        50.
        faire très attention à elle,
        sans pour autant être jaloux

        51.
       bien s'entendre avec sa famille,
       mais tout en lui accordant toujours
       autant de temps pour elle

        52.
       lui donner de l'espace, tout en se montrant
       soucieux de là ou elle va


    Il est très important de ne jamais oublier :

       53 anniversaire
       54 fiançaille
       55  mariage

    Malheureusement, même en observant scrupuleusement ces règles, son bonheur n'est pas garanti puisqu'elle pourrait se sentir submergée par une vie d'une étouffante perfection.
 

 

 

 

on connait...je sais...
Merci pour votre visite !

 

Repost 0
Published by Simone - dans news
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 01:05

 


Cette phrase qui ne l'a jamais dite ou jamais pensée... "J'en ai marre !"
Oui, il arrive qu'on en est marre...
C'est bien normal...
Sans arrêt, on nous en demande plus ;
sans arrêt, on entend des horreurs qui se sont passés dans le monde ; sans arrêt, sans arrêt...

On a alors envie de tout lâcher,  de pleurer un bon coup... Et on a raison...

Mais on ne peut pas en avoir marre longtemps ! Car malgré les mauvaises choses qui peuvent nous tomber dessus, il y en a tant de bonnes !
La famille, les amis, les amours, les rires, les petits bonheurs...Jamais on ne pourra en avoir marre de ça ! Jamais !
Alors, réfléchissons..
Evidemment, la vie a quelques mauvais côtés qu'on aimerait oublier... mais en comparaison des bons côtés qui nous entourent... on ne peut pas avoir tout ce qu'on désire : ce serait trop facile...
Regardons  autour de vous, regardons les gens que vous aimons,  C'est tout simplement un trésor précieux, un immense trésor que d'être parmi ces gens-là...
Il ne faut jamais l'oublier...même quand on se dit qu'on en a marre...

 

 

 

 

 

Merci pour
votre visite

Repost 0
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 01:04

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 


 

 

 

  Aux abonnés absents. 


 

Repost 0
Published by Simone - dans Anniversaire
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 08:00

 

 


 

 

 

 
"Enfin  soufflent les viticulteurs de l’autre côté du Rhin. Le raisin est rentré, grandement.

Non pas que la vigne allemande donnât des signes particuliers d’essoufflement, à proximité de cette fatidique ligne d’arrivée que sont les vendanges.

Si l’alerte rouge a été de mise, en Forêt-Noire, c’est que des pique-assiette sans scrupule courent les coteaux.

Passe encore que les randonneurs picorent des grappes en passant. Voire se bourrent le sac à dos : si, au moins, ils prennent goût aux futures productions locales…

Un danger autrement dévastateur donne ces dernières années des aigreurs d’estomac aux vignerons.

Dans la famille des calamités viticoles, il faut ajouter, aux oiseaux, des invités salement gourmands : les sangliers et les chevreuils. Des autouroutes à groins que les bestiaux remontent allègrement

Des sauvages ! Qui s’invitent, sans prévenir, ni bien sûr dire merci, à cette grande table ouverte qu’est devenu le vignoble. Surtout lorsqu’il est situé à proximité immédiate des forêts.

Les sangliers, d’abord, ont le nez partout. Et particulièrement entre les longs alignements de pieds de vigne. Des autoroutes, non à grains mais à groins, que les bestiaux remontent allègrement, jusqu’à ivresse complète de vers et de larves.

Résultat, des tranchées et des dégâts qui rendent le passage mécanique impossible.

Quand les suidés ont déblayé le terrain, place à un autre pépin : les cervidés.

Eux, dès le printemps d’ailleurs, s’attaquent aux sarments, au point que certains pieds ne s’en remettent pas.

On comprend la soif de vengeance des viticulteurs, prêts à payer une tournée à la grande confrérie des chasseurs. Pour peu qu’en retour elle se montre plus leste de la gâchette.

Des malins ont cru trouver la parade en clôturant leur parcelle. Mal leur en a pris : si un distrait ou un indélicat laisse porte ouverte, des biches trouvent là leur royaume, bien à l’abri derrière le grillage ou un fil électrique, hors de toute menace. Un festin royal.

En attendant d’autres idées lumineuses, le raisin est dans les cuves. Ouf !

Le millésime, paraît-il, aura du chien. La moindre des choses, puisque le voilà rescapé de ces autres aboyeurs, morfals en plus, que sont les chevreuils.

 

Didier Rose


 

  Je pense donc je lis les DNA

               Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

 

 

 

oui... parlons d'autre chose... !

Merci pour votre visite.

 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Didier Rose
commenter cet article
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 19:18

 

 

 

 

 

 

Qui de nous peut compter combien d'instants encore
Pour conquérir le ciel lui garde l'avenir
Du nouvel an joyeux nous voyons bien l'aurore
Le verrons-nous finir ?

Bénissez nos parents, nos pères et nos mères
Nos frères et nos soeurs, tous ceux que nous aimons
Gardez de tout malheur ces amitiés si chères
Nous vous les consacrons.

 

 

 

 

 

 

Mon Dieu bénissez la nouvelle année
Rendez heureux nos parents, nos amis
Elle est toute à vous et nous est donnée
Pour mériter le Paradis.

L'homme prédestiné n'a pas reçu la vie
Pour attacher son coeur aux choses d'ici-bas
Mais comme un exilé pour tendre à la Patrie
Sans arrêter le pas.


Qui de nous peut compter combien d'instants encore
Pour conquérir le ciel lui garde l'avenir
Du nouvel an joyeux nous voyons bien l'aurore
Le verrons-nous finir ?


Bénissez-la, Seigneur, cette nouvelle année
Que votre amour céleste en charme tous les jours
Et nul moment perdu, nulle heure profanée
N'en ternira le cours.

Bénissez nos parents, nos pères et nos mères
Nos frères et nos soeurs, tous ceux que nous aimons
Gardez de tout malheur ces amitiés si chères
Nous vous les consacrons.

 

Repost 0
Published by Simone - dans Vidéo
commenter cet article
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 01:04

 

 

Alain Barrière (né Alain Bellec le 18 novembre 1935 à La Trinité-sur-Mer, France) est un auteur-compositeur-interprète français. Il a connu plusieurs succès, dont Elle était si jolie, Ma vie et Tu t'en vas.
Né dans une famille de mareyeurs bretons, il obtient un diplôme d'ingénieur des Arts et métiers.

 


Puisque le temps nous est donné
Ce jour de boire à ta santé
A tes amours, à l'amitié
Ami pour toi, je viens chanter

Jour attendu et redouté
Mais vrai bonheur de partager
Ce bon moment d'intimité
Alors laissons le coeur chanter

 

 

Alain Barrière

 

 

 

 

Bon anniversaire
C'est le temps venu
De lever nos verres
A ce temps que tu n'auras plus
Bon anniversaire
Sois le bienvenu
Lève aussi ton verre
Tu prendras bien un an de plus
Une année de plus


Ahahahah le temps qui vient, le temps qui va
Ahahahah ce temps n'a pas prise sur toi
Ahahahah le temps qui vient, le temps qui va
Ahahahah ce temps n'a pas prise sur toi

Que l'on soit pauvre ou fortuné
C'est le jour de tout oublier
Vivre un moment privilégié
A graver dans l'éternité

Salut à toi sérénité
Faut laisser place à la gaieté
Chaque fois c'est un an d'gagné
Alors laissons le coeur chanter

Bon anniversaire
C'est le temps venu
De lever nos verres
A ces douze mois révolus
Bon anniversaire
Sois le bienvenu
Lève aussi ton verre
Tu prendras bien un an de plus
Une année de plus



Puisque le temps nous est donné
Ce jour de boire à ta santé
A tes amours, à l'amitié
Ami pour toi je viens chanter

Jour attendu et redouté
Mais vrai bonheur de partager
Ce bon moment d'intimité
Alors laissons le coeur chanter

Bon anniversaire
C'est le temps venu
De lever nos verres
A ce temps que tu n'auras plus
Bon anniversaire
Sois le bienvenu
Lève aussi ton verre
Tu prendras bien un an de plus
Une année de plus



Alors à toi !
Bon anniversaire !

 

--

1997
 


 

 

Repost 0
Published by Simone - dans Vidéo
commenter cet article
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 13:20

 

 

 

 

Prendre 12 mois complets,
Les nettoyer de tout ressentiment,

     haine et jalousie
* Pour les rendre aussi frais
   et propres que possible.

 
* Maintenant couper chaque mois
  en tranches de 28, 30 ou 31 morceaux,

 
Puis, tout doucement,
incorporer dans chaque journée,

* un zeste de courage...
* une pincée de confiance...
* une cuillère de patience...

* une louche de travail...
 
Mélanger le tout avec de
généreuses portions
* d'espoir,
* de fidélité,
* de générosité et
* de douceur.

 
Assaisonner le tout avec un soupçon
* de rêves,
* une bolée de rires et
* une pleine tasse de bonne humeur.
 
* Verser maintenant la recette
dans un grand bol d'amour

 
* Et pour terminer...
Décorer avec un sourire...
Servir avec tendresse...

 
 Maintenant vous avez 365 jours pour la   savourer avec Amour et délicatesse...

Bonne et Heureuse Année !

 

 

 

smilie

Repost 0

Texte Libre

deytsc

Articles Récents